background preloader

Plantes contre l'insomnie

Plantes contre l'insomnie
Related:  Phytothérapie - ExercicesRemèdes psychiques et physiques : colon, fatigue..

Des plantes contre la fatigue La phytothérapie, utilisée depuis des siècles, signifie « soigner par les plantes ». Aujourd'hui, de plus en plus d’études confirment les propriétés médicinales de certaines plantes. C'est pourquoi, PasseportSanté vous propose de découvrir 6 maux du quotidien à soigner au naturel. Pour lutter contre la fatigue qui peut survenir au cours de la journée, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’usage du ginseng qui permettrait de stimuler les fonctions cognitives. Cette plante médicinale originaire d’Asie est couramment utilisée pour stimuler l’organisme des personnes fatiguées, pour rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle et pour aider les convalescents à reprendre des forces. Posologie Extrait normalisé de ginseng (4 % à 7 % de ginsénosides) : Prendre 200 mg, de 1 à 3 fois par jour.

Des plantes contre 6 maux du quotidien : des plantes contre le stress et l'anxiété Les médecins de la Grèce antique prescrivaient déjà la valériane pour traiter l'insomnie. Les Européens l'ont plus tard utilisé durant la Première Guerre mondiale pour calmer la nervosité causée par les bombardements. La valériane, aussi connue sous le nom d’herbe "guérit-tout", est depuis reconnue par l’OMS, par la Commission E et par l’European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) pour ses propriétés apaisantes permettant de traiter les troubles anxieux, l’agitation nerveuse et les troubles du sommeil. Des études suggèrent que cette plante agirait sur certains stimuli du cerveau responsables de l’anxiété et du stress pour en contrer les effets. Posologie Racine séchée : infuser de 2 g à 3 g, pendant 5 à 10 min, dans 150 ml d'eau bouillante.

ameliorer son tonus énergétique La gemmothérapie Qu’est-ce que c’est ? Utilisant des bourgeons, jeunes pousses, chatons, radicelles, écorces de racines et de tiges, semences ou glands d’une cinquantaine de variétés de plantes médicinales, la Gemmothérapie se développe actuellement d’une manière prodigieuse, tant en France qu’à l’étranger, et se voit surtout prescrite par des homéopathes, phytothérapeutes et naturothérapeutes. Initiée dans les années cinquante, sous une forme assez différente, par le Dr Pol Henry qui employait des bourgeons végétaux dilués à la première décimale, la forme actuelle de la Gemmothérapie n’a toutefois été crée, par le Dr Max Tétau, qu’au début des années soixante dix. Une grande puissance thérapeutique Pourquoi ? Les indications phytothérapiques classiques restaient en effet relativement vagues, alors que les indications cliniques des gemmothérapiques ont pu être spécifiées d’une manière beaucoup plus précise. Des vertus drainantes Comment prendre les gemmothérapiques Les drainages gemmothérapiques

Des plantes contre 6 maux du quotidien : des plantes contre les maux de tête (céphalées) Utilisée depuis des siècles par les Chinois, l’écorce de saule aurait des propriétés fébrifuges, c’est-à-dire qu’elle permettrait de prévenir, de réduire ou de faire disparaître la fièvre, ainsi que des propriétés analgésiques (= soulager la douleur). L’écorce de saule contient de la salicine. Une fois dans l’organisme la salicine se transforme en acide salicylique, une substance aux propriétés fébrifuges et analgésiques. La Commision E et l'ESCOP reconnaissent l'efficacité de l'écorce de saule pour soulager le mal de tête. Posologie Écorce séchée de saule : Verser de 2 g à 3 g d'écorce dans 150 ml à 250 ml d'eau froide, porter à ébullition et laisser mijoter durant 5 minutes.

Sommeil : comment récupérer d’une nuit blanche ? D’une manière générale, les capacités de récupération après une nuit blanche, varient d’un individu à un autre, et dépendent de nombreux paramètres. L’âge, la qualité de sommeil les nuits précédentes ou encore les besoins personnels en sommeil en font partie. Sommeil et rythme circadien Les spécialistes s’accordent à dire que pour être de la meilleure qualité possible, le sommeil doit respecter le rythme circadien. Comment récupérer ? L’idéal reste donc de s’accorder une courte sieste (30 minutes) pour compenser (un peu) la dette de sommeil. Source : interview du Pr Yves Dauvilliers (CHU Montpellier), 6 septembre 2011 Pour récupérer (un peu) d’une nuit blanche, la sieste est une solution. © Phovoir Sommeil : comment récupérer d’une nuit blanche ? Sur le même sujet

10 plantes pour trouver le sommeil source : La qualité du sommeil est indispensable pour être en bonne santé. Les petits soucis du quotidien ou de mauvaises habitudes peuvent pourtant le perturber. Dans ce cas, hors de question de céder aux sirènes des somnifères : préférons des solutions naturelles pour nous aider à tomber facilement dans les bras de Morphée. Voici 10 plantes amies pour nous mener tout droit au pays des songes… La valériane La valériane Valeriana officinalis est un classique de la phytothérapie pour bien dormir. CC : westschweden Comment la valériane agit-elle sur la qualité du sommeil ? Elle améliore la digestion, a des effets relaxants et anxiolytiques. La valériane se consomme en tisane, à base de racines séchées, en gélules, en teinture mère ou en granulés. La fleur d’oranger Elle fleure bon la Méditerranée. CC : Guy Moll Comment la fleur d’oranger agit-elle sur la qualité du sommeil ? Ses feuilles et ses précieuses fleurs ont un effet sédatif.

Croiser ses doigts pour avoir moins mal Publicité Maîtriser sa respiration, serrer les dents…Pour supporter la douleur, chacun a sa méthode. Les chercheurs de l’University College London (UCL) et de l’Université de Vérone expliquent que certains gestes, comme croiser les doigts, peuvent modifier la façon dont le cerveau perçoit cette sensation désagréable. La posture modifie la sensation de douleur Pour arriver à ce résultat, les scientifiques ont utilisé des plaquettes de chaleur pour évaluer la douleur des participants. Vidéo.

Related: