background preloader

Changer la dictée pour mieux apprendre l'orthographe ?

Changer la dictée pour mieux apprendre l'orthographe ?
Peut-on faire évoluer un exercice qui traverse les niveaux et s'impose à tous ? C'est ce que tente l'inspecteur général Olivier Barbarant. Il propose une nouvelle évaluation de la dictée basée sur un barème graduel qui facilite le repérage des erreurs pour mieux y remédier. Ce n'est pas la fin de la dictée mais son renouveau que cherche, avec lui, l'inspection. Alors que le niveau d'orthographe a chuté ces dix dernières années, il y a aussi la volonté d'une remobilisation des enseignants vers la remédiation et non l'évaluation et la sanction. Des évolutions profondes que le ministère veut pousser en avant doucement, en prenant garde de heurter les enseignants... Actuellement, "la dictée fait le plus souvent l'objet d'une évaluation descendante : par rapport au texte source, l'enseignant décompte, en négatif, les erreurs commises. Qu'apporte la nouvelle évaluation que vous proposez ? La notation descendante n'est pas fine. Vous ne condamnez pas la dictée ? La dictée existe. Le nouvel outil

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/04/11042014Article635327991583162827.aspx

Related:  Pédagogie formationà propos de l'orthographeOrthographe

L’écriture collaborative Draft est un traitement de texte collaboratif dans les nuages, il suffit d’indiquer dans le document les mails des personnes avec lesquelles vous souhaitez partager votre document. La nouveauté de ce traitement de texte collaboratif : Sur les services similaires, les collaborateurs vont écrire directement sur le document original.

Pour l'AFEF, enfin un enseignement positif de l'orthographe La dictée serait-elle en train de changer de fonction ? L'orthographe pourrait-elle s'évaluer autrement qu'en retirant des points ? Monique Jurado et Viviane Youx de l'Association française des enseignants de français (AFEF) réagissent au nouvel outil propos par l'inspection. Un logiciel gratuit pour l'apprentissage de l'orthographe Graphoville est un logiciel interactif et gratuit, édité par l’association Euro Cordiale et qui assure un apprentissage de l’orthographe en contexte, selon un itinéraire porteur de sens et construit par l’utilisateur. Le programme présente une histoire complète, qui se déroule dans une petite ville, sous forme de dessins animés. Tous les ingrédients (aventure, suspense, humour et rebondissements) se conjuguent pour maintenir la concentration et agrémenter l'apprentissage. La navigation diversifiée se fait au choix suivant :

Padlet. Mur virtuel collaboratif Padlet est un outil collaboratif qui permet de créer des murs virtuels partagés. Padlet fait partie de tous ses services en ligne qui depuis quelque temps déjà remplacent avantageusement nos vieux panneaux de liège et autres post-it. Il est cependant particulièrement réussi et fait partie de mes favoris. Nouveau barème des dictées: "Cette machine à corriger est une usine à gaz" En quoi consiste cette expérimentation mise en place par l'Education nationale? Tous les médias ont fait leur "une" sur la mise en place d'un nouveau barème de correction des dictées, mais la véritable nouveauté, ici, c'est l'utilisation d'un tableur pour automatiser la correction. Avant, pour corriger une dictée, on comptait les fautes et on retirait les points correspondants.

Le guide complet de l'usage des majuscules en français Alors que je me lance dans l’écriture de cet article sur l’usage des majuscules, je me rends compte que la langue française est particulièrement riche sur ce point grammatical. J’espère brosser dans cet article les principales règles et exceptions sur l’usage des majuscules. Si elles sont parfois négligées, ces règles d’usage de la majuscule sont néanmoins importantes et peuvent donner lieu à une faute d’orthographe. Je vous propose donc un véritable guide de l’usage de la majuscule en français : quand les utiliser ? 1/ Au début d’une phrase, après un point Règle 1 : à chaque début de phrase on met une majuscule.

Les dictées innovantes: impact sur l’orthographe grammaticale des élèves Loin d’être des dictées traditionnelles, la dictée 0 faute et la phrase dictée du jour sont deux pratiques didactiques innovantes qui développent des connaissances grammaticales explicites chez les élèves en favorisant la verbalisation des savoirs, l’expression du doute et un traitement de l’écrit en termes de résolution de problèmes, dans un contexte d’apprentissage qui laisse place à l’interaction entre pairs. Ces dispositifs didactiques permettent de développer l’habileté des élèves à réfléchir consciemment sur la langue et à utiliser un métalangage précis pour l’exprimer (ex. : verbe, sujet, groupe du nom, pluriel, etc.). par Marie Nadeau de l’UQAM et Carole Fisher de l’UQAC qui ont conduit une recherche-action pour promouvoir la compétence à écrire de ces jeunes.

Evaluation positive - un barème graduel de correction de la dictée L'évaluation de la dictée Actuellement, la dictée fait le plus souvent l'objet d'une évaluation descendante : par rapport au texte source, l'enseignant décompte, en négatif, les erreurs commises. Cette pratique, décourageante pour l'élève, ne permet pas pour autant de bien cerner quelles sont ses difficultés orthographiques et quels remèdes y apporter. Dans le contexte d'une évolution des pratiques évaluatives prévue par la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République (« privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles ») et à l'initiative de l'inspection générale des lettres relayée par la DGESCO, un barème graduel a été expérimenté lors de la correction de la dictée du DNB 2013. Un barème graduel

-1°- descriptif de Bien apprendre l'orthographe - la méthode interactive et structurante Fransya Bien apprendre l'orthographeLa méthode interactive et structurante FransyaAnalyse – Grammaire – Conjugaison - Usageautoédité et distribué par FransyaUN OUTIL PEDAGOGIQUE SIMPLE ET COMPLET SOUS FORME DE MANUELS DESTINES AUX PARENTS OU AUX ENSEIGNANTS (destiné aux élèves de primaire et de collège - une méthode suffit pour enseigner à un groupe d'élèves) Deux "niveaux" : Niveau 1 : les premiers pas une fois la lecture et l'écriture acquises (connaissances qui devraient être maîtrisées en fin de CE2) Niveau 2 : ce qui devrait être maîtrisé pour disposer d'une langue solide en fin d'école primaire pour aborder le collège dans de bonnes conditions UNE MODALITE SOUS FORME DE FICHIERS MP3 UTILISABLES SUR ORDINATEUR ET PERMETTANT A DES ADOLESCENTS OU A DES ADULTES D'EVALUER LEUR NIVEAU PUIS DE TRAVAILLER EN TOUTE AUTONOMIE POUR L'AMELIORER (cette modalité est déconseillée, sauf exception, avant l'âge du lycée ).

Dictée métacognitive (Carnet de classe de l'école au Pied-de-la-Montagne annexe) Le but de cette activité est de faire faire des prises de conscience aux élèves sur ses apprentissages mais surtout sur la façon qu’il prend pour les faire. L’élève doit comprendre qu’il sait déjà des choses, c’est très important sinon il a un apprentissage non conscientisé (c’est ce qui arrive souvent à nos élèves en difficulté!). Démarche pour la dictée métacognitive Donner aux élèves deux ou tris phrases en dictée. Une fois la dictée terminée, leur demander de classer tous les mots (sauf les déterminants et les pronoms) dans la grille en les plaçant dans la bonne colonne.

Ceintures orthographiques… Ceintures orthographiques… Les ceintures de compétences (on parle aussi parfois de ceintures de niveaux) peuvent s’appliquer à toutes les disciplines : leur objectif ? Graduer la difficulté, et permettre à chacun d’apprendre progressivement et à son rythme.Dans les années 60, des instituteurs confrontés à la difficulté d’enseigner dans des écoles-casernes de ville, avec des enfants difficiles, ont mis en place cette démarche d’apprentissage. C’est un aménagement de la pédagogie de Célestin Freinet, qu’on appelle pédagogie institutionnelle (autour notamment de Fernand Oury). Un programme d’entrainement à l’orthographe lexicale L’orthographe lexicale, c’est la façon d’écrire les mots comme dans le dictionnaire, selon la norme établie (comparativement à l’orthographe grammaticale qui consiste à accorder les mots à l’intérieur d’une phrase ou d’un texte). En français, l’apprentissage de l’orthographe lexicale constitue un défi de taille. Pour être en mesure d’enseigner efficacement cet objet d’apprentissage, il importe de demeurer à l’affut des pratiques d’enseignement ayant fait leurs preuves du côté de la recherche. L’enseignement de l’orthographe Pour enseigner aux élèves à écrire, l’une des méthodes (essentielle) consiste à leur faire prendre conscience des propriétés phonologiques des mots, c’est-à-dire des sons qui composent les mots (ex. : on entend quatre sons dans le mot « bateau » : /b/, /a/, /t/ et /eau/). Les élèves établissent ainsi un lien entre les sons qu’ils entendent lorsqu’ils prononcent un mot et les lettres utilisées pour transposer ces sons par écrit.

CRDP de Franche-Comté : Écriture collaborative #2 Avec le cloud computing (ou informatique dans les nuages) on retrouve un concept qui permet la centralisation des données (applications et documents) dans ce nuage composé de serveurs distants et accessibles depuis le Web. Puisque nous sommes de plus en plus mobiles avec des outils favorisant le nomadisme numérique, et que nous souhaitons avoir accès à nos données partout, n'importe quand, sur nos ordinateurs, tablettes, smartphones, etc., cette logique d'accès à ses données centralisées est une approche très efficace, car elle permet un accès global, à condition toutefois que les débits des réseaux suivent ! Les suites bureautiques en ligne : un outil au quotidien

Related: