background preloader

Libre-échange Etats-Unis / Europe : pourquoi une telle discrétion médiatique ?

Libre-échange Etats-Unis / Europe : pourquoi une telle discrétion médiatique ?
Eric Chaverou, Mariette Darrigrand, Anne Cheyvialle, Jean-Marc Four © Mathias Mégy / Radio France Les Etats-Unis et l'Union Européenne mènent des négociations commerciales depuis juillet 2013 pour mettre en place un accord de libre-échange dans un très important nombre de domaines. S'il voit le jour, cet accord pourrait avoir des conséquences non négligeables sur notre économie et nos vies. La presse française est très discrète sur le sujet et ces négociations n'ont donc quasiment suscité aucun débat dans l'opinion publique lors de la semaine écoulée. L'occasion était pourtant belle d'en parler avec la venue de Barack Obama à Bruxelles. Pourquoi si peu de médiatisation ? Pour répondre à ces questions : - Anne Cheyvialle, journaliste spécialisée en économie internationale au Figaro - François Beaudonnet, correspondant de France 2 à Bruxelles, en duplex - Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, par téléphone Ainsi que les chroniques multimédia et image d'Eric Chaverou.

http://www.franceculture.fr/emission-le-secret-des-sources-libre-echange-etats-unis-europe-pourquoi-une-telle-discretion-mediati

Related:  TAFTA / GMT Accord transatlantique de "libre"-échangeUne presse / Des médias sous influence ?TAFTA TISA CETA

Grand Marché Transatlantique : une étude d’impact bidon ! Communiqué du 7 mai 2014 Ce billet a été lu 1 093 fois. L’Etude « indépendante » de la Commission Européenne sur l’impact du futur Grand Marché Transatlantique a été dirigée par un ancien conseiller de Goldman Sachs ! 2 900 SALARIÉS PERDENT LEUR CHEMISE (dessin : Jiho pour Siné Mensuel) Apprenant la suppression de 2 900 emplois, des salariés en colère arrachent la chemise de deux dirigeants. Gouvernement et médias unanimes se déchaînent et condamnent violemment cette violence. Une façon de dissimuler la vraie violence faite aux salariés d’Air France et d’ailleurs. Une façon de faire diversion par rapport au plan de dislocation de l’entreprise. Ces voyous et ces lyncheurs, qui sont-ils ?

Marché transatlantique : le mandat (définitif) de négociation de la Commission européenne traduit en français Vous trouverez ci-dessous la traduction de la version définitive du mandat de négociation donné à la Commission européenne par les ministres européens du Commerce lors du Conseil du 14 juin 2013. Ce texte est l’aboutissement de plusieurs semaines de négociations entre les différents acteurs européens, la Commission ayant approuvé son projet de mandat le 12 mars dernier. Pour prendre connaissance des différentes moutures du texte et des différentes modifications apportées, vous pouvez consulter cet article.

TTIP: la Commission européenne ne croit pas à ses propres mensonges! Après bientôt un an de négociations, le traité de libre-échange entre les États-Unis et l'Union Européenne continue d'être discuté dans l'ombre, à l'abri des regards et de tout contrôle démocratique. Sur le site de la commission européenne, on peut toujours y lire le même argumentaire en faveur de ce traité : à horizon 2027, il est promis un bénéfice pour l'Europe de 0,5% de croissance supplémentaire, soit la bagatelle de 545€ par an pour chaque ménage du continent. Sauf qu'entre temps, le Parlement européen a voulu en avoir le cœur net: faut-il vraiment croire ces prévisions au centime près? Le résultat est sans appel: il est à ce jour impossible, selon les résultats de cette contre-expertise, de chiffrer les bienfaits d'un tel traité. Ô surprise! Même le Commissaire lui-même n'a jamais cru un traître mot à ces prévisions fantasques...la preuve en images, lors de son audition le mois dernier.

A qui appartiennent les médias français? Si François Régis Hutin, fils du fondateur de "Ouest-France" Paul Hutin-Desgrées, est le président du directoire du quotidien régional "Ouest-France", il n’en est plus, officiellement, le propriétaire. "Ouest-France" (le quotidien le plus lu en France) appartient en effet au groupe Sipa – Ouest France, lui-même propriété de… l'Association pour le soutien des principes de la démocratie humaniste ! Une association de type loi de 1901, fondée en avril 1990,voulue par François Régis Hutin, pour mettre son journal à l'abri d'un rachat : "Cette association est la gardienne du temple. Le temple, c'est l'esprit du journal." "Nous sommes une association à but non lucratif et ne distribuons pas de dividendes. Il n'y a pas d'actions.

Le traité TAFTA va-t-il nous faire manger des OGM et du poulet au chlore ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano Ce que les adversaires du Tafta disent : Porté par une idéologie ultralibérale, le traité de libre-échange transatlantique conduirait inéluctablement l’Europe à une dérèglementation généralisée, à en croire ses détracteurs. « Les Nord-américains lavent leur poulet avec du chlore : vous mangerez du poulet du chlore », assure ainsi Jean-Luc Mélenchon fin 2013. Protection des données personnelles sur Internet, OGM, pesticides, santé, environnement, normes sociales, régulation financière, gaz de schiste : les membre du collectif #STOPTafta assurent que les normes européennes strictes s’aligneront une à une sur le moins-disant américain.

Toutes et tous hors Tafta ! Cent « citoyens d'Europe contre le traité transatlantique », de l'humoriste Christophe Alévêque à l'historienne Sophie Wahnich, s'élèvent contre le traité en cours de négociation, qui « menace de mettre en péril ce qui rend nos sociétés encore vivables ». Ils appellent à «créer des collectifs locaux partout en France pour enrayer le Tafta, le Ceta, et sortir du piège des accords de libre-échange ». L’Union européenne et les États-Unis négocient un accord de libre-échange, dit PTCI* ou Tafta*. DANS LE DIPLO D'OCTOBRE 2015 Une poignée de milliardaires contrôle les médias chaque jour d’avantage. Les médiacrates à leur service se prétendent libres et rebelles, sentinelles de la démocratie et guerilleros de la liberté d’expression. Mais celui qui paie l’orchestre choisit la musique. Et c’est toujours les mêmes chansons qu’il demande, la crise, l’austérité, la croissance, le terrorisme, le migrant, le déclin, le "c’était mieux avant".

Partenariat transatlantique (TTIP) : des négociations difficiles Le projet de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement – Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) – est un sujet brûlant, en filigrane de l'actualité depuis de nombreux mois. La visite mercredi 26 mars du président américain à Bruxelles, à l'occasion du sommet UE-Etats-Unis, pourrait donner un nouvel élan aux négociations qui accusent un certain ralentissement depuis six mois. Le quatrième round de négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne s'est achevé le 14 mars dernier sans véritables progrès. Perçu en grande partie comme une menace par les citoyens, peu d'avancées existent pour l'instant sur l'accord TTIP. Le 7 mars dernier, Nicole Bricq, ministre française au Commerce extérieure, est revenue sur la position de la France sur cet accord de libre-échange lors d'une conférence organisée par l'European American Press Club à Paris.

Marché transatlantique UE-Etats-Unis : un comité stratégique pas très démocratique Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, a installé un comité stratégique autour des négociations pour un accord de partenariat transatlantique entre l’Europe et les États-Unis. Motif ? Répondre « aux exigences démocratiques »…

Si c'est réellement un problème "d'accès aux sources" comment se fait-il qu'en Allemagne les journalistes fassent leur travail ET PAS EN FRANCE ?! by alwen Mar 29

Related: