background preloader

L'agence physique reste incontournable, même pour les industriels

L'agence physique reste incontournable, même pour les industriels
La fusion, autorisée la semaine dernière par la Commission de la Concurrence britannique, du réseau d’agences de voyages Thomas Cook avec ceux des entités Co-operative travel et Midlands Co-operative (...) ne provoquera pas une hausse importante des tarifs puisque les agences en ligne maintiennent une pression concurrentielle suffisante. Que Léa, notre blogueuse bien-aimée en soit certaine : il reste quelques perspectives d’avenir pour les conseillers en voyage des agences classiques. Bien sûr, chaque marché national a ses spécificités mais au global, l’agent de voyages n’est pas encore une espèce en voie de disparition. Aux États-Unis, la révolution internet a rayé de la carte un tiers des points de vente, mais les survivantes se sont adaptées aux nouvelles donnes du marché et, aujourd’hui, elles résistent plutôt bien à la concurrence du net. Forfaits : les points de vente restent un canal important de distribution Autres articles Le meilleur scénario : "celui du multi canal" Related:  joanneado4

Agences de voyages : 6 conseils pratiques pour mieux résister face à l'ogre Internet Les agents de voyages ne doivent pas avoir peur d'Internet mais s'inspirer des innovations qui s'y créent et s'adapter aux changements apportés par ce média - © IckeT - Fotolia.com Au deuxième jour de la convention du SNAV Méditerranée en Grèce, Pascal Perri, économiste spécialiste des questions de concurrence a été invité à partager sa vision de la révolution numérique sur le thème "Que se passe-t-il sur Internet ? Est-ce une menace pour nos modes de distribution ?" Au cours de sa prise de parole, il a dressé un portrait chiffré du secteur de l'e-tourisme, largement dominé par le "monstre" Google. Son auditoire a ainsi pu apprendre que Google Flight, à lui seul, réalise un chiffre d'affaires (CA) de 52 milliards de dollars par an, dont 90% issus de la publicité. Donner au client tout ce qu'Internet ne peut pas lui apporter Malgré sa puissance et le nombre de ses adeptes, "Internet ne sait pas tout faire", rassure Pascal Perri. Construire une marque locale Autres articles

» Habitudes des voyageurs vis-à-vis les agences de voyages traditionnelles Depuis la tempête «Internet» qui a frappé le réseau de distribution au milieu des années 1990, le nombre de points de service d’agences de voyages traditionnelles est passé d’environ 34 000 à quelque 18 000 aux États-Unis en 2008. Voyons où se situe aujourd’hui ce secteur alors que le profil des activités a énormément évolué. Érosion graduelle des parts de marché Aux États-Unis, les ventes des agences de voyages traditionnelles affichent une certaine stabilité — on anticipe une faible décroissance d’ici la fin 2009 —, soit un total de 104 milliards de dollars en matière de ventes (graphique 1). S’il est vrai que les parts de marché en ce qui a trait aux volumes de ventes sont moindre qu’auparavant, c’est notamment parce que la plupart des agences mettent beaucoup moins d’efforts dans la vente des billets d’avion. Utilisation des agences de façon plus ciblée Il est clair que de moins en moins d’internautes optent pour les agences traditionnelles sur une base régulière. Le marché corporatif

Pour un avenir durable des AGV Face au bouleversement de la vente de voyages en ligne, les AGV physiques ont tout intérêt à revoir leur positionnement stratégique. Inversement, les AGV en ligne doivent trouver leur complémentarités avec les agences traditionnelles pour fidéliser leur clientèle et exister... durablement ! Le cabinet d'ingénierie S-E Tourism, en partenariat avec ID Tourism a mené son enquête pour ATD. Bilan et perspectives d'une profession en pleine mutation. A être au four et au moulin, les clients s'y perdent ! Une concurrence redoutable s'est installée entre les agences de voyages traditionnelles, devenues agences de voyages en lignes pour grand nombres d'entre elles. Il apparaît que la complexité des supports informatiques autres qu'Amadeus s'avère être un problème pour certaines agences de voyages physiques. Le problème ne s'arrête pas là, si l'on considère aussi la montée en gamme des tour-opérateurs, attirés par le web, et les distributeurs devenant producteurs simultanément. Ce que dit la loi

Tourisme : face à Internet et à la crise, les agences de voyages sont-elles « hors-jeu » ? C'était en 2007. Lors de la convention du syndicat national des agents de voyages (Snav), à Biarritz, la profession craignait, face à la concurrence d'Internet, une disparition de 30% des agences de voyages physiques. Un pronostic qui ne se fondait que sur le seul exemple américain où une telle situation était en train de se passer. Le défi du multicanal Les clients, c'est encore les agences qui en parlent le mieux : lors de la dernière convention du syndicat national des agents des voyages, notre spécialiste, qui a sondé un panel de vendeurs, a rapporté ces éléments. « Avec une agence, j'aurais peut être trouvé une solution » Il est toujours difficile pour un commerçant de communiquer sur les fautes qu'ils pourraient commettre - « si vous trouvez que mon pain n'est pas bon, je vous offre deux baguettes » - mais cette lourde responsabilité est devenue une arme pour l'agence. 64 défaillances en 2011 Néanmoins, l'avenir des agences physiques ne s'annonce toutefois pas radieux.

Etes-vous l’agence de voyages de demain, avec les outils d’aujourd’hui ? L’idée principale de la matrice d'évaluation est de mettre en relief les technologies qui vont vous aider à améliorer votre rentabilité, là où c’est nécessaire. Les défis, en cette période de crise, sont immenses. C’est la raison qui nous a poussés à lancer cette matrice d’évaluation en partenariat avec l’école Escaet, spécialisée dans la formation tourisme. Une initiative qui a pour objectif de permettre aux agences de voyages de valider leurs points forts et de connaître leurs points faibles. La finalité est d’accéder de façon claire et synoptique à toutes les solutions dont elles ont besoin. L’agence de voyages de demain est à la fois offline et online Autres articles Il n’y a plus de dichotomie entre le commerce traditionnel et le commerce connecté. Les bons élèves ont les bons outils Votre agence dispose-t-elle des équipements technologiques innovants pour conquérir des nouvelles strates de prospection et est-elle capable de fidéliser ses clients avec un CRM adapté ?

Que deviennent les agences de voyages? TOURISME En 2013, les Français ont été de plus en plus nombreux à préparer leurs voyages sur Internet. Si les agences de voyages physiques en subissent les répercussions, elles n’en sont pas pour autant moribondes… Romain Lescurieux Twitter Publié le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Malgré la crise, les départs en vacances ne chutent pas. En effet, les Français construisent davantage leur séjour sur Internet. «Des experts de la comparaison online» Selon le cabinet d’études Protourisme, les Français s’informent sur leur voyage à 16% en agences, 21% par le bouche-à-oreille et 82% sur Internet. De plus, l’heure est désormais au «depackaging». «Les clients viennent en agence pour un voyage important» «Certes, les agences de voyages physiques souffrent de la présence d’Internet depuis une dizaine d’années, mais il y a eu une bonne remise en cause», explique le Snav (Syndicat national des agents de voyages). Enfin, les clients ont de nouvelles motivations. EDITO. EDITO.

Quelle agence en 2020 ? Tapis numérique, PLV et films en 3D, parfums évocateurs dès l'entrée ou encore visites virtuelles d'une destination... C'est peut-être un peu à tout cela que ressemblera l'agence du futur. Si toutefois elle existe toujours ! P our voyager dans le futur, rien de plus simple. Il suffit d'aller à Deauville ! Non, ce n'est pas à un voyage dans l'espace depuis les célèbres planches que nous vous convions, mais à un périple dans "l'Odyssée numérique" de Top Resa. Pour vous mettre l'odyssée... à la bouche, citons trois exemples : un "tapis numérique", qui fait ondoyer un lagon sous les pieds du visiteur quand il détecte sa présence ; des PLV en trois dimensions ; ou encore un code-barres que l'agence insérera dans ses outils de communication, afin de donner à ses clients un accès à un contenu mobile (site web, vidéo...). Chose certaine, le multimédia s'invite de plus en plus dans l'agence et devrait occuper une place de choix demain. Points de vente multimédia L'idée fait doucement son chemin.

Quelles garanties offrent les agences de voyages par rapport au web… | APST Si 95 % des voyageurs consultent internet avant de finaliser leur voyage en agence, ils sont de plus en plus nombreux à délaisser le web au profit des boutiques physiques. Leurs attentes ? Un service personnalisé et de qualité, et des garanties renforcées. Richard Vainopoulos, président de TourCom, nous explique les raisons de cette tendance et les garanties offertes par les agences de voyages par rapport aux pure players. APST : Depuis quelque temps, on observe un retour des voyageurs en agence de voyages aux dépens du web. Richard Vainopoulos : Il faut revenir un peu plus de 20 ans en arrière pour comprendre l’évolution des comportements. APST : Quelles garanties offre une agence de voyages par rapport au web ? Richard Vainopoulos : Tout d’abord, lorsqu’on achète un voyage sur un pure player, c’est un voyage entrée de gamme. APST : Que doivent faire les agences de voyages pour davantage mettre en avant ces garanties auprès des voyageurs ? Lire aussi :

Léa : les agences de voyages ça existe encore ça, en 2014 ? Je suis prête à me sacrifier pour incarner "the" agent de voyages de la prochaine campagne pour les agences de voyages qui passera à la télé. En maillot de bains derrière mon comptoir… ça devrait suffire pour faire entrer un peu de monde dans les agences… - DR : Raf Un samedi soir normal sur la planète. Un petit bar dans le quartier de la Haute-Roquette (à côté de la coloc des princesses), où ma bande a ses habitudes. Quelques verres, des copains de copains qui arrivent et qui s’agrègent à notre petit groupe. Je babillais avec mes ex-coloc et leur racontais la dernière de l’une de mes clientes (mes copines raffolent de mes anecdotes d’agent de voyages). Les agences de voyages, ça existe encore ça ? Autres articles Et là, une fille que je ne connaissais pas sort sa langue de la bouche de mon pote Vincent et me demande « qu’est-ce que tu fais dans la vie ? Sur Internet c'est quand même vachement moins cher... Léa craque... La terre s'est arrêtée de tourner Il faut faire quelque chose !

L'agence de voyage, un concept dépassé à l'heure d'internet? | Audrey KAUFFMA... Au royaume d'internet, les touristes organisent de plus en plus leurs voyages tout seuls depuis leur ordinateur ou leur téléphone intelligent. Les agences de voyages servent-elles encore à quelque chose? «Beaucoup de gens imaginent qu'une agence de voyages est une boutique poussiéreuse, totalement ''has been''...», déplore Valérie Boned, secrétaire générale déléguée du Syndicat des agents de voyage Snav. «Il y a ceux qui n'ont pas mis les pieds dans une agence depuis des lustres. Ceux qui sont très jeunes et ne l'ont jamais fait de leur vie...», dit-elle à l'AFP, au salon du tourisme IFTM Top Resa à Paris. Pourtant, 75% de la distribution de billets d'avion dans le monde se fait encore via les agences de voyages, physiques ou en ligne, rappelle Emmanuel Bourgeat, directeur général de Travelport, spécialiste de support technologique de distribution. Le public l'ignore parfois, mais «l'agence est responsable de la prestation au client.

La digitalisation de l’agence de voyages est un must ! | Actualités Voyages Le futur du commerce en agence de voyages n’est pas plus sur internet qu’en boutique physique. Voilà un message qui devrait réjouir les professionnels de la profession. Le nouveau challenge des agences de voyages est de créer l’agence de demain, en ayant pour objectif de redéfinir son rôle auprès des clients. Le client doit pouvoir interagir, communiquer avec les affiches publicitaires, les promotions, ou avec la vitrine de l’agence par écran interactif, NFC, Beacon et QR Code. C’est la une évolution technologique indispensable pour les agences de voyages « à l’ancienne » qui veulent résister à la pression d’internet. Mais attention à bien penser d’abord à l’usage et non au produit. La vitrine interactive doit être une invitation et l’affichage dynamique prend alors une dimension conversationnelle. Le concept de connectivité peut ainsi se décliner de nombreuses façons afin de coller au plus près des attentes de la clientèle. Ignorer le virage digital serait une grave erreur.

Face à Internet, comment l'agent de voyages peut-il conserver son client ? Pourquoi Monsieur le client irait-il rémunérer un service qu’il peut lui-même se procurer ? Seule réponse à ce cruel constat : prouver la valeur ajoutée du service produit et adapter son modèle économique aux évolutions de son environnement. DR Fotolia Nous vivons une époque formidable où les moyens technologiques boostent littéralement l’accès à l’information, avec, en contre partie, le risque de tomber dans les travers de la précipitation : « La calme sagesse est une épouse fidèle, la précipitation est une prostituée. » Proverbe malais. Trop d'infos tue l'info Autres articles Mêmes causes = mêmes effets. 4 conseils pour son client... Thierry Baux, 49 ans, est diplômé de l'Ecole Supérieure de Gestion et « Green Belt » 6 Sigma. Diriger une société de conseil en ressources humaines est un baromètre, un observatoire des tendances et comportements humains dans l’écosystème du monde du travail ; tout simplement le reflet d’une époque.

Related: