background preloader

Les pros se lancent à la difficile conquête des jeunes

Les pros se lancent à la difficile conquête des jeunes
Même si les TO sont rares à leur proposer une offre dédiée, certains, comme Real Gap, font leur entrée sur le marché français, qui croit de plus en plus à l'influence prescriptrice de cette cible. Le tourisme des jeunes ressemble à un vrai casse-tête pour les professionnels. Avec un taux de départ en vacances des 18-25 ans compris entre 55 % et 70 %*, la cible devrait susciter l'appétit des TO. Les autres TO comptent sur leurs promotions pour séduire une clientèle avant tout en quête de bons plans, petit budget oblige. * Rapport stratégie Destination France 2010-2020 Atout France. Quand les jeunes voyagent utile Des « vacances qui changent la vie », c'est le credo de Real Gap, fraîchement débarqué sur le marché français, qui propose aux 18-25 ans de faire un « break utile » au cours de leurs études. Related:  sarahgauguin

Tourisme : face à Internet et à la crise, les agences de voyages sont-elles « hors-jeu » ? C'était en 2007. Lors de la convention du syndicat national des agents de voyages (Snav), à Biarritz, la profession craignait, face à la concurrence d'Internet, une disparition de 30% des agences de voyages physiques. Un pronostic qui ne se fondait que sur le seul exemple américain où une telle situation était en train de se passer. Six ans après, on constate que les agences de voyages sont encore présentes dans toutes les villes de France et, s'il est difficile d'avoir des chiffres précis, quelque 5000 points de vente accueille toujours des clients partout dans l'Hexagone. Le défi du multicanal Les clients, c'est encore les agences qui en parlent le mieux : lors de la dernière convention du syndicat national des agents des voyages, notre spécialiste, qui a sondé un panel de vendeurs, a rapporté ces éléments. « Avec une agence, j'aurais peut être trouvé une solution » 64 défaillances en 2011 Néanmoins, l'avenir des agences physiques ne s'annonce toutefois pas radieux.

Des clients plus jeunes sur le web qu’en agences Age, revenu, ville de résidence, niveau d'études : les e-voyageurs continuent à se démarquer des touristes qui réservent via des agences traditionnelles. Une forme de fracture digitale perdure. Avec les années, les différences de profils entre clients offline et online devraient s’estomper. Pourtant, près de 20 ans après l’avènement d’Internet dans notre quotidien, des écarts substantiels subsistent. C’est ce que révèlent des données compilées et publiées par Raffour Interactif. Au niveau de l’âge, les clients qui passent par des agences en ligne ont "seulement" 44 ans, contre 54 ans pour ceux qui passent par des distributeurs ayant pignon sur rue. Au chapitre du niveau d’études, ils ont 1,1 année de plus sur leur curriculum vitae (4,5, versus 3,4). En termes de revenus, l’écart est de 247 euros, soit 9% : les e-voyageurs ont un revenu moyen mensuel net avant impôt de 3053 euros par foyer, contre 2806 euros pour les vacanciers déconnectés. Les agences doivent intégrer le web-to-store

Guy Raffour : « L'agence physique et la vente en face à face ont encore de beaux jours » Le pouvoir d'achat en arbitre ''Aux agences de voyages de se trouver sur tous les canaux sollicités par leurs clients et de démontrer qu'un voyage préparé par un professionnel ne vaut pas beaucoup plus cher qu'un voyage préparé sans intermédiaire...'' L'enquête a été réalisée du 2 août au 15 septembre 2010 auprès de 400 agents de voyages. 75 questions, 200 items. Page 2 - Le climat, en tête des critères de choix ! Facebook, nouvelle agence de voyage des jeunes Recevez nos newsletters : Les commentaires des blogueurs, les photos, les applications déterminent le choix des vacances. Pour accompagner cette mutation, Accor lance un concours pour penser l’hôtellerie 3.0 avec des étudiants. Désormais, une personne sur deux choisit sa destination de voyage en fonction des commentaires glanés sur Facebook ou sur le Net, assure une étude de Text100 Digital ,qui vient de paraître. Aujourd’hui, les internautes préfèrent à 44% les sites de bloggers, où les informations sont données par les clients eux mêmes. Les sites comme Facebook, YouTube ou Pinterest influencent désormais plus de 20% des sondés dans le choix de leur destination. Pour accompagner cette mutation, le groupe hôtelier Accor, qui gère au quotidien 440.000 chambres dans le monde entier, a décidé de faire appel aux étudiants «afin qu’ils puissent apporter à la stratégie client du groupe Accor une approche innovante, créative et durable», souligne Sophie Stabile, Directrice Executive du groupe.

Vacances : des agences de voyages pour les jeunes - Actualités - Start Eure Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vacances : des agences de voyages pour les jeunes L’idéal est de partir à plusieurs et de se répartir les frais. Mappy.fr permet par exemple de prévoir ses frais de déplacement (péage et essence) en fonction du nombre de passagers dans le véhicule. Puis il existe des sites conçus pour les étudiants à la recherche de vacances, d’idées sorties, de farniente… et d’économies. Voyagesetudiants.com permet d’organiser des voyages seuls ou à plusieurs pour des séjours en France et en Europe, des concerts, des événements sportifs tout en s’adaptant au budget de chacun. Odyc propose des voyages entre amis ou en groupe, spécialiste des voyages dans les capitales européennes, les séjours au ski, en méditerranée… Sur devis, votre voyage correspondra à vos envies et à votre budget. Goldenvoyages.com Funbreak , comme son nom le suggère, rappelle le SpringBreak américain, séjour festif en Amérique entre jeunes. Voyagescampus Source : mediaetudiant.fr

L'e-tourisme "L’e-tourisme est en forte progression en France. Un très grand nombre de consommateurs utilisent Internet pour préparer et organiser leurs vacances : réservation en ligne, recherche d’avis sur des campings ou des hôtels, discussion sur des forums, … Quelles stratégies peuvent mettre en place les acteurs du tourisme pour développer leur activité et répondre à la demande des internautes ? Quelles sont les opportunités du web mobile ? Comment choisir les bons prestataires ? - Les enjeux et les impacts du web sur le marché du tourisme - Les outils disponibles pour un hébergement de tourisme : les sites d’avis, les applications de réservation, les comparateurs, les annuaires... - Le pilotage de son site Internet : critères d’analyse, vocabulaire de base, conception du cahier des charges, les différents types de prestataires… - L’e-réputation de votre établissement et les outils gratuits de surveillance - La définition et les objectifs du webmarketing

Les 18-34 ans s’adaptent pour partir en vacances Mobiles, flexibles, opportunistes, les jeunes sont prêts à tout pour leurs vacances. Selon un sondage YouGov pour 20 Minutes, 50,2 % des 18-34 ans pensent partir cet été, sans baisser leur budget pour 45 % d’entre eux (16 % ne savent pas encore). Car le plus important, c’est le bon plan de dernière minute. «Dans la tranche des 18-34 ans, il y a plusieurs marchés», explique Didier Arino directeur de Protourisme. «Ils prennent tout ce qui permet de faire des économies» «Les 18-34 ans sont à l’affût des bonnes affaires. «Ils partent davantage dans les villes européennes et dans les endroits festifs», affirme Didier Arino. «Le budget hébergement devait rester de zéro euro» Tous les moyens sont bons pour partir loin et pas cher. Bérénice n’est pas une adepte de la SNCF. Enfin, pour certains le transport est un voyage en lui-même. Romain Lescurieux

Séjours linguistiques : un produit bientôt vendu dans les agences de voyages ? Le printemps est une saison d'intense activité pour les entreprises de séjours linguistiques. Une période où les parents, inquiets du niveau de langue de leur progéniture, cherchent à les envoyer en immersion dans une famille britannique ou espagnole, pour revenir bilingue. Face à une telle demande, les agences de voyages sont bien souvent démunies. « Certaines nous appellent pour savoir vers quel spécialiste se tourner » explique Sylviane Halphen, la déléguée générale de l'UNOSEL, la fédération des organisateurs de séjours linguistiques et éducatifs. Un produit discret en agence Autres articles Devant une telle complexité, les vendeurs rechignent souvent à se lancer dans la démarche. Pionnier en agence Un potentiel de croissance que Bernard Aimé a repéré depuis longtemps.

Oui, l'avenir des agences de voyages peut être radieux ! 3 000 emplois perdus en trois ans : les agences traversent une zone de turbulences. Mais, si elles savent s'adapter, miser sur le service et le conseil, elles sauront être pérennes. «Le secteur a perdu 4 000 emplois en trois ans », a rappelé Georges Colson, président du Snav et président du conseil de surveillance de Fram, lors du récent séminaire des ambassades Fram à Soustons. « C'est la conséquence de plans sociaux, de faillites et de fermetures d'agences ». Pourtant, le président du Snav ne cède pas au catastrophisme. La conjoncture, et notamment la crise depuis 2008, ont contribué à l'érosion de l'emploi, dans un secteur qui reste structurellement porteur. C'est ce que rappelle le syndicat dans son Contrat d'études prospectives (CEP) 2011. S'il faut rester vigilant, in fine, ni la commission 0 ni le foisonnement de sites BtoC n'ont eu la peau des agences. « Je suis content que la loi nous rende responsables. Le nouveau profil de l'agent de voyages : audacieux, pro-actif, créatif...

» De nouveaux concepts dynamisent les agences de voyages Les agences de voyages ne veulent plus seulement vendre, mais faire vivre une expérience. Repensées, elles se métamorphosent en espaces culturels, en lieux de bien-être, et intègrent les dernières innovations technologiques. Elles ont donc de beaux jours devant elles, à condition d’affirmer leur présence en ligne et de savoir innover. Tout ne se joue pas en ligne… Les points de vente demeurent des lieux de haute importance, y compris pour les entreprises dont le modèle d’affaires est développé sur le Web, qui les considèrent comme un canal complémentaire leur permettant d’améliorer le service à la clientèle. De plus, un nouveau phénomène amplifie cette tendance: le «ROPO» (Research Online, Purchase Offline), qui consiste à rechercher un produit en ligne et à l’acheter en boutique. Le voyage commence à l’agence! Attirer le client à l’agence, voilà le défi quotidien des entreprises, petites et grandes. Sources: Blog Tourisme BTS; Journal du design Source: Google + Source: Voyageurs du Monde

Related: