background preloader

Les intelligences de la smart city

Les intelligences de la smart city
Faire d’Issy-les-Moulineaux une ville « à énergie positive », voilà le but d’IssyGrid, un projet porté par cette commune des Hauts-de-Seine et son maire André Santini avec Microsoft – qui y a son siège – Schneider Electric, Steria et Bouygues Immobilier, exposé jeudi 13 février 2014 lors des TechDays de Microsoft, le grand événement annuel de l’éditeur de logiciel américain, à l’occasion de la keynote sur les objets connectés, la session-reine du jour. Sur le stand « e-administration », on pouvait voir une démo de MaCollectivité, un tableau de bord pour élu, ou bien encore une borne de visio-conférence utilisé par le conseil général des Alpes-de-Haute-Provence pour échanger avec ses administrés et faciliter leurs démarches. Egoûts d’Haussmann et Chili sauce cybernétique - Comme souvent avec les termes de marketing, la réalité qu’ils recouvrent n’est pas entièrement nouvelle. Les cités n’étaient pas « bêtes » avant.

http://www.lagazettedescommunes.com/222064/les-intelligences-de-la-smart-city/

Related:  Ville intelligenteSmart City ?kakaboboActualités territorialeslaura260795

Paris Smart City : la tour Home a été inaugurée le 5 juin M6B2 Tour de la biodiversité par Edouard François, Paris (France) © Anne Hidalgo, la maire de Paris, a inauguré la Tour Home le 5 juin dans le 13ème arrondissement. Ce bâtiment s’inscrit dans la continuité du défi Paris Smart City. La Tour Home a été réalisée par les cabinets d’architectures Hamonic+Masson et Comte Vollenweider à l’initiative de Bouygues Immobilier. Elle est composée de 92 logements sociaux et 96 logements en accession dont le bailleur social est la RIVP. Ces deux bâtiments de 14 et 17 étages rivalisent avec le ciel en côtoyant l’énergie solaire pour obtenir de l’eau chaude.

Smartcities. Quelles clés numériques pour la ville intelligente? La ville intelligente constitue-t-elle une réponse pertinente au défi global de l'explosion démographique urbaine? Quels chantiers prioritaires pour la ville intelligente? Retour sur la conférence la ville 2.0, objectif 2020. 20 guides pour des pratiques numériques professionnelles : sites, réseaux sociaux… Les Espaces Numériques Professionnels (ENP) de Bourgogne sont dédiés aux Technologies de l’Information et de la Communication. Ces espaces d’un nouveau type (pas forcément des lieux permanents) visent avant tout à développer les pratiques internet et TIC dans les entreprises, artisans et créateurs d’entreprises et aussi à contribuer à la valorisation des prestataires technologiques d’une région. Sensibilisation aux potentiels du numérique pour le monde professionnel Ainsi le Réseau des ENP de Bourgogne développe des actions de sensibilisation, d’initiation, de formation et de communication auprès des publics sus-mentionnés, avec une animation confiée aux Chambres de Commerce et d’Industrie de l’Yonne, de la Côte d’Or, de la Saône-et-Loire et de la Nièvre afin d’assurer une pertinence territoriale au plus près des acteurs économiques.

Souveraineté numérique dans les territoires : c’est pas gagné ! Le numérique met à mal les frontières, les législations locales, la fiscalité, le traitement des données à caractère personnel… Le principe de souveraineté numérique consiste à essayer de conserver l’indépendance de son pays et d’assurer sa protection face à des industriels, des éditeurs, des fournisseurs de services numériques le plus souvent américains ou asiatiques. Dans cette optique, il est donc nécessaire de défendre les acteurs économiques français ou européens du secteur afin de ne pas dépendre uniquement d’entreprises non européennes. Il faut aussi s’assurer que les libertés individuelles des citoyens sont bien respectées notamment par les géants de l’Internet.

Définition des Smart grids / Définition des Smart grids Pour faire face aux mutations du paysage énergétique, il est nécessaire de moderniser le système électrique. Le contexte français et européen, dans lequel se sont développés les réseaux électriques, conduit à privilégier le déploiement des technologies de Smart grids plutôt que le remplacement et le renforcement massif des réseaux. L’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication aux réseaux les rendra communicants et permettra de prendre en compte les actions des acteurs du système électrique, tout en assurant une livraison d’électricité plus efficace, économiquement viable et sûre. Le système électrique sera ainsi piloté de manière plus flexible pour gérer les contraintes telles que l’intermittence des énergies renouvelables et le développement de nouveaux usages tels que le véhicule électrique.

Un référentiel pour le Smart Building La Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA), association constituée par le regroupement d'acteurs tels que Bouygues Construction, Cofely, EDF, Rabot Dutilleul, Siemens, Spie ou Vinci Facilies, annonce la publication de son référentiel Ready2Services, base de spécification pour les Smart Buildings, ou bâtiments intelligents. Afin de développer durablement la filière du Smart Building, la SBA a jugé nécessaire d'instaurer un cadre clair au travers de son référentiel Ready2Services, destiné à servir de base de spécification pour les bâtiments intelligents. Ce référentiel définit pour le maitre d’ouvrage et le maitre d’oeuvre un cadre leur permettant de disposer d’un socle dans l’élaboration du cahier des charges technique, pour la mise en oeuvre du lot smart à inclure dans les projets de Smart Buildings.

Les bonnes pratiques et les tendances en communication digitale en 2014 Mercredi 4 décembre 2013 3 04 /12 /Déc /2013 08:27 Mardi 03 décembre, j'ai eu la chance d'animer un atelier à Agen auprès de professionnels de la communication (annonceurs, agences et indépendants) ahdérents à l'APACOM. Le sujet de mon intervention était la communication digitale en 2014. Une occasion de partager des bonnes pratiques et de parler des tendances à venir (consommation, référencement naturel, site web, ergonomie, webdesign, réseaux sociaux, e-marketing, ...). Voici le support de présentation que vous pouvez aussi télécharger librement sur le site de l'agence Inaativ.

Démocratie participative : de Paris à Reykjavik, des outils au service des citoyens Des citoyens qui aident les élus et leurs services à bâtir le futur des collectivités territoriales, c’est aujourd’hui une réalité à l’échelle mondiale, qui compte déjà plusieurs partisans en France. Pour ce faire, de nombreux outils participatifs ont été conçus et sont utilisés, notamment par les communes. Ils permettent de recueillir les idées, avis et votes de chacun avec pour but de financer ensuite les projets de demain, la finalité étant bien la co-construction de ces derniers.

Smart Grids : la Bretagne et les Pays-de-la-Loire veulent renforcer leur coopération A l’occasion de la cinquième édition du salon Smart Grids, qui se tenait du 27 au 28 mai à Paris, les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire ont indiqué vouloir renforcer leur coopération en matière de réseaux électriques intelligents. Mercredi 15 avril, un appel à projets sur les réseaux intelligents était lancé conjointement par les ministères de l’Économie et de l’Énergie dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle. Très tôt, les territoires atlantiques ont montré leur intérêt. Parmi eux, la Bretagne et les Pays-de-la-Loire, qui ont décidé de répondre à l’appel et de créer ensemble un grand réseau électrique intelligent pour l’Ouest. Nom de code : Smile (SMart Ideas to Link Energies). Ce sont les Conseils régionaux des deux régions, ainsi que neuf syndicats départementaux d’électricité, qui ont déposé la candidature.

Related: