background preloader

Construire soi-même son éolienne, mode d'emploi

Construire soi-même son éolienne, mode d'emploi
Fabriquer une éolienne, est-ce possible ? Des associations proposent des guides pratiques, des stages ou des chantiers participatifs afin d’apprendre à construire soi-même son éolienne. L’intérêt de la démarche : diffuser ce savoir, réduire les coûts et permettre aux particuliers de réparer eux-mêmes leur installation en cas de problème. Reportage à Henripont, en Belgique, lors d’un stage participatif de construction d’éolienne organisé par l’association Tripalium. Mélanie et Aurélien, un jeune couple de Moselle, vivent dans une petite maison en bois. Fondée en 2007, cette association propose régulièrement des stages d’auto-construction d’éolienne ouverts à tous. Des personnes ayant suivi un ou plusieurs stages avec l’association Tripalium ont eux-même commencé à organiser des formations. Pour en savoir plus : le site de SideWays. Pour voir la suite du reportage (photos, interviews, vidéos). Related:  EcologieConstruirePétrole, pollution, énergies renouvelables

Bienvenue sur le site des NRJ réalistes et accessibles Avantages : L'éolienne horizontale, Kézako ? eh bien tout simplement, au lieu d'avoir un grand pilone avec une roue qui tourne sur le plan vertical qui s'oriente suivant la direction du vent, ici c'est un volume fixe dont le plan est horizontal : Elle comporte une partie fixe, le stator (en vert) et une partie mobile, le rotor (en rouge) : le vent venant de n'importe quelle direction s'appuie sur le stator pour souffler sur le rotor mobile : Cliquez sur l'image de droite pour voir un modèle en 3D. Sa puissance serait accrue par rapport à une éolienne à hélices : Fabrication d'une éolienne horizontale : Matériel requis : une roue de vélo, encore, pour l'axe et le mécanisme ! Assemblage du rotor : L'axe est fait à partir de roulements à bille de vélo, qui seront maintenus coincés dans le stator : Détails du stator soudé à l'arc (ici rien n'est protégé mais il faut néanmoins peindre adéquatemment les supports soudés pour qu'il durent) : Les pales sont réalisées ici en tube PVC découpé.

L'école du compost, Colombes | Promotion, initiation au compostage, Formation Maître composteur, service de broyage à domicile Le partenariat entre Eisenia, Organéo, L’école du compost, à permis de former sept nouveaux maîtres composteurs dans un lieu d’exception, l’Agrocité de Colombes. Du 10 au 14 mars l’Agrocité de Colombes a accueilli la première formation francilienne de maître composteur. Cette session de 5 jours intenses aborde toutes les facettes du métier de MAITRE COMPOSTEUR, conformément au référentiel de l’Ademe. Prochaines sessions : Session #2 du 12 au 16 mai 2014 - Session #3 du 23 au 27 juin 2014 L’Agrocité de Colombes un site parfait pour cette formation car sur un même lieu. Avant les travaux pratiques, les futurs maîtres composteurs sont sensibilisés à l’immense pouvoir de la vie du sol… Mise en situation, comment expliquer le compostage aux enfants ? En salle, les stagiaires en formation de maître composteur. Les repas sont pris en commun à l’Agrocité, l’occasion de convivialité et d’échanges. Francis Colin (Eisenia) lors de la présentation des activités de guide et maître composteur.

Questions de genre (1) : la politique orwellienne Intérêt et limites du décloisonnement Comparons les deux systèmes d’organisation sociale connus : le système de relatif cloisonnement, et de répartition des rôles et espaces de pouvoir, connu sous le nom de « patriarcat », dont la complémentarité entre femmes et hommes est un des piliers, et celui du décloisonnement des rôles, appelé aussi « égalité » ou « parité », dont l’indifférenciation des sexes et genres est un autre pilier. Le système de répartition cloisonne, parfois de manière étanche, l’accès à certains champs d’activité. On ne peut pas être ET père ET aventurier, par exemple, comme on ne peut être ET mère ET aviatrice ou ET femme ET maçonne. Le cloisonnement est entre autres un moyen de développer la performance et l'identité individuelles ou catégorielles. Penser par catégorie a fait avancer la connaissance du monde et ne peut être évacué des processus cognitifs. Il est possible que l’on touche ici les limites du décloisonnement. La paranoïa orwellienne Penser autrement

Pollution record à Paris et à Lyon. Sale journée pour le climat capitaliste Claire Manor En dépit de quelques climatosceptiques, dont le nouveau président des États Unis, Donald Trump, les risques encourus à l’échelle planétaire sont désormais connus et plutôt sous-évalués que surévalués. Les dégâts engendrés à court terme sur notre environnement immédiat par un capitalisme néo-libéral de plus en plus sauvage le sont aussi. Et pourtant, des villes comme Tokyo vivent dans un brouillard permanent et, vue d’hélicoptère, la ville de Paris est, depuis mardi, engloutie sous un épais nuage masquant complètement la Tour Eiffel et infiltrant nos poumons. Les mascarades des COP21 et 22 et les gesticulations locales des préfectures brandissant la circulation alternée sont tout aussi impuissantes à préserver notre quotidien qu’à garantir notre avenir. La pollution atmosphérique, réelle nuisance et fausses solutions Depuis mardi, un taux de pollution aux particules fines record a été atteint dans des villes comme Paris et Lyon.

Panneau Solaire - Panneau de chauffage solaire fait en canettes Il est en réalité incroyablement simple et économique de construire un chauffage solaire d'appoint pour sa maison. Le plus intéressant est que le système d'accumulation de la chaleur est construit a partir de canettes en aluminium vides! Plusieurs facteurs font qu'entre les énergies renouvelables (et écologiques), et les énergies conventionnelles (non renouvelables et non écologiques), le choix qui s'impose est d'abord celui de l'énergie conventionnelle avec pour argument principal le prix. Par exemple, les gigantesques profits générés par les monopoles sur les réserves stratégiques de pétrole. Lisez ce document pour voir qu'une simple personne peut faire la différence en construisant un panneau solaire à l'aide de pièces recyclées. Le chauffage solaire est construit a l'intérieur d'un cadre en bois (contre-plaqué 15mm), d'une plaque de Plexiglas / polycarbonate de 3mm. Pour commencer, il faut récupérer des canettes vides qui seront le coeur de notre système. ATTENTION! ATTENTION!

Fabriquer vos toilettes fertilisantes En fonction de certains critères fabriquez vos toilettes fertilisantes : Le choix du nombre d'utilisateurs : chacun produit 130 litres d'humus par an environ. Le choix des eaux usées : Toutes les eaux : eaux vannes et eaux grisées mélangées. C’es le cas de la grande majorité des agglomérations en France. Si l’on densifié le nombre de lombrics dans 5 cm d’humus, ( environ 2000 ) Ils se mettent à transformer frénétiquement, en continue, toutes les déjections et le papier. Une variante sans lombrics. les déjetions solides recouvertes d’humus ne sentent strictement pas . Bien sur tout se déroule sans odeur et on récupère des litres d’humus. TOILETTES HUMUS en surface Dans tous les autres cas voici un modèle de toilettes HUMUS sur le sol. - par exemple pour une famille L’absence d’eau, d’odeur, de mouches autorise des choix impossibles auparavant. L’urine ne doit pas rester sur la surface. On installe alors en avant de la surface un siège pour l’utilisateur.

« Le premier qui dort réveille l’autre ! » « Le premier qui dort réveille l’autre ! » La colère fut le premier mot de l’Europe ! Depuis la colère d’Achille, au premier vers de l’Iliade, le mythe de Sisyphe cher à Albert Camus, en passant par la fureur du Dieu biblique, ce sentiment électrise toute la tradition occidentale. La colère des dieux relayée par les humains est salutaire, elle nous réveille, stimule, galvanise, comme les embruns d’une mer en furie. Mais sous vos climats laiteux – je vous écris de Grèce –, la colère extravertie, héritée des dieux de l’Olympe, est mal vue, dérangeante, trop sauvage, comme le paysage qui m’entoure. Sous le couvert d’une illusoire nouvelle morale pour tous, ou d’un Valls à mille temps l’invective à la bouche, la colère légitime de nos indignés de service semble curieusement, mezza voce, se mettre en sourdine… Même Mélenchon, Chevènement, Régis Debray ou Dieudonné rentrent dans le rang ou se couchent, dans l’attente d’illusoires tsunamis dans les urnes.

Très coûteux, polluant et inefficace : l'absurdité française du chauffage électrique - Basta ! Absurde. Le mot revient en boucle quand on évoque le chauffage électrique avec des spécialistes de l’énergie. D’abord parce que de la production à la consommation, il est d’un rendement très médiocre : pour pouvoir consommer 1 kWh d’électricité en chauffage, il faut dépenser 3 kWh d’énergie. Quand on se chauffe au bois, au fioul ou au gaz, l’énergie ne peut se perdre en trajet puisqu’elle est produite sur place, au sein de l’immeuble ou de la maison, via une chaudière ou un poêle. « Le chauffage électrique est facile à installer, pour un faible investissement initial, précise Anne Lefranc, de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Taillé sur mesure pour EDF, les promoteurs et les bailleurs Pourquoi cette passion française pour les radiateurs électriques ? Le grand électricien n’est pas le seul à bénéficier de l’engouement généralisé pour le chauffage électrique. Un immense surcoût collectif Cinq réacteurs nucléaires rien que pour les radiateurs Nolwenn Weiler

Des Tuiles Qui Captent L'énergie Solaire L'entreprise SolTech Energy a mis au point une solution originale pour capter et exploiter la chaleur du soleil. Avec ou sans nuages. Il existe deux grands moyens d'exploiter l'énergie du soleil : le premier est le photovoltaïque qui consiste à convertir directement les rayons en courant électrique. Les tuiles mises au point par SolTech sont transparentes. Soltech se décline en quatre versions : Sigma, pour les toits en tuiles, Alfa, pour les autres bâtiments, Techo Solar, pour les toits en ciment (notamment dans les pays méditerranéens) et Soltech Power, qui intègre des panneaux photovoltaïques afin de produire de l'électricité. Les points forts de cette innovation ? Le système proposé par l'entreprise présente enfin un dernier avantage : celui d'être esthétique.

Related: