background preloader

Fortuitement !!! Une étude découvre l’imposture de la chimiothérapie

Fortuitement !!! Une étude découvre l’imposture de la chimiothérapie
Related:  MedecineCancersmiracles?

10 trucs contre le nez qui coule Votre nez coule sans cesse? Avoir le nez qui coule n'est vraiment pas très agréable. Non seulement est-ce désagréable mais aussi très irritant pour notre pauvre nez, sans compter le look petit renne au nez rouge conféré par notre nez amoché. 1- Nettoyez le nez à l'eau saline Comme il est possible que le nez qui coule soit dû à une infection, nettoyer le nez à l'aide d'une solution saline disponible en pharmacie ou faite maison, une partie d'eau bouillie refroidie pour une partie de sel, permettra de se débarrasser de l'infection et de mettre fin aux désagréments du nez qui coule. 2- Prenez un médicament antihistaminique Si votre nez qui coule est causé par une allergie comme le rhume des foins, par exemple, privilégiez l'emploi d'un médicament antihistaminique comme le clotripolon afin de faire cesser cet écoulement passager. 3- Tournez-vous vers l'homéopathie 4- Pourquoi pas la pommade d'homéoplasmine 5- Faites des inhalations 6- Mettre un oignon sous son oreiller

Ce vaccin contre le cancer... qui ne sera pas commercialisé Le journal Nature a récemment raconté une histoire extraordinaire*. On y voit à l'oeuvre le meilleur de la démarche scientifique : la capacité d'observation, l'intelligence de l'analyse et l'audace de l'expérimentation. En 1924 William Coley, chirurgien des os et cancérologue, observe le cas d'un patient qui souffre à la fois d'un cancer gravissime, le sarcome, et d'une infection cutanée, la scarlatine. Mais, au sortir de son épisode de scarlatine, le malade guérit de son sarcome, sans traitement spécifique, et il ne rechute plus jamais. À partir de là, le cancérologue américain s'est mis à "vacciner" des patients atteints d'un sarcome avec des streptocoques vivants, puis avec des streptocoques morts. Cette stratégie originale, qui a fait l'objet d'une publication, a été oubliée, remplacée par des protocoles agressifs et coûteux qui empilent parfois chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie lourde.

De la vitamine C contre les hémorragies cérébrales ? Des niveaux de vitamine C bas ont été relevés dans le sang de patients ayant eu une hémorragie cérébrale. Voici de nouvelles raisons de faire le plein de vitamine C : d’après une petite étude du CHU de Rennes, des personnes ayant un déficit en vitamine C seraient plus à risque de faire une hémorragie cérébrale. Ces résultats qui seront présentés au congrès annuel de l’American Academy of Neurology, entre le 26 avril et le 3 mai 2014 à Philadelphie (1). La vitamine C est une molécule antioxydante qui est naturellement présente dans de nombreux fruits et légumes : orange, citron, pamplemousse, papaye, chou… Lire : Les aliments riches en vitamine C Dans cette étude réalisée au CHU de Rennes, les chercheurs ont voulu savoir si un déficit en vitamine C représentait un facteur de risque pour une hémorragie cérébrale. Une concentration de vitamine C inférieure à 7 mg/L était liée à une hospitalisation plus longue, mais pas à un risque accru de décès à 3 mois. Source

Alimentation anti-cancer : la liste de fruits et légumes et leurs caractéristiques Les huiles essentielles anti-grisaille et anti-déprime Avec le changement de saison, le début de l’automne, l’arrivée des premiers froids, les jours qui raccourcissent, les feuilles qui tombent, le soleil qui se fait plus rare, … notre corps biologique est souvent perturbé et fonctionne au ralenti, le corps est plus fatigué, nous manquons d’énergie, le sommeil peut être perturbé, nous devenons parfois plus irritables, le système immunitaire est affaibli et le moral a tendance à baisser, on parle alors de « coup de blues hivernal ». Pour certains, cela peut aller jusqu’à la dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier lié à la baisse de la luminosité et au manque de lumière naturelle qui survient en automne ou en hiver et dure jusqu’au début du printemps. La lumière a en effet un rôle important dans la régulation de notre horloge biologique interne, notamment les cycles d’éveil et de sommeil mais aussi la sécrétion de différentes hormones selon l’heure de la journée. Les huiles essentielles toniques et stimulantes

Une étude révèle l'imposture de la chimiothérapie Une équipe de chercheurs de l'état de Washington a récemment ont poussé un mémorable ''oups !'' quand elle a découvert par hasard la vérité mortelle sur la chimiothérapie en cherchant pourquoi les cellules cancéreuses de la prostate sont difficiles à éradiquer par les méthodes conventionnelles de traitement. Comme on le constate, en réalité la chimiothérapie ne traite ni ne guérit le cancer, selon les découvertes de l'étude, mais active plutôt la croissance et l'étendue des cellules cancéreuses, les rendant beaucoup plus difficiles à les éliminer une fois que la chimiothérapie a déjà été démarrée. On pourrait en parler comme preuve irréfutable, une fois pour toutes, de la tromperie de l'industrie conventionnelle du cancer. Selon l'étude, la chimiothérapie induit la libération dans les cellules saines une protéine, WNT16B, qui aide à promouvoir la survie et la croissance des cellules cancéreuses.

Cancer : guérison interdite La France détient, hélas, le triste record de la persécution des thérapeutes non-orthodoxes. Mais si un de vos proches est décédé d’un cancer, alors l’histoire qui suit risque de vous rendre triste et très en colère contre les autorités. Gaston Naessens est un brillant biologiste français, né à Roubaix, et aujourd’hui réfugié au Québec. Son « crime » est d’avoir voulu inventer un produit anti-cancéreux, diffusé dans près de 80 pays, le 714-X. Il existe de nombreux témoignages de guérisons de cancers, y compris au stade terminal, pour le 714-X. Je vais vous présenter tous les détails de cette affaire incroyable, qui est une gêne pour les autorités médicales, et pour les autorités tout court (avec de tels enjeux, une intervention de la présidence de la République pour stopper les persécutions contre ce chercheur eût été la moindre des choses). Mais avant cela, je dois préciser que ce message n’a pas pour but de vous recommander de prendre du 714-X. Bonne lecture ! Livres :

Le Cannabis soigne le cancer et les gouvernements le savent Le cannabis est considéré par le gouvernement américain comme faisant partie de la liste des narcotiques. Des millions de gens sont en prison à travers le monde pour trafic, revente, etc., mais la plante serait parfaite à l’utilisation si les chercheurs en extrayaient les composantes médicinales qui s’y trouvent. Le gouvernement américain est parfaitement au courant que le cannabis a des vertus thérapeutiques. Comment ne le sauraient-ils pas ? La plante a été utilisée comme médicament pendant les 10 000 dernières années. Pour faire un rapide résumé, le gouvernement américain a en fait d’excellentes raisons d’avoir rendu le produit illégal. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas encore, c’est que depuis des dizaines d’années, les gouvernements ont encouragé les principales compagnies pharmaceutiques à faire l’impasse sur le cannabis et les produits thérapeutiques naturels, préférant privilégier les vaccins, etc., tous ces produits chimiques qui eux, nous tuent à petit feu. Notes :

Related: