background preloader

LE MEILLEUR PAIN PERDU DU MONDE (sans œufs ni lait ni beurre !)

LE MEILLEUR PAIN PERDU DU MONDE (sans œufs ni lait ni beurre !)
Le meilleur du monde, rien que ça, je vous jure !.. Je me souviens, il y a quelques années encore, de la farouche partisane du pain perdu ‘traditionnel’ que j’étais… Et quand je dis ‘traditionnel’, je veux dire imbibé-de-lait-de-beurre-de-sucre-blanc-et-bien-caramélicramé. En bref, j’étais une inconditionnelle de la baratte, une aficionado de la mie au lait de vache, et plus le sucre caramélisait dans le beurre qui brûlait, meilleur c’était. Je me rappelle avoir intérieurement fulminé lorsqu’une amie avait voulu remplacer dans ses crêpes maison ce bon beurre au goût si doux par de la margarine – de la vulgaire margarine, entendez-vous ? Et pourquoi pas de l’huile, pendant qu’on y est ?.. Pour parfaire mon rôle de bru huppée, j’exigeai qu’on glissât une tonne de sucre dans le mélange œuf/lait destiné à enrober les tranches de pain. Heureusement aussi pour ce brave papa, ma rupture d’avec son fils signa la fin du pain perdu à la française dans la maisonnée slave. Le point de fumée, késako ? Related:  Sucrédesserts

[Recette] Pâte à tartiner express Bonjour petit cabillaud frétillant. Aujourd’hui, un petit article vite fait, car je n’ai aucune inspiration pour pondre un bel et grand Vendredi Intello, et surtout parce que j’ai très envie de retourner lire "Le Choeur des femmes", un superbe roman de Martin Winckler, un mec que j’aimerais bien l’avoir comme médecin, et même comme gynéco. C’est te dire à quel point il est cool. Aujourd’hui donc je fais officiellement mes adieux au Nutella commercial, chimique et dangereux, qui m’a accompagnée dans ma croissance graisseuse depuis mon plus jeune âge, et je te présente sa remplaçante indétrônable : ma pâte à tartiner modulable et délicieuse. Cette photo est d’une qualité tout à fait immonde, mais j’ai fait avec les moyens du bord OK. 100 g de chocolat noir pâtissier100 mL de liquide : eau, lait de vache, lait végétal… (moi je prends du lait végétal)3 c. à. s. de purée d’amandes (toute faite ou des amandes mixées)30 g de sucre Big bisous bien baveux. Like this: J'aime chargement…

Semoule de céleri-rave à l'amande, orange et noix de coco L’histoire de ce dessert est assez amusante. Silence… Oui, vous avez bien lu. Il s’agit d’un dessert. Non, je n’ai pas fumé de joint équitable ni boulotté en douce une poêlée de champignons hallucinogènes. Samedi dernier, l’heure était venue de régler son compte à une boule de céleri-rave un peu vilaine qui se morfondait dans le bac à légumes de mon frigidaire. Dans ces moments-là, je ne connais qu’une solution : attraper ce qui traîne dans la cuisine, les petits restes qui m’agacent, les précipiter ensemble dans un saladier, mélanger et attendre que ça passe. Alors, quoi ? Puis j’ai goûté, un brin anxieuse. Je vous vois venir, avec vos mines sceptiques : mon avis à moi, il ne compte pas. T’es sûr ? Et vous, alors ? Pour 6 à 8 personnes Éplucher le céleri-rave et le couper en dés grossiers. Presser les oranges.

Banana bread vegan au chocolat - testé Relativement connu chez nous, le banana bread ou pain de banane est carrément une star Outre-Atlantique. Je pense ne pas me tromper en disant que c’est le « cake » que je réalise le plus souvent à la maison, tout simplement parce que l’homme et moi, on adoooore ça! Et il arrive souvent qu’on décide de le twister en incluant dans la préparation des graines ou des fruits secs et du chocolat (évidemment!) Etant donné qu’on a particulièrement aimé celui au chocolat et aux cranberries (et qu’on l’a refait trois fois de suite, ahem…), je me suis dis que c’était l’occasion de vous présenter ma recette de ce fameux banana bread. Pour cette recette, il vous faut : 3 ou 4 bananes trèèèès mûres (j’insiste sur le très : plus elles sont noires, mieux c’est!) La recette est toute simple! Comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai eu l’occasion de goûter des banana bread à de nombreuses reprises. Le chocolat et les cranberries se marient à merveille dans le banana bread.

Beurre de noix de coco maison Après la version à la pistache, j’ai voulu tester le beurre de noix de coco. Verdict: une tuerie. Si vous aimez la noix de coco, foncez, cette recette va vous rendre fous! Pour le réaliser, rien de plus simple: il vous faut juste un bon mixeur et de la noix de coco râpée. Pour 125g de beurre de coco: 125g de noix de coco râpée de bonne qualité1 pincée de selDe la vanille en poudre Mixer la noix de coco avec le sel et la vanille jusqu’à obtention d’une pâte fluide ( tout dépendra de votre mixeur, j’ai eu besoin de mixer une dizaine de minutes). Le beurre de coco durcit au frais, il suffit de passer le pot (sans le couvercle métallique bien sûr) au micro-ondes quelques secondes pour le liquéfier de nouveau. Puis libre à vous de le tartiner, sur du pain grillé, des galettes de riz, de l’accompagner de confiture ou de miel… ou même de l’utiliser pour faire une pâte à tartiner maison comme celle-ci ou celle-là, pour remplacer l’huile. Bon appétit!

4 recettes 4 ingrédients Aujourd’hui, place à la simplicité. Voilà quatre recettes inratables et délicieuses qui illuminent mon quotidien en cet automne plus que frisquet. J’espère qu’elles vous plairont autant qu’à moi ! Selon vous, laquelle est ma préférée ? Les plus observateurs remarqueront que j’ai triché dans le titre : la recette du smoothie comporte 5 ingrédients et celle de la compote seulement 3, soit une moyenne de 4 ingrédients. Vous êtes nombreux à m’avoir demandé de réunir mes recettes dans un e-book… Je vous propose de me signaler en commentaire les 3 recettes publiées sur ce blog que vous aimez le plus. Compote pruneaux-curcuma 250 g de pruneaux dénoyautés250 mL d’eau2 cuillères à café rases de curcuma moulu (ou mieux : fraîchement râpé) Faire bouillir l’eau. Remarque : s’il reste un peu du liquide de trempage, ne le jetez pas car il est délicieux et légèrement sucré. Smoothie « bonne mine » carotte, gingembre et amandes La veille, plonger les amandes dans un bol d’eau. Et la recette-bonus…

Mousse au chocolat végane, très aérée avec des blancs montés en neige On est sûrement en train d’assister à une véritable révolution de la cuisine végétale grâce à la découverte étonnante de Révolution Végétale. Comment aurait-on pu croire qu’un simple jus d’une boite de pois chiche devienne aussi aéré qu’un blanc en neige une fois fouetté ? Plus étonnant encore, cela fonctionne avec la plupart des jus de trempage (cœur de palmier, asperge…). Comment monter un blanc en neige ? La recette est ultra simple, il vous suffit de récupérer le jus d’une boite de pois chiche, de le fouetter (si possible au mixeur électrique), puis de rajouter 10 grammes de sucre (pour raffermir l’ensemble) au mélange tout en continuant de fouetter. Recette de la mousse au chocolat végétale Pour 40 cl de mousse, soit deux portions gourmandes. Ingrédients : 90 grammes de jus de pois chiche10 grammes de sucre60 grammes de chocolat noir30 grammes de lait de soja Étapes : Bon appétit !

LE NUTELLA EST MORT 15 petites dattes (environ 90 g.)*125 g. [1/2 cup] de purée (‘beurre’) d’amandes entières60 ml. [4 Tbsp] de sirop d’agave ou d’érable (voire miel très liquide)30 g. [1/3 cup] de poudre de caroube15 ml. [1Tbsp] d’eau * Même indication que pour la Choconette si vous n’aimez pas les dattes ou que les dattes ne vous aiment pas. Préparation : 1. 2. Alors, qui est votre Miss Pâte à Tartiner de l’année ? Entre les deux, j’avoue, difficile de choisir… Ces pâtes à tartiner se gardent au frais un mois environ. Mais vous allez me demander : et la petite dernière ? Et bien, la benjamine, elle est décidément bien timide… et je crois aussi qu’elle préfère jouer les stars et avoir sa propre page à elle toute seule. … et puis, si vous le souhaitez vraiment, retrouvez-la ici. Et vous, avez-vous laissé tomber le Nutella ? Notes : [1] Selon les pays, les ingrédients du Nutella varient. [2] Sur le glutamate : En lien : extrait des conclusions du European Union Risk Assessment Report on DEHP

Fiadone corse de Pâques à la crème de châtaigne Le fiadone corse est un gâteau très fondant et aromatique fait à base de brocciu et de citron auquel s'ajoute une légère touche de liqueur de fruit. J'ai choisi la crème de châtaigne pour son goût unique de fruit sec que j'apprécie beaucoup, celle de mon partenaire Eyguebelle.C'est un dessert qui est traditionnel de Pâques et qui se sert avec un filet de miel ou d'huile d'olive fruitée; léger et parfumé donc c'est un moyen absolument parfait de terminer les repas. Pour 4 personnes :- 250g de brocciu (ou à défaut de ricotta)- 75g de sucre- 3 oeufs- le zeste d'un citron- 2 cuillères à soupe de crème de châtaigne Eyguebelle- miel de châtaigner ou huile d'olive vierge extra Préchauffer le four à 180°C non chaleur tournanteClarifier les oeufs et faire blanchir les jaunes avec le sucre.Laver le citron et ajouter le zeste pour la crème de châtaigne.Monter les blancs en neige ferme, avec une pincée de sel si vous le souhaitez.Ajouter délicatement au mélanger.

Havreflarn (galettes suédoises à l'avoine façon Ikea) Mes copines sont fan des galettes suédoise à l'avoine fourrées au chocolat, comme celles qu'on trouve à Ikea, ou à Monoprix entre autres. Une fois où elles en avaient amené pour un petit goûter chez moi, je me suis dit que, tout de même, ça ne devais pas être si compliqué à faire. Et comme à chaque fois que je me pose une question, j'ai demandé à google qui m'a envoyé chez Bernard. Sa recette a été très facile à végétaliser, vu qu'il suffisait d'enlever un malheureux oeuf. Et le résultat n'a rien à envier à l'original! Bien croustillant, et ce petit goût d'avoine! Havreflarn (galettes suédoises à l'avoine façon Ikea) pour beaucoup de galettes Ingrédients : 200 g de flocons d'avoine250 g de sucre en poudre180 g de margarine70 g de farineun peu de vanille liquideune pincée de selune pincée de levure chimique300 g de chocolat à patisserun chouillat de crème de soja (genre 2 cuillère à soupe)(facultatif) Préparation : Faites chauffer votre four à 200°c. Enfournez pendant 8 minutes. Enjoy!!

MINI-CAKES & MUFFINS À L’ORTIE {vegan} Depuis que j’habite en Allemagne, je passe le plus clair de mon dimanche à courir aux quatre coins de la campagne à chercher tantôt mes légumes chez le maraîcher, tantôt milles petits fruits, plantes et herbes à ramasser au bord des chemins ou au cœur de la forêt. La cueillette est une de mes plus belles découvertes ces deux dernières années. Petite, j’aidais allègrement ma grand-mère à ramasser les pois et tomates du potager, ainsi que les framboises et groseilles du jardin. Écosser les fèves n’était jamais une corvée et je m’amusais à construire des maisonnettes toutes vertes, aux sols recouverts de mousse épaisse et aux rideaux en gousses de haricots. L’été, je cueillais des myrtilles avec mes frères, lors de nos marches en montagne. La plupart du temps, celles-ci étaient toutes dévorées avant même notre arrivée et nous regardions, la mine un peu penaude et les lèvres encore réjouies, nos doigts couverts de gouttelettes violettes qui séchaient rapidement au vent. Voilà ! J'aime :

Related: