background preloader

Le ho-oponopono dans la vie de tous les jours

Le ho-oponopono dans la vie de tous les jours
Je pratique le ho’oponopono depuis quelques temps déjà et plus je l’utilise, plus je suis stupéfaite du résultat. Je vois combien cette pratique me permet de prendre ma responsabilité à 100% dans ce que je vis y compris dans les situations sur lesquelles je pourrais penser n’avoir aucun contrôle. Je vous rappelle le concept : tout ce que nous voyions à l’extérieur de nous et qui nous dérange, sont en fait des vieilles mémoires que NOUS avons et que nous rejouons encore et encore. Je vous donne un exemple concret : j’ai lu dans le journal qu’une personne avait disparu. J’ai pensé à l’individu qui a vraisemblablement enlevé cette personne et je lui ai parlé ainsi, de cœur à cœur : – Je suis désolée (de t’avoir créée, chère partie de moi, qui souffre tant et qui est dans une telle distorsion que tu as eu besoin d’enlever une autre personne) – Je t’aime (car tu es digne d’être aimé par moi, même si je n’approuve pas ce comportement) Je t’aime, pardon, je m’excuse, merci…. – Je t’aime Related:  Ho' OponoponoHo'oponoponodamepao

Ho'oponopono un chemin vers la conscience et la paix intérieure HO'OPONOPONO ne se compare pas ni ne s'apprend. HO'OPONOPONO se vit. Cest un art de vivre. HO'OPONOPONO est un véritable chemin vers la conscience unitaire. Ho’oponopono est avant tout un très ancien rituel de pardon et de réconciliation qui se pratique toujours à Hawaii. Ho’oponopono est issu d’une très ancienne tradition Hawaïenne qui s’est transmise oralement de génération en génération. La pratique de Ho’oponopono consistait à se réunir sous la conduite d’un guide, d’un prêtre ou simplement d’une personne désignée par le groupe et le problème était exposé. Morrnah Nalamaku Simeona, à partir des années 1976, modernisa cet Ho’oponopono traditionnel afin de l’adapter au monde moderne et aussi au monde occidental. La réalité physique est une création de nos pensées.Une pensée juste et harmonieuse créera une réalité juste, harmonieuse et de paix.Nous prenons la responsabilité à 100% de ce que nous percevons à l’extérieur de nous. Sa phrase clé : « La paix commence avec moi » « Qui suis-je »

Comment se venger d'un manipulateur ? Article Publié Par Michaël le sept 3, 2014 Comment Se Venger d’un Manipulateur Si vous voulez vous venger d’un manipulateur, vous devez d’abord connaître et reconnaître le manipulateur. ☞ Voici les 4 choses les plus utiles que vous devez savoir à propos des manipulateurs : 1. Pour survivre et exister, le manipulateur a pour habitude d’écraser les autres. Tous les manipulateurs ont un problème avec leur « égo » : ils ont un égo misérable… Comprenez que le vrai manipulateur est quelqu’un qui ne s’aime pas ! Voici où je veux en venir : ☞ C’est le manipulateur qui a un problème, et pas vous. 2. C’est pourquoi le manipulateur déteste être confronté à la réalité. ☞ Confrontez le manipulateur à la réalité – en lui montrant qu’il profite de vous et que vous l’avez démasqué – et il deviendra furieux et même colérique… 3. Le conflit est leur mode préféré de communication. ☞ C’est pourquoi vous ne devez JAMAIS tomber dans le piège du conflit avec un manipulateur. 4. En attendant,… Se Venger d’un Manipulateur

HO'OPONOPONO "Un chemin vers la Conscience" - MERCI, JE T'AIME Comment pratiquer le Ho’oponopono Auto-Identité | Notre Monde <a href=" program</a> (Ce texte fait suite à l’article Ho’oponopono déjà publié) Vous comprendrez ici pourquoi l’intellect ne dispose pas des ressources pour résoudre les problèmes, il peut seulement les manoeuvrer, les diriger. Mais manoeuvrer, diriger, ne résout pas les problèmes. En faisant Ho’oponopono vous demandez à Dieu, à la Divinité, de nettoyer, et purifier l’origine de ces problèmes, qui sont des souvenirs, des mémoires. Dans le processus, cette énergie est libérée et est transmuée en lumière pure par la Divinité. Au moment où vous remarquez en vous quelque chose d’inconfortable par rapport à une personne, un lieu, un événement ou une chose, entamez le processus de nettoyage, demandez à Dieu : « Divinité nettoie en moi ce qui contribue à ce problème. » Utilisez alors les phrases de cette série : « Je suis désolé. Il n’existe aucune règle par rapport à l’ordre des phrases. « Mes mémoires je vous Aime ! En cherchant des résultats Le Dr. Le Dr.

Le Ho Oponopono comme Remède pour Soigner la Culpabilité Article Publié Par Michaël le oct 15, 2014 Dans les cultures polynésiennes et Hawaïennes, certains croient que les mauvais comportements personnels ainsi que les sentiments de culpabilité rendent malades. Le Ho Oponopono est une méthode simple d’autoguérison qui permet d’accepter tout ce qui nous arrive dans la vie, en particulier les émotions négatives comme le sentiment de culpabilité. Le Ho Oponopono se traduit par « remettre les choses en ordre » ou « rétablir l’équilibre ». Le Ho Oponopono pour Soigner la Culpabilité En pratiquant cette méthode, il est possible d’effacer définitivement de notre mémoire la culpabilité. L’intérêt est celui-ci : au lieu de refouler le sentiment de culpabilité, le Ho Oponopono permet de se sentir mieux et de ressentir l’harmonie et la paix intérieure à long terme dans sa vie. Pratiqué quotidiennement, le Ho Oponopono permet aussi de développer une grande confiance en soi Il n’y a pas plus simple ! « je suis désolé » ou « désolé » « pardonne-moi » ou « pardon »

Connaître Ho'oponopono - HO'OPONOPONO Comment Joe Vitale découvre " HO'OPONOPONO": Il y a deux ans, ( nous sommes en 2007) j'ai entendu parler d'un thérapeute d'Hawaï qui a guéri une salle complète de patients aliénés criminels - sans jamais voir aucun d'eux. Le psychologue étudiait le dossier d'un interné et ensuite regardait en lui-même pour voir comment il avait créé la maladie de cette personne. A mesure qu'il s'améliorait lui-même, le patient s'améliorait. Quand j'ai entendu cette histoire pour la première fois, j'ai pensé que c'était une légende urbaine. Ça n'avait pas de sens. Il s'appelle Dr Ihaleakala Hew Len. Cette salle où ils gardaient les malades mentaux criminels était dangereuse. Le Dr Len m'a dit qu'il ne voyait jamais ses patients. «Après quelques mois, des patients à qui l'on avait dû mettre des entraves furent autorisés à marcher librement, m'a-t-il dit. «Pas seulement cela, poursuivit-il, le personnel commença à se plaire à venir travailler. Ouais. «C'est tout ?» «C'est tout.»

Petit Rituel Pour La Paix du Coeur Voici un petit outil, en cadeau pour notre travail fait avec tant de bonne volonté, un petit rituel proposé pour traverser avec plus d’aisance cette période à la fois splendide et trouble. Il concerne la souffrance, car nous avons tous accumulé des mémoires de souffrance, passées ou présentes, qu’il s’agisse de souffrance physique ou morale. Posons-nous un instant avec la notion de souffrance, sous toutes ses formes, et laissons remonter les scénarios qui nous viennent à l’esprit qu’il s’agisse de traumatismes de guerres, de violences physiques, de tortures, de sacrifices, d’abus de pouvoir sur nous, toutes les souffrances que nous pouvons avoir vécues de façon réelle dans cette vie ou sous forme de mémoires passées, ou même sous formes de fictions ou d’histoires entendues, toutes les formes de souffrances qui nous touchent. “Je pardonne à tous ceux qui m’ont fait souffrir, sous quelque forme que ce soit, sciemment ou inconsciemment, dans cette vie, mes vies passées et futures ”.

Hoʻoponopono Le Hoʻoponopono (ho-o-pono-pono, parfois traduit en « remettre les choses en ordre », « rétablir l'équilibre ») est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens. Des coutumes identiques de thérapie familiale se retrouvent aussi dans toute la région de l'océan Pacifique. Le hoʻoponopono traditionnel était dirigé par un ou une kahuna lāʻau lapaʻau[1] (prêtre guérisseur) pour guérir les maladies physiques ou psychiques au sein des groupes familiaux. La plupart des versions modernes sont conçues de telle façon que chacun puisse le faire seul. Définition[modifier | modifier le code] Traditions polynésiennes[modifier | modifier le code] En Polynésie, beaucoup de cultures croient qu’un mauvais comportement personnel (hara ou hala) est la cause des maladies. Des traditions similaires se retrouvent à Samoa[7], Tahiti[8], et chez les Maori de Nouvelle-Zélande[9],[10],[11]. Tradition hawaïenne[modifier | modifier le code]

Related: