background preloader

Des cantines scolaires avec des repas 100% bio et locaux, c'est possible

Des cantines scolaires avec des repas 100% bio et locaux, c'est possible
Une ville ouvrière révolutionne la restauration scolaire. Saint-Etienne, 170 000 habitants, est en passe d’assurer une alimentation 100 % issue de l’agriculture biologique pour les cantines des écoles maternelles et primaires. Soit près de 3 000 repas servis quotidiennement. « Un objectif valable à compter du 1er janvier 2014 », souligne Fabrice Poinas, chef de service de la restauration scolaire de la ville. Avec une petite nuance : ces « 100 %» s’appliquent si les produits sont disponibles sur le marché. Difficile en effet de trouver du poisson d’élevage ou des galettes des Rois labellisés Agriculture biologique. « En 2013, 80 % de nos repas étaient bio et composés à 41 % de produits locaux », se réjouit Fabrice Poinas. La progression à l’échelle nationale demeure néanmoins très lente. Des plateformes collectives pour répondre à la demande des collectivités La ville de Saint-Étienne s’approvisionne auprès de la coopérative Bio A Pro. Créer des légumeries pour assurer la transformation Related:  Agriculture/Alimentation/Pesticides/OGMEcologieCantines bio et local

Ambition bio 2017 : Les chiffres en images Agriculture biologique, où en est-on ? Retrouvez les grands chiffres de la production et de la consommation. La barre du million d’hectares cultivés en bio franchie en 2012 ! Fin 2012, les surfaces cultivées en France selon le mode de production biologique couvrent 1 032 935 ha, ce qui correspond à 3,7 % de la SAU française. Les surfaces en conversion sont désormais de l’ordre de 180 000 ha, soit 17 % de la surface bio totale. Plus de 25 000 producteurs bio en 2013 ! En nombre de producteurs, on distingue une période d’essor de l’AB en France vers la fin des années 1990, suivie d’une stabilisation d’environ cinq ans. Évolution depuis 1995 du nombre de producteurs et autres opérateurs bio et des surfaces en mode de production biologique. Cliquez pour agrandir L’agriculture biologique dans les régions La part de l’agriculture bio dans l’ensemble du territoire agricole varie fortement d’une région à l’autre (de 13 % en PACA à 0,7 % en Picardie en 2012). La bio, un marché de 4 milliards d’euros

Vortex de déchets du Pacifique nord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vortex de déchets du Pacifique nord Le vortex de déchets du Pacifique nord est une zone du gyre subtropical du Pacifique nord, aussi connue sous le nom de gyre[1] de déchets, « soupe plastique[2] », « septième » ou « huitième continent » ou « grande zone d'ordures du Pacifique[2] » (GPGP pour Great Pacific Garbage Patch). Pour les océans, le terme « continent de plastique[3] » est rencontré. L'océanographe et skipper américain Charles J. La masse de plastiques concentrés au sein des océans est estimée à sept millions de tonnes[3], dont environ 269 000 tonnes de déchets plastiques flottants[5] selon une vaste étude internationale parue dans la revue PLOS ONE[6]. En 2013, une mission scientifique française, l'expédition 7e continent, s'est rendue sur place afin d'étudier ce gyre nord-pacifique. Description[modifier | modifier le code] Effets sur l'écosystème[modifier | modifier le code] Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Initiatives pour manger bio et local à la cantine | Alim'agri Découvrez en détails cinq initiatives exemplaires d’introduction de produits bio et locaux dans la restauration scolaire : Ils ne mangent plus que du bio à la cantine! A l’image de Lons-le-Saunier, dans le Jura, cette fois à plus grande échelle, la commune de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, a relevé le défi du bio. Des repas durables dans les cantines normandes ! Des cantines toutes bio à Paris Toutes les cantines du cinquième arrondissement de Paris proposent depuis la rentrée 2010 des menus avec environ 60 %d’ingrédients bio. D’autres initiatives régionales pour rapprocher producteurs locaux et restauration collective : La Draaf Midi-Pyrénées a ainsi lancé un site Internet de mise en relation des acteurs de la restauration collective avec des fournisseurs potentiels. La Bourgogne a, elle aussi, lancé une plateforme numérique appelée Loc’halles Bourgogne, dont le but est de privilégier les circuits courts locaux. Voir aussi « Les 10 commandements d'un chef engagé »

Pesticides. Fruits et légumes les plus et moins pollués Rédigé par Consoglobe, le 16 sept 2015, à 16 h 32 min Manger des fruits et légumes non pollués par des pesticides devient difficile. On les appelle « les 12 salopards », en référence aux Douze Salopards, ce film évoquant un commando anti-nazis. Chaque année, un think-tank des Etats-Unis répertorie les fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides. Qu’il s’agisse de l’Inserm, de l’EWG, ou de l’association Pesticide Action Network PanEurope – fondée sur les données de l’Autorité européenne de sécurité sanitaire -, les études vont toutes dans le même sens : on trouve des pesticides partout ! article mis à jour en septembre 2015 Des pesticides dans nos assiettes De nombreux polluants se retrouvent dans notre alimentation : outre les pesticides dont il est ici question, le PCB, le chlordecone, le mercure, l’aluminium, les mycotoxines, de l’acrylamide, du cadmium, bref… peuvent se trouver dans certains aliments. Des études concordantes Le classement des fruits et légumes contaminés

"La croissance mondiale va s'arrêter" Quarante ans après son rapport au Club de Rome, Dennis Meadows réaffirme les limites de l’expansion économique. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart et Hervé Kempf En mars 1972, répondant à une commande d'un think tank basé à Zurich (Suisse) – le Club de Rome –, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) publiaient The Limits to Growth, un rapport modélisant les conséquences possibles du maintien de la croissance économique sur le long terme. De passage à Paris , mercredi 23 mai, à l'occasion de la publication en français de la dernière édition de ce texte qui fait date (Les Limites à la croissance, Rue de l'Echiquier, coll. "Inital(e)s DD", 408 p., 25 euros), son premier auteur, le physicien américain Dennis Meadows, 69 ans, a répondu aux questions du Monde. Quel bilan tirez-vous, quarante ans après la publication du rapport de 1972 ? D'abord, le titre n'était pas bon. Pourtant, l'idée commune est, aujourd'hui encore, qu'il n'y a pas de limites.

Achat Local Rhône Alpes Pesticides : les 10 fruits et légumes les plus contaminés ALIMENTATION - L'utilisation des pesticides tels qu'on les connaît (insecticides, fongicides et herbicides) a commencé dans les années 70. Quarante ans plus tard, cette pratique est devenue règle d'or et de nombreux résidus de pesticides se trouvent dans nos aliments. Rappelons que selon de récentes études, ils peuvent être la cause de cancers et présenter des menaces pour la fertilité masculine et le développement du foetus. Chaque année, l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) analyse quelque 70000 aliments pour connaître leur teneur en résidus de pesticides. Voici ce qu'elle a trouvé, tel que le résume le livre de l'ingénieur agronome Claube Aubert, Manger bio, c'est mieux! - Les résidus de 338 pesticides différents dans les légumes - 319 dans les fruits - 93 dans les céréales - 34 dans les produits animaux Cependant, tous les fruits et légumes ne sont pas logés à la même enseigne. "La peau des fruits est la zone où se concentrent le plus d'antioxidants et de vitamines.

Bâtiment à énergie positive Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un bâtiment à énergie positive (parfois abrégé en « BEPOS ») est un bâtiment qui produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu'il n’en consomme pour son fonctionnement. Cette différence de consommation est généralement considérée sur une période lissée d'un an. Il s'agit généralement d'un bâtiment passif très performant et fortement équipé en moyens de production d'énergie par rapport à ses besoins en énergie. Historique du concept[modifier | modifier le code] La construction à énergie positive constitue une rupture technologique et conceptuelle, dans les mouvances architecturales de la HQE (années 1990) et plus particulièrement dans la lignée de la construction passive développée dans les années 1970, mais formalisée en 1988 par le Pr Bo Adamson de l’université de Lund, (Suède) et Wolfgang Feist (Institut für Wohnen und Umwelt / Institute for Housing and the Environment [2]). Initiatives Internationales[modifier | modifier le code]

Bio et local dans les cantines, la loi votée à l'unanimité C'est une victoire pour la filière biologique et pour la santé de tous. Suite à son passage hier devant l'Assemblée nationale, la loi introduisant le bio et le local dans les cantines scolaires a été adoptée à l'unanimité en première lecture. En cinq jours seulement, vous avez été 110.000 à signer la pétition pour l'introduction d’aliments biologiques, locaux et de saison dans la restauration collective publique. La très forte mobilisation citoyenne a permis l'adoption de la proposition de loi en première lecture à l'Assemblée nationale. Accéder aux résultats du sondage IFOP et à la pétition en ligne Voici le communiqué officiel de la fondation annonçant la victoire : En quelques jours, Agir pour l'Environnement avec le soutien de 11 associations, a réussi à rassembler 110 000 citoyens dans le cadre de sa campagne « Manger bio et local dans les cantines, c’est possible !

Approvisionner les cantines scolaires en bio sur Newmanity Pourquoi s’approvisionner en produits bios ? Soucieux de la santé de leurs enfants, 75% des parents souhaiteraient que des produits bios soient proposés dans les cantines scolaires, selon le baromètre CSA/Agence Bio 2012. Du fait de leur mode d’alimentation et de leur sensibilité spécifique aux polluants chimiques, les enfants sont particulièrement exposés aux dangers des pesticides. Les résidus toxiques des pesticides perturbent leur système hormonal, et peuvent provoquer des maladies graves (cancers, problèmes neurologiques...). Il a été prouvé qu’une agriculture bio est meilleure pour la santé, selon "L’évaluation nutritionnelle et sanitaire des aliments issus de l'agriculture biologique", AFSSA en Juillet 2003. Peut-on passer au tout bio ? De plus en plus de communes s’engagent sur un programme d’approvisionnement proche des 100 % bio. Est-ce plus cher ? Mettre en place une alimentation estampillée bio (AB) coûte selon les cas de 0 € à 0,23€ supplémentaires par repas.

Eva Lanxmeer Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. EVA lanxmeer (Eva-Lanxmeer ou « E.V.A. Lanxmeer ») est le nom d'un écoquartier construit de 1994 à 2009 dans la ville de Culembourg aux Pays-Bas. Les habitants de cet écoquartier ont contribué à construire l'équilibre entre le végétal et le minéral et sa diversité : chaque îlot est différent des autres, comme chaque jardin l'est, mais cohérent car inscrit dans un plan d'ensemble chaque maison, outre d'un jardin privé dispose d'un jardin semi-public (communautaire, entretenus par les habitants Les seniors ne sont pas oubliés ; ils ont collaborativement conçu leurs logements avec l'architecte, EVA et la municipalité Excepté l'eau des toilettes, toutes les eaux grises sont collectées et traitées dans des lagunages naturels, avant d'être rendues à la nappe phréatique, ici près du verger communautaire de pommier les maisons de la seconde génération sont toutes couvertes de panneaux solaires L'une des nombreuses toitures végétalisées

Convertir une cantine à l’alimentation biologique Selon un rapport de l’Union européenne, la présence de pesticides a été décelée dans 49,5 % des fruits, légumes et céréales produits dans l’UE en 2006, le plus haut niveau de contamination jamais enregistré ! Face à cela, de nombreux pays ont développé le repas bio en collectivité. Qu'est-ce qu'une cantine biologique ? Une cantine biologique est une cantine qui propose une alimentation certifiée comme étant issue d'une agriculture biologique. Lors du Grenelle de l’environnement, la France s’était engagée à introduire 20 % de produits biologiques dans les cantines scolaires d’ici à 2012. Il n'existe pas de définition légale de la cantine biologique. Des aliments de culture biologique certifiée ; Un approvisionnement de proximité ; Des produits de saison, frais et peu transformés ; Des emballages réduits ; Le choix de variétés locales pour aider la biodiversité ; Des menus équilibrés. Quel impact sur le territoire ? Mettre en place une cantine biologique vous permet de : 1. 2. 3. 4. 5.

La quasi totalité des réserves d’eau françaises contaminées par les pesticides Dans une étude datée du 22 juillet dernier, le Commissariat général au Développement durable, montre que la contamination des cours d’eau français par les pesticides est « quasi généralisée ». Pire encore, les réserves du sous-sol sont également atteintes. Selon l’étude : « les contaminations des nappes phréatiques par les pesticides sont essentiellement localisées, pour les plus fortes, en région Centre, dans les Charentes, le Vaucluse, les Alpes de Haute-Provence, en Martinique, ainsi qu’au Sud de la Guyane et de Basse Terre en Guadeloupe, avec des concentrations totales de pesticides dépassant 0,5 µg/l (norme de qualité DCE). Au nord de l’Hexagone, en nord Bretagne, dans le couloir rhodanien et le Sud-Ouest, les concentrations totales en pesticides des nappes sont fréquemment supérieures à 0,1 µg/l. Les conséquences sont maintenant factuelles. Article paru sur : Like this: J'aime chargement…

Related: