background preloader

La Guerre 14-18 - La couleur des larmes - Liste des peintres

La Guerre 14-18 - La couleur des larmes - Liste des peintres
Guillaume Apollinaire Le brigadier marqué, Le pas de l'embusqué et Sans titre= The Marked Brigadier, The Shirker's Step and Untitled = Der maskierte Brigadier, Auf ruhigem Posten und Unbenannt, 1915-6 Alfred Basel Erstürmung von Stary Korczyn durch das Landsturminfanterieregiment Nr. 1, 22. Related:  Guerre - Arts

La musique face au terrorisme Comment ont-ils réagi ? Quel rôle a joué la musique et comment a-t-elle été modifiée par le terrorisme ? Aujourd'hui nous ouvrons un dossier spécial : La musique face au terrorisme. ♫ Joseph Haydn La Création OuvertureLes Arts Florissants William Christie, direction Virgin 3952352 ♫ John Adams The Death of Klinghoffer Chorus of exiled PalestiniensOrchestre de l'opéra de Lyon, dir Kent Nagano Choeur du London Opera, dir Richard Cooke Nonesuch 7559-79549-2 ♫ John Adams The Death of Klinghoffer Chorus of exiled JewsOrchestre de l'opéra de Lyon, dir Kent Nagano Choeur du London Opera, dir Richard Cooke Nonesuch 7559-79549-2 ♫ Leonard Bernstein Mass Gospel-sermon "god said"Jerry Hadley, ténorOrchestre symphonique allemand de Berlin Choeur de la radio de Berlin Kent Nagano, direction Harmonia Mundi HMC 901840.41 ♫ Richard Wagner Tristan und Isolde PréludeStaaskapelle de Dresden Carlos Kleiber, direction Deutsche Gramophon 413315-2

La guerre 1914-1918 en affiches - Archives13.fr Sommaire Introduction George Mosse en proposant le concept de brutalisation, au sens de rendre brutal, pour caractériser la rupture que constitue la Première Guerre mondiale dans l’histoire des sociétés européennes, met en lumière un aspect essentiel d’un conflit qui devient une guerre totale. La mobilisation économique Ces deux affiches de Victor Prouvé appartiennent à une série réalisée en 1918 pour illustrer la mobilisation économique totale de la Nation, dans toute ses composantes socio-professionnelles, les hommes restés à l’arrière se révélant indispensables pour ceux qui sont au front. L'effort paysan, Victor Prouvé, 1918(Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 10 R 126 39/47). L'effort paysan Dès août 1914, les hommes entre 20 et 50 ans partent au front. Analyse de l'image C’est une vision très traditionnelle de la vie agricole que propose Prouvé. Le laboratoire, l’usine, la guerre La guerre des savants Dés le début de la guerre, les scientifiques se mobilisent.

Top 44 des affiches de propagande française de la Première Guerre Mondiale Accueil › Histoire › Top 44 des affiches de propagande française de la Première Guerre Mondiale Même si cette guerre nous semble loin, déjà à l'époque on essayait d'utiliser tous les moyens de communications, certes plus limités, pour mobiliser les foules. Source : l'excellent FirstWorldWar.com Partager sur : Whatsapp Whatsapp Facebook Twitter 1 771 425 Points 640 Tops Un top signé Floyd (co-fondateur de Topito) Je top donc je suis. www exclusif Tip Top ! Top 10 des dessins animés qui manipulent le cerveau de nos enfants, nous ne sommes pas dupes Top 10 des affiches de propagande de l’Empire dans Star Wars, rejoignez le côté obscur Top 8 des affiches américaines en faveur du covoiturage, le partage comme effort de guerre Top 16 des pires affiches de propagande durant la seconde guerre mondiale Top 72 des affiches de propagandes alliées de la Première Guerre Mondiale Top 10 des moyens d’avoir 500 signatures pour les petits candidats à la Présidentielle TOP précédent TOP suivant Retrouve nous sur

La Grande Guerre en dessins, des artistes pendant la premiere guerre mondiale 14-18 Histoire des Arts Henri IV 1. Je présente L’artiste 1891 : Otto Dix naît en Allemagne. 1914-1918 : Après des études artistiques, Otto Dix s’engage dans l’armée allemande. 1920-1924 : Otto Dix consacre une série d’œuvres à la Première Guerre mondiale. 1933 : Hitler arrive au pouvoir en Allemagne et les œuvres d’Otto Dix sont qualifiées d’« art dégénéré » et en partie détruites. 1944-1945 : Otto Dix retrouve le champ de bataille et sera fait prisonnier par les Français. 1969 : Otto Dix meurt, c’est un artiste reconnu pour son talent et son témoignage fort contre la guerre. Le courant artistique : l’expressionnisme L’artiste expressionniste livre sa vision de la réalité. L’œuvre : Les joueurs de skat ou invalides de guerre jouant aux cartes (1920) Ce tableau (huile et collage sur toile mesurant 1,17 m X 0,87 m) a été peint par l’allemand Otto Dix (1891-1969) en 1920. 2. La scène Il représente une scène de la vie quotidienne où des hommes jouent aux cartes. Les personnages Le premier personnage, celui de gauche est un homme.

la première guerre mondiale dans la bande dessinée sélection bibliographique C’était la guerre des tranchées, 1914-1918 / scén. et dessin Jacques Tardi. - Casterman. Suite de courtes histoires sur le quotidien sordide de la vie dans les tranchées de la première guerre mondiale. Paroles de poilus Tome 1 : Lettres et carnets du front 1914-1918 / adapté de et préfacé par Jean-Pierre Guéno ; ouvrage collectif - Paris : Soleil. Les Champs d’honneur / adapté de et scén. La Lecture des ruines tome 1 / scén. et dessin David B. ; Thomasine, coloriste. - Dupuis (Aire libre). Le Sang des Valentines / scén. et dessin Christian de Metter ; dessin Catel. - Casterman (Un Monde). Une Après-midi d’été / dessin et scén. La Grande guerre de Charlie / Pat Mills ; Joe Colquhoun. - Ed. Le Long hiver Tome 1 : 1914 et Tome 2 : 1918 / dessin et scén. Notre mère la guerre Série en 4 tomes parue chez Futuropolis : Première complainte, Deuxième complainte, Troisième complainte et Requiem . pour la jeunesse Bécassine chez les alliés / scén.

Musique et guerre (1/4) : Actualité des parutions : entretien avec Karine Le Bail Karine Le Bail évoque son livre "La musique au pas, être musicien sous l’occupation". -> Retrouvez ici notre feuilleton hebdomadaire "La Fabrique de la Guerre Froide" par Anaïs Kien Pour le premier volet de notre série "Musique et guerre", nous recevons l'historienne Karine Le Bail qui publie " La musique au pas. Etre musicien sous l'Occupation" ( CNRS Editions). Elle montre y dans quel type de collaboration ou de résistance les musiciens français se sont engagés pendant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi comment la propagande allemande s'est appuyée sur la musique pour laisser croire à une Europe de la culture réconciliée sous la tutelle du Reich. Puis, un entretien avec Karine Le Bail, chercheuse au CNRS. Intervenants Karine Le Bail : historienne, chercheur au Centre Georg Simmel, unité mixte de recherche EHESS – CNRS, spécialiste de Pierre Schaeffer

Images croisées de la Grande Guerre » Blog Archive » La vie au quotidien dans les tranchées (1914-1918) Exposé de Pauline, 1ère L2 (lycée Van Dongen) La tranchée, c’est l’endroit où le soldat passe le plus de temps. Ce sont des chemins de bataille creusés dans la terre dans le but de protéger les troupes contre les attaques ennemies. Mais comment les soldats vivaient-ils dans leur tranchées ? La nourriture est l’une des premières préoccupations du combattant, un problème quotidien et essentiel. Les soldats dormaient dans des casemates, souvent protégés sous d’importantes masses de terre. Ce qui leur a permis de supporter les années d’une vie » qui n’en était pas une » , c’était leur immense et permanente faculté d’adaptation. Lettre d’un poilu à sa mère : 25 octobre 1916 « Depuis hier, nous avons changé de logis. La vie dans les tranchées a développé les sens des poilus, à force de se guider la nuit sans éclairage dans les tranchées. ↑ Reste de tranchée Allemande en Lorraine ↑ ↑ Tranchée Française vers Soisson ↑ ↑ toilette d’un poilu ↑ Sources:

14-18 : les 10 films qu'il faut avoir vu De Chaplin à Tavernier, la Grande Guerre a laissé des traces dans le septième art. Sélection des 10 films incontournables. La magnifique intuition de Chaplin qui ne connut pas la guerre mais y jette Charlot dès 1918 (Shoulder Arms), la terreur pure du livre, puis du film de Dalton Trumbo, Johnny got his gun (1971) qui déchiquète le corps humain, la stupéfiante reconstitution des Croix de bois par Raymond Bernard (1931) ou encore La Vie et rien d’autre (1989) et Capitaine Conan (1996), les deux films de Bertrand Tavernier... autant de chefs-d’œuvre – on évitera l’expression « films culte » – à avoir vu sur la guerre de 14. 1. 2. A défaut de sauver le soldat poilu, tous ces films louent à leur manière le courage des combattants, évoquent leur humanité broyée, dénoncent la bestialité du carnage ou l’incohérence des états-majors. 3. Pourquoi Charlot est-il dans le brouillard ? 4. Chaque film a sa propre histoire et en voici quelques-unes. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Musique et guerre (2/4) : 16 juin 1916, premier Festival de musique Française L’Union sacrée à l’affiche C’était il y a cent ans, en juin 1916, à la salle Gaveau. Un documentaire de Victor Macé de Lépinay, réalisé par Véronique Samouiloff C’était il y a cent ans, en juin 1916, à la salle Gaveau. Le premier « Festival de musique française », organisé par la revue « La Musique pendant la guerre », allait permettre au public parisien d’entendre des œuvres de compositeurs mobilisés ou morts au front : Ladmiraud, Krieger, Flament, Riquet, Pénau, Labey, et quelques autres. Bien au-delà des considérations artistiques, ce Festival avait une ambition patriotique : celle de manifester une solidarité des musiciens de l’arrière à l’égard de leurs confrères combattants. Et sur l’affiche du festival, ils sont tous là (ou presque) : Saint-Saëns, Debussy, Fauré, d’Indy, Cortot, Charpentier, tous membres du comité d’honneur ou du comité d’organisation, réunis autour de l’initiateur de l’évènement Francis Casadesus. Avec • Philippe Gumplowicz, professeur des universités, musicologue et historien de la musique

by leolrt Nov 14

Related: