background preloader

Management: les cinq tendances de 2014

Management: les cinq tendances de 2014
Connaissant mieux le fonctionnement de son cerveau, soucieux de développer le travail collaboratif, inventif pour venir à bout des problèmes et bienveillant, le management ne devra toutefois pas perdre de vue le sens de sa mission en 2014 : fixer des objectifs à atteindre sans brûler les étapes. 1. Le neuro-management La question de l'apport des neurosciences au management commence à se frayer un chemin dans l'Hexagone. Développée aux Etats-Unis sous l'impulsion entre autres d'Antonio Domasio, professeur de neurobiologie à l'université de Caroline du Sud ou de Baba Shiv, professeur de marketing à Stanford Graduate School of Business, elle permet notamment d'étudier la place des intuitions dans le management. " Nous conduisons de plus en plus de travaux associant neurologues, biologistes et chercheurs en sciences sociales ", souligne Christophe Haag, enseignant-chercheur à l'EM Lyon, qui travaille notamment sur les émotions. 2. 3. 4. 5.

http://lentreprise.lexpress.fr/manager-et-organiser/management-les-cinq-tendances-de-2014_45310.html?xtor=EPR-11-[20140115184742_03_nl_lentreprise_zapping_787_000L8J]-20140116-[Lire_l_article_complet_001FWLU]-[RB2D106H0014NDVQ]-20140116053400

Related:  andfpwMANAGEMENTefficacitéMANAGEMENT

Fiche n°9. Le suivi de la relation client / usager - Accueilpro A) La satisfaction de la clientèle et des usagers C'est l'objectif recherché par l'ensemble des organisations. La satisfaction des clients ou des usagers est cependant une notion pas toujours évidente à cerner et peut varier très facilement d'une personne (physique ou morale) ou d'un groupe (segment) à l'autre. QU'EST CE QUE LA CULTURE D'ENTREPRISE ? - GROUPE CLAN ZEDE La culture d'entreprise est l'ensemble des règles d'une organisation (entreprise privée, publique...), des valeurs partagées, la manière commune d'aborder les problèmes, et la manière dont elles doivent être véhiculées. Elles peuvent être inscrites dans une charte. "La culture caractérise l'entreprise et la distingue des autres, dans son apparence et, surtout, dans ses façons de réagir aux situations courantes de la vie de l'entreprise comme traiter avec un marché, définir son standard d'efficacité ou traiter des problèmes de personnel." [1]

Les outils du chef de projet, fiches Cahier des charges, planification des ressources et gestion des délais avec le diagramme de Gantt ... sont des termes devenus communs dans le langage de n'importe quel manager. Ces techniques ne sont plus simplement réservées aux spécialistes. Tout collaborateur peut être amené à gérer un processus qui consiste à partir d'une demande, à la transformer en réalisation concrète. Le blog de la Formation professionnelle et continue Michel Serres nous rappelait récemment que l’évolution des technologies nous force à être intelligents. Les technologies révolutionnent en effet notre environnement de travail et nous poussent à développer de nouvelles compétences. De nombreuses prospectives alimentent le débat et mettent en lumière les compétences qui feront la différence sur le marché du travail de demain. Quelles sont les évolutions dans les compétences distinctives ? Quelles doivent être les priorités en termes de développement des compétences? Essayons de creuser.

Le diagnostic stratégique interne - Qu'est-ce que le diagnostic stratégique interne ? L'objectif du diagnostic stratégique interne est d'évaluer la capacité de l'entreprise à développer un avantage concurrentiel et à s'adapter aux menaces et opportunités de l’environnement. Pour réaliser ce diagnostic, une analyse peut être menée sur la chaîne de valeur, sur les ressources et sur les compétences. Qu'est-ce que la chaîne de valeur ? La chaîne de valeur est un outil d'analyse stratégique interne mis au point par M. Porter en 1986 pour repérer les activités qui permettent à une entreprise de créer de la valeur pour le client.

La gestion du changement dans l’entreprise Introduction C’est parce que, en 1998, les directions de Daimler-Benz et de Chrysler n’ont pas su anticiper puis conduire les changements, notamment humains et culturels découlant nécessairement de leur fusion, que celle-ci s’est soldée par un relatif échec. C’est parce qu’elle n’a pas su prendre suffisamment tôt le virage de la photo numérique que Kodak a été confrontée, dans les années 90, à d’importantes difficultés l’obligeant, dès 2003, à fermer de nombreuses usines et laboratoires puis, la contraignant, en 2012, à déposer le bilan faute d’avoir su redresser sa situation.

7 conseils pour rester positif au travail "Être positif, cela s'apprend, c'est un sport quotidien", affirme Christophe Benoît (1), formateur. Nous pouvons en effet choisir de créer du positif sans attendre qu'il vienne de l'extérieur (des situations ou des autres). Finalement, ce ne sont pas seulement les événements eux-mêmes qui comptent, mais la manière dont nous les vivons et dont nous les évaluons. Notre manière de penser, nos croyances influencent nos comportements, nos actions et donc le résultat de nos actions. 1.

Motivation des organisations post modernes Management Postmoderne ou « Comment s’adapter aux nouveaux leviers de motivation de ses collaborateurs ? » Le monde économique et l´entreprise changent. Équipe Commerciale : 6 idées créatives pour la motiver Votre équipe commerciale est démotivée ? Votre entreprise n’est pas condamnée pour autant. Avoir des commerciaux motivés est vital pour toute entreprise, et heureusement il est possible de remobiliser ses troupes ! chapitre 1 : les principales formes de structures I- L’approche traditionnelle par les structures types A/ Quelle est la représentation générale de la structure d’une entreprise ? L’organigramme : une représentation schématique de la structure La structure d’une entreprise est traditionnellement représentée sous la forme d’un organigramme.

Related: