background preloader

Mark Lombardi - Artiste conspirateur

Mark Lombardi - Artiste conspirateur
L’artiste new-yorkais Mark Lombardi s’est fait connaître grâce à ses sociogrammes, diagrammes en réseau à la fois complexes et étonnamment limpides, détaillant les structures labyrinthiques du pouvoir politico-économique. Flux d’argent, abus de pouvoir, liens troubles entre personnalités américaines (notamment George W. Bush) et réseaux criminels étrangers… : d’inextricables masses d’informations se démêlent sous les yeux du spectateur, construisant une cartographie, pour le moins dérangeante, de la mondialisation. La mort soudaine de Lombardi en 2000 – officiellement par suicide – a éveillé bien des soupçons quant à la fiabilité des enquêtes officielles : indéniablement, cet homme en savait trop. Related:  Les sociétés qui gouvernent le monde

Karen Hudes employée de la Banque mondiale, révèle comment l’élite dirige le monde Vers une « affaire Snowden » puissance 10! Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l’intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l’ élite mondiale dirige le monde , et les informations qu’elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes. Selon Hudes , l’élite utilise un noyau très serré des institutions financières et des méga -sociétés pour dominer la planète. Le but est le contrôle. Rappelez-vous, ce n’est pas une » théorie du complot » qui dit ces choses. Auparavant , j’ai écrit au sujet de l’étude suisse que Hudes mentionne . Mais l’élite mondiale ne se contente pas de contrôler ces méga-entreprises. Au sommet de ce système se trouve la Banque des règlements internationaux.

Les trusts agro-alimentaires sont en train d'avaler le bio Les grandes entreprises agro-alimentaires des Etats-Unis achètent de plus en plus de petits producteurs de produits d’agriculture bio, révèle une étude. La concentration des entreprises de la chaîne alimentaire a été largement cachée aux consommateurs. Les choses changent, grâce à des outils infograhiques comme celui de Philip Howard, publié pour la première fois en 2003. Mis à jour le 13 février, le tableau donne un aperçu de la structure de l’industrie alimentaire biologique, montrant les acquisitions et les alliances des cent plus importants fabricants de produits alimentaires en Amérique du Nord. Le tableau permet aux consommateurs de voir en un coup d’oeil quelles entreprises dominent le marché du bio aux Etats-Unis. Les principaux changements depuis la dernière version, en mai 2013, montrent l’acquisition en décembre 2013 par WhiteWave de la firme Earthbound Farm, le plus grand fournisseur de produits biologiques de la nation, pour 600 millions de dollars.

« EuroGendFor » – l’armée privée de l’UE, prête au départ pour la Grèce Il y a des articles après lecture desquels le lecteur se dit : « Ce n’est pas possible, je m’informe régulièrement et je pense être au courant des actualités la plupart du temps, pourquoi je ne sais rien de cela ? » Le présent article est un tel article. Ceux qui pensent qu’il s’agit dans le contexte d’Euro-Gend-For d’un terme lié à la notion anglaise « gender » ­– définition artificielle et très à la mode du « genre », du « sexe social » – se trompent. Le nom est un morceau de magnificence issu du pouvoir d’innovation intellectuelle des Français : au lieu d’une troupe de l’UE de malfrats violents à la Rambo, ou des Bodyguards à la paie de Goldman-Sachs selon le modèle Blackwater, est née une armée privée dénommée « Force de gendarmerie européenne » (FGE). Les Allemands du camp d’Angela Merkel pourraient ainsi détourner sur les Français le « mécontentement » que l’Europe de l’euro, prétendument si amoureuse de la liberté, déclenche dans les pays où elle intervient. External Links icon

Quand la science découvre les 1% qui dirigent l’économie Dimanche 13 janvier 2013 7 13 /01 /Jan /2013 22:29 Quand la science découvre les 1% qui dirigent l’économie Trois chercheurs suisses ont récemment décortiqué le réseau mondial des multinationales en se servant d’une base de données de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) regroupant plus de 30 millions d’acteurs du marché économique. Les scientifiques sont parvenus à une synthèse en les regroupant sous forme d’un réseau de 43060 multinationales. Le réseau qui apparait détient une structure générale assez commune dans les systèmes naturels : certains acteurs sont des points de convergence de pouvoir, alors que d’autres ne sont qu’en périphérie et n’exerce que peu de contrôle sur les autres. La question posée par ce travail scientifique était à l’origine de déterminer s’il existait une « tête » au système financier actuel. Retrouver ici l’article original de Stefania Vitali, James B. Via journal-audible.org Partager l'article ! inShare

Les usurpateurs - Le pouvoir des entreprises transnationales Avec : Susan George, écrivain, conférencière, présidente d'honneur d'Attac-France Plateforme citoyenne européenne contre le TAFTA : Bastamag : Le collectif citoyen les Engraineurs est un collectif informel (pas une association) En cliquant ci-dessous, retrouvez la revue de web environnement d'Anne Gouzon, de la Documentation de Radio France :REVUE DE WEB : ENVIRONNEMENT – 19/12/2014 Références musicales : Paris V interprète : Orchestre National de Jazz

Qui dirige l’entreprise privée appelée Etats-Unis d’Amérique Les États-Unis, ce beau pays de liberté. Depuis 1776, les colonies anglaises ont perdu le pouvoir sur cette contrée (selon la fable écrite dans les livres d’Histoire par une ribambelle de francs-maçons)… En réalité, vous découvrirez dans cet article que les citoyens américains commettent une monumentale erreur en considérant le 4 juillet comme la célébration de l’indépendance de leur entreprise… euh… nation. Et comme toute entreprise, elle appartient forcément à quelqu’un… à la main invisible que voici… J’ai découvert cette information complètement par hasard lorsque je me suis intéressé au fonctionnement du système social américain. Asseyez-vous confortablement. Prenez une tisane (je pense que vous en aurez besoin)… surtout si vous vivez aux États-Unis… Ce que vous allez lire peut vous choquer… Il vaut donc mieux pour vous de ne pas vous blesser à la lecture de ces quelques lignes. Ne brûlez pas tout de suite vos livres d’Histoire et ne faîtes pas peur à vos enfants… Comme qui dirait :

Qui finance Obama et Romney ? Le financement de la politique américaine est faiblement réglementé et très opaque, et ses éclairs de transparence interroge. Le tableau ci-contre liste les contributeurs des campagnes électorales de Barack Obama et Mitt Romney pour l’élection présidentielle de 2012. Qui sont les plus gros contributeurs ? Essentiellement des banques. Le mouvement Occupy Wall Street appelle à défaire les liens entre l’argent de compagnie privé et la politique, et à accorder le même montant de ressources à tous les candidats pour que l’argent ne soit pas le critère déterminant. Dans le tableau ci-contre, on voit que les montants en faveur de Barack Obama sont plus élevés que ceux de Mitt Romney, ce dernier n’étant officiellement le candidat républicain que depuis peu. Parmi les autres gros contributeurs d’Obama on compte de nombreuses universités : University of California, Harvard, Stanford, Columbia. Source : ZeroHedge Financial Times New York Times Le Monde

30 Sites d’information indépendants | Bonnes Nouvelles Infographie : Médias français : qui possède quoi, par Marie Beyer & Jérémie Fabre, Juillet 2016, réalisée pour Le Monde Diplomatique. En France, 10 milliardaires contrôlent notre information. Impossible de passer une journée sans lire, entendre ou regarder un de leur porte-voix. Liste des 30 premiers sites web « indépendants » d’information et d’actualité : Égalité et Réconciliation est une association politique fondée en juin 2007 par son président Alain Soral ainsi que par Jildaz Mahé O’Chinal et Philippe Péninque, deux anciens responsables du Groupe union défense (GUD). Son objectif est de rassembler les citoyens qui font de la Nation le cadre déterminant de l’action politique et de la politique sociale un fondement de la Fraternité, composante essentielle de l’unité nationale. « Nous nous réclamons de « la gauche du travail et de la droite des valeurs » contre le système composé de la gauche bobo-libertaire et de la droite libérale. » Le site est classé 318e en France en juillet 2017.

Le livre choc sur les réseaux qui tiennent tout | Nouveaux paradigmes 737 maîtres du monde contrôlent 80 % de la valeur des entreprises mondiales - Capitalisme Une étude d’économistes et de statisticiens, publiée en Suisse cet été, met en lumière les interconnexions entre les multinationales mondiales. Et révèle qu’un petit groupe d’acteurs économiques – sociétés financières ou groupes industriels – domine la grande majorité du capital de dizaines de milliers d’entreprises à travers le monde. Crédit : Michael Aston Leur étude, à la frontière de l’économie, de la finance, des mathématiques et de la statistique, fait froid dans le dos. Résultat : 80 % de la valeur de l’ensemble des 43.000 multinationales étudiées est contrôlé par 737 « entités » : des banques, des compagnies d’assurances ou des grands groupes industriels. Une super entité de 50 grands détenteurs de capitaux Enfin, au sein de ce groupe de 147 multinationales, 50 grands détenteurs de capital forment ce que les auteurs appellent une « super entité ». Cette concentration pose de sérieuses questions. Ivan du Roy Pour télécharger l’étude complète en anglais

Le pouvoir d'influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française À qui appartient la presse française ? Le secteur de la presse en France est un grand Monopoly. Tout s’achète, tout se vend, les journaux, les télés, les radios. Quelques milliardaires se partagent le gâteau. Résultat : 90 % des quotidiens nationaux vendus chaque jour appartiennent à 10 oligarques ! Cela pose plusieurs problèmes. Qui sont ces 10 milliardaires ? Ils sont cinq à faire partie du cercle des dix premières fortunes de France : Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH (patron des Echos, du Parisien), Serge Dassault (Le Figaro), François Pinault (Le Point), Patrick Drahi, principal actionnaire de SFR (Libération, L’Express, BFM-TV, RMC), Vincent Bolloré (Canal+). Martin Bouygues, 30ème fortune de France, est propriétaire du groupe TF1. [Cliquer sur l’image pour agrandir] Conflits d’intérêts en pagaille Quelles sont les conséquences sur l’indépendance des médias ? Autre problème, les proximités entre patrons de presse et politiques. Licenciements et coups de pression

Related: