background preloader

Paramédical : on vous accueille à bras ouverts

Paramédical : on vous accueille à bras ouverts
Une demande de soins accrue du fait du vieillissement de la population, de nombreux départs à la retraite prévus… Les métiers du paramédical ont besoin de renforts. En ligne de mire, des postes aux responsabilités élargies et aux modes d’exercice variés. © Laurence Prat/Onisep - Le paramédical, des métiers qui allient techniques et humain, et des débouchés… Salarié ou libéral Le paramédical emploie plus de 1 million de personnes, dont 80 % de femmes. La liste des recruteurs potentiels est longue : fonction publique hospitalière et d’État, collectivités territoriales, maisons de retraite, associations, cabinets privés, centres de rééducation, agences d’intérim… Les professionnels de soins (infirmiers, aides-soignants, puériculteurs…) sont majoritaires à l’hôpital, tandis que les spécialistes de la rééducation (orthophonistes, ostéopathes…) exercent surtout en libéral. Le marché de l’emploi des diététiciens et des techniciens en analyses biomédicales est par contre beaucoup plus réduit. Related:  mariesazy

200 métiers dans la santé et un site pour les découvrir www.metiers.sante.gouv.fr : un nouvel espace du site du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé recense des fiches métiers, des sites utiles et des informations sur le recrutement pour vous aider à faire un choix parmi les multiples métiers de ce secteur. À lire aussi Pour valoriser les 200 métiers qui existent dans le secteur de la santé, le gouvernement a lancé une campagne à destination des 15-25 ans. Il s’agit de mettre en avant les métiers qui peinent à recruter comme celui d’ambulancier ou dans lesquels les besoins s’annoncent importants dans les années à venir comme psychomotricien ou orthoptiste. Ce site permet de découvrir des métiers en fonction de leurs niveaux d’études ou familles professionnelles. La santé, c'est :

Etudes de soins infirmiers : une rentrée à plus de 3 200 € Bien cher mois de septembre. Loyer, droits d’inscription, mutuelle : en 2012, comme chaque année, c’est une période difficile pour les finances de l’étudiant en soins infirmiers. © Philippe Graffion / Onisep En moyenne, le coût de la rentrée globale est de 3 226,86€ À lire aussi Sur le web FNESI, la fédération nationale des étudiants en soins infirmiers FAGE, la fédération des associations générales étudiantes En septembre, le porte-monnaie maigrit à vue d’œil pour l’aspirant infirmier. A ces dépenses de rentrée s’ajoute le budget mensuel ordinaire qui représente de 1 025 € à 1 270€. Alléger la facture En moyenne, le coût de la rentrée globale est de 3 226,86€, soit une augmentation de 1,55% par rapport à 2011. Les écoles spécialisées après le bac économique et social (ES) 13 % des bacheliers ES font le choix d’une école spécialisée qui leur permet de préparer, en 2 à 5 ans, des diplômes professionnels dans divers domaines : commercial, santé, social... Accès sur concours. Inscription en début d’année de terminale parfois. 13 % des bacheliers ES font le choix d’une école spécialisée À lire aussi Commerce, gestion, comptabilité Une cinquantaine d’ écoles supérieures de commerce recrutent dès le bac pour 4 ou 5 ans d’études. D’autres écoles forment en 2 ou 3 ans à la vente (réseau Negoventis, écoles de gestion et de commerce...). La filière expertise comptable comprend des formations à différents niveaux, menant à des diplômes spécifiques. Les instituts d'études politiques (IEP) Les 10 instituts d'études politiques (IEP) recrutent sur épreuves post-bac, pour 5 ans d’études. Santé, social Les écoles du secteur social préparent en 3 ans après le bac à un diplôme d’État (DE), obligatoire pour exercer : assistant de service social, éducateur… Accès sur concours.

Infirmière - Infirmier © Fotolia/Leah Anne Thompson Présents à l’hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent les soins prescrits par les médecins. Les conditions de travail sont réputées difficiles. Les infirmiers travaillent aussi en cabinet libéral. Le diplôme d’ Etat d’infirmier est obligatoire pour exercer la profession. Description métier Au sein de l’hôpital, l’infirmier et l'infirmière sont un maillon important de l’équipe médicale. Il procède aux soins spécifiques et d’hygiène nécessités par l’état de santé du malade : prise de la tension et de la température, pose de pansements, prélèvements sanguins et injections, préparation et distribution des médicaments, préparation du patient pour le bloc opératoire... L'infirmier assure également des tâches administratives : suivi des dossiers médicaux... Il fait le lien entre le malade et le milieu hospitalier. L’organisation du travail implique une présence permanente auprès des malades. L’admission se fait sur concours.

Énergie : une industrie qui recrute Le rajeunissement des effectifs, la modernisation des installations et les projets à l’international dopent les recrutements de la filière énergétique, gaz, pétrole ou nucléaire en tête. Sans oublier le filon prometteur du renouvelable. Un secteur qui a du souffle À côté de quelques grands groupes de dimension internationale capables d’investissements gigantesques comme Total, Areva, EDF ou GDF Suez, le secteur compte une myriade de PME-PMI. Et malgré la crise, les embauches s’annoncent massives. Le pétrole et le gaz sont toujours friands de compétences, comme en témoignent les 1 800 nouveaux postes prévus chez ErDF en 2015. Malgré l’engagement du gouvernement à baisser la part du nucléaire dans la production d’électricité, la filière nucléaire reste également porteuse : 15 000 embauches par an prévues jusqu’en 2020 dans la filière nucléaire. Ingénieur pétrole, technicien gaz, conseiller ENR… Il faut d’abord concevoir et construire des installations, et parfois définir des procédés.

infirmier - infirmière Fiche métier L'infirmier soigne les malades et veille à leur bien-être. Ce métier à haute responsabilité exige rigueur, vigilance et technicité. À l'hôpital, en entreprise ou en libéral, toutes les formules offrent d'excellents débouchés professionnels. Niveau d'accès : bac + 3 Salaire débutant : 1551 € Statut(s) : Statut fonctionnaire, Libéral, Statut salarié Métiers Associés : Infirmier(ère) anesthésiste, Infirmier(ère) de bloc opératoire, Infirmier(ère)-puériculteur(trice) Secteur(s) professionnel(s) : Fonction publique, Santé - Social - Bien-être Centre(s) d'intérêt : J'ai le sens du contact, Je veux être utile aux autres, Ma vocation est de soigner

Après le Bac - Poursuivre ses études - BAC par BAC - Bac ES Pluridisciplinaire, les bacheliers ES ont un profil équilibré. Ils sont compétents en français, langues, histoire, philo, droit, éco... ce qui permet des poursuites d’études dans des domaines variés. Université Près des trois quarts des bacheliers ES optent pour un parcours universitaire. BTS et DUT Quand ils choisissent une poursuite d’études courte, pour une insertion professionnelle rapide, ils s’orientent vers des BTS et DUT dans les spécialités : commerce, comptabilité-gestion, gestion des organisations; transport, logistique, tourisme, assurance, banque, immobilier, communication, carrières juridiques, statistiques et traitement informatique des données… Même si ces deux diplômes permettent une insertion sur le marché du travail, la poursuite d’études en licence pro (1 an d’études) est encouragée. Classes prépas Les classes préparatoires recrutent sur dossier les meilleurs élèves. Moins de 2 % des bacheliers ES s’inscrivent dans les prépas littéraires. Ecoles spécialisées

Métiers de la Santé Dans un rapport rendu public en mai 2012, l’Inspection générale des Affaires Sociales (IGAS) avait mis en lumière un encadrement insuffisant des conditions d’agrément des écoles et une importante hétérogénéité de la qualité des formations dispensées. Elaboré au terme d’une concertation avec l’ensemble des représentants de la profession, ce nouveau cadre réglementaire définit des critères précis et exigeants sur la base desquels l’ensemble des établissements, quel que soit le public accueilli, devront solliciter un nouvel agrément d’ici juin 2015. Un nouveau référentiel de formation est en cours d’élaboration par le ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il sera applicable dans tous les établissements à compter de la rentrée 2015.

Related:  Paramédical