background preloader

Comment en finir avec l’oligarchie, dialogue entre Eva Joly et Hervé Kempf - Présidentielle

Comment en finir avec l’oligarchie, dialogue entre Eva Joly et Hervé Kempf - Présidentielle
Basta : Qu’est-ce que l’oligarchie ? Qui fait partie de cette oligarchie que vous dénoncez ? Hervé Kempf : L’oligarchie, d’un point de vue sociologique, c’est l’actuelle classe dirigeante, qui mêle pouvoir économique, pouvoir politique, hauts fonctionnaires, dirigeants de grands médias. L’autre façon d’envisager l’oligarchie, c’est comme un système de gouvernement dans lequel un petit nombre de personnes va imposer ses décisions à l’ensemble de la société. Il y a une confusion des intérêts et un va-et-vient permanent des personnes entre les différents cercles. Cette situation n’est pas spécifiquement française. Eva Joly : Ce qui caractérise l’oligarchie française, c’est cette porosité entre les secteurs de la banque, de la politique, de l’industrie, des médias. Hervé Kempf : Aux Etats-Unis, on est plus proche du modèle français. « Fixer un revenu maximal à 40 fois le revenu médian, soit 500.000 euros » (Eva Joly) Cette situation d’impunité de l’oligarchie est-elle nouvelle ?

http://www.bastamag.net/Comment-en-finir-avec-l-oligarchie

Related:  Hervé KempfOligarchie / Ploutocratie

Hervé Kempf : « Fukushima est moins un accident que l’aboutissement d’une série annonciatrice » - Nucléaire Que représente pour vous la catastrophe de Fukushima ? Hervé Kempf : C’est un tournant, aussi important que Tchernobyl en 1986, et qui va durablement affecter l’industrie nucléaire et la façon dont on la perçoit. C’est aussi un rappel extrêmement violent de ce que beaucoup d’écologistes disent depuis longtemps, à savoir que le nucléaire n’est pas une réponse satisfaisante au problème du changement climatique. Même si l’énergie nucléaire émet peu de gaz à effet de serre, elle présente d’autres inconvénients insupportables.

L'oligarchie française Le comportement de la classe politique oligarchique évoque la seigneurie décadente de l'Ancien Régime. Des personnalités politiques s'enrichissent sans vergogne grâce aux détournements de fonds publics, commissions occultes, pots-de-vin... L'avidité de certains représentants du peuple est sans limites. L'appel de Mikis Theodorakis : "Les banques ramèneront le fascisme en Europe !" Alors que la Grèce est placée sous tutelle de la Troïka, que l’Etat réprime les manifestations pour rassurer les marchés et que l’Europe poursuit les renflouements financiers, le compositeur Mikis Theodorakis a appelé les grecs à combattre et mis en garde les peuples d’Europe qu’au rythme où vont les choses les banques ramèneront le fascisme sur le continent. Interviewé lors d’une émission politique très populaire en Grèce, Mikis Theodorakis, figure emblématique de la résistance à la junte des colonels, a averti que si la Grèce se soumet aux exigences de ses soi-disant "partenaires européens", c’en sera "fini de nous en tant que peuple et que nation". Il a accusé le gouvernement de n’être qu’une "fourmi" face à ses "partenaires", alors que le peuple le voit comme "brutal et offensif". Si cette politique continue, "nous ne pourrons survivre (…) la seule solution est de se lever et de combattre". Nous vous demandons de le faire dans votre propre intérêt.

Comment les riches détruisent le monde, par Hervé Kempf Les trois ou quatre générations situées à la charnière du troisième millénaire sont les premières dans l’histoire de l’humanité, depuis que les bipèdes arpentent la planète, à se heurter aux limites de la biosphère. Cette rencontre ne se fait pas sous le signe de l’harmonie, mais sous celui d’une crise écologique majeure. Soulignons-en quelques aspects. Le premier d’entre eux est l’inquiétude nouvelle des climatologues : ils raisonnent depuis quelques années sur l’hypothèse d’une irréversibilité possible du changement climatique. Jusqu’à présent, on pensait qu’un réchauffement graduel interviendrait, mais que, quand l’humanité se rendrait compte de la gravité de la situation, il serait possible de revenir en arrière et de retrouver l’équilibre climatique.

La France est une oligarchie, pas une démocratie Untitled Documen Dans "La République", Platon désigne cinq systèmes de gouvernements différents : la tyrannie, la timocratie, la royauté, l'oligarchie et enfin la démocratie. La France, depuis la Révolution française de 1789, fonctionne avec un régime de type démocratique. Cependant en observant les faits de la vie politique, on s'aperçoit que ce n'est qu'une démocratie de façade. Dans une démocratie, le pouvoir est détenu par le peuple qui élit ses représentants. La réplique de Mikis Théodorakis à Jean-François Copé Le mucisien et compositeur grec réagit dans l'Humanité contre la campagne de l'UMP faisant de lui un antisémite. «Je suis grec et fier de l’être, car nous sommes le seul peuple en Europe qui, pendant l’occupation allemande (1941-1944), non seulement n’a pas exercé de poursuites contre les juifs mais, au contraire, les a aidés à vivre et à survivre avec tous les moyens dont nous disposions. À l’époque, j’étais moi-même partisan de l’Armée populaire de libération et je me souviens que nous avions pris sous notre protection de nombreuses familles de juifs grecs, que nous nous sommes souvent battus contre les SS pour les sauver et beaucoup d’entre nous l’ont payé de leur vie. Plus tard, j’ai composé le cycle Mauthausen que, notamment en Israël, l’on considère quasiment comme un hymne national. En 1972, j’ai bravé le boycottage européen et j’ai donné des dizaines de concerts en Israël, des moments que je qualifierais d’historiques en raison des liens d’amour mutuel qui nous unissaient.

La rencontre GoodPlanet : Hervé Kempf, auteur et éditorialiste au Monde Le site goodplanet.info fondé par Yann-Arthus Bertrand part à la rencontre de ceux qui se bougent pour l'environnement et la préservation des patrimoines culturels. Retrouvez les meilleurs extraits sur Maxisciences. La crise écologique est aussi une crise sociale, selon Hervé Kempf, éditorialiste au Monde. Les classes dominantes –appelées oligarchie par l’auteur- qui encouragent et profitent du modèle actuel, empêchent sa transformation. GoodPlanet est allé l’interviewer suite à la parution de son livre "L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie". Avez-vous déjà partagé cet article? Les principales oligarchies qui dominent le monde Les principales oligarchies qui dominent le monde Alain Cotta, grand pourfendeur de l’euro devant l’Eternel, sort un nouvel ouvrage Le règne des oligarchies (éditions Plon). Il accorde un bref entretien à Scripto sur ce sujet fondamental. 1- Pouvez-vous nommer les principales oligarchies qui dominent le monde ? L’oligarchie des USA, celle de la Chine et, en 3ème rang le Royaume Uni.

Related: