background preloader

Smart city, ville intelligente

Smart city, ville intelligente
Elle est le reflet d’une ambition partagée qui consiste à produire une ville plus durable, offrant de meilleurs services à ses habitants, avec un maximum d’efficience pour limiter les coûts. Pour cela, le récent rapport de l’Institut de l’Entreprise (Smart Cities. Efficace, Innovante, Participative : Comment rendre la ville plus intelligente) nous explique que « la métropole intelligente développe le numérique dans les services urbains pour rendre la ville plus efficace, expérimente de nouvelles collaborations public-privé pour accroître les retombées économiques et fait participer les habitants à la fabrication de la ville ». Concrètement, les projets de ville intelligente qui fleurissent autour de nous peuvent être classés, pour simplifier, en trois catégories : Le citadin-objet qui veut reprendre la main Le citadin-objet fait son check-in sur Foursquare. Intéressons-nous d’abord au premier type de projet. Est-ce que je pourrais me rendre anonyme ? Les citadins intelligents

http://www.demainlaville.com/fabriquer-la-ville-intelligente-a-partir-des-intelligences-de-la-ville/

Related:  Smart City ?CartoparticipativeDonnées

Cartographie: la révolution numérique LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | David Larousserie L'époque change. Disparues les prises de bec dans un couple autour d'une carte routière. Finis les torticolis devant un plan de ville qu'on aimerait bien mettre la tête en bas. Terminées les longues séances gestuelles pour, à l'étranger, se faire indiquer une direction. La technologie a bousculé tout cela.

"Grâce au cloud, on saura tout de votre conduite", explique Patrick Pélata, vice-président de Salesforce - 2 Ancien numéro 2 de Renault (écarté en 2012), Patrick Pélata est aujourd'hui au cœur d’une nouvelle révolution : la voiture connectée à Internet. Capital : Vous êtes passé brutalement du siège de Renault à Boulogne, à celui de Salesforce, un leader du «cloud computing» et de la gestion de la relation client basé dans la Silicon Valley. Pas de regret ?Patrick Pélata : Non, j’ai définitivement tourné la page. La ville intelligente : modèles et finalités Si les villes sont aujourd’hui le lieu où vivent 50% de la population mondiale — une part qui passera à 70% en 2050 —, elles ne sont pas une réalité nouvelle. Si ce n’est pas le lieu pour retracer leur histoire, c’est celui pour rappeler que le génie de la logistique urbaine s’exerce depuis près de 6000 ans. De fait, la première « révolution urbaine », selon l’expression popularisée par l’archéologue australien Vere Gordon Childe, date du 5e millénaire avant notre ère, en Mésopotamie. Si ces premières cités ne regroupent que peu d’habitants, elles représentent cependant une véritable rupture et un défi posé à l’intelligence humaine. Un cercle (vertueux) s’installe : des réponses techniques et logistiques sont développées pour faciliter la vie des populations urbaines (adduction d’eau et évacuation des eaux usées, transport et stockage de nourriture, etc.), solutions permettant aux villes de croître davantage en accueillant de nouvelles populations.

Paysages en partage 6 juin 2014 - QG Panorama (Lormont) - Communication de Matthieu Noucher, chargé de recherche au CNRS à l’UMR Adess (CNRS, Université Bordeaux Montaigne), "Les cartographies participatives, espoirs et illusions" - Groupes de travail en tables-rondes autour de trois expériences de cartographies participatives : « Carticipe », plateforme de concertation cartographique en ligne ; « Voyons voir », cartographie sensible du quartier de Chateaucreux à St Etienne, collectif Etc ; « Géographie subjectives », cartes subjectives et collaboratives, Catherine Jourdan - Communication de Victor Miramand et Marie Baret, paysagistes DPLG en Auvergne, « La place des objets dans la pratique paysagiste. Retours d’expérience »

Google, l’auteur absolu Malgré tous les efforts réalisés par de nombreuses communautés pour dénoncer les clauses abusives de certains services en ligne et malgré le discours toujours plus grandissant sur la propriété intellectuelle et le droit à l’image, il semble cependant que la réalité prenne une autre direction. En exemple encore les modifications apportées récemment aux conditions générales google que nous ferons suite à notre article publié il y a déjà presque 2 ans. Google analyse les contenus Alors que tout le monde s’offusque des pratiques de la NSA ou des renseignements généraux, Google inclus, il se pourrait bien que Google ait compris que cette indignation ne soit que de façade. En effet, la licence mentionne maintenant clairement :

Smart city : la ville comme « objet collaboratif » D'emblée, les débats achoppent sur des questions de vocable. Quelle définition donner de la ville intelligente ? Quelles réalités celle-ci recouvre-t-elle ? Quels enjeux engage-t-elle ? Réunis à l'invitation d'Acteurs de l'économie-La Tribune, dans les nouveau locaux de l'Université de Lyon. En partenariat avec le groupe Sogelym Dixence et Engie, dans le cadre de la Semaine de l'innovation, Charles-Édouard Delpierre, Karine Dognin-Sauze, Renaud Gaultier et Benoît Granier ont donné leur vision de la smart city, sous la houlette de Claude Costechareyre.

Comment je me fais avoir ? Comment mon ordinateur se fait infecter ? Note d'information : Droits d'auteur attachés à cette page © Pierre Pinard - 1999 - 2015. Ce document, intitulé « Comment je me fais avoir », dont l'url est « », est extrait de l'encyclopédie de la sécurité informatique « ». Cartographie participative et gouvernance des (...) Ce manuel fournit tous les éléments pour pouvoir construire une carte en relief (une maquette en 3 dimensions) d’un territoire rural. Il s’appuit sur une expérience pratique, un exercice mené à bien dans les territoires indigènes de Mozonte et de Telpaneca, au Nicaragua, avec les populations indigènes de ces deux localités, l’ Union Nationale des Agriculteurs et des Eleveurs (UNAG) du département de Nueva Segovia, et l’ONG françaises Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF). Les deux auteurs, (...)

Nettoyer son passé de m... sur Google Il est à présent possible de faire retirer certains liens des pages de résultats du moteur de recherche. Mais attention : un simple post suffit parfois à faire ressortir les cadavres du placard. Chaque fois qu'Yves, un entrepreneur du secteur de l'automobile, tape son nom dans Google, il tombe sur un site africain l'accusant d'avoir commis en 2011 des malversations dans l'un des pays du continent où il opère. Pure calomnie ? La «smart city» n’est pas si «smart» que ça À l’origine de la smart city, une idée noble: favoriser une qualité de vie élevée dans le cadre d’un développement optimal des ressources grâce à une gestion efficiente de la data et des réseaux. Mais le premier bilan de la plus smart des cities françaises qu’est Lyon a de quoi étonner... et décevoir. Au vu de ce méga test de QI urbain, l’Europe ne compterait en tout et pour tout que six surdouées présentant la caractéristique d’être dotées d'une «politique ou d'une stratégie de ville intelligente»: Amsterdam, Barcelone, Copenhague, Helsinki, Manchester et Vienne. Sur un échantillon constitué des 468 plus grandes villes européennes analysées, pas de quoi pavoiser.

Related: