background preloader

La science contre la mort : vers l'humain 2.0 ?

La science contre la mort : vers l'humain 2.0 ?
"Nul ne peut anticiper les effets d’un bricolage incontrôlable du génome humain !" C’est le cri d’alerte lancé par le docteur Israël Nisand. Dans son essai "Où va l’humanité ?" (Editions LLL), il met en garde contre les possibilités de fabriquer, hors de toute gouvernance mondiale, un humain augmenté par la technologie. Fantasme ? Non : la science livre depuis toujours un combat intense contre la maladie et la mort. Pour les "transhumanistes" américains - techno-prophètes soutenus par de puissants lobbies industriels - notre patrimoine génétique ou ADN est une information comme une autre, que l’on peut sans tabou, copier, éditer voire réécrire. "Notre cerveau n’est pas un disque dur" Evidemment, tout n’est pas si simple : l’homme n’est ni un logiciel, ni une usine. L’Hôpital Georges Pompidou a néanmoins accompli, il y a une semaine, une "grande première" en techno-médecine, avec l’implantation réussie sur un malade sans espoir d’un cœur 100% artificiel conçu par la PME Carmat.

http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20140102.OBS1184/la-science-contre-la-mort-vers-l-humain-2-0.html

Related:  La techno-médecineCulture generale

Médecine : les révolutions de demain - A la une - La Quotidienne Elisabeth Marshall, rédactrice en chef de du magazine La Vie nous parle de « La médecine de demain ». Thérapie cellulaire, médecine réparatrice, télémédecine et bientôt fabrication d’organes grâce à des imprimantes 3D, comment la médecine va transformer notre futur et faire de nous des super-humains ? Vieillir en pleine santé, recevoir des soins plus ciblés, vivre plus longtemps… Le point sur les découvertes qui devraient changer notre vie. Et sur les questions éthiques qu’elles soulèvent. Un dossier à lire dans La Vie cette semaine, à partir de jeudi, et sur lavie.fr en partenariat avec La Quotidienne. Comment la médecine de demain va bouleverser nos vies ?

Fonctionnement (le) de la mémoire humaine Thème : Forums régionaux du savoir 2012Auteur : Francis EustacheOrganisme : Ecole pratique des hautes études (EPHE) ; Unité INSERM U1077Description : Autour du livre récemment paru et cosigné avec Béatrice Desgranges « les chemins de la mémoire » (coédition Inserm Le pommier), la conférence sera consacrée au fonctionnement de la mémoire chez l'enfant et l'adulte jeune ainsi qu'à ses modifications au cours du vieillissement normal. La mémoire est une fonction cognitive complexe qui permet d'enregistrer les souvenirs d'événements vécus (mémoire épisodique), les connaissances sur le monde (mémoire sémantique), les savoir-faire (mémoire procédurale)… Les méthodes d'imagerie cérébrale nous renseignent sur les régions du cerveau impliquées dans ces différentes formes de mémoire et sur leur évolution en fonction de l'âge. Le déclin de la mémoire chez les sujets âgés est un phénomène de mieux en mieux compris. Durée : 2h 02min

Avec Calico, Google veut s'attaquer à la vieillesse et à la maladie Le géant de la recherche sur Internet veut repousser les limites de l'espérance de vie, même si les détails de son projet sont encore flous. Google a annoncé mercredi 18 septembre le lancement de Calico, une entreprise s'attaquant au défi "de l'âge et des maladies associées", a annoncé l'entreprise dans un communiqué. L'entreprise sera dirigée par Arthur Levinson, l'ancien patron de Genentech, un des pionniers des biotechnologies.

[PHILO] Le transhumanisme, un état contre nature : Tour d’horizon des pensées du transhumanisme (1/2) sur Theoria « Parlerons-nous un jour des hommes comme d’une espèce disparue ? »[1] Les robots prendront-ils le pas sur les humains ? Les technologies qui servent à donner aux robots des capacités mémorielles supérieures à celles des humains auront-elles pour conséquence d’assujettir l’homme ? Si l’homme incorpore des nanotechnologies, contribue-t-il à sa propre destruction ? Thèmes - Micro & nanotechnologies - Le nanomonde - Une médecine à l'échelle nano Les nanotechnologies sont au service de la médecine pour la prévention, le diagnostic et le traitement. De nombreuses recherches sont actuellement menées dans le domaine de la santé afin de disposer d’outils de prévention, de diagnostic ou de traitement, rapides et adaptés.Il s’agit notamment de réaliser un diagnostic de plus en plus précoce et fin, de suivre et d’adapter les traitements en fonction de leur efficacité, ou encore de cibler précisément les médicaments vers les organes ou les tissus atteints, à moindre coût. Ces recherches visent aussi à optimiser les interventions chirurgicales. Enfin, elles permettront de suppléer aux fonctions altérées ou perdues tout en diminuant les risques d’effets secondaires liés aux traitements. Intervenant à l’échelle moléculaire, les nanosciences et les nanotechnologies présentent donc des atouts intéressants.

Le vieillissement c'est dans la tête Thème : Forums régionaux du savoir 2010Auteur : Jacques EpelbaumOrganisme : INSERM - Université Paris-DescartesDescription : Directeur de recherches de classe exceptionnelle à l'Inserm où il dirige une équipe associée à l'université Paris-Descartes sur la Neurobiologie de la croissance et de la sénescence. Il est également directeur du Centre de recherches Inserm-Sainte-Anne en Psychiatrie et Neurosciences. Il est co-responsable du parcours Mécanismes du vieillissement normal et pathologique du master de recherche commun aux universités Paris-Descartes et Paris-Diderot.

Le projet Google est-il totalitaire ? - Idées C’est une mort qui est passée quasi inaperçue, celle d’un ancien géant du net, devenu quantité négligeable : en juillet dernier, Altavista cessait toute activité. Il y a quinze ans, Altavista était pourtant le moteur de recherche le plus prisé du web, car le plus performant. Oui mais voilà, il y a quinze ans, Google n’existait pas, ou si peu. L’histoire de Google commence en septembre 1998. Comme tous les contes de fée de l’ère informatique, l’entreprise voit le jour non pas dans une étable mais dans un garage, en Californie, grâce au coup de génie de deux étudiants, Larry Page et Sergueï Brin. C’est peu de dire que, depuis, leur bébé a grandi.

[PHILO] Le transhumanisme, un état contre nature : tour d’horizon des pensées du transhumanisme (2/2) sur Theoria Nous avons vu la semaine dernière que le transhumanisme bouleversait notre rapport à l’homme et réanimait les éternelles questions sur son orgueil. La première partie de notre réflexion sur les pensées du transhumanisme s’est articulée autour de deux rubriques : « Qu’est-ce qu’un transhumain ? » et « Mais pour qui l’homme se prend-il ?

Nanomédecine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La nanomédecine, nanomedicine en anglais, est l'application médicale de la nanotechnologie et de la recherche apparentée. Elle couvre les domaines de l'administration de médicaments sous forme de nanoparticules et les possibles applications futures de la nanotechnologie moléculaire (MNT) (en). Le principe général[modifier | modifier le code] Un voyage vers la transition énergétique : webdocumentaire Cette année 2012 s’achève… Une année qui a multiplié les signaux, les indices qui nous montrent qu’il faut sortir de notre dépendance au pétrole, aux combustibles fossiles et au nucléaire. Pour la première fois, l’AIE elle-même estime qu’on ne peut exploiter qu’une tiers de l’ensemble des ressources fossiles prouvées (les mieux estimées / probables ou possibles) d’ici à 2050. Autrement dit, 2/3 de ces ressources doivent rester dans le sol. Suivant l’avis de l’AIE, il faudrait alors interdire l’ouverture de nouveaux champs de recherche et d’exploitation : donc les hydrocarbures de schistes aux US, en France, ou ailleurs, le pétrole en Arctique…

Bienvenue dans le monde posthumain ! Ce ne sont ni des Dr Folamour, ni des scientologues farfelus, ils sont chercheurs en biologie cellulaire à Harvard, pionniers de l'intelligence artificielle au Massachusetts Institute Of Technology (MIT) ou neurobiologistes à l'Institut Pasteur, et, pourtant, quand on lit leurs témoignages, on doit souvent se pincer. L'hybridation de l'humain et de l'animal ? D'ores et déjà acquise.

Related: