background preloader

Éducation « par les médias » ou « aux médias »

Éducation « par les médias » ou « aux médias »
Ces deux expressions proches se confondent dans l’esprit de bien des gens du milieu de l’enseignement, comme d’ailleurs dans celui des professionnels des médias. On peut même parler, ces dernières années, d’un faux consensus dans le milieu scolaire québécois. L’auteur clarifie cette question dans un article de la revue québécoise Vie Pédagogique auquel nous renvoyons le lecteur pour de plus amples développements. On entend dire que l’école québécoise intègre depuis déjà longtemps l’éducation aux médias, même si l’on admet qu’il faut moderniser cet enseignement pour tenir compte notamment des « nouveaux médias » comme Internet. Les enseignants seraient donc déjà activement engagés avec leurs élèves, de manière régulière, dans une véritable démarche d’éducation aux médias ? Ce n’est pourtant pas le cas. Dans le cas de l’éducation aux médias, la perspective est tout autre : ce sont les médias qui deviennent eux-mêmes l’objet d’étude. Ambiguïté du regard critique La « non-transparence »

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Education-par-les-medias-ou-aux-medias

Related:  EMI: Internet généralitéséduquer aux médiaschatilino

L’éducation aux médias est-elle nécessaire ? A quelles conditions ? / E-dossier de l'audiovisuel : qu’enseigne l’image ? qu’enseigner par l’image ? Divina Frau-Meigs, normalienne, agrégée. Boursière Fulbright et Lavoisier, elle est diplômée de l’université de la Sorbonne, de l’université de Stanford (Palo Alto) et de l’Annenberg School for Communications (université de Pennsylvanie à Philadelphie). Sociologue des médias, elle est spécialiste des contenus et comportements à risque (violence, pornographie, information, paniques médiatiques,…) ainsi que de questions de réception et d’usage des technologies de l’information et de la communication (acculturation, éducation, réglementation,…). Elle est professeur à l’université Sorbonne nouvelle ( Voir ) Au tournant du troisième millénaire, après des années de travail pionnier aux marges, l’éducation aux médias a finalement attiré l’attention des décideurs. Elle a le vent en poupe parmi les membres des trois secteurs, public, privé et civique.

Tablettes à l’école : 5 erreurs à ne pas commettre - L'École branchée L’organisme EdTechTeacher, qui accompagne de nombreuses écoles dans leur projet de déploiement de tablettes iPad aux Etats-Unis, fait une liste de 5 approches des écoles ou des enseignants qui ralentissent le processus d’intégration de ces outils. Le 27 septembre dernier, l’article paraissait sur le site Edudemic. On y trouve 5 suggestions d’approches à éviter (et leur solution) dans le déploiement des tablettes pour l’éducation, tant au niveau primaire que secondaire. Vous y reconnaissez-vous? Erreur 1 : Se concentrer sur les applications à contenu spécifique Selon l’équipe d’EdTechTeacher, l’erreur la plus souvent commise par les enseignants est de chercher une application qui propose un contenu spécifique.

Les utilisateurs des réseaux sociaux en France : profils, comportements, attitudes Les chiffres et baromètres sur l’utilisation des réseaux sociaux se suivent et ne se ressemblent pas toujours. Si la précision des chiffres peut toujours être remise en question, elles ont le mérite de donner des tendances sur nos usages en termes et de web et de réseaux sociaux. Harris Interactive a dévoilé son dernier baromètre sur les usages des réseaux sociaux en France. Il a été réalise sur un échantillon représentatif de 2000 personnes de 15 ans et plus (ce qui représente déjà un biais car de nombreux utilisateurs ont moins de 15 ans). Voici les principales conclusions de cette 3ème édition du baromètre : Les chiffres de l’étude sont compilés dans cette présentation, et dans une infographie que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Une matrice pour la mise en oeuvre de l'EMI Le groupe des Travaux Académiques Mutualisés (TraAM) de l’Académie de Toulouse publie le 29 mai 2015 une matrice issue de ses travaux de l’année 2014 – 2015 Présenté comme un "Outil académique d’aide à la construction de séquences pédagogiques en EMI", ce document affiche pour objectif de " offrir aux collègues professeurs documentalistes un cadre modulable, non figé, à quatre entrées (objectif, notion, niveau ou domaine) qui peuvent elles-mêmes être croisées à l’infini pour mettre en place leurs progressions pédagogiques." La philosophie et le mode d’emploi de cette matrice sont explicités dans une introduction qui en donne les perspectives. Il s’agit de proposer une structure permettant au professeur documentaliste d’observer ses élèves tant en situation pédagogique qu’en accompagnement individuel afin de déterminer leur niveau de compréhension et de connaissance d’une notion. Quatre domaines : • le domaine info-documentaire : collecter, sélectionner, organiser, publier.

[FADBEN] L’éducation aux médias et à l’information dispose de référentiels de compétences plus ou moins formalisés permettant de baliser son domaine. Ceux-ci peuvent cependant s’avérer insuffisants si l’enseignant n’adopte pas une posture évaluative par rapport à sa propre pratique, notamment lors des moments de sélection, de mise en place et d’évaluation des contenus et méthodes… L’identification d’un socle de compétences peut être considérée comme une avancée dans le domainede l’éducation aux médias et à l’information (EMI).

10 conditions pour réussir l’intégration des tablettes en classe Un (grand!) pas vers le changement de pratiqueUn dossier conjoint d’Infobourg et de Carrefour éducation Après la venue des TNI, les tablettes font leur arrivée en salle de classe. Réseaux sociaux à l’école : mieux vaut éduquer qu’interdire 30 juillet 2015 | 09:58 Les réseaux sociaux font dorénavant partie de la vie, je ne vous apprends rien là. On y associe souvent le concept d’identité numérique, mais on peut aussi parler d’identité « tout court », puisque l’un ne va pas sans l’autre bien souvent, surtout chez les jeunes. Pourtant, la communication sur les réseaux sociaux nécessite toutes sortes d’apprentissages et le milieu scolaire est assurément un terreau idéal pour cela, en plus de pouvoir profiter de ses avantages pour moderniser les techniques d’enseignement. Voici quelques niveaux d’influence de ces réseaux sur le système d’éducation.

Un curriculum en EMI L’EMI est présenté dans les programmes avec un certain nombre d’objectifs et de compétences à acquérir. Il me semble cependant que le but d’un enseignement est à la fois lié au contenu, à la progression ainsi qu’aux démarches d’apprentissages mises en œuvre dans le cadre de notre enseignement. C’est pourquoi nous préférons évoquer la mise en place d’un curriculum que de parler de programme EMI. En tant qu’élément transdisciplinaire, l’Education aux Medias est fondamentalement basé sur l’acquisition de compétences d’analyse et de compréhension mises en application.

Related: