background preloader

Rapport_hypersexualisation2012.pdf

Rapport_hypersexualisation2012.pdf

http://www.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_hypersexualisation2012.pdf

Related:  Objectivation sexuelle 2FéminismeHypersexualisation

Hypersexualisation des filles, mini miss, lolitas, pré adolescence précoce © Istock Au delà des images publicitaires qui envahissent les esprits de nos bambins, l'éducation que nous leur donnons fait aussi la différence. Les relations mère fille ont évolué pour se nicher entre complicité et étouffement. Le fossé générationnel semble plus fin qu'autrefois, avec des filles qui se rapprochent de l'âge adulte - du moins en apparence – plus tôt, et des mères qui restent proches de la jeunesse. Des mères qui ne veulent pas vieillir, ce qui peut parfois mener à des comportements déviants, qui s'expriment au travers de leurs filles. Les concours de Mini Miss en sont un exemple intéressant : les petites filles y sont bichonnées, brushées et fardées jusqu'à être mi poupées Coroll, mi femmes fatales.

Le mont de Vénus, le nouveau thigh gap ? Une uniformisation inquiétante du sexe féminin Hannah Davis dévoile son "mont de Vénus" à la une de "Sports Illustrated Swimsuit Issue" (capture) L’autre jour, je reçois un article sur la "monsplasty", une pratique que je ne connaissais pas, du moins que je n’imaginais pas : une chirurgie visant à donner à votre mont de Vénus (soit la partie du pubis où poussent les poils pubiens chez la femme) "une allure plus petite et plus naturelle", selon le Docteur Davison, chirurgien à Washington. Plus naturel que le naturel ? Difficile à imaginer. Anima Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet archétype se manifeste tout au long de la vie, projeté inconsciemment, d'abord sur le parent du sexe opposé, puis sur les personnes rencontrées auxquelles sont alors prêtées les caractéristiques de cette image. Origine de la notion[modifier | modifier le code]

Les médias, les femmes et leur estime d'elles-mêmes En 2010, la Media Education Foundation sortait un nouvel épisode de Killing Us Softly, une série de documentaires sur les médias, les femmes et leur estime d'elles-mêmes. Quatre ans plus tard, il est toujours temps de tirer la sonnette d'alarme... La Media Education Foundation, dont la mission est de produire des films éducatifs pour aider au développement du sens critique des jeunes américains, a récemment fait parler d’elle suite au retour en grâce du quatrième épisode de Killing Us Softly, une série de documentaires sur l’image des femmes dans les médias et les répercussions qu’elle peut avoir sur leur amour-propre. Cette vidéo, sortie en 2010, se remet en effet à tourner sur les Internets mondiaux. Voici quelques morceaux choisis pour les non-anglophones d’entre nous : « Nous grandissons tous dans un monde où le corps féminin est considéré comme un objet.

Animus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Définition en psychologie analytique[modifier | modifier le code] « Chez la femme, à l'inverse, l'élément de compensation revêt un caractère masculin, et c'est pourquoi je l'ai appelé l'animus. Débat public «L'hypersexualisation des jeunes: vers une mutation de l'adolescence?» 6 décembre 2006 01:23:36 Grand débat public à l'UQAM le 5 décembre 2006. Animé par le journaliste Alain Gravel S'adressant à un large public, cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la série des Grands débats Prenez position de l'UQAM, qui ont pour objectif de stimuler les échanges et de confronter les réflexions sur des enjeux actuels de société.

L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat – les violences sexuelles graves et la dissociation Avertissement : cet article parle de violences sexuelles, mais aussi de troubles dissociatifs et de syndrome de stress post-traumatique, et peut donc être difficile pour certaines personnes. Partie 1 : définition et concept-clés Partie 2 : le regard masculin ou male gaze « Arrête de faire semblant d’être un être humain » Parole d’un violeur à sa victime, tiré du projet Unbreakable Sommaire 1. La femme moderne selon les magazines féminins Pour un garçon, partir en vacances avec une fille implique deux choses: 1) supporter ses interminables séances de bronzage et 2) en profiter pour feuilleter les magazines féminins qui traînent sur le coin de sa serviette. Une lecture appréciée de la plupart des mâles, quoiqu'ils en disent: sous prétexte de se moquer de leurs traditionnels psycho-tests, c'est l'occasion de se rincer l'œil en douce (tous les mecs savent qu'il y a bien plus de demoiselles à poil dans Elle que dans n'importe quel FHM). Mais ça permet aussi de se mettre activement à la place d'une fille pendant quelques minutes. Et, là, franchement, quand on voit le nombre d'injonctions ultra-culpabilisantes auxquelles la gent féminine est soumise à longueur de pages, on la plaint.

Sexy inc. Nos enfants sous influence by Sophie Bissonnette giorgina <Très bon film ! qui devrait être regardé par tout le monde, je m'entends, enfants, parents et grands-parents. Comme il a été dit, on a supprimé la religion, pour la société de consommation. Evidemment, on ne pense plus à notre évolution spirituelle et à notre propre recherche sur notre véritable personnalité. Nous sommes devenus des robots....Ces manipulations, car se sont bien des manipulations sont utilisés même dans des groupes de seniors, dans dans des milieux culturelles .....Le virus est bien installé.....il est urgent de le supprimer....

Crise d'angoisse, sentiment d'irréalité du monde autour - Stress, anxiété, angoisse @mike Oui je sais qu'il pourrait causer du tord à d'autre mais je me suis déjà retrouvée en hospitalisation la seule et unique fois que je suis allée voir une avocate. En sortant de chez elle j'ai fait une crise de spasmophilie et de tétanie, j'ai été amenée par les pompiers aux urgences psy, et j'ai été transféré pendant très peu de temps (1 jour et demi) en hôpital psychiatrique par mesure de précaution (juste avant de faire ma crise de spasmo j'étais prête à me jeter sous une voiture et c'est ma crise qui a stoppé net cette idée à ce moment là... Mais sinon je crois que je l'aurais fait...

représentations sexuées dans l'audiovisuel Des entretiens filmés avec des universitaires et un critique de cinéma vous sont proposés pour étoffer la réflexion sur les représentations sexuées autour d’autres médias (jeu vidéo, presse jeunesse, littérature, encyclopédies scientifiques) ou de thèmes comme l’homosexualité au cinéma et la pornographie. Dans les « outils pédagogiques », vous trouverez différentes propositions d’exercices et d’analyses, à choisir en fonction du temps dont vous disposez, de l’âge des élèves et du support choisi : film, série télévisée, clip musical, publicité imprimée, etc. ainsi que des extraits et des propositions de films. Chaque proposition d’analyse est accompagnée d’une fiche pédagogique qui détaille les objectifs et la méthodologie.

Hypersexualisation des enfants L’hypersexualisation indique la pression qui pousse les enfants à entrer dans une sexualité abusive qui n’est pas de leur âge et qui vient entraver leur processus de développement et leur propre rythme d’appropriation de la sexualité, la construction de leur vie psychique. L’hypersexualisation rejoint la problématique plus large de l’adultification et de tous les désirs, conscients et inconscients dans lesquels les adultes peuvent emprisonner les enfants: cela peut aller des attentes scolaires démesurées à l’hypersexualisation des enfants dont les concours de mini-miss sont un exemple. Prévenir parents, éducateurs et pouvoirs publics des conséquences désastreuses sur l’enfant de ce climat ambiant, soutenir l’éducation aux médias et le sens critique, remettre à l’honneur la créativité et le jeu comme élément de développement de l’enfance… sont des pistes évoquées à construire ensemble.

Hypersexualisation L’apparence est devenue la caractéristique par excellence des jeunes de notre époque. La question n’est désormais plus d’avoir une belle personnalité et d’être aimable. Il s’agit maintenant d’être beau et d’être aimé. L’hypersexualisation amène les adolescents à se poser toutes sortes de questions sur eux-mêmes. Suis-je assez beau pour plaire aux filles ?

Related: