background preloader

Premier pas vers une gouvernance contributive (1)

Premier pas vers une gouvernance contributive (1)
un texte en première écriture qui sera probablement amendé au fil des réactions Notre société est aujourd’hui plus éclatée, les solidarités anciennes sont mises à mal tandis que de nouvelles commencent juste à émerger dans une économie mondialisée. Dans bien des domaines le pire côtoie le meilleur : les énergies renouvelables et le nucléaire mortifère de Fukushima ou l’espace de liberté d’internet et la surveillance massive de la NSA, les financements solidaires et les mafias des banques offshores. Ce monde à venir est profondément révolutionné par la troisième mutation des échanges entre les hommes et les femmes ; celle du numérique après l’invention de l’écriture puis de l’imprimerie. [2] Cet article présente, à travers une expérience locale, l’apprentissage d’une gouvernance contributive, à même de favoriser l’implication, le développement local, l’innovation sociale et le partage. Une suite qui reste à écrire …. Politique publique du numérique et démarche contributive Related:  méthodes et outils collaboratifsVers la société des communs

Intelligence collective : autorité et pouvoir à l'ère de la collaboration - Collaboration - Veille - f. & co Dans un interview avec le blog A Smarter Planet d'IBM, le directeur du MIT Center for Collective Intelligence et auteur de l'ouvrage "The Future of Work" Thomas Malone explore la manière par laquelle les plus récentes transformations sociales et économiques ont modifié sa propre perspective sur la technologie organisationnelle. Des entreprises sociales à l'analyse de données et le cognitive computing, d'innombrables (et incessantes) nouveautés perturbent l'univers organisationnel. Signe des temps, le coût des communications (voir, les appels à distance, mais surtout, les médias sociaux) peuvent signifier l'une de deux choses : 1) à mesure que le prix décline, nous utilisons davantage (nos communications sont plus longues et plus fréquentes) ou 2) nous atteignons une sorte de "plafond de verre" (il n'y a, après tout, que 24 heures dans une journée) et organisons une forme de nivellement vers le haut des communications que nous entretenons. Bien au contraire, nous dit Malone.

sociocratie Governance Institute. Bernard Marie Chiquet, bernardmarie@igipartners.com De plus, Holacratie™ et Holacracy™ sont des Trademark qui ne peuvent être utilisé que sous réserve d’être LHP™ (Licensed Holacracy Provider). L’Holacracy est: … un nouveau modèle d’organisation (Métaphore de l’O.S.) … une pratique, pas seulement un modèle ou une théorie … un ensemble cohérent de processus concrets … construit autour d’une structure organisationnelle organique … un nouveau modèle de management basés sur de nouveaux fondements de l’autorité … un mode de Gouvernance par la Raison d’Être de l’organisation … un système dynamique de pilotage de l’organisation … une nouvelle manière de (se)transformer centré dans la Réalité et le Présent, par la gestion des tensions “L’holacracy ( holacratie) est un Modèle d’Organisation Avant-Gardiste et Complet. Il permet de doter l’Organisation d’une capacité intrinsèque de métamorphose, ou encore d’”auto-transformation permanente” Share this: Intelligence collective

Liberté de connexion, liberté d’expression : livre de l’UNESCO disponible au téléchargement Un article de jean luc Raymond repris du site Net Public de la Délégation aux usages de l’internet. Un article sous licence creative commons by nc sa L’UNESCO a publié en français le 20 avril 2012 un livre intitulé Liberté de connexion, liberté d’expression : écologie dynamique des lois et règlements qui façonnent l’Internet. Cet ouvrage est d’abord paru en anglais en 2011, au cours d’un évènement auquel assistaient des représentants des États membres de l’UNESCO. Filtrage de l’Internet et réglementation du contenu À travers une analyse internationale du filtrage sur l’Internet, l’étude Liberté de connexion, liberté d’expression : écologie dynamique des lois et règlements qui façonnent l’Internet démontre que l’on assiste à une hausse du filtrage et de la réglementation du contenu, qui proviennent non seulement des organisations gouvernementales pour des raisons politiques, mais aussi d’entreprises privées ou de familles à des fins commerciales ou morales.

Animacoop : Productions de la formation "Animer un projet collaboratif" un texterepris du site outils réseaux retraçant la co-production de la seconde session d’animacoop une lettre sous licence CC by sa Depuis septembre 2010, 15 animateurs de réseaux et de projets coopératifs suivent une formation sur l’animation de projets collaboratifs. Nous présentons ici le fruit de leurs coopérations. Lancer un réseau coopératif : une animation en finesse Articuler individuel et collectif, méthodes d’animation classique et techniques collaboratives en ligne : pour donner des chances à son réseau de durer, l’animateur devra en permanence jouer en finesse. Traditionnels et en ligne : méthodes et outils du réseau Un réseau n’est pas une somme d’individus séparés. Pour lire la suite, c’est par ici... Le réseau, la coopération : zoom sur deux notions Pour lire la suite, c’est par ici... Entretenir une dynamique coopérative Faire vivre, animer un réseau procède d’une alchimie évidemment plus compliquée que la simple utilisation d’un outil technique. La fonction de coordination

Révolution collaborative : vers une société latérale, Le Cercle L'esprit coopératif, libéré par les nouvelles technologies et les énergies renouvelables, restructure les organisations hiérarchiques traditionnelles et annonce un modèle organisationnel latéral. Etats, entreprises et consommateurs sont criblés de dettes. Pourtant, cette vie à crédit, c’est à dire au dessus de ses moyens, a des effets lourds et pernicieux sur les économies et la société. D’un coté, nos enfants, déjà menacés par un chômage endémique, sont condamnés à rembourser les dettes des générations précédentes avant même d’entrer dans la vie active. De l’autre, un milliard d’êtres humains des pays en voie de développement sont contraints à la famine à cause du mode de vie et de consommation que mènent l’occident et les états riches. Parallèlement à ces injustices et instabilités des économies, le changement climatique, lié en grande partie à l’utilisation des énergies fossiles par l’activité industrielle, a atteint des niveaux dangereux pour notre planète. Démarrer une nouvelle ère

The Starfish and the Spider: The Unstoppable Power of Leaderless Organizations L'holacratie : et si on se passait des chefs ? Briser la logique pyramidale pour établir un modèle égalitaire : c'est le pari de l'holacratie. Avec à la clé, la promesse d'une organisation efficace et d'un meilleur engagement. Les start-up n'ont généralement pas froid aux yeux. Pourtant, cette fois, Zappos a surpris par son audace. Radicale et ambitieuse, l'idée a germé dans l'imaginaire fertile de trois dirigeants d'un éditeur de logiciels américain, Ternary Software, à la recherche d'un nouveau mode d'organisation. Passer de la pyramide aux cercles "L'holacratie propose une nouvelle structure de gestion du pouvoir qui remplace le système pyramidal né avec le taylorisme", explique Bernard Marie Chiquet, converti de la première heure et désormais évangéliste de l'holacratie dans l'Hexagone avec son cabinet de conseil en organisation IGI Partners. Conséquence, au lieu d'un organigramme sur lequel on place des visages ("M. Parallèlement, les services (et les chefs de service) disparaissent. L'adieu au chef Changer les habitudes

Les collectifs numériques, source d'imaginaire politique Le contraste est saisissant : les médias nous tendent un miroir où se reflète un pays morose, voire dépressif, où l’offre politique semble atone, voire paralysée. Pourtant quand on se penche sur ce qui se passe dans les territoires de France et d’ailleurs, on observe un foisonnement d’individus et de collectifs qui cherchent, inventent, construisent pour répondre aux besoins que ni la puissance publique, ni les acteurs traditionnels du marché ne semblent en capacité de satisfaire. Partage de savoirs, monnaies alternatives, réhabilitation urbaine, solidarités intergénérationnelles ou de quartier, énergies alternatives, financements participatifs, gestion de conflits, troc de semences, circuits courts de consommation, recyclage, do-it-yourself, carte contributive… Les énergies créatives ne manquent pas en matière d’innovation sociale citoyenne. Un imaginaire politique distribué dans les territoires On ne peut qu’être frappés par la conjonction temporelle de deux ruptures.

Related: