background preloader

Andragogie_et_technopedagogie.pdf

Andragogie_et_technopedagogie.pdf
Related:  La formation pour adulte

Concept & principes pédagogiques – 3 : le sentiment d’efficacité personnelle Le sentiment de compétence ou d’efficacité personnelle est un concept majeur, pourtant assez peu connu des praticiens en formation. Il est issu essentiellement des travaux du psychologue socio-cognitiviste Albert Bandura. Le sentiment d’efficacité personnelle plus important que la compétence elle-même ? Selon Albert Bandura, le sentiment d’efficacité personnelle, c’est-à-dire la croyance en sa capacité à réussir une tâche est prédictive de la réussite. Maîtriser des compétences pour réaliser une tâche n’est donc pas suffisant, encore faut-il se sentir capable de pouvoir les mobiliser. Se basant sur de multiples études et résultats de recherche, Albert Bandura propose ainsi un modèle de la performance humaine à trois dimensions dont le SEP (Sentiment d’efficacité personnelle) est déterminant. Une portée essentielle pour la formation Le concept de SEP nous invite à poser un autre regard sur la question de l’apprentissage au sein d’une entreprise. Troisième source : la persuasion par autrui.

Comparaison entre l’andragogie et la pédagogie On n’apprend pas à un adulte (andragogie) de la même façon qu’on apprend à un enfant (pédagogie). L’adulte s’inscrit volontairement et activement dans le processus d’apprentissage (en lien avec son vécu) contrairement à l’enfant qui, lui, reçoit l’apprentissage de manière plutôt passive. Le tableau ci-après vous en apprendra davantage.​ Source : Tableau adapté de S. Le formateur doit donc tenir compte de toutes ces composantes lorsqu’il donne une formation. La motivation L’adulte doit être motivé pour entreprendre une activité de formation qui répond à ses besoins ou à ses intérêts. La réalité L’apprentissage doit être centré sur la réalité et sur des situations concrètes et non se baser sur des sujets vagues et théoriques. L’expérience L’expérience de l’adulte doit être considérée comme le facteur d’apprentissage le plus important. La collaboration Il s’agit de l’échange entre le formateur qui transmet ses connaissances et l’apprenant qui contribue à leur enrichissement par son expérience.

Lier apprentissage actif et engagement cognitif : le modèle ICAP (M. Chi) On apprend 10% de ce qu’on lit, 20% de ce qu’on entend, 30% de ce qu’on voit… Cette hiérarchie de l’efficacité des modalités d’apprentissage fait partie depuis longtemps de la grande famille des neuromythes. Elle nous permet toutefois de pointer un élément important : ce n’est pas tant la nature de l’activité qui favorise un résultat d’apprentissage, c’est l’engagement cognitif et social des étudiants dans une tâche d’apprentissage – combinée à la réflexion sur cet apprentissage (on apprend mieux à faire quelque chose quand on comprend ce que l’on fait et pourquoi on le fait) – qui leur permettent de passer d’un niveau d’apprentissage en surface vers un niveau d’apprentissage en profondeur, et de s’inscrire ainsi dans une démarche d’apprentissage actif. Apprentissage actif et passif : à quoi fait-on référence ? L’apprentissage actif fait référence à des approches pédagogiques centrées sur l’apprenant. 1. 2. 3. traduit et adapté d’après Chi & Wylie (2014) 1. 2. 3. N.B. 4.

Comment les adultes apprennent-ils? Vos cours sont-ils adaptés à leurs besoins? Article écrit par Guide Maestro Lorsque nous créons un cours pour la première fois, nous sommes naturellement portés à reproduire le modèle des formations que nous avons nous-mêmes suivies, modèle souvent hérité de nos jeunes années passées à l’école. Et si ce modèle n’était pas adapté aux adultes? Selon le dictionnaire, il y a une différence à faire entre l’andragogie, qui est la science de l’éducation des adultes, et la pédagogie, la science de l’enseignement destinée aux enfants. Ceci amène une distinction entre enseigner, qui est l’art de transmettre ses connaissances, souvent à l’aide de cours et de leçons, et former. Si vous construisez vos cours en reproduisant ceux que vous avez suivis à l’école, vous utiliserez les méthodes de l’enseignement. Les particularités de l’adulte en situation d’apprentissage Quelles sont donc ces caractéristiques qui font que l’adulte n’apprend pas de la même manière qu’un enfant ou un adolescent? L’adulte recherche l’efficacité.

David KOLB – L’apprentissage par l’expérience | Innovalie David Kolb Je souhaite vous faire part de mon expérience suite à l’analyse des publications d’un auteur découvert durant mes études. J’avais préparé à l’époque un exposé sur David Kolb. David Kolb explique que l’apprentissage s’effectue par l’expérience. Cycle de style d’apprentissage Le cycle d’apprentissage est formé de 4 étapes : DivergentAssimilateurConvergentAccommodateur Schéma de présentation : Les principaux de caractères de chaque style d’apprentissage sont les suivants et leur définition : Divergent : Désire comprendre le pourquoi d’une situation et/ou d’un fait, aspire à obtenir des informations concrètes et nécessite des informations présentées de manière détaillées et raisonnées. Ces profils ont des implications pédagogiques. Divergent : Présentation originale, utilisation des nouveaux médiasAssimilateur : Présentation de conclusions de recherche sous forme suivi, organisée et logique. Comment identifier chaque profil en rapport avec les personnes à manager ? WordPress:

untitled Pédagogie – Andragogie ? Notre mode d’apprentissage n’est plus statique depuis quelque temps. Des innovations sont mises en place sans arrêt. Les concepts, sur lesquels, ces apprentissages sont basés, sont eux très anciens. les théories de l’apprentissage,le concept de médiation en formation. Nous pouvons résumer les nombreuses théories de l’apprentissage en 2 grands modèles : le modèle pédagogique et le modèle andragogique. Le modèle pédagogique L’art et la science d’enseigner aux enfants définissent la pédagogie. Tout le système pédagogique que l’on connaît dérive du modèle pédagogique, y compris celui de l’enseignement supérieur. Sur quoi repose ce modèle ? Les élèves sont dépendants et ont seulement besoin de savoir qu’ils doivent apprendre, et non pourquoi ils doivent apprendre.L’expérience de l’apprenant est peu utile à l’apprentissage, seule compte celle de l’enseignant. Le modèle andragogique L’art et la science d’enseigner aux adultes définissent l’andragogie. Sujet de discussion :

Université des Pédagogues : Intervention de Philippe Carré sur l’apprenance - IFCAM Université du Groupe Crédit Agricole - Blog de la formation professionnelle L’ Université des Pédagogues est un dispositif de partage de compétences pédagogiques, portée en transverse par l’IFCAM. Elle s’appuie sur des travaux déjà réalisés ou en cours et sur une communauté d’échanges. Elle accueille régulièrement des experts et pairs scientifiques, pédagogues, consultants, praticiens,… L’objectif de ces évènements est de sensibiliser nos collaborateurs sur de multiples aspects pouvant favoriser l’apprentissage et les formations dispensées par l’IFCAM. L’IFCAM dans le cadre de son université des pédagogues a accueilli en novembre 2016 Philippe Carré pour échanger autour de l’apprenance. Après une introduction sur « l’erreur pédagogique fondamentale » qui consiste à penser que l’on peut apprendre quelque chose à quelqu’un – ce qui a suscité de vifs débats – Philippe Carré a repris les conditions pour qu’un adulte apprenne : des motifs d’engagement en formation, à la motivation et à son maintien dans la durée. Carré, P. (2005).

André Faivre, andragogue et éducateur : services professionnels en gestion des organisations, des ressources humaines et des milieux éducatifs ainsi qu'en éducation des garçons en groupe et en animation des groupes de garçons Voilà une question à laquelle un andragogue éducateur, ou un éducateur andragogue, aura beaucoup de plaisir à répondre, quitte à bousculer quelques lieux communs. Mais cela pourrait demander tout un livre ! On réduit habituellement l'andragogie à l'éducation des adultes. Comme si les enfants et les jeunes n'étaient pas des personnes et que les groupes qu'ils forment n'étaient pas des groupes. Il suffit de relire ce qui précède pour se rendre compte de la pertinence de l'approche andragogique auprès des enfants, l'enfance et la jeunesse étant les périodes de la vie où on apprend le plus et pendant lesquelles l'être humain est en constante transformation ! Par contre, c'est l'andragogie qui a découvert et révélé les caractéristiques de l'apprenant adulte, qui a reconnu et établi que l'être humain ne cesse d'apprendre et de changer qu'à la dernière seconde de sa vie.

Ce que fait la formation des adultes Prométhée, créateur de l’humanité / Mosaïque de Shahba (droits acquis) Jean-Marie Barbier Formation et apprentissages professionnels, UR Cnam 7529 Chaire Unesco ICP Formation professionnelle, Constructions Personnelles, Transformations sociales. Un intérêt social variable ? 1974 : Le nouveau Secrétariat d’Etat à la Formation Professionnelle est placé en France sous la tutelle du Premier Ministre. Le taux de participation des entreprises à la formation (dépenses de formation/masse salariale) passe progressivement de 1,6% à 3,3% au début des années 90. Années 90 : La formation des adultes devient dans les organisations une composante d’un processus plus large : la professionnalisation. Années 2010, nouvelle évolution : La préoccupation centrale apparente dans les organisations devient le sujet en activité lui-même, l’action qu’il opère sur lui-même par lui-même, son engagement. Ces évolutions du discours social affectent bien entendu les ingénieries et les conceptions de formation. 1.

Related: