background preloader

Monoprix lance une appli Facebook pour personnaliser ses packagings

Monoprix lance une appli Facebook pour personnaliser ses packagings
Personnaliser paquets de chips, plaquettes de beurre ou boîtes de céréales, puis les détourner telles des cartes de voeux pour toutes les bonnes et heureuses occasions du quotidien, c'est l'idée de Monoprix qui vient de lancer une application Facebook à cet effet : "Les messages en boîtes". L'enjeu : créer de la viralité tout en cultivant l'image décalée de la marque. Dès le lundi 16 décembre et pour la période des fêtes de fin d'année, les internautes sont invités à sélectionner, via une application Facebook en ligne des packagings siglés Monoprix, des textes pré-définis pour différentes occasions (fête, anniversaire, mots doux, réussite...), puis à ajouter soit leur prénom, soit celui d'une autre personne, avant de partager leur création sur le réseau social. Calembourgs et packagings personnalisés "Que tous tes rêves se céréalisent", "Ça vaut la penne de fêter ça", "Tous mes oeufs de bonheur"... Il suffit de quelques clics pour créer et envoyer son message. Related:  3. Produit, offre, image

Vico et le marketing participatif Dans la foulée du désormais célèbre « vote Danette » consistant à faire choisir chaque année le parfum d’une édition limitée de la crème dessert, de nombreuses marques mettent en œuvre des dispositifs d’élection. C’est le cas de Vico, qui décide de faire participer les consommateurs à l’élaboration d’un nouveau produit en leur faisant choisir le parfum de leur futur paquet de chips. Cette approche peut prendre des dimensions ludiques et impliquer un nombre important de consommateurs, qui auront alors plus de chance d’être fidèles à la marque. Vico donne la parole aux internautes en leur proposant d’élire leur saveur préférée parmi 3 nouvelles saveurs : TzatzikiChorizoPesto-Mozzarella La saveur qui obtiendra le plus de votes sera commercialisée en 2013.

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub Qu’y a-t-il à retenir sur ces 5 dernières années ? Quelles ont été les initiatives les plus marquantes ? Et demain ? > Retour au sommaire navigation contenu Voici 7 interviews de marques et influenceurs pour avoir leur vision des [r]évolutions en cours : Le buzzword de 2014 ? L’avenir est aux marques qui s’appuient sur leurs valeurs pour raconter une histoire par Agnès Testard, Directeur de la communication relationnelle de Bouygues Telecom Je crois au développement de la recherche du bien-être, associée à la consommation collaborative par Isabelle Musnik, Fondatrice et Directrice Générale de INfluencia Médias et points de contact sont désormais des sujets très stratégiques pour les marques par Stéphanie Sabourin, Directeur Média & Alliances Europe chez Disneyland Paris La réussite des commerces de demain va se jouer sur la richesse de l’expérience proposée par Daniel Bô, Fondateur et PDG de l’institut d’études QualiQuanti

Le phénomène Lipdub : Pourquoi les salariés se mettent en scène pour valoriser l’image de leur société ? Connaissez-vous le Lipdub ? C’est une pratique où un groupe d’individus se met en scène en chantant en playback sur une chanson connue. Au départ, réservé aux internautes qui voulaient créer le buzz, cette pratique s’est rependue au sein des départements marketing et communication des entreprises au point de devenir une arme de communication positive. Ce concept s’apparente à une nouvelle politique mise en évidence par Philipe Ligier : Le Marketing des Ressources Humaines. Il s’agit d’adapter les techniques du marketing liées au produit à la gestion des ressources humaines afin d’optimiser le recrutement, l’intégration et la fidélisation des employés. En effet, pour une entreprise, maîtriser l’image qu’elle dégage est aussi important que réussir le lancement d’un produit. - l’image véhiculée par les employés (interne) : la façon dont ils parlent de l’entreprise, leurs conditions de travail, la rémunération, l’ambiance générale de travail… Quels sont les avantages de cette pratique ?

Communiquer - Packaging. Ne passez pas à côté de ce levier de vente 52% des décisions d'achat des consommateurs se construisent en rayon. Couleur, forme, informations, etc : le packaging d'un produit, par l'histoire qu'il raconte, peut contribuer à influer considérablement sur ces décisions. Conçu à l'origine pour conserver et protéger les produits, le packaging est devenu un élément clé de l'acte d'achat. Dossier réalisé par Caroline Scribe Le packaging a pris du galon. Savoir séduire des publics aux intérêts différents Le packaging a ainsi vocation à délivrer des messages relevant à la fois de la promesse marketing et de la législation tout en s'adressant parfois à plusieurs cibles aux intérêts pas toujours compatibles. Impact, sens émotion Mais quelles sont donc les recettes d'un packaging réussi?

Où trouver des données pour une étude de marché 1· VGChartz : fournit gratuitement des données intéressantes sur les ventes de consoles de jeux et sur les jeux les plus populaires sur ces plateformes. 2· Marketing Charts : source de données marketing US. 3· IT Facts : un blog de statistiques sur l'ensemble du marché du numérique. Les rapports annuels des entreprises cotées pour en savoir plus sur leur chiffre d'affaire et leur profitabilité. Sachant qu'en France, les entreprises non cotées sont censées déclarer ces informations au registre du commerce mais ne le font généralement pas. 4· InternetWorkdStats : un site de statistiques sur les usages mondiaux du web. 5· Display Search : données sur le marché de l'affichage numérique (écrans plats, TV, etc). 6· Consumer Electronics Association : l'organisateur du Consumer Electronics Show est aussi un organisme privé d'étude de marchés sur le secteur. 7· IDATE : propose des études de marché dans le monde des télécommunications, de la télévision et de la mobilité. Publicité

[Table ronde Interbrand] L'actif marque, accélérateur du commerce En marge, de la publication de la quatrième édition des Best Retail Brands (lire ici notre article), Interbrand organisait une table ronde " l'actif marque, accélérateur du commerce " avec les retours d'expériences de la Fnac (Katia Hersard), de But (Frank Maassen), de Volcom (Gaëtan Le Guennec), d'Oscaro.com (Véronique Campbell), de Klépierre (Sandrine Quesnel) et des Galeries Lafayette (Julien Mercier). Pour Oscaro.com, le développement de son business de ventes de pièces détachées par le net passait nécessairement par une marque forte et reconnue. "Nous avons dès le départ largement investi en publicité, ce qui a porté ses fruits : aujourd'hui, nous affichons 76% de notoriété spontanée sur la cible des hommes de 25 à 49 ans ", explique Véronique Campbell, directrice marketing et communication du pure player. La culture de marques L'expérience de marques Donner envie... Le but étant d'allonger la durée de séjour des consommateurs dans l'établissement.

Le neuromarketing : comment les marques sondent votre cerveau Par Francetv info Mis à jour le , publié le Qu'est-ce qui motive notre envie d'acheter ? Pourquoi choisit-on un produit plutôt qu'un autre ? Comment une publicité peut-elle éveiller notre désir ? A Paris, un institut de conseil en marketing a créé un supermarché test. En Belgique, les marques font passer des IRM à des clients tests. En France, l'imagerie ne peut toutefois être utilisée que dans le cadre de la recherche médicale ou pour la prévention et la santé. Le packaging devient informatif (Petite histoire du packaging 2/4) Dès qu’il a fallu assurer la préservation des aliments ou des parfums, ou même des médicaments, jusqu’au XIXème siècle, le seul moyen véritablement efficace de conserver des aliments au-delà de quelques jours est la salaison. Un homme va révolutionner les techniques de conservation : Nicolas Appert (1749-1841). En 1801, ce confiseur parisien invente un procédé de stérilisation des aliments par la chaleur dans des récipients hermétiquement clos : c’est le principe de l’appertisation. C’est en Grande-Bretagne que ce conditionnement va d’abord prendre son essor. La technique d’Appert est par la suite perfectionnée jusqu’à la stérilisation à ultra-haute température (U.H.T), dite de «longue conservation». L’industrie de la conserve prend alors son essor. Marque et packaging Estampille du XVIIIème siècle Les fouilles archéologiques mettent en évidence que certains artisans, dans l’Antiquité, avaient déjà pour habitude de signer leur production en y apportant une marque distinctive.

Related: