background preloader

Peut-on sauver les abeilles grâce à l’open-source ?

Peut-on sauver les abeilles grâce à l’open-source ?
Une ruche open-source. Capture d'écran « Cherche testeurs de ruches dans l’hémisphère sud », « les ruches urbaines », « le design de ruches »… Quelques-uns des sujets débattus sur le forum de opensourcebeehives.net. Si des internautes du monde entier collaborent sur ce site, ce n’est pas pour faire du miel maison. L’objectif principal est d’enrayer la mortalité des abeilles. Open Source Beehives from Open Tech Forever on Vimeo. En partenariat avec le fab lab de Barcelone, le projet Opensourcebeehive permet aussi le suivi des ruches. À Valldaura, on prépare le monde à l’autosuffisance Home made home : bientôt tous architectes ? Related:  natureautonomie

A faire soi-même: un baume anti moustiques 21 juillet, 2009 par Marie-Laure Si comme moi vous en avez assez de vous gratter partout à cause de ces vilains moustiques, préparez vous ce baume à base de produits naturels. Ces sales bêtes ne vous approcheront plus car ils détestent l’odeur du géranium. Et si vous avez déjà été piqué, l’hélichryse de Madagascar calmera vos démangeaisons. Recette : 20ml d’huile végétale de jojoba (ou une autre, au choix) 2 cuillerées à café de cire d’abeille en granulésHuile essentielle de géranium : 25 gouttes (Excellente pour chasser les moustiques)Huile essentielle d’hélichryse de Madagascar : 15 gouttes (excellente pour calmer les démangeaisons)Huile essentielle de petit grain : 10 gouttes (pour la conservation) Comment procéder? Faîtes fondre l’huile végétale avec la cire d’abeille au bain marie, lorsque les granulés de cire ont disparu, c’est prêt, retirez du feu. Posté dans Affections cutanées, Recettes cosmétique

Une maison en sac de sable Vous souvenez-vous de vos jeux d’enfants, avec vos frères/sœurs/amis, lorsque vous vous cachiez derrière des sacs de sable, comme à la guerre ? Et bien il existe depuis longtemps maintenant une technique de construction similaire à cela, qui permet d’obtenir des habitations très efficaces et performantes énergétiquement à des prix imbattables. A l’origine utilisée dans les pays africains, elle s’exporte peu à peu dans nos contrées plus tempérées . Regardons quelques années en arrière : les armées du monde, bien qu’elles ne soient les meilleurs exemples existants d’écologie et de « durabilité », ont toujours utilisé des sacs de sable pour les bases, camps provisoires… Les avantages pour eux étaient multiples : protection contre les projectiles (en fonction de la taille et de l’épaisseur des sacs, ils peuvent protéger d’une simple balle à un obus !) Matières premières locales : à part les sacs (sur lesquels je reviens plus bas), tout ou presque peut-être trouvé localement.

La p@sserelle -Histoire Géographie-Brevet Histoire-Géo : ton programme de révisions - La p@sserelle -Histoire Géographie- Dernière ligne droite avant le Brevet des collèges. Afin d’aborder au mieux le sprint final, voici ton programme pour réviser sereinement. A la fin de l’année, ton cahier et ton manuel de 3ème sont tes meilleurs alliés pour mémoriser : tu connais ces cours et ces documents, il ne reste plus qu’à te rafraichir la mémoire. Cependant, pour réviser autrement, pour comprendre l’épreuve et les attentes du correcteur, tu peux utiliser les ressources d’Internet. La semaine de révisions : comment va t-on travailler ? … au CDI … en s’entraidant … en mettant en commun vos fiches de révision (carte mentale / croquis / rédactions) Matériel à amener : cahiers + manuel + trousse et crayons de couleur Matériel au CDI : dictionnaires + fond de cartes + brouillons + ordinateurs 1. 2. 3. Les quiz de la p@sserelleLes tests de la salle 207 4. 5. Au Brevet, il faut savoir utiliser le langage cartographique. 6. Les sujets d’HG/EC tombés en 2013 dans les collèges français de l’étranger … 7. La méthode de travail

L’HOMME QUI A ARRETE LE DESERT… - Au début, les voisins de Yacouba Sawadogo l’ont pris pour un fou. Comment planter des arbres allait sauver la terre craquelée de Gourga, village au nord-ouest du Burkina Faso, de l’avancée inexorable du désert ? Mais 30 ans plus tard, c’est bien une forêt d’une quinzaine d’hectares qui sert de rempart au sable rampant du Sahel. Depuis, les habitants qui avaient fui sont revenus cultiver leurs champs. Tandis que des experts du monde entier se bousculent à la porte du vieux paysan pour étudier sa méthode, qui consiste en l’amélioration d’une technique agricole traditionnelle appelée Zaï : retenir l’eau de pluie et utiliser les termites pour enrichir le sol. Plantes médicinale vitales Il faut dire qu’au début, Sawadogo cherchait simplement un moyen pour cultiver dans une région semi-aride où la terre était devenue si stérile que nombre de paysans avaient migré vers les villes. « Il n’y avait pas de nourriture à cause de la sécheresse et l’eau était très rare », se rappelle l’agriculteur.

Solution 1 : Le woofing - La fin de la crise Devenir autonome est un projet ambitieux qui demande beaucoup d'investissement dans tous les sens du terme. Mais il vous permet de sortir totalement du système, et enfin de vivre une vraie vie, vous faisant sortir définitivement de la pauvreté et de façon parfaitement légale. Nous vous offrons là une solution pour y parvenir avec 0 € en poche. Avertissement :C'est malheureux à dire, mais il est indispensable d'avoir de l'argent pour sortir de l'argent. Dire qu'on va y arriver sans rien est absolument IMPOSSIBLE. Je tiens à être très clair là-dessus. Vous verrez que dans cette solution, nous passons obligatoirement par une phase temporaire argent. Bien entendu, si vous disposez déjà d'un budget, cela vous facilitera grandement la tâche. Vous verrez aussi que se mettre en autonomie est un très gros investissement financier, un très gros investissement physique et un très gros investissement moral. IntroductionToute d'abord, il y a 2 grandes phases pour devenir autonome.

Les flux RSS, avec ou sans Google Voici un an et demi, Pierre Nobis posait déjà la question : assiste t-on à la fin des flux RSS, désormais concurrencés par les réseaux sociaux ? Sa réponse était claire : On s'aperçoit donc qu'il est peut-être un peu précipité de négliger, voire d'abandonner les flux RSS d'autant plus que de nouveaux services comme Sindup ou Netvibes Dashboard continuent d'intégrer cette technologie dans leurs fonctionnalités de base. À l'époque, personne n'aurait pu imaginer qu'une des applications les plus célèbres d'aggrégation et de lecture des fils RSS, Google Reader, vivait ses derniers mois. C'est pourtant le cas maintenant, puisque Google a annoncé la fermeture de son service pour le mois de juillet 2013, provoquant une mini-tempête chez les geeks et veilleurs confirmés, apparemment très attachés à "GR", comme on dit. Le "fond de veille" : utile en toutes circonstances Une veille structurée en effet se passe difficilement des flux RSS. Eh bien, les services et outils ne manquent pas. Illustrations :

Un homme a planté une forêt pendant 30 ans, un arbre après l'autre Depuis 1979, alors âgé de 16 ans, un homme a planté une forêt entière mesurant 550 hectares, soit une superficie plus grande que celle de Central Park à New York, et ce un arbre à la fois. Nichée dans le nord de l’Inde, près du fleuve Brahmapoutre, se trouve l’île de Majuli, un banc de sable géant qui a été l’une des plus grandes îles fluviale au monde, et sans aucun doute la plus grande du sud-est asiatique, et qui abrite quelques 150 000 habitants. C’est également là qu’est située la forêt de Molaï, l’une des forêts les plus insolites dans le monde pour avoir été plantée par un seul homme. Depuis 1979, le forestier Jadav Payeng a consacré sa vie à planter des arbres sur l’île, créant une forêt qui a dépassé la superficie du Central Park de New York. Tandis que l’île compte une population assez importante, la rapide érosion au cours du dernier siècle a réduit la surface de l’île de Majuli de moitié. L’oeuvre d’une vie Sources : Wikipedia, This Is Colossal, Carlo Bevilacqua

Produire son propre miel pour sauver les abeilles : un geste à la portée de tous « Si l'abeille disparaît, l'homme en a pour 4 ans. » Devant la disparition brutale et massive des abeilles au cours des derniers mois, cette citation attribuée à Albert Einstein alarme de plus en plus les écologistes. Pourtant, une solution existe : Produire son propre miel. Le mois dernier, les apiculteurs de Pyrénées-Orientales se trouvaient confrontés à une étrange maladie décimant les essaims d'abeilles de la région. Cependant, un phénomène similaire avait déjà été observé outre-atlantique au cours de ces dernières années. Une véritable catastrophe sur le plan écologique. Si Monsanto veut modifier génétiquement les abeilles pour les rendre résistantes aux pesticides, une solution naturelle existe, mais elle demande un véritable engagement de la part de chacun. De plus en plus d'associations promeuvent la protection des abeilles auprès des particuliers en proposant d'héberger une ruche. Nul besoin de vivre à la campagne pour produire son miel !

Pimsleur Anglais - Téléchargement - Home

Related: