background preloader

La médiation culturelle numérique, quels nouveaux supports ?

La médiation culturelle numérique, quels nouveaux supports ?
« Aujourd’hui, la médiation est l’égal de la conservation », Claire Merleau Ponty, enseignante en muséologie à l’École du Louvre. À l’heure actuelle, réseaux sociaux, applications et dispositifs numériques envahissent notre quotidien. Si le domaine professionnel a connu une évolution marquante avec l’apparition de sites tels que LinkedIn, le monde culturel a lui aussi vu des changements significatifs dans ses stratégies de communication et de médiation. Le site internet, que le visiteur peut consulter depuis son domicile, ou depuis n’importe où sur son mobile, lui permet de préparer sa venue en amont de la visite. Une fois sur place, il lui est possible d’interagir plus intensément avec les œuvres, de personnaliser sa visite ou encore de participer à la publication des contenus. De retour chez lui, il peut compléter, affiner et revivre sa visite sur le site ou partager ses impressions et ses conseils avec les futurs visiteurs. L’utilisation des applications dans les musées (2011)

http://www.crossmedias.fr/fr/2013/12/la-mediation-culturelle-numerique-quels-nouveaux-supports/

Related:  Médiation culturelle et nouvelles technosCapes DocumentationEvolutionEPI- HDA- Ressources pour l'enseignement transversalMédiation numérique

Médias, culture et cognition : entretien avec Pierre Lévy Entretien avec Pierre Lévy (découvrez également son site Internet, ainsi que son compte Twitter). Retranscription intégrale d’une heure d’échanges avec le philosophe. « Pierre Lévy est un philosophe qui a consacré sa vie professionnelle à la compréhension des implications culturelles et cognitives des technologies numériques, à promouvoir leurs meilleurs usages sociaux et à étudier le phénomène de l’intelligence collective humaine. Il a publié sur ces sujets une douzaine de livres qui ont été traduits dans plus de douze langues et qui sont étudiés dans de nombreuses universités de par le monde. Il enseigne aujourd’hui au département de communication de l’Université d’Ottawa (Canada) où il est titulaire d’une Chaire de Recherche en Intelligence Collective ». (Source : le site de l’IEML).

Enquête sur les avantages des TIC en BP Enquête paneuropéenne destinée à évaluer les perceptions des utilisateurs à l’égard des avantages liés aux technologies del’information et de la communication dans les bibliothèques publiques Résumé analytique Objectifs et méthodologie

MuseomixMTL : 3 jours pour remixer le musée Équipe #2 au travail. Crédit photo : Mélanie Cloutier / MuseomixMTL Cette fin de semaine (7, 8 et 9 novembre) avait lieu la deuxième édition québécoise de Muséomix, un événement international dont l’objectif est de remixer des musées en Europe et au Québec, à l’aide des nouvelles technologies. Museomix est un événement in situ qui rassemble chaque année dans les musées des designers, makers, codeurs, experts de contenus, communicants pour créer en équipe des prototypes numériques de médiation.

Quel intérêt d’un MOOC pour une institution culturelle Vous avez peut-être suivi le partenariat qu’Orange, grande entreprise de télécommunications française, a développé depuis octobre dernier avec la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (Rmn-GP) autour d’un cours en ligne ouvert et massif (ou MOOC – Massive Open Online Course) sur « L’impressionnisme, du scandale à la consécration ». Depuis 2011 avec le lancement du premier MOOC par l’université de Stanford sur l’intelligence artificielle, leur succès ne s’est pas démenti. Selon les dernières statistiques d’Open Education Europa, plus de 3.000 MOOC sont aujourd’hui proposés dans le monde (contre environ 2.000 en mars), dont un quart en provenance de pays européens. Avec la création de FUN (France Université Numérique), il semblait donc tout naturel que les musées nationaux français tentent eux-aussi l’expérience du MOOC, grâce à un partenariat cette fois-ci avec Orange. Un partenariat intéressant… et intéressé

Web participatif pour la culture À l’occasion de sa quatrième édition, Spectaculaire proposait une journéee professionnelle aux exposants participants, le 23 septembre dernier. Omer Pesquer et moi-même avons été invités à intervenir au cours d’une matinée de conférences sur les nouveaux usages liés au numérique dans la culture. Je vous propose une restitution de notre intervention qui était une rapide introduction au web participatif dans les différents domaines de la culture, remaniée ici pour être adaptée au format blog. Lascaux La découverte de Lascaux en 1940 a ouvert une nouvelle page dans la connaissance de l’art préhistorique et de nos origines. Œuvre monumentale, la grotte continue de nourrir l’imaginaire collectif et d’émouvoir les nouvelles générations du monde entier. C’est à ce haut lieu de la Préhistoire qu’est dédiée la nouvelle publication multimédia du ministère de la Culture et de la Communication, publication qui réactualise autant la forme que le contenu scientifique de ce site mis en ligne en 1998, à la lumière des dernières avancées de la recherche archéologique. Au delà de l’émotion et à la lumière des recherches les plus récentes, le site internet est destiné à faire comprendre les secrets des artistes qui ont peint et gravé le bestiaire de Lascaux il y a 19000 ans et à présenter les orientations actuelles de la recherche scientifique sur les grottes ornées. Vache rouge à tête noire. Diverticule axial.

Astrolabe Melun 2 : Mort et vie des bibliothèques Yann Moix Le bibliothécaire par Giuseppe Arcimboldo Je suis en train de lire un excellent, un remarquable article publié dans Le Monde, celui d’aujourd’hui, de maintenant, et daté du samedi 21 janvier 2012… Un excellent, un remarquable article de Pascale Krémer intitulé « Ma médiathèque mute » . Nous sommes arrivés à quai : le voyage est terminé. Les visages du digital au musée Dans les musées comme partout ailleurs, le virage technologique est imaginé, géré et produit par des professionnels créatifs, audacieux et souvent motivés par la curiosité et le désir d'apprendre. Réaliser un blogue afin de mieux faire connaître une collection, concevoir des dispositifs numériques in situ, échanger des savoirs sur les médias sociaux, aider des adolescents à créer avec les nouveaux outils 2.0 ou évaluer le succès des projets virtuels : voilà quelques exemples des réalisations menées par les professionnels de la muséologie, rencontrés dans la capitale américaine au printemps 2014, lors de cette série d’entretiens qui pose un regard sur la manière dont la profession est transformée par l’utilisation des nouvelles technologies. Comment les nouveaux exercices virtuels transforment-ils (bousculent-ils ?) les organisations muséales ? Quels outils concrets utilise-t-on dans les nouvelles pratiques de la muséologie ?

Vers une définition de la Médiation numérique J'ai été sollicité pour assurer un conférence introductive lors des Assises de la médiation numérique qui se dérouleront à Ajaccio du 19 au 21 septembre 2011. Voici en avant-première quelques éléments de définition afin de proposer les bases d'un cadre de réflexion commun. image via KJB de signets graphiques par Loic Hay Définir la médiation numérique, pour quoi faire ? Ce travail de définition contribue à construire une identité professionnelle pour les personnes chargées d'accompagner les usages des technologies, services et médias numériques. Le rapport Camani / Verdier pour la médiation numérique Les attendus de la médiation numérique: D’évidence, dans un souci d’égalité, de solidarité et de justice sociale, les compétences numériques et l’usage citoyen, responsable et protégé des technologies doivent devenir l’affaire de tous. L’État devrait donc, en particulier s’assurer que le développement de ces technologies ne conduise pas à accentuer des clivages existants, qu’ils soient de nature sociale, culturelle, générationnelle ou liés à des disparités géographiques. La création d’une responsabilité de l’État et la définition de la médiation numérique vue de l’État: L’État doit veiller à ce que toute personne puisse acquérir les compétences numériques qui lui garantissent un accès au droit, à l’emploi, à la connaissance, à l’épanouissement individuel et à la vie collective. La méthode de production du rapport est complémentaire à la Consultation sur la médiation numérique initiée par Axelle Lemaire et portée par la Délégation aux Usages de l’Internet.

Images numériques et photographies publiées Le colloque Quelle histoire pour le photojournalisme ? organisé par Michel Poivert et Clara Bouveresse à l’occasion de l’exposition Gilles Caron, le conflit intérieur s’est déroulé le 18 octobre 2014 au Jeu de Paume. Voici le texte de ma présentation effectuée lors de cette rencontre. Merci à Clara et Michel, à la Fondation Gilles Caron, aux organisatrices, ainsi qu’aux autres intervenants et aux participants pour cette journée d’échanges fort intéressante.

Related: