background preloader

Musées gallo-romains

Musées gallo-romains
Le musée et le site de Lyon-Fourvière occupent les pentes de la colline de Fourvière, jadis au centre de Lugdunum, où ont été édifiés deux monuments majeurs de la cité : le théâtre et l’odéon, désormais intégrés au secteur classé Patrimoine Mondial par l'UNESCO.Ce superbe parc, lieu privilégié de promenade et de méditation, s’anime en été pour les spectacles du festival des « Nuits de Fourvière ». > Le musée : une spirale pour remonter le temps Le musée gallo-romain a été inauguré en novembre 1975. L’architecte Bernard H. Zehrfuss, Grand Prix de Rome, a conçu un bâtiment parfaitement intégré au site et presque invisible de l’extérieur. A l’intérieur, le système habituel des salles a été délaissé au profit de celui d’espaces, suivant une large rampe hélicoïdale. Related:  FRANCE SUD EST

Quartier antique et Fourvière - Site Officiel de la Ville de Lyon Départ : Panorama (1) sur le site historique. Au premier plan, les toits du Vieux-Lyon, puis les pentes de la Croix-Rousse et la Presqu'île... Inaugurée en 1896, la Basilique(2), est l'œuvre de Bossan. A proximité, la chapelle à la vierge de Fabisch. Le musée de Fourvière(3), au n°8 de la place, présente de nombreux objets d'art sacré. A l'angle de la rue Cléberg, le Musée de la civilisation gallo-romaine(4), dont le bâtiment pratiquement enterré est intégré dans le parc archéologique des théâtres antiques renferme de multiples collections de stèles, statues, bronzes mosaïques de la période gallo-romaine Du musée, vous accédez directement au théâtre (5) (15 av. Descendez jusqu'aux thermes romains (6), rue des Farges. Poursuivez par les rues des Farges, de Trion, puis des Macchabées. Prendre à gauche, montée de Choulans, jusqu'aux mausolées romains(9), place Wernert. Au 57 rue des Macchabées, voir l'église St-Irénée (10) et la crypte des premiers martyrs chrétiens, en 177.

Accueil - Musée Malartre Sites amis Partenariat Accueil Bienvenue au musée Malartre Entrez dans l'univers de l'automobile, de la moto et du cycle à travers une visite virtuelle et découvrez un siècle d'inventions dans le cadre insolite et magique d'un château des bords de Saône... haut Plan du site - Crédits & infos légales - Aide Les tables claudiennes. Histoire 2de. Musées gallo-romains | Département du Rhône A 30 km au sud de Lyon, sur la rive droite du Rhône, le site archéologique de Saint-Romain-en-Gal - Vienne offre sur plus de trois hectares les vestiges d’un quartier de la ville romaine de Vienne. Dans l’Antiquité, Vienna, capitale d’un vaste territoire couvrant le Dauphiné et la Savoie, s’étendait de chaque côté du Rhône. Aujourd’hui, le site archéologique et le musée de Saint-Romain-en-Gal transportent le visiteur il y a 2000 ans, dans l’une des plus riches cités de la Gaule romaine. > L’héritage de Vienne gallo-romaine Le visiteur qui découvre Saint-Romain-en-Gal doit bien garder à l’esprit la topographie de l’Antiquité : entre le Ier siècle avant et le IVe siècle après J.-C., Vienna, une des plus grandes villes de la Gaule romaine, s’étendait de part et d’autre côté du Rhône. Aujourd’hui, trois communes et deux départements se partagent son héritage : Le paysage urbain n’était pas identique de chaque côté du fleuve. > La découverte du passé > Le musée de Saint-Romain-en-Gal - Vienne

Musée des moulages de Lyon Narbonne : ce site archéologique sera bientôt détruit C’est une révélation fracassante pour Narbonne : une partie de la Coupe, au lieu-dit Saint-Hippolyte, était habitée à l’époque gallo-romaine et carolingienne. Le chantier de fouille doit s'arrêter vendredi avant de laisser place aux pelles mécaniques. C’est exceptionnel, et pourtant, à Narbonne, l’extraordinaire se banalise, tant les découvertes sont nombreuses. Mais au-delà de l’aspect superbe de ce site, l’intérêt scientifique est majeur, car il renseigne sur un fait nouveau : le lien entre Narbonne et sa campagne. On sait, aujourd’hui, que Saint-Hippolyte, à la Coupe, a vécu de riches heures. Au nord, une bâtisse en ruine et un puits, toujours visibles montrent que Saint-Hippolyte était habité au siècle dernier. Mais ces fouilles méritent d’être étendues, de manière à finaliser le superbe travail réalisé par ces archéologues spécialisés, antiquisants, médiévistes, anthropologues et céramistes. Deux bassins (dans un état exceptionnel), étaient destinés à la conservation des eaux.

Musée Miniature et Cinéma | Lyon Arles : des vestiges rares mis au jour L'histoire C'est une découverte rare qu'ont faite les archéologues dans le quartier de Trinquetaille, à Arles. Des enduits peints du 1er siècle avant JC pourraient, une fois reconstitués, représenter l'un des plus beaux ensembles de fresques de cette époque en France. Par Ghislaine Milliet Publié le 05/05/2014 | 18:21, mis à jour le 05/05/2014 | 18:30 Des fragments de mortiers, des couleurs vives d'enduits... Voir la vidéo Des enduits peints d'exception

Related: