background preloader

Réfléchir sur les Méthodes et modèles pédagogiques! F. Haeuw 2013

Réfléchir sur les Méthodes et modèles pédagogiques! F. Haeuw 2013

http://www.haeuw.com/article-methodes-et-modeles-pedagogiques-121443947.html

Related:  Méthodes pédagogiques ?? qqles réflexions...Modèles pédagogiquesThéories apprentissageOUTILS RESSOURCES Formateur

"Pédagogie : le devoir de résister" - intervention de Philippe Meirieu "Pédagogie : le devoir de résister" Si la haine de la pédagogie était tout simplement la haine de la démocratie ? "Nous avons le devoir de résister : résister à notre échelle et partout où c’est possible, à tout ce qui humilie, assujettit et sépare. Pour transmettre ce qui grandit, libère et réunit". 1/ Démocratisation de l’école : un processus inachevé

Principes Théoriques des Arbres de Connaissances® - Informations sur les arbres de connaissances Le concept des " Arbres de Connaissances " a été élaboré en novembre et décembre 1991. Les principes sous-jacents à cette élaboration sont à la fois mathématiques, philosophiques et sociologiques. Il n’y a aucune raison de penser que l’une de ces trois dimensions a été plus importante que les deux autres. Chaque évolution dans l’une a permis ou suscité des avancées dans les autres. Face au développement de plus en plus sophistiqué des techniques d’analyse de données, notre démarche met en avant la nécessité d’une technique de synthèse de données pour faire émerger de la connaissance, du sens, d’un ensemble d’informations complexes.

Styles d’apprentissage; styles cognitifs et modalités d’apprentissage D’après le LEM (Laboratoire d’Enseignement Multimédia de l’Université de Liège) S’il n’y a pas d’apprentissage il n’y pas d’enseignement. L’enseignant n’est plus un dispensateur d’informations (d’ailleurs tout le monde peut avoir ces mêmes informations sans le professeur) mais un manager. Il doit gérer les apprentissages de ses étudiants et se demander ce qu’ils doivent apprendre? L'approche par compétence Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique.

les trois postures de Carl Rogers Carl Rogers "les trois postures" : 1-Acceptation sans conditions, valorisation positive de l'apprenant 2-Empathie, comprendre de manière introspective 3-Authenticité, congruence, transparence Carl Rogers considère la troisième condition comme essentielle au métier d'enseignant. éclairage, réflexions Philippe Meirieu L'usage de l'expression "méthode pédagogique" est extrêmement extensif dans la littérature pédagogique. De manière très générale, on peut cependant distinguer trois acceptions dominantes... D'une part, l'expression désigne un courant pédagogique cherchant à promouvoir certaines finalités éducatives et suggérant, pour cela, un ensemble plus ou moins cohérent de pratiques : c'est en ce sens que l'on peut parler des "méthodes traditionnelles", des "méthodes nouvelles", des "méthodes actives", des "méthodes Freinet", etc. Ce qui fait alors l'unité de ces méthodes c'est l'inspiration générale qui les guide et qui les amène à utiliser, en les ordonnant à un projet éducatif cohérent, diverses situations et divers outils. Ainsi voit-on que les trois usages de l'expression "méthode pédagogique" sont ordonnés sur un axe qui va du plus général au plus précis, d'une inspiration à un outil, d'une théorie à un instrument. Méthodes et modèles pédagogiques : les trois pôles à articuler

La pédagogie de la Coopération En 2006, Isabelle Peloux, professeure des écoles, fonde une école différente, au coeur du centre agroécologique des Amanins, dans la Drôme. Elle y développe une pédagogie fondée sur un apprentissage actif, sur la coopération entre les élèves ainsi que sur un enseignement d'éducation à la paix avec soi-même et avec les autres. Elle expose son expérience de terrain, complétée d'exemples concrets. Comment apprendre à apprendre François Taddéi (Wikipédia, @francoistaddei) est biologiste de formation. Il est le cofondateur du Centre de recherche interdisciplinaire (CRI). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel, ce promoteur de l’interdisciplinarité est venu évoquer son obsession : comment innover dans l’éducation, comment apprendre à apprendre… Quand Garry Kasparov a perdu contre Deep Blue, The Economist titrait « si votre métier ressemble aux échecs, il faut vous préparer à changer de métier ».

Un guide de détection des fausses informations en ligne Internet, socle de savoirs, là où des experts de tout acabit ont pu déposer leurs connaissances afin qu’elles soient partagées par tous et débattues par d’autres. Une plateforme démocratique qui plus est, tous peuvent y mettre ce qu’ils veulent. Une liberté qui peut devenir un énorme défaut du fait que cette liberté ne garantit en rien la qualité et la valeur des informations. Or, pour bien des internautes, tout ce qui figure sur la Toile doit forcément être vrai. Perception erronnée qui entraine à croire des mensonges. Co-construction du savoir : une nouvelle façon d’apprendre et d’enseigner En réalité, cette dichotomie entre l’apprentissage et la co-construction, c’est-à-dire entre la simple mémorisation d’une référence stable et la construction d’une nouvelle référence provisoire traverse l’ensemble du champ culturel et des méthodes associées de transmission. De la même façon que le musée se situerait plutôt du côté de l’apprentissage, puisqu’il repose sur des références existantes et historiquement légitimées, la performance artistique se situerait davantage du côté de la co-construction, puisque la nouveauté absolue de la référence ou l’absence de référence elle-même sont constitutifs de la performance. Dans le même esprit, l’enseignement traditionnel – qui continue de privilégier des pédagogies unidirectionnelles – se situerait logiquement du côté de l’apprentissage, tandis que l’enseignement contemporain – qui privilégie des méthodes actives théorisées notamment par Pestalozzi, Freinet et Montessori – se situerait davantage du côté de la co-construction.

Le modèle SAMR Constituté de quatre niveaux, le modèle de Ruben Puentedura est très intéressant. * Image tirée de Pinterest du compte de Sébastien Stasse. Si les 2 premiers niveaux sont ceux les plus évidents à « atteindre » en classe quand on s’approprie une technologie, les deux niveaux « supérieurs » sont très intéressants à considérer puisqu’ils constituent une transformation de la tâche pédagogique. En effet, l’atteinte de ces niveaux demande une ouverture au changement de pratique. Si nous observons les capacités des nouvelles technologies qui sont centrées de façon générale sur la mobilité et l’interaction, les pratiques pédagogiques en classe qui intégreront ces caractéristiques et fonctionalités seront très participatives et différentes.

Neurosciences et apprentissages Les neurosciences constituent l'une des branches de la recherche médicale qui intéresse le plus le grand public. Nous fondons d'énormes espoirs dans la recherche sur le fonctionnement du cerveau, qui bénéficie de financements importants. Mais il n'est pas plus raisonnable de fonder l'espoir d'une société idéale ayant vaincu la maladie et, pourquoi pas, la mort, sur les neurosciences que sur les technologies numériques. Mais peut-on vivre et avancer sans cet espoir ?

LE SOCIOCONSTRUCTIVISME Le socioconstructivisme qui s'ancre au constructivisme met l'accent sur le rôle des interactions sociales multiples dans la construction des savoirs. Les auteurs parlent de processus interpsychiques et de processus intrapsychiques plutôt que de processus uniquement intrapsychiques. Des auteurs, dont Brown et Campione (1995) soulignent alors l'aspect culturel des savoirs, c'est-à-dire qu'ils sont le fruit des échanges et qu'ils sont partagés. Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs Roland Goigoux résume ici en une heure les quatorze heures de cours qu’il assure dans le master de formation de formateurs de Clermont. (ESPE Clermont Auvergne et laboratoire ACTé), conférence faite devant les candidats au CAFIPEMF et CAFFA (diplômes formateurs premier et second degré). Le texte ci-dessous résume son propos, selon le découpage présenté. player1 commande et raisonnement

Related: