background preloader

En Afrique, quand développement durable rime avec innovation

En Afrique, quand développement durable rime avec innovation
Related:  articlehumanitéDu développement au développement durable

1. Pourquoi l'Afrique n'arrive-t-elle pas à se nourrir ? Pourquoi l’Afrique accuse-t-elle un tel retard dans son développement ? Comment expliquer qu’un demi-siècle après son indépendance, on meurt encore de faim sur le continent noir ? Qu’est-ce qui explique que les grandes firmes internationales préfèrent délocaliser vers d’autres continents et non vers l’Afrique ? *** Diffusion le dimanche à 08h10 TU vers l'Afrique, puis à 22h10 TU toutes cibles. Que j'aime quand Jeremy Rifkin met Adam Smith à la retraite ! | Greensiders Le célèbre prospectiviste américain, Jeremy Rifkin, publie ces jours-ci un nouvel ouvrage, « La Troisième Révolution Industrielle ». Dans son analyse, il nous invite à changer profondément de paradigme économique. Il n’est pas le premier, certes, mais sa démonstration est bien faite. Dur dur de changer l’éco... Croyez-en mes années passées sur les bancs de la fac à Bordeaux puis à Sciences-Po : il y a quelques années, ils étaient peu nombreux, les économistes intégrant le développement durable dans leur logiciel de pensée. Jeremy Rifkin (Sophie Verney-Caillat/Rue89) Il n’y avait guère que des Joseph Stiglitz, des Jean Gadrey, Bernard Maris (chroniqueur à France Inter) ou quelques autres pour me faire rêver d’un autre possible. Aujourd’hui, c’est un peu différent. Dans l’univers de la main invisible Sa démonstration est intéressante parce qu’elle remonte aux origines de la vision économique classique. Une analyse qu’il emprunte là aux enseignements de la thermodynamique.

Infographies - rts.ch - émissions - geopolitis - les liens Home infographies [DR] La démographie mondiale à l'horizon 2100Après une augmentation spectaculaire au cours du vingtième siècle, la population mondiale devrait se stabiliser à l'horizon 2100. Combien serons-nous sur Terre d'ici là ? Que disent les projections quant à la répartition géographique de la population mondiale ?

Agriculture et mondialisation. S. Abis, T. Pouch, entretien . A l’échelle planétaire, comment comprendre les liens entre mondialisation et agriculture ? Mettre en relief les liens qui se sont noués entre mondialisation et agriculture nécessite de revenir brièvement sur la genèse de la mondialisation, telle que nous la connaissons aujourd’hui. À cette crise monétaire internationale correspond une rupture industrielle, qui voit des pays que l’on qualifie aujourd’hui d’émergents – nommés hier Nouveaux Pays Industrialisés (NPI) – monter en puissance et prendre rang dans la hiérarchie des nations productrices de produits manufacturés. Thierry Pouch et Sébastien Abis C’est dans ce contexte qu’il convient de s’inscrire pour comprendre les ressorts des liens entre mondialisation et agriculture. L’autre type de lien entre mondialisation et agriculture passe par la dynamique de la demande mondiale. . L’agriculture européenne figure parmi les plus performantes du monde. . Depuis le début des années 2000, peut-on raisonnablement tenir le même discours ? . .

En Jordanie aussi l'agriculture urbaine enrichit les quartiers pauvres En Jordanie, les deux tiers des habitants souffrant d’insécurité alimentaire vivent en ville. Pour y faire face, Amman, la capitale, a initié une véritable politique d’agriculture urbaine. Soutien matériel, formations, programme de lutte contre la désertification, collecte des eaux de pluie dans un pays qui en manque cruellement... Des fleurs poussent dans de vieux pneus, des plants de piment s’épanouissent dans des récipients en plastique recyclés et des herbes s’échappent d’anciennes canalisations. 13 % des habitants sous le seuil de pauvreté Mais son succès dépend d’éléments-clés qui sont de plus en plus difficiles à garantir : la terre et l’eau. Une démographie galopante et un développement urbain à peine planifié ont transformé le village qu’était Amman dans les années 1940 en une vaste métropole de 1 000 kilomètres carrés au XXIe siècle. Programme municipal d’agriculture urbaine « Nous choisissons du matériel peu onéreux », déclare M. Prix des aliments et pénurie d’eau Source : IPS

Les sols fertiles d'Afrique peuvent-ils nourrir la planète ? Au Liberia, une employée arrose des jeunes plants de palmiers à huile. Les responsables gouvernementaux espèrent que les 35 000 emplois promis par Sime Darby, le géant malaisien de l’huile de palme, permettront d’apaiser les tensions dans un pays ravagé par la guerre. © Robin Hammond Pourquoi de grands groupes agricoles convoitent le continent où l’on souffre le plus de la faim. Le gros tracteur est arrivé sans prévenir. En quelques minutes, dans un nuage de poussière, le lopin de terre d’un demi-hectare situé près de Xai-Xai, au Mozambique, qui avait nourri Flora Chirime et ses cinq enfants pendant des années, était ravagé par une entreprise chinoise. Une exploitation agricole de 20 000 ha s’installait dessus – un damier vert et marron recouvrant une vaste partie du delta du fleuve Limpopo. « Personne ne m’a prévenue, s’étrangle Flora, 45 ans. Le cas de Flora Chirime est loin d’être isolé. Un grand nombre de ces obstacles sont en train de tomber. Peu de ces promesses ont été tenues.

Création GIFNET Depuis Mars 2005, Jean-Louis Naudin a pris la direction de GIFNET – France. Son premier « grand » visiteur a été Monsieur Kofi A. Annan, le Secrétaire Général des Nations Unies. La confiance qu’accorde Monsieur Kofi A. Annan à cet Institut démontre l’urgence de trouver de nouvelles solutions aux problèmes énergétiques qui ont engendré la situation désastreuse affectant le climat de la planète. L’Institut GIFNET est libre comme les énergies du même nom, indépendant, comme devrait être l’accès à l’énergie, garant de la paix mondiale. Le choix de Jean-Louis Naudin à ce poste clé nous réjouit. Nous rejoignons bien entendu la liste de ceux, nombreux, ne serait-ce que parmi nos lecteurs, qui vont soutenir GIFNET, et nous vous ferons connaître les applications concrètes issues de ce grand laboratoire planétaire de recherche qu’est GIFNET. La planète s’affole, les conséquences des erreurs de nos choix énergétiques nous rejoignent. Merci de votre soutien et de votre compréhension. www.gifnet.org

Population mondiale, une croissance sans faim ? Il rejoint FRANCE 24 en 2006, comme chroniqueur et commentateur de l’actualité internationale, toutes régions du monde confondues ! Il a animé le Débat et présente régulièrement l’Entretien, en plus d’apporter son éclairage dans les JT. Adhérer au Réseau Agrotourisme de La Réunion Réunissant des professionnels dynamiques, le Réseau Agrotourisme de La Réunion est le premier regroupement régional à assurer la promotion exclusive des activités agrotouristiques et agropédagogiques organisées sur l'île. > En savoir plus Pourquoi adhérer ? > Pour apparaître sur le site Webentièrement géré par l'agence AGROTOURS Réunion. > Pour diffuser vos offres de découverte, la présentation de vos produits, vos communiqués de presse dans AGRO-FIL, notre newsletter. > Pour participer à des actions de promotion mutualisées regroupant plusieurs professionnels d'un même secteur. > Pour référencer ses produits auprès des professionnels du tourisme et des professionnels de l'agriculture L'adhésion au Réseau, fédérée par l'Agence AGROTOURS Réunion, est soumise à une Charte de Fonctionnement et à une Charte de Développement Durable qui renforcent l'esprit collaboratif du réseau et qui expriment l'engagement écologique des professionnels de l'agrotourisme réunionnais. Comment adhérer ?

2013/CTG1191 - TOGO - Durabilité et résilience de l'agriculture familiale dans la région des Savanes Le projet s’organise autour de trois composantes : Gestion durable des sols, développement des pratiques durables de gestion du milieu à l’échelle territoriale Renforcement économique durable des exploitations, amélioration de leur résilience et sécurisation alimentaire et économique des ménages Diffusion des résultats, renforcement des capacités des acteurs locaux, nationaux et sous régionaux sur l’agriculture durable et son potentiel pour l’adaptation au changement climatique en zone sèche Le maître d’ouvrage du projet est AVSF et la mise en œuvre sera confiée à une cellule composée de personnel d’ AVSF et de l’ONG togolaise RAFIA (Recherche Appui et Formation aux Initiatives d’Auto Développement).

Les limites du développement par l'économie informelle LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Pierre Jacquet, président de Global Development Network Le secteur "informel" évoque souvent une exception au fonctionnement normal, taxé, régulé et contrôlé de l'économie. En Afrique subsaharienne, cependant, c'est l'informel qui domine et concentre le dynamisme économique et entrepreneurial. Pourtant, cette économie informelle est mal connue. Ahmadou Aly Mbaye (université des sciences économiques et de gestion de Dakar) et Nancy Benjamin (Banque mondiale) comblent en partie cette lacune dans Les Entreprises informelles de l'Afrique de l'Ouest francophone. Leur étude s'appuie notamment sur une collecte de données factuelles par enquêtes auprès de 300 entreprises dans les trois capitales du Sénégal, du Bénin et du Burkina Faso. L'une des originalités de l'étude est de mettre l'accent sur les grosses entreprises informelles, en général ignorées en dépit de leur rôle majeur dans le commerce et les services. Comment sortir de ce cercle vicieux ?

La carte du monde des dettes d'État INFOGRAPHIE - Les pays émergents ont retrouvé en vingt ans les premiers rangs, alors que les États occidentaux sont relégués en fond de classe. Pour ces derniers, le redressement pourrait durer dix ans. 1991-2011. Aujourd'hui, les rôles sont inversés: Européens et Américains se font tancer par les puissances émergentes, Brésil et Chine en tête. Les émergents reviennent de loin «L'essentiel des pays qui se trouvaient à l'épicentre des crises précédentes (Mexique en 1994, pays asiatiques et Russie en 1998, Brésil et Argentine début 2000, NDLR), sont désormais sortis hors de la zone dangereuse en matière de finances publiques», expliquent les économistes Daniel Cohen et Cécile Valadier dans une étude récente. Les pays émergents reviennent donc de loin. Deux principaux facteurs expliquent la bonne santé des émergents aujourd'hui. Explosion des dettes Selon leurs travaux effectués sur les pays émergents ces vingt dernières années, il faut sept ans à un État pour assainir ses comptes.

Related: