background preloader

Article

Facebook Twitter

Article defis. Carte Ubranisation Afrique. 828 millions d'habitants dans les bidonvilles : 7 milliards d'êtres humains... et vous et vous ? Evolution urbanisation Maghreb. Le poids de l'économie informelle. Les limites du développement par l'économie informelle. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Pierre Jacquet, président de Global Development Network Le secteur "informel" évoque souvent une exception au fonctionnement normal, taxé, régulé et contrôlé de l'économie.

Les limites du développement par l'économie informelle

En Afrique subsaharienne, cependant, c'est l'informel qui domine et concentre le dynamisme économique et entrepreneurial. Pourtant, cette économie informelle est mal connue. Ahmadou Aly Mbaye (université des sciences économiques et de gestion de Dakar) et Nancy Benjamin (Banque mondiale) comblent en partie cette lacune dans Les Entreprises informelles de l'Afrique de l'Ouest francophone. Taille, productivité et institutions (Pearson, octobre 2012).

Leur étude s'appuie notamment sur une collecte de données factuelles par enquêtes auprès de 300 entreprises dans les trois capitales du Sénégal, du Bénin et du Burkina Faso. Ces entreprises ressemblent aux entreprises formelles, mais elles sous-déclarent massivement leur chiffre d'affaires et leur statut fiscal est souvent incertain. L’Afrique est-elle réellement victime de la mondialisation. Version imprimable La mondialisation n’a pas bonne presse en Afrique.

L’Afrique est-elle réellement victime de la mondialisation

Elle est présentée souvent comme étant responsable de l’exploitation des richesses naturelles et humaines du continent noir et de sa paupérisation. Qu’en est-il réellement ? Il est souvent dit que les multinationales pillent les ressources de l’Afrique, sous-paient ses travailleurs et accaparent ses terres. Or, si ce pillage existe, il faudrait peut-être se poser la question de savoir s’il n’est pas organisé avec la bénédiction des dirigeants africains corrompus, qui empochent au passage des pots-de-vin et s’adjugent des soutiens pour s’accrocher au pouvoir.

Concernant l’accaparement des terres, faut-il blâmer la mondialisation ? On met aussi la paupérisation de l’Afrique sur le compte de la mondialisation. Admettre que l’Afrique est victime de la mondialisation suppose qu’elle est pénalisée par son intégration dans l’économie mondiale. Somme toute, la mondialisation, a priori, n’est ni bonne, ni mauvaise.

Croquis Afrique dans la mondialisation. Shell va dédommager une communauté nigériane victime de la pollution. Deforestationafrique.png (PNG Image, 1990 × 2672 pixels) - Scaled (37%) Forum Afrique – 100 innovations pour un développement durable. En Afrique, quand développement durable rime avec innovation. Agriculture-afrique.jpg (JPEG Image, 465 × 650 pixels) 1. Pourquoi l'Afrique n'arrive-t-elle pas à se nourrir ? Pourquoi l’Afrique accuse-t-elle un tel retard dans son développement ?

1. Pourquoi l'Afrique n'arrive-t-elle pas à se nourrir ?

Comment expliquer qu’un demi-siècle après son indépendance, on meurt encore de faim sur le continent noir ? Qu’est-ce qui explique que les grandes firmes internationales préfèrent délocaliser vers d’autres continents et non vers l’Afrique ? A quand l’industrialisation du berceau de l’humanité ? Au moment où l’Afrique célèbre ses cinquante ans d’indépendance, ce type de questions se multiplie. Cet espace se veut le lieu des échanges d’idées, des débats sur l’avenir, de rencontres des décideurs et des intellectuels, avec un accent particulier désormais mis sur l’économie et le social. *** Diffusion le dimanche à 08h10 TU vers l'Afrique, puis à 22h10 TU toutes cibles. TERRES ARABLES (2/2) : UN MARCHÉ PAS COMME LES AUTRES. Les sols fertiles d'Afrique peuvent-ils nourrir la planète ? Au Liberia, une employée arrose des jeunes plants de palmiers à huile.

Les sols fertiles d'Afrique peuvent-ils nourrir la planète ?

Les responsables gouvernementaux espèrent que les 35 000 emplois promis par Sime Darby, le géant malaisien de l’huile de palme, permettront d’apaiser les tensions dans un pays ravagé par la guerre. © Robin Hammond Pourquoi de grands groupes agricoles convoitent le continent où l’on souffre le plus de la faim. Le gros tracteur est arrivé sans prévenir. Il a d’abord écrasé les bananiers.

Puis le maïs. En quelques minutes, dans un nuage de poussière, le lopin de terre d’un demi-hectare situé près de Xai-Xai, au Mozambique, qui avait nourri Flora Chirime et ses cinq enfants pendant des années, était ravagé par une entreprise chinoise. Une exploitation agricole de 20 000 ha s’installait dessus – un damier vert et marron recouvrant une vaste partie du delta du fleuve Limpopo. « Personne ne m’a prévenue, s’étrangle Flora, 45 ans.

Le cas de Flora Chirime est loin d’être isolé.