background preloader

1914-1918 : La médecine et la chirurgie pendant la Première Guerre Mondiale

1914-1918 : La médecine et la chirurgie pendant la Première Guerre Mondiale
poilu de la guerre 1914-1918 dans les tranchées portant un masque de protection contre les gaz chimiques En commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, je republie l’extrait sur "le tunnel de Tavannes" et l’illustration des "10 commandements de l’armée d’Orient" qui figuraient sur le site Hippocrate et j’y ajoute d’autres informations sur la première guerre mondiale. Plutôt que de faire un résumé incomplet, je vais collecter différentes informations et liens sur la pratique de la médecine pendant le premier conflit mondial. C’est un lieu commun de dire que la Première Guerre Mondiale a précipité la médecine, militaire mais aussi civile dans la gestion en masse de multiples blessés, avec en plus de la traumatologie "classique", balistique et des brûlures, des plaies infectées, et des pathologies médicales des tranchées, l’apparition des blessés chimiques par l’utilisation des gaz de combat. Documents autour de la bataille de Verdun sur le site de la BIU Santé Paris Descartes : Related:  POLITICAL CONFLICTS

Les prévenus des conseils de guerre : « mauvais soldats » ou « combattants ordinaires » ? La justice militaire représente un objet sensible, en tout cas singulier, de l’histoire de la Première Guerre mondiale. Liée à la question du contrôle social, de la contrainte, de la violence d’État et de la violence institutionnelle, elle est chargée d’affects et d’émotions relayés jusqu’à nos jours par le cinéma1 et la littérature2. Depuis une décennie environ, la plupart des essais d’historiens l’abordent essentiellement par le biais d’une seule question : la peine de mort3. Si par ailleurs, le mutin de 1917 objet d’une attention plus soutenue4, a bénéficié de recherches récentes5, le prévenu de la Grande Guerre, c'est-à-dire la population des soldats jugés devant un tribunal militaire entre 1914 et 1918 demeure très largement inconnue6, la première figure tendant souvent à effacer la seconde. C’est cette dernière, la figure du prévenu entre 1914 et 1918 que j’aborde ici. En tentant d’abord de répondre à la question « qui est-il ? Qui juge t-on ? Crimes et délits des prévenus

Histoire des hôpitaux militaires et du service de santé durant la Grande Guerre Les webdocumentaires sur la Première Guerre mondiale À l'occasion du Centenaire, de nombreux webdocumentaires sur la Première Guerre mondiale ont été créés. Ces créations multimédias permettent, grâce à une structure narrative originale et le plus souvent participative, de découvrir les grandes thématiques de la Grande Guerre à travers des sélections d'images, de sons et de textes. Voici une liste non-exhaustive de ces ressources. Elle sera régulièrement mise à jour. 1914, dernières nouvellesArte L’internaute est plongée dans l’actualité d’il y a cent ans. >> 1914dernieresnouvelles.arte.tv 1914-1918, la Grande Guerre à travers les artsFrance Télévisions À travers cinq grandes thématiques, « L’autre et l’ennemi », « Les tranchées », « Les femmes et les enfants », « Désobéissance et révolte » et « La blessure », le webdocumentaire retrace le destin et le travail d'artistes impactés par la guerre – qu’ils l’aient vécue directement ou non. >>guerre-14-18-arts.francetveducation.fr Apocalypse 10 destinsFrance Télévisions >> generations-14.fr

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918 La Grande Guerre des soldats tuberculeux. Notes Proposition de résolution invitant le Gouvernement à assurer des soins aux militaires tuberculeux avant leur renvoi dans leurs foyers. Chambre des députés, n° 800, session de 1915. Annexe au procès-verbal de la séance du 25 mars 1915. 4e région. 4e Région. 4e région. 4e région, 3e secteur médical d’Alençon, « Rapport du mois d’avril 1916, par le médecin major de 1re classe Gandy, médecin de secteur » ASSA, carton 41. 7e région, secteur médical de Bourg-Belley (Ain), « Rapport du médecin-major de 2e classe Péhu, novembre 1917 », ASSA, carton 45. 4e région, place de Laval, « Rapport sur le fonctionnement pendant le mois mars 1918, par le médecin major de 2e classe H. 4e région. Laubry et Louis Marre, « L’aptitude au service militaire des tuberculeux pleuro-pulmonaires », Paris Médical, 1916, p. 62-66. Dr Péhu, « Rapport de novembre 1917 », op. cit., ASSA, carton 45. Cité par le médecin major Louste, 4e région, 2e secteur médical, Le Mans. « Rapport de juillet 1916 », ASSA, carton 40.

Penser la Grande Guerre en France à partir des femmes et du genre II - Les souffrances de guerre Œuvre d’historiens plus que d’historiennes, les travaux sur les violences de guerre ne se réclament pas de l’histoire des femmes mais d’une histoire culturelle des conflits définie en réaction à l’historiographie antérieure, comme un double projet : ne plus écrire une histoire aseptisée de la guerre qui occulte la violence physique (subie ou exercée) et la souffrance des corps et des âmes ; cerner la culture de guerre et en comprendre la dimension eschatologique comme les enjeux idéologiques. Les phénomènes de violence font donc notamment l'objet aujourd'hui d'une attention particulière des historiens. A) Les violences sexuées et sexuelles de guerre Violences et déportations subies par les femmes dans les zones occupées : les oubliées de l'histoire Dans les territoires occupés par les troupes des Empires centraux et notamment par l'Allemagne en Belgique et dans le Nord-Est de la France, les témoignages d’exactions contre les femmes sont nombreux. [5] F.

Terrains Cliquez sur la barre titre pour revenir sur le menu. Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site. Cette page a pour but de présenter les terrains d'aviation utilisés pendant la Grande Guerre,en France ou à l'étranger, et d'aider à leur identification. Le classement par département sera effectué quand cette page sera un peu plus étoffée. Le titre de chaque photo est indiquée en dessous de celle-ci. ^ Terrain de Pierrefonds (60) en 1915 : Utilisé par les escadrilles : 1 - 4 - 8 - 11 - 16 - 18 - 19 - 45 - 48 - 52 - 53 - 60 - 61 - 63 - 72 - 73 - 76 - 94 - ^ Terrain de Moissy-Cramayel (77) en 1918 : Utilisé par l'escadrille : 287 ^ Terrain de Bonnemaison - Lhéry (51) en mai 1917 : Utilisé par les escadrilles : 3 - 10 - 15 - 26 - 46 - 48 - 51 - 52 - 64 - 65 - 73 - 75 - 80 - 82 - 83 - 86 - 103 - 132 - 216 - 224 - 225 - 260 - 288 Photo Collection Eric Mattutini ^ Terrain de Bonnemaison - Lhéry (51) le 14 juin 1917 :

Patrimoine hospitalier et Histoire : les hôpitaux et la 1e guerre mondiale A l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale en 2014, la FHF invite les établissements hospitaliers à participer à un projet de mémoire. La célébration prochaine du centenaire de la première guerre mondiale offre l’opportunité de revisiter la mémoire particulière qu’en ont conservé de nombreuses institutions, au premier rang desquelles les hôpitaux civils et militaires, qu'ils soient situés près du front ou « à l’arrière ». Le projet construit avec la Société Française d'Histoire Hospitalière (SFHH) et l'Office National des Anciens Combattants (ONAC) vise à mieux comprendre l’impact du conflit sur les hôpitaux en illustrant son propos par des études de cas. Un important travail en archives associé à la recension des témoignages écrits sera réalisé par les auteurs sélectionnés, avec le soutien des correspondants départementaux de l’ONAC. Il permettra la réalisation d'un ouvrage collectif.

L'émancipation des femmes en France depuis 1945 - Histoire-géographie - Éduscol Cette plateforme propose un ensemble de documents sonores et filmés (archives INA..) analysés et mis en perspective par des entretiens d'universitaires et de grands témoins. Les enseignants pourront les utiliser aussi bien dans leurs cours d'histoire que dans des séances d'EMC consacrées par exemple au thème de l'égalité. Ces archives et ressources documentaires sont organisées autour de cinq thèmes : Actualité à exploiter avec : Actualité en lien avec :

Bloch MB-152 The Bloch MB-152 was a further refinement of the MB-151 single seat fighter aircraft, itself an improved version of the MB-150 that had originally been ordered in 1938. The original order for 475 MB-151s was altered to one for 144 MB-151s and 288 MB-152s. The MB-152 had a slightly wider wingspan than the MB-151. The first 144 MB-152s used the Gnome & Rhône 14N-25, the rest the 14N-49, which provided 1,120 hp. The MB-152 with the 14N-49 engine had a top speed of 310mph at 18,000 feet, a 30 mph increase over the MB-151. This made it faster than the M.S. 406 but slower than the Dewoitine D.520, and more significantly a good 30 mph slower than the Bf 109E. The first MB-152 flew on 15 December 1938. At the start of the German invasion on 10 May 1940, the French Air Force had 363 Bloch MB-152s. The MB-152 was a disappointment in combat. The MB-152 remained in service with the Vichy Air Force. Statistics (for final version)

Le parcours des blessés - Sur les chemins de la Grande Guerre Dès le début de la guerre, des milliers de soldats blessés doivent être évacués du front vers l’arrière. Du traitement d’urgence à la convalescence, c’est un véritable « parcours du blessé » qui se met en place. Hiérarchisés dans leurs structures et les soins apportés, les services de santé constituent autant d’étapes dans le déplacement et la prise en charge des victimes ; tel est ici l’enjeu de ces deux photographies argentiques conservées à l’Historial de la Grande Guerre à Péronne. Le poste de secours Le poste de secours divisionnaire situé dans la zone des combats constitue la première étape de la prise en charge du soldat blessé. Lorsqu’il n’est pas porté par des soldats valides, le blessé s’y rend grâce à des moyens rudimentaires, comme les brouettes porte-brancards, occasionnellement attelées à des animaux. Sur la photographie prise dans les Flandres le 16 octobre 1917, tous ces éléments sont réunis. L’hôpital

Chronologie illustrée de la Révolution d’octobre 1917 3 mars : grève aux usines Poutilov à Petrograd 8 mars : manifestation dans le cadre de la journée internationale des femmes contre la vie chère et les difficultés du ravitaillement L’Humanité 13 mars 1917 « Des manifestations ont eu lieu à Petrograd […] La population est mécontente […] les ouvriers ont abandonné le travail pour protester contre la disette des vivres » 10 mars : grève générale à Petrograd durement réprimée par l’armée 11 mars : on compte des dizaines de morts dans les manifestations. Premières mutineries de militaires chargés de la répression. 12 mars : formation du soviet de Petrograd L’Humanité 29 juin 1917 : « Le Soviet de Petrograd » 15 mars : formation du gouvernement provisoire présidé par le prince Lvov. Nicolas II abdique en faveur de son frère Michel, qui renonce au trône. L’Humanité 17 mars 1917 ; La révolution russe et l’abdication du tsar » L’Humanité 18 mars 1917 : « Le succès de la révolution russe s’affirme : le tsar abdique en faveur de son frère »

Nouvelle page 1 Le maire de Caen est André Detolle , le premiier adjoint est M. Asseline, le secrétaire général de la mairie est M. et son adjoint M. est le Commissaire central de Police. Régiments formés à Caen de l'été 39 à l'été 40: 36°RI et 222°RA. A partir du 12 septembre 1939, les deux quotidiens locaux du soir: "Le Journal de Caen" et "Le moniteur du Calvados" forment une édition commune de guerre qui paraitra jusqu'au 4 juin 1944 sous le titre de : "La Presse Quotidienne Caennaise" et à partir du 25 octobre 1940 "La Presse Caennaise". "Photos Archives municipales de Caen". Source, source et source. Source et source. Source et source. Source et source. Photo allemande, sous réserve cours Sadi-Carnot les protections des tranchées. Source, à gauche: le 10 septembre 1940 des tranchées place Gambetta; et à droite, source, place Saint Martin: creusement de tranchées en novembre 1939 Source et source. 16 mai : Le conseil municipal de Caen s'inquiète de l'afflux de réfugiés 1 juin: Henry Graux Source.

Related: