background preloader

STAINSBEAUPAYS ™

« Hé m’sieur c’est swag l’webdoc ! » Quand on était au collège, on aurait rêvé qu’on nous propose de réaliser un webdocumentaire ! Quoi de plus stimulant qu’un média ouvert à tous types de genres, contenus, formats, durées, tonalités, rythmes ? On peut encore tout inventer dans le transmedia, avec une grande liberté. Alors quand le conseil général de Seine-Saint-Denis via Cinéma 93 nous a proposé d’animer un atelier dans une classe de 3ème au Collège Joliot-Curie de Stains, nous avons dit banco ! Au delà de transmettre nos compétences de réalisateurs, nous voulions donner à ces collégiens qui n’ont jamais la parole la chance de créer une œuvre qui leur ressemble, où chacun se raconte librement, une œuvre sur ce qu’ils connaissent et que nous ne connaissons pas : Stains et eux, eux et Stains. Des ateliers webdoc Ils sont dans un des collèges les plus difficiles d’île de France. Un film infini Code ouvert Accéder au GitHub Simon Bouisson et Elliot Lepers Related:  Société

Scrollitelling : 3 applications de webdocumentaire au banc d'essai Scrollkit www.scrollkit.com L’application la plus prisée du moment est probablement Scrollkit. Son atout principal : la simplicité. Il suffit d'ouvrir un compte gratuit pour créer un projet via les outils mis à disposition des internautes : éditeur de textes, charte graphique, intégration d’images ou de vidéos, effets de transparence… Tous les blocs sont déplaçables à l’aide d’un simple glisser-déposer. Scrollkit a été choisi par plusieurs sites de presse (La Voix du Nord, Le Midi Libre, The New York Times…) pour diversifier et enrichir la présentation de leurs contenus. Ultime avantage : après avoir été créé sous Scrollkit, le récit peut être directement intégré dans votre site via une exportation au format HTML. Racontr www.racontr.com Réservée à quelques chanceux bêta-testeurs pendant plusieurs mois, Racontr s’ouvre progressivement au grand public. Racontr supporte l’intégration de nombreux flux extérieurs (vidéos, cartes issues de Google maps…). Creatavist www.creatavist.com/cms/

CARCEROPOLIS « Webdoc recherche financements » | Journalistiquement vôtre Alors qu’ils étaient encore méconnus voilà une dizaine d’années, les web-documentaires sont devenus un véritable phénomène sur la Toile. Consécration pour ce nouveau genre, un prix lui est dédié, celui de France 24-RFI du web-documentaire qui sera remis pour la seconde année consécutive le 12 septembre prochain, dans le cadre de Visa pour l’image. Alors qu’il n’en paraissait qu’une petite dizaine il y a encore trois ans, ces nouvelles productions ont acquis leurs lettres de noblesse avec près d’une quarantaine de web-documentaires publiés ou à venir en 2010. Pour l’internaute averti, impossible en effet de passer au travers des mailles du filet de Prison Valley, Voyage au bout du Charbon, Thanatorama, Gaza Sderot… NIRVANA HORS DE PRIX. Une nouveauté qui nécessite cependant des interfaces de plus en plus sophistiquées et une interactivité de plus en plus élaborée. Gaza Sderot et Prison Valley en quelques mots : A L’IMAGE DU DOCUMENTAIRE. La fourchette des coûts varie cependant.

Le deuxième exode Cliquez pour naviguer Photo © Charlotte Boitiaux La jungle de Calais, bidonville insalubre symbole d’une crise humanitaire sans précédent dans l’histoire récente française, disparaîtra bientôt. Les 9 000 personnes, principalement des hommes, qui la peuplent prennent aujourd’hui le chemin des campagnes françaises. À la demande expresse de l’État, la région Auvergne-Rhône-Alpes doit accueillir quelque 1 800 migrants d’ici la fin de l’année. Des Afghans dans la Loire Photo © AFP Patty* se gratte le menton en réfléchissant. Patty, à l’instar des 1 300 habitants du village, a été prévenue début septembre par une lettre du maire. Depuis l’annonce du démantèlement complet de la jungle de Calais, le gouvernement exige des régions françaises qu’elles relocalisent temporairement ses milliers d’occupants. Dans le lotissement moderne où vit Patty, sur les hauteurs de Saint-Denis-de-Cabanne, les réactions sont plutôt positives. "Ne m’appelez plus jamais France" Photo © Charlotte Boitiaux

Qu'est-ce que tu fais... quand tu dois écrire un bon dossier de websérie ? Comment rédiger un dossier « gagnant-marrant » pour les commissions d’aide à la création ? C’est LA question qui taraude bon nombre d’auteur-e-s de webcréations… Et si les présentations les plus courantes s’inspirent encore trop fortement des habitudes ancrées dans l’audiovisuel – sujet sur lequel nous reviendrons prochainement, il existe un exemple récent de belle réussite. « Kestuf’« , la websérie d’animation documentaire qui répond à toutes sortes de questions, futiles comme fondamentales, a d’abord été un dossier de production drôle et brillant. Ses auteurs, Jeff Le Bars et François Dufour, ont en effet eu l’intelligence de montrer que la création commence au moment de l’écriture… Illustration. Lire plusieurs dossiers de production à la suite peut procurer, à la longue, un effet de saturation. En cause : les tics de langage qui peuplent souvent ces documents de présentation. Le Blog documentaire : Comment avez-vous décidé de rédiger ce dossier sous cette forme ? Un petit peu, si !

Photo de classe KESTUF' Description Du cadeau pourri que l’on reçoit au souvenir du pire prof, en passant par la gueule de bois au boulot, les épisodes s’apparentent à des sujets de conversations entre amis autour de sujets du quotidien, de l'ordinaire au plus tabou. Les sujets La bande sonore de la série Kestuf' est constituée de vraies interviews, chaque épisode répond à une question débutant par « qu’est-ce tu fais quand… ». Ils cultivent l'anecdotique tout en capturant une analyse pleine d’humour et de légèreté de nos comportements quotidiens. L’expérience du quotidien L’approche : les questions sont posées de manière désinvolte, sans chercher à se prendre au sérieux. Kestuf', c'est comme une bonne salade tomates mozza. Les auteurs François Dufour est toujours à la recherche de moyens originaux de se marrer en travaillant. Jeff Le Bars ne rate pas non plus une occasion de rigoler, même si ça ne se ressent pas toujours dans ses courts-métrages...

Les hébergés : ces réfugiés accueillis chez l'habitant Cliquez pour naviguer © Mehdi Chebil Ils s’appellent Faiz, Sham, Tenzin et Hadjo. Ils sont réfugiés. De Nangarhâr à Montrouge © Mehdi Chebil En trinquant, une goutte de pineau est tombée dans son jus de pomme. Faiz semble faire partie de la famille. Lancé en juin 2015, le dispositif d’accueil Calm a été pensé pour faciliter l’insertion des réfugiés en France. Lorsque Calm a été mis sur les rails, personne n’avait envisagé un tel succès. Un succès que l’expérience de Faiz illustre parfaitement : il s’entend bien avec sa famille d’accueil, a trouvé un petit boulot, apprend le français, et vient en aide aux autres réfugiés afghans qui échouent chaque jour, comme lui il y a quelques mois, à Paris, près de la gare de l’Est ou de la gare du Nord. "Pourquoi vous mangezdes escargots ?" La première rencontre entre Faiz et le couple a eu lieu le 8 avril, pendant "une pause-déjeuner". J’avais jamais vu un appartement aussi grand à Paris ! Carte de transportset livres de grammaire

WGR la radio WGR : la radio des Grands Reporters et des Écrivains Voyageurs Le média radio du 21e siècle ... Écouter, voir, ressentir ! .... Et interagir, participer, collaborer ! WGR, la radio : L’objectif de WGR est de s’intéresser aux conflits mais aussi aux sujets de développement, d’environnement, de société, de politique internationale, scientifique et culturelle. Et cela à travers le regard, les analyses et surtout le ressenti de femmes et d'hommes de terrain, maniant les mots et les images : photoreporters, reporters (radio, télé, presse écrite) et écrivains voyageurs. Programmes de WGR : Tous ces thèmes sont traités dans une programmation très ouverte et modulable : des émissions fixes et thématiques (éditos, magazines, actualités, entretiens, dialogues avec les auditeurs, etc.). Événements : Toute la grille est modifiable en fonction des émissions événementielles jusqu’à devenir « La » radio de l’événement. Grille thématique : « à la carte » La radio qui se partage :

Violences conjugales : l'Europe en mal de solutions (Arte) Manque de moyens, manque d’efficacité La texte a été adopté à une large majorité par les députés italiens : 380 votes pour et 92 abstentions. Ce sont essentiellement des députés démocrates qui se sont abstenus. Plusieurs membres du Partito Democratico – parti de Lucia Annibali – ont pris position contre cette loi : Le sénateur Luigi Cucca l’a qualifiée de « spot publicitaire », la sénatrice Valeria Valente d’« opportunité manquée ». Les députés démocrates ont assuré, dans une déclaration, que se contenter de revoir les peines à la hausse ne suffisait pas. Lucia Annibali s’étonne, quant à elle, que la tenue d’audiences dans un délai de trois jours ne concerne que certaines victimes, et pas celles de revenge porn par exemple. L’Italie, vers une « révolution culturelle ?

WGR, La radio des Grands Reporters - Lawebradio.com - Actualités des radios digitales WGR, dont la diffusion a démarré le 7 octobre 2013, en direct du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, traite des conflits mais aussi des sujets de développement, d’environnement, de société, de politique internationale, scientifique et culturelle. Fondée par Jean-Louis Vinet, ancien technicien de Radio France, cette radio en ligne propose un regard, des analyses et surtout le ressenti de femmes et d’hommes de terrain, maniant les mots et les images : reporters radio, télé, presse et photo, mais aussi écrivains voyageurs. Ces thèmes sont traités dans des grilles de programmes très ouvertes et modulables. WGR programme des émissions fixes et thématiques (éditos, magazines, actualités, entretiens, dialogues avec les auditeurs..). Elle réserve des programmes dédiés à l’expression d’organisations (RSF, MDJ, Reporters d’Espoirs). Radio qui s’écoute en continu ou «à la carte», WGR est aussi une radio qui se regarde. • Consultez le site de WGR

Canal-U : sciences humaines, sociales, de l'éducation et de l'information UOH : Université Ouverte des Humanités L'Université Ouverte des Humanités est l' Université Numérique Thématique consacrée aux champs disciplinaires des Sciences humaines et sociales, des Lettres, des Langues et des Arts. Elle est l'aboutissement d'une volonté d'établissements supérieurs de travailler ensemble, avec pour principal objectif de contribuer au développement de l'université numérique française en diffusant des ressources pédagogiques de qualité en accès libre : texte, audio, vidéo, multimédia... L'UOH regroupe actuellement 25 établissements supérieurs.Sa mission centrale consiste à mettre à disposition des ressources numériques validées scientifiquement, pédagogiquement et techniquement, afin d'offrir aux étudiants des compléments et supports de cours de qualité*. Accéder au portail de l'UOH * les ressources présentes dans les arborescences thématiques UOH de Canal-U n'ont pas toutes été validées par le conseil scientifique de l'UOH.

WORLD'S LARGEST NATURAL SOUND LIBRARY NOW ONLINE - Video The Macaulay Library, with over 150,000 recordings of 9,000 species is now digitised and has been uploaded to an online searchable database. The library, housed at Cornell University’s Lab of Ornithology, has made available over ten terabytes of recordings, with a runtime of 7513 hours of natural sounds. The collection, which began in 1929 has taken researchers dozens of years to accumulate. It currently holds recordings to a massive three-quarters of the world’s entire bird species, but it’s not all chirps and squawks, there’s also a decent helping of whale songs, insects, bears, elephants, primates and just about every other critter or creepy crawley that roams the earth. The collection’s curator Greg Budney describes the archives as revolutionary, in terms of the speed and the breadth of material that is now accessible online. “This is one of the greatest research and conservation resources at the Cornell Lab,” said Budney. You can access the library now at macaulaylibrary.org.

Related: