background preloader

André Ouzoulias : Démocratiser l’enseignement de la lecture-écriture

André Ouzoulias : Démocratiser l’enseignement de la lecture-écriture
Related:  Langue

Travailler l’orthographe avec Twitter Le numérique développe chez les jeunes l’habitude et le goût d’écrire : internet ne serait-il pas le lieu où transformer ces appétences en compétences d’écriture ? C’est le pari des « twictées » de Fabien Hobart, conseiller pédagogique ASH Nord en Seine-et-Marne, et de Régis Forgione, professeur à l’école élémentaire la Chapelle de Freyming-Merlebach. Ils ont adapté sur Twitter le principe de la dictée négociée : des défis orthographiques sont organisés entre classes francophones en ligne sur le réseau, les élèves utilisent aussi Twitter pour transmettre les justifications en 140 caractères et fixer ainsi les connaissances. Comment est née l’expérience des twictées ? Comme c'est souvent le cas, les twictées sont le résultat d'une conjoncture et d'un questionnement pédagogique. Conjoncture puisqu'il s'agissait à l'époque de pouvoir répondre à une commande institutionnelle, à savoir la rédaction d'un mémoire dans le cadre d'une certification professionnelle. Sur le site de Fabien Hobart

soutien 67 Les fractions... Connaissances requises : Les nombres décimaux,Calcul : la division Cadre théorique : Les fractions Niveau 1 Fais correspondre chaque dessin avec sa fraction correspondante : Questionnaire... Niveau 2 Fais correspondre chaque fraction avec son écriture en lettres : Niveau 3 Fais correspondre chaque nombre décimal avec sa fraction correspondante : Niveau 4 Fais correspondre chaque fraction avec sa fraction simplifiée : Soutien scolaire mathématiques - Numération - Les fractions - Activités en lignes - QCM

Réforme de l'orthographe : Viviane Youx (AFEF) prend parti pour la souplesse de la langue française Pourquoi changer l'orthographe ? Qui peut y gagner ? Autant demander aux enseignants qui sont en première ligne. Viviane Youx, présidente de l'Association française des enseignants de français, prend parti pour l'évolution de la langue et revient sur les modifications déjà enregistrées. C'est quoi exactement la nouvelle orthographe ? Plutôt que de parler de nouvelle orthographe, parlons d’orthographe rectifiée, qui applique les « rectifications orthographiques proposées par le Conseil supérieur de la langue française, approuvées par l’Académie française et publiées par le Journal Officiel de la République française le 6 décembre 1990 », on ne peut pas vraiment parler de nouveauté ! Cela entraine de grands changements ? A--on déjà changé l'orthographe française . La question de l’orthographe a toujours été sensible en France, mais, étonnamment, ces rectifications de 1990 semblent avoir eu encore plus de mal à s’appliquer que les précédentes réformes de l’orthographe.

Bruno Robbes : Malentendus à propos de l’autorité à l’école "En insistant sur l'exigence de respect et de politesse des élèves à l'égard du maître, nos responsables politiques semblent nous dire que le respect de l'enseignant serait un dû, du fait même de son statut... En affirmant que « tout comportement mettant en cause les valeurs de la République ou l'autorité du maître ou du professeur fera l'objet d'un signalement au chef d'établissement », qu' « aucun incident ne sera laissé sans suite » et qu'il faudrait développer le recours aux mesures de responsabilisation, nos responsables politiques semblent d'une part, réduire l'autorité à l'exercice de la force et d'autre part, externaliser son traitement hors de la classe voire hors de l'établissement." Maitre de conférences à l'Éspé de l'académie de Versailles, Bruno Robbes démonte le discours gouvernemental sur l'autorité. Pour lui il ne suffira pas d'un enseignement de la morale civique pour que les élèves intègrent les valeurs républicaines. Verbatim Deux questions pour poursuivre

Sur quoi met-on l’accent ? J’ai un peu hésité à rédiger un billet sur l’absurde buzz autour de l’orthographe de ces derniers jours, dont on aurait pu se dispenser pour « mettre l’accent sur des difficultés plus aigües et des causes bien plus graves… » dixit mon ami Philippe Watrelot dans sa revue de presse hebdo Mais comment ne pas avoir envie de rappeler quelques évidences et de faire part d’un constat quelque peu désabusé de la force dans notre pays que représente la nostalgie d’un passé mythique, de la difficulté à lutter contre la désinformation et de l’attitude crispée de l’opinion devant toute innovation qui toucherait soi-disant à l’ « âme de la France » ? Oui, on doit bien rappeler que les légères modifications dont il est question aujourd’hui, à l’occasion de la refonte des manuels scolaires, datent de 1990, avec la caution de l’Académie Française, voulues par un premier ministre qui n’était pas un dangereux gauchiste (Michel Rocard) et pilotée par un grand expert du langage : Bernard Cerquiglini. Annexes

La Classe Plaisir : Faire du savoir un personnage Si vous parcourez les articles de La Classe Plaisir régulièrement, vous pouvez y déceler un mélange de pédagogie Freinet, d'influences clownesques, à travers notamment le projet des "empêchements à apprendre" (1), et un certain goût pour l'incarnation des savoirs, qu'on retrouve dans le livre, "Verbes, Sujets et compagnie". Cette semaine, avec ma classe de CE1, nous avons commencé à étudier, en chercheur d'indices, ce qui constitue une phrase. Les enfants en ont inventé chacun une de leur choix puis nous en avons analysé deux prises au hasard au tableau. Les voilà : 1) Le roi vit dans un château royal. 2) Une jument court dans des pierres. Je leur ai demandé de dire ce qu'ils voyaient. Mais ce qui a été le plus fort et parlant pour moi, c'est la conclusion que nous avons donnée à cette séquence sous forme théâtrale. A poursuivre les semaines prochaines. La vidéo à consulter Daniel Gostain La classe plaisir Chaque mercredi retrouvez "La Classe plaisir" et ses moments précieux... Note :

lettres - l'orthographe en ceintures Création des ceinturesPour chaque niveau, les notions d’orthographe sont classées en trois catégories : les conjugaisons, l’orthographe lexicale, les accords. Suivant le principe des ceintures de judo, sept niveaux de progression sont établis avec comme contrainte première de rendre accessible à tous les élèves la ceinture blanche, afin que tous puissent aisément entrer dans le "jeu".Suivi Dans la salle de classe, le tableau en couleur des ceintures d’orthographe est affiché. Ce même tableau, en nuances de gris, et agrémenté de colonnes supplémentaires destinées au suivi de la progression est collé dans le cahier d’exercices de chaque élève qui le complètera avec les smileys de réussite. Tableau des ceintures collé dans le cahier de l'élève (colonne 1 vide : évaluation, colonne 2 vide : dictée).Cliquer sur l'image pour agrandir. Le professeur a un tableau récapitulatif et simplifié, ne comportant que les couleurs et les colonnes de suivi.

Une dictée par jour pour écrire sans erreurs ? Et si l'on apprenait plutôt l'orthographe ? - Le blog de l'amie scolaire : Questions de profs. Ce blog n'est pas un forum de débat entre partisans et adversaires de la pédagogie. Il veut être un lieu de réfle Vous avez vu comme la presse et les médias se sont engouffrés dans cette malheureuse formule "une dictée chaque jour " qui a été lâchée aux journalistes, comme une bouchée de pain à un bataillon de canards ? Apprenez qu'en fait, elle N'EST ÉCRITE NULLE PART DANS LES NOUVEAUX PROGRAMMES, (j'ai vérifié !) Cela confirme bien la manière de travailler de certains journalistes qui font facilement un papier sur un rapport dont ils n'ont pas lu une ligne — juste entendu un mot, comme ça à la cantonade, et qui savent développer la chose. C'est bien triste, parce que c'est sans doute la seule chose que pas mal de collègues retiendront de ces programmes, qui, sans être parfaits (toujours des confusions, du conformisme et des erreurs reprises des précédents textes sans être vérifiées) proposent tout de même plein de choses intéressantes, qui devraient permettre aux collègues — à conditions qu'ils les lisent !— de faire du meilleur travail. Une dictée par jour...

L’orthographe : quand écrire sans faire de fautes devient un jeu d’enfant! L’orthographe : pourquoi n’est-ce pas toujours facile? Bien écrire n’est pas un don naturel chez bien des jeunes, ni même chez de nombreux adultes. Si certains élèves présentent des troubles diagnostiqués comme la dysorthographie, d’autres ne sont tout simplement pas intuitivement performants et rechignent devant leurs dictées et leurs textes. Allô Prof fait la distinction entre les enfants dysorthographiques et ceux qui, simplement, ne sont pas tombés dans la potion orthographique quand ils étaient petits. On comprendra donc que les enfants qui font beaucoup de fautes ne sont pas nécessairement atteints d’un trouble d’apprentissage. Table des matières du dossier Introduction Les éléments à observer – Les causes des difficultés : un large éventail de possibilités – Tenir compte des variétés d’intelligences Orthographe : comment apprendre pour longtemps en s’amusant – La perception des mots – La compréhension des mots – Le ressenti des mots Le meilleur des TIC à la rescousse Sur le même thème

Etude de la langue au collège : quelles simplifications terminologiques et pourquoi ? Dans le programme de français pour le cycle 3 du collège, paru au B.O. du 26 novembre 2015, l’un des objectifs de l’étude de la langue est de « commencer à construire le système de la langue ». Cette exigence se poursuit et s’intensifie au cycle 4, où l’enseignement de la langue doit permettre à l’élève d’en « comprendre le fonctionnement global […] et l’organisation de son système » et ce, en évitant « l’inflation terminologique » et « la mémorisation de règles et d’étiquettes grammaticales pour elles-mêmes ». Parallèlement, et non sans lien avec ce qui précède, apparaissent des notions grammaticales qui, si elles font depuis longtemps partie du vocabulaire de la linguistique, n’avaient encore jamais figuré dans les précédents programmes : « prédicat », « complément du verbe », « complément de phrase ». Les IA-IPR de Lettres Académie de Versailles

AFEF : Association Française des Enseignants de Français À la Une : Littérature et valeurs, Formation, Orthographe, Echos du Congrès de la FIPF... La Lettre de l’AFEF n° 62 - Septembre 2016 Édito Bonjour à tous, La rentrée est déjà derrière nous, le temps s’accélère quand autant de défis se présentent à nous : mettre en oeuvre les nouveaux programmes dans tous les cycles et niveaux, l’accompagnement personnalisé, les EPI en cycle 4, tout en découvrant de nouvelles classes… Il est trop tôt encore pour avoir un avis sur cette rentrée, des échos commencent à nous parvenir, vous pouvez nous envoyer les vôtres, ils nourriront notre réflexion associative : afef.contact@gmail.com Bonne lecture de la Lettre n° 62 de l’AFEF. Littérature et valeurs, thème fédérateur de l’AFEF pour l’année 2016-2017 Formation, les travaux en cours Orthographe, quelques aides pour appliquer l’orthographe rectifiée Des échos du congrès international de la FIPF Et comme chaque mois, l’agenda, les publications récentes, des annonces. Viviane Youx L’AFEF, une association Agenda

S’approprier l’orthographe rectifiée | Lettres et langues anciennes Même si l’orthographe rectifiée n’est en rien obligatoire (les graphies traditionnelles et rectifiées restant toutes deux aussi valables, et ce depuis 1990), celle-ci est devenue de fait l’orthographe de référence pour l’enseignement. Les enseignants qui souhaitent se l’approprier trouveront dans cette page plusieurs ressources pour les aider dans cette tâche qui n’offre pas de grandes difficultés. De nombreuses publications institutionnelles suivent déjà l’orthographe rectifiée (certains rapports de l’Assemblée nationale, tous ceux de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, les nouveaux programmes et documents d’accompagnement ainsi que de nombreux documents du ministère de l’Éducation nationale...). Du reste, l’orthographe rectifiée est celle que l’on suit dans le présent site. Petit panorama de la réforme orthographique Panorama de la réforme orthographique Les rectifications en détail Pour l’enseignement du français S’approprier les graphies rectifiées.

DICTEES_pour_apprendre_.pdf FLD,/Lesfrangines/dictee/pochette_premiere_rencontre.doc. Page 1 de 3 Moyens Description Type d’écrit Intention La dictée... son utilité... les liens avec la Mot Phrase(s) Texte Apprentissage Évaluation compétence à écrire... La dictée de mots L’enseignant dicte une série de mots qu’il insère éventuellement dans des phrases pour en éclairer le sens. écrivent seulement les mots en question. consiste à distribuer aux élèves un texte comportant des lacunes; pendant que l’enseignant leur lit le texte à haute voix, ceux- ci doivent transcrire les mots manquants dans les espaces laissés à cette fin. l’élève peut observer le contexte ou s’insèrent les mots à transcrire, la dictée trouée permet de dépasser l’orthographe d’usage et de toucher à des règles d’accord. En contexte d’évaluation, l’enseignant mesure l’état des connaissances orthographiques de l’élève. En contexte d’apprentissage, l’enseignant diagnostique les besoins des élèves et détermine les moyens pour y remédier. La dictée de texte texte.

Enseigner l’orthographe : un guide pour l’action, pas la déploration… Par Marcel Brun C’est un ouvrage comme on en voit rarement. Un de ces livres dont on comprend tout de suite qu’il a été fait pour vous aider à comprendre, pas seulement juste vous aider à préparer la séance du lendemain. Sans se réduire à vous prendre la main pas à pas comme un débutant, mais en vous donnant les clés de l’essentiel. Ici, pas de pamphlet fracassant pour faire les bonnes feuilles des magazines qui font l’opinion, mais un véritable vademecum professionnel dans lequel les débutants iront chercher des principes et des connaissances, et où les plus chevronnés pourront utilement se rafraichir la mémoire, « parce qu’on dispose aujourd’hui de savoirs dont on ne disposait pas autrefois » pour enseigner l’orthographe. Catherine Brissaud, Danièle Cogis, avec Jean-Pierre Jaffré, Jean-Christophe Pellat et Michel Fayol, Comment enseigner l’orthographe aujourd’hui ? Catherine Brissaud et Danièle Cogis : « Du temps nécessaire pour comprendre l’essentiel ». Question délicate !

Related: