background preloader

Welcome - Little Free Library

Welcome - Little Free Library

http://littlefreelibrary.org/

Related:  Autres exemples dans le mondePartageragp2esadeight

Mini libraries et library boxes Outre-Atlantique, l'association Urban Librarians Unite (ULU) lutte contre les dégâts environnementaux provoqués par les récents ouragans et tempêtes. Elle a ainsi pu rassembler, par exemple, plus de 20.000 livres pour enfants pour remplacer les collections détruite par l'ouragan Sandy à New York. Et en attendant que les bâtiments eux-mêmes soient de nouveau opérationnels, elle a placé des "boîtes à livres", mini libraries, dans la rue, à l'emplacement des bibliothèques d'arrondissements les plus endommagées. «Nos mini bibliothèques vont rencontrer les mêmes limites que toute autre petite bibliothèque," affirme ULU sur son site internet. "Elles ne pourront jamais être vues comme une alternatives aux bibliothèques qu'elles remplacent. De son côté, l'association ULU espère proposer également prochainement des Library boxes, un dérivé de PirateBox avec du contenu culturel et informationnel

Innovate for Good : le numérique au service de la solidarité Comment utiliser tout le potentiel du numérique au service de projets solidaires ? Des nouveaux moyens de financement à des plateformes de partage et de réflexion collaboratives en passant par une formidable caisse de résonance et de mobilisation, il ouvre de nouveaux horizons pour la solidarité et tous ses acteurs. C’est justement pour apprendre à en tirer le maximum et à utiliser tous ces outils le mieux possible que 120 jeunes de l’association Unis-Cité, appartenant au programme Rêve et Réalise, étaient réunis sur le campus de Microsoft France les lundi 25 et mardi 26 pour deux jours d’échanges, de formations et de partage autour du numérique solidaire. Internet, réseau mondial au service du local

[Littérature] La Boite A Lire à Bordeaux ou « The Little Free Library of Bordeaux in France » C’est en cet été 2012, alors que je venais d’écrire un article sur « Little Free Library » [Link] que me promenant durant mes vacances dans le jardin botanique de Bordeaux, que je suis tombé sur la boite à lire. Le principe est exactement le même que pour les autres projets de « bookboxes » ou « Little Free Library », qu’ils soient américains ou d’autres horizons. Une bibliothèque libre d’accès, où les livres sont protégés et ou chacun peut emprunter un livre sous condition d’en mettre un autre à disposition. Sur le côté de cette boite nous pouvons lire l’affiche suivante : Ici, découvrez la boite à lire 100 % écologique. Déposez le livre, le magazine ou le journal que vous venez de lire ; un autre en profitera !

Correspondances d'Eastman - Présentation Les Correspondances d'Eastman sur Facebook L’idée de départ est simple : pendant quelques jours d’été, les passants sont invités à venir écrire des lettres qui sont expédiées gratuitement à travers le monde. Les enfants et les adultes peuvent ainsi fréquenter des lieux inspirants aménagés en « jardins ou chambres d’écriture », disséminés dans le village, où l’on va écrire un mot à une personne chère. Le courrier est ensuite recueilli par les facteurs des Correspondances, qui sillonnent le village à pied ou à vélo. Des trousses d’écriture sont offertes à chaque participant à l’achat du stylo passeport donnant droit d’accès à tous les lieux d’écriture, aux expositions, aux projections ainsi qu’au Portage des mots et au Sentier des lettres.

Au camping de la bidouille Transposez les énergies créatives des bidouilleurs urbains au milieu des montagnes à 1600 mètres d'altitude. Sans eau ni électricité. Laissez mijotez. Hackerspaces et fab labs sont venus planter leurs tentes au festival A Pado Loup pour tester et questionner la pertinence des technologies numériques face aux contraintes naturelles. Et rencontrer d'autres milieux alternatifs DIY, artistiques et écolo.

Les micro-bibliothèques de rue, un mouvement en expansion Les Little Free Library se multiplient à Toronto. Les bibliothécaires-architectes amateurs s’activent dans l’espace ouvert de la rue avec des petites maisons du livre home-made. Au printemps dernier, les Phone Booth à New York, ces bibliothèques créatives logées dans des cabines téléphoniques, avaient déjà suscité un certain émoi et leur image avait fait le bonheur viral des adeptes de Pinterest. On parle de ces initiatives comme d’un mouvement qui bondit de ville en ville, de communauté en communauté, de voisin en voisin, et qui favorisent les micro-relations à visage humain pour compenser les effets de distance de la culture urbaine/numérique. Le principe est simplissime : on propose un design artisanal de micro-bibliothèque, on y dispose quelques livres que les passants peuvent emprunter pour les rapporter éventuellement ou en laisser d’autres. La procédure est inspirée du bookcrossing.

Espaces communs: L'émergence de l'économie collaborative Donner le surplus de légumes de son potager à des voisins, utiliser une voiture en autopartage, participer au design des produits d’une entreprise, aller dans un FabLab au coin de chez soi pour fabriquer un objet avec une imprimante 3D, offrir une heure à un inconnu pour lui montrer comment faire de la broderie, ajouter de l’information dans un wiki sur sa passion de l’astronomie, … Voilà plusieurs activités qui se font tous les jours dans des centaines de villes du monde. Ces gestes ne font pas partie du quotidien de la majorité des citoyens, mais les initiatives pour permettre aux citoyens de partager, de donner et de collaborer se multiplient à une vitesse spectaculaire. Ce sont autant de fonctionnalités économiques qui émergent au sein même de l’économie de marché, mais qui s’organisent selon une nouvelle approche. Pourquoi l’économie collaborative émerge-t-elle en ce début du 21e siècle?

Des boîtes à livres dans les parcs d'Aix-en-Provence - France 3 Provence-Alpes culture Des livres gratuits et à disposition. Un collectif de citoyens d'Aix-en-Provence baptisé "la gratuité n'a pas de prix" a installé dans les parcs des boîtes à livres. Les livres sont cédés par leurs propriétaires qui souhaitent que leur objet culturel trouve un seconde vie. Give Box Principes d'usage sur une Give Box Principe L'idée de la Givebox est née à Berlin. Le principe est élémentaire : à prendre et à laisser.

Related: