background preloader

Grille d'aide à la gestion des savoirs 

Grille d'aide à la gestion des savoirs 
Dans le cadre du projet Transfert intergénérationnel des savoirs conduit par le CEFRIO, l’équipe de recherche de Kimiz Dalkir, professeure à l’Université McGill, a dressé une liste de stratégies de gestion des connaissances en identifiant les défis qu'elles permettent de résoudre au sein de l’organisation. Ce projet de recherche action a été réalisé avec les partenaires suivants: Hydro-Québec, la Régie du bâtiment du Québec , la Régie des rentes du Québec et TELUS. La grille d’aide ci-dessous vous permettra de repérer le ou les défis auxquels votre organisation est confrontée, et surtout, de vous renseigner sur les stratégies possibles en vue d’améliorer la gestion des connaissances au sein de votre organisation ! Pour de plus amples informations concernant l'utilisation de cette grille, cliquez sur le point d'interrogation ci-dessous. Ce que l’on vous propose : La grille d’aide de gestion des savoirs vous présente des solutions adaptées à la réalité de votre entreprise. Related:  Méthodologie Projet outils docsApprentissage

La matrice Swot un outil précieux Qui n’est pas resté songeur face à une problématique car il ne savait pas par quoi commercer ? Aujourd’hui, je vais vous parler d’un outil précieux, la matrice SWOT, qui ne va pas résoudre le problème mais permettre de le poser et d’analyser les différents environnements. L’intérêt de cette méthode est qu’on peut l’appliquer pour un bon nombre de sujets… Dans un premier temps, je vais définir la matrice SWOT, puis aborder comment se construit une matrice SWOT pour finir par les stratégies associées. La matrice SWOT La matrice SWOT est un outil d’analyse stratégique née en 1960 par Albert S. S pour Strenght : forces W pour Weakness : faiblesses O pour Opportunities : opportunités T pour Threats : menaces Comment réussir sa matrice SWOT ? Pour réaliser la matrice, il est recommandé de réunir les différentes personnes concernées par le projet, pour qu’aucun point ne soit oublié dans les 4 facteurs. La première étape Elle consiste à lister l’ensemble des points en les regroupant ainsi :

Les carnets de Diane Mercier » Grille d’aide à la gestion des connaissances 30 usages des médias sociaux en formation | Le blog de la formation professionnelle et continue L’étude récente de la Cegos sur la formation en Europe fait ressortir une diversification des modalités pédagogiques. Un nombre important de salariés répondent apprendre via des conférences, des communautés de pratiques, des blogs, des wikis, des podcast… L’offre formation au sein de l’entreprise utilise peu (voir pas) ces modalités ce qui veut dire que les collaborateurs les utilisent en dehors du monde professionnel. C’est un enjeu pour les services formations d’enrichir leurs offres internes pour de pas laisser s’échapper ce leadership de la compétence. La révolution numérique apportée par les médias sociaux touche tous les domaines : communication, commerce, formation … Ils deviennent un réflexe pour tous au delà des « digital native ». Le micro-Blogging (ex: Twitter) Le partage de photos (ex: Flickr, Picasa) Le blog (ex: Worldpress, Typepad) Le wiki (ex: google docs, wikispaces) Le partage de vidéos (ex: YouTube) Les présentations en ligne (ex: Slideshare) Les outils de vote (ex: doodle)

Bjork Learning and Forgetting Lab - Research Applying Cognitive Psychology to Enhance Educational Practice The primary goal of this research, which is funded by the James S. McDonnell foundation, is to promote learning and memory performance within educational contexts through the investigation of principles in cognitive psychology. Studies address issues of transfer-appropriate and material-appropriate processing between encoding and retrieval. Applying tests in order to enhance learning and determining the desirable amount and timing of feedback regarding an individual's memory performance are methods that are currently under investigation. The overlying theme of "desirable difficulties," first introduced by Robert Bjork (1994), is also explored through manipulations in the spacing of learning events and the study schedule produced by interleaving various to-be-learned items, such as English-Swahili translated word pairs or prose materials. I. In recent years, we have explored this phenomenon in a variety of ways. II. R. III. V.

Gagner du temps avec un logiciel de gestion de projet Le bien nommé OpenProj est une solution logicielle gratuite, open source et multiplateformes. Dans sa version en ligne, elle forme un sous-ensemble de POD (Project-ON-Demand), solution SAAS (Software as a Service) de gestion de projet. L'application est donc hébergée en ligne et disponible via une formule d'abonnement mensuel. Mais insistons sur le fait qu'OpenProj en version téléchargeable est disponible gratuitement. La notion de projet Le concept de projet implique l'idée de distribution et de suivi de tâches. Créer un nouveau projet En choisissant Fichier > Nouveau Projet depuis le menu du logiciel, vous accédez à une boîte de dialogue avec un certain nombre de champs à remplir. Fonctionnalités OpenProj possède de multiples options et des outils qui permettent de créer différents types de visualisation graphique de votre planification. Diagramme de GanttDiagramme de PERT Fonctions WBS et RBSGraphiques et histogrammes OpenProj est un logiciel sous licence CPAL. Sources Tutoriels : Vidéos

Développement durable et Gouvernance de l’information La gouvernance de l’information, est un sujet passionnant qui touche des aspects très structurants comme : L’organisation : Qui pilote la gouvernance, quels rôles, fonctions, quelles responsabilités, …Les usages : Quels fondamentaux, quel niveau de culture autour de l’information, quels changements, ..Les outils : Une infrastructure de gestion de contenu, un social média hub, du Master Data Management, un réseau social, …L’architecture : Répartie, fédérée, centralisée, jusqu’à quel niveau, avec une administration centralisée ou non, … Ce qui fait déjà pas mal de choses à prendre en compte. Mais la gouvernance de l’information c’est aussi, en soi-même, un outil pour transformer l’organisation. Notamment pour offrir la capacité à augmenter drastiquement les curseurs qualitatifs, et être une structure facilitatrice de développement durable. Gouverner l’information, c’est maitriser ses informations, maitriser sa qualité, optimiser ses flux et pouvoir stimuler sa croissance. A lire aussi :

CRDP de Franche-Comt? : Logiciels libres Les logiciels libres et l’Éducation - Une conférence de Jean-Pierre Archambault (vidéos issues du site Framasoft) Quel est l'intérêt du logiciel libre ? Autour de l'idée du logiciel libre s'est constituée une importante communauté de programmeurs, d'utilisateurs, de traducteurs, de graphistes, etc. Ceux-ci travaillent dans des dizaines de milliers de projets, dont l'envergure et le mode d'organisation sont très variables. Eric Steven Raymond a comparé la spécificité des méthodes de développement du logiciel libre à un bazar : le développement des logiciels se fait par la coopération d'une multitude de développeurs et se caractérise par une adaptabilité et une flexibilité Dans ce modèle communautaire de développement, la relation entre l'utilisateur et le développeur n'est plus une relation de client à fournisseur, mais de personne à personne, privilégiant l'entraide.L'utilisateur devient acteur du processus de création et participe à l'amélioration du logiciel. Wikipédia

Eduquer au XXIe siècle Entre 1900 et 2011, tout a changé pour les écoliers qui vivent à présent dans le virtuel et dans une société multiculturelle, analyse Michel Serres. Il faut aider l'école à prendre la mesure de cette nouvelle ère. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michel Serres, de l'Académie française Avant d'enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître. Ce nouvel écolier, cette jeune étudiante n'a jamais vu veau, vache, cochon ni couvée. - Il habite la ville. - Son espérance de vie va vers quatre-vingts ans. - Depuis soixante ans, intervalle unique dans notre histoire, il et elle n'ont jamais connu de guerre, ni bientôt leurs dirigeants ni leurs enseignants. - Alors que leurs parents furent conçus à l'aveuglette, leur naissance est programmée. - Alors que leurs prédécesseurs se réunissaient dans des classes ou des amphis homogènes culturellement, ils étudient au sein d'un collectif où se côtoyent désormais plusieurs religions, langues, provenances et mœurs. Je répète.

Mémoire et méthode de travail : La technique Pomodoro La technique Pomodoro est une méthode de planification de l'apprentissage qui a été inventée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980. Il s'agit d'une stratégie en quatre étapes qui permet, outre d'exploiter cette propension qu'a le cerveau de continuer à faire des liens entre les informations pendant les pauses, de favoriser la motivation à travailler en planifiant ses objectifs : ;;;;;• Phase n° 1 : planifier sa séquence de travail II s'agit d'une étape essentielle qui vous oblige à vous poser la question suivante : quels sont mes objectifs ? Quels cours voulez-vous travailler? Quels exercices avez-vous pour projet d'être capable de refaire? Vous pouvez effectuer ce travail de planification sur l'année, sur le semestre, sur la semaine, sur une période de révision et/ou simplement sur un temps de travail spécifique (par exemple, une soirée ou une séquence de travail prévue pendant le week-end). Vous avez maintenant décidé de vous mettre au travail. Source et texte : Hélène Weber

Faire émerger la valeur de l’information et des connaissances Le KM est un cercle collectif vertueux qui fait émerger la valeur de l’information et des connaissances. Sophie Lafourcade Consultante en Knowledge Management et coaching, Sophie Lafourcade a développé son parcours professionnel notamment dans l’industrie pharmaceutique. Le Knowledge Management est une alchimie Le Knowledge Management (KM) est un concept large qui peut être considéré comme une compétence collective de mise en action de savoirs, de savoir-faire, de savoir-être; une « alchimie » qui provient des interactions entre des connaissances (qu’elles soient individuelles ou présentes au niveau de l’organisation dans son ensemble), des pratiques et des attitudes (Durand, 2000). Quels sont ses bénéfices ? Le déploiement d’une culture de KM ne se déclare pas, il se vit collectivement parfois pas à pas, expérience après expérience. Le KM est un véritable cercle collectif vertueux : expérimenter, apprendre, transmettre Le Social KM pourrait être un pléonasme et pourtant…

Pédagogies de l'autonomie (de l'élève) Empowerment Au plan individuel, Eisen (1994) définit l'empowerment comme la façon par laquelle l'individu accroît ses habiletés favorisant l'estime de soi, la confiance en soi, l'initiative et le contrôle. Certains parlent de processus social de reconnaissance, de promotion et d'habilitation des personnes dans leur capacité à satisfaire leurs besoins, à régler leurs problèmes et à mobiliser les ressources nécessaires de façon à se sentir en contrôle de leur propre vie (Gibson, 1991 p. 359). Les notions de sentiment de compétence personnelle (Zimmerman, 1990), de prise de conscience (Kieffer, 1984) et de motivation à l'action sociale (Rappoport, 1987, Anderson, 1991) y sont de plus associées ACP (approche centrée sur la Personne) quelques principes de fonctionnement d’une approche centrée sur la Personne, ainsi qu’a pu la développer Carl Rogers, relayée en France par André de Peretti : · Les émotions sont constitutives de la Personne · La motivation est conçue comme autonome. Trois facteurs:

Comment développer les compétences transversales Il est intéressant de faire le point sur la structure de notre formation. Actuellement, nous cherchons à développer des compétences transversales, regroupées sous 2 chapitres : s’ouvrir aux autres et apprendre à apprendre. Comment structurer une formation pour intégrer ces compétences ? Voici notre réponse sous forme d’un modèle centrés sur ‘les apprenants’. Depuis un moment, nous cherchons à faire évoluer notre formation afin de développer chez nos étudiants les compétences transversales dont ils auront besoin dans leur cursus professionnel. 1 – Quelles compétences développer ? Une première piste part du constat que nous formons des étudiants à des métiers qui n’existent pas encore. Par ailleurs, on peut chercher du côté de l’entreprise quelles sont les compétences qui sont le plus recherchées. 2 – Comment développer ces compétences ? Cela semble partir dans deux directions : Afin de synthétiser cela, voici un schéma qui représente notre approche pédagogique 3 – Critique du modèle

Related: