background preloader

Atlas des migrants en Europe (édition 2012)

Atlas des migrants en Europe (édition 2012)
L’exposition itinérante « Moving beyond Borders » qui rassemble textes, cartes, graphiques, illustrations et photographies – le tout enveloppé dans des paysages sonores composés par la compagnie Étrange Miroir qui a également imaginé la mise en scène de l’exposition – a été inaugurée à Bruxelles le 12 juin 2015. A cette occasion, Migreurop a mis en ligne sur son site des cartes de l’Atlas des migrants en Europe. Géographie critique des politiques migratoires paru chez Armand Colin en 2012. IntroductionPremière partie - Des migrations mondiales mais entravéesSeconde partie - Les contrôles des migrations internationales : vers un protectionnisme accru ?Troisième partie - L’enfermement au coeur des politiques d’asile et de migrationQuatrième partie - Les effets dans les zones de départ et de transit Chaque année, c’est par centaines qu’on compte les décès, par noyade ou par épuisement, d’exilés pris au piège de la mer à bord d’embarcations surchargées et souvent défaillantes. Related:  Migrants EuropemigrationsMIGRANTS

CARTE INTERACTIVE – Immigration: les portes d'entrée en Europe Le naufrage de Lampedusa, qui a fait plus de 200 morts en Italie, a relancé le débat sur les politiques migratoires de l'Union européenne. Ce mardi, des discussions ont eu lieu au sein de la Commission, à Luxembourg, entre les ministres de l'Intérieur des différents pays membres, sur la politique de demande d'asile des migrants. Mais, sauf surprise, les règles actuellement en vigueur, selon lesquelles le pays d'arrivée doit traiter ces demandes, ne devraient pas être modifiées. BFMTV.com fait le point, carte à l'appui, sur les voies d'accès empruntées par les migrants, souvent au péril de leur vie, pour pénétrer dans l'espace Schengen. > Des portes d'entrée au Sud et à l'Est Listées par Frontex, l'agence de surveillance des frontières européennes, mise en place en 2004, les portes d'entrées empruntées par les migrants pour pénétrer dans l'Union européenne sont au nombre de huit, réparties sur les fronts méditerranéen et oriental du Vieux Continent. > Des chiffres en baisse

Termes clés de la migration | Organisation internationale pour les migrations Apatride - Individu sans nationalité, soit qu'il n'en ait jamais eu, soit qu’en ayant eu une, il l'ait perdue sans en acquérir une autre. L'état d'apatridie prive l'individu des droits – et supprime les devoirs – attachés à la nationalité à savoir, notamment, le droit à la protection diplomatique et le droit de revenir dans son pays d'origine. En droit international général, la Convention relative au statut des apatrides (1954) organise la condition juridique des apatrides et leur accorde un certain nombre de droits, notamment en matière économique et sociale. Assimilation - Processus par lequel un premier groupe social ou ethnique généralement minoritaire adopte les traits culturels (langue, traditions, valeurs, moeurs, etc.) d'un second groupe, généralement majoritaire. Coopération technique - Action coordonnée par laquelle deux ou plusieurs acteurs mettent en commun des moyens matériels et humains en vue d'atteindre un résultat donné dans un domaine technique. Sources

meanwhile at the borders this page documents incidents where immigrants have died while trying to enter Europe. the list is by no means complete as it only contains incidents that have been reported in the media. most of the deaths at the border never make it into the papers. also it only counts confirmed deaths while in incidents at sea (which make up the majority of the cases) there are often substantial amounts of people who are missing or unaccounted for. it is safe to assume that most of them have also died. Since we started collecting such incidents here in december 2002 the number of victims has risen to 3899. Of these, 588 persons died in 2003, 296 in 2004, 343 in 2005, 653 in 2006, 732 in 2007, 682 in 2008 and 431 in 2009]. you can also get the contents of this page as a rss 2.0 feed 24.Nov.10: Police in Amphilochia in western Greece have found the bodies of four dead migrants in a truck abandoned outside a cemetery. 11.Jan.08: A dinghy crossed courses with.

Les chemins tragiques de l'exil vers l'Europe (graphiques) Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Par où passent-ils ? Les milliers de décès de migrants ces derniers mois ont braqué les feux de l'actualité sur leurs dangereux périples à travers les mers. Les chemins qu'ils traversent sont longs et semés d'embûches, qui s'avèrent fatales pour un grand nombre d'entre eux. The Economist a publié une série de cartes et de graphiques qui aident à visualiser l'ampleur des migrations, spécifiquement à travers les continents africain, asiatique et européen. Comme une toile, les principaux chemins de l'exil apparaissent sur une carte qui reprend les données du Centre international pour la politique migratoire et de Frontex. Le journal rappelle que la guerre en Syrie a déplacé pas moins de 12 millions de personnes. La carte ci-dessus montre les endroits les plus mortels pour les candidats à l'exil. Un espoir de décourager les migrants ? L'augmentation du nombre de morts durant ces traversées interroge. W.

Mourir aux portes de l'Europe « Un nouveau drame de l’immigration », déclarent les présentateurs de télévision d’un air contrit : jeudi 3 octobre, le naufrage, au large de l’île italienne de Lampedusa, d’une embarcation partie de Libye et qui transportait de quatre cent cinquante à cinq cents migrants s’est soldé par la mort d’au moins trois cents personnes. Dans l’exposition d’esquisses cartographiques « Cartes en colère », Philippe Rekacewicz revenait, à partir de plusieurs figures, sur la « véritable stratégie de guerre » mise en œuvre par l’Europe pour contenir « l’envahisseur ». Extrait. Le monde Interdit Un monde sanctuarisé Esquisse cartographique de Philippe Rekacewicz, extraite de l’exposition « Cartes en colères » présentée à la maison des métallos à Paris en octobre 2012. C’est étrange, cette peur paranoïaque de l’invasion, cette volonté de se « protéger » coûte que coûte de ces êtres humains qui, chaque année, prennent le chemin de l’exil vers les pays riches qu’ils imaginent terre d’espérance. Manichéen ?

Migrations : des idées et des cartes pour aller à l’encontre des politiques Cafés géographiques de Montpellier du 26 janvier 2016 au Gazette Café. Nous tenons à remercier avant tout Olivier Clochard pour sa venue ce soir. Docteur en géographie et chargé de recherche au CNRS (UMR Migrinter, Poitiers), il est spécialiste des migrations et à ce titre est membre de Migreurop, « réseau européen et africain de militants et de chercheurs dont l’objectif est de faire connaître et de lutter contre la généralisation de l’enfermement des étrangers et la multiplication des camps, dispositif au cœur de la politique d’externalisation de l’Union européenne » (extrait de www.migreurop.org). Après avoir rédigé Atlas des migrants en Europe. Géographie critique des politiques migratoires (éditions 2009 et 2012) sujet compliqué et sensible, brûlant d’actualité, Olivier Clochard poursuit ses recherches actuellement à Calais où il avait fait sa thèse mais aussi à Chypre et sur d’autres terrains (Bruxelles, Marseille). I/ Des visas pour voyager ? 1) La prison (3-4 mois par exemple).

Aider les réfugiés, comment? - Le blog d'Anne Thoumieux AUTRES LIEUX de CAMPS à Paris - Des familles syriennes sont Porte de St Ouen rue Louis-Pasteur Vallery-Radot, entre l'Hôpital Bichat et le périphérique. Ils ont une vingtaine d'enfants, des bébés et des femmes enceintes, tous en attente d'être relogés. (Update du 12 sept): dimanche soir ils ont été violemment délogés, enfants compris, de force (!!!) Le camp présente un GROS problème sanitaire et des besoins spécifiques. Pour toutes vos questions concernant le camp de la porte St Ouen (dons, hôtels, sanitaire, bénévolat, medias, administration, situation etc...), vous pouvez désormais écrire au collectif collectifrefugiesPSO(at)gmail.com qui vous guidera. - Il existe aussi un autre camps à St Ouen, de roms, dont les enfants sont scolarisés alors qu'ils campent devant la mairie (imaginez un enfant à l'école après une nuit dehors...) et ont aussi besoin de vêtements pour aller à l'école et rester dignes là bas. (Ci dessous un tableau récap, cliquez pour agrandir. - Pour Champagne sur Seine:

La frontière migratoire européenne 1. La ligne Prenons comme point de départ la carte de l’espace Schengen. La première convention de Schengen date de 1985. Son premier objectif était de garantir tout autant le liberté de circulation des hommes et des marchandises que la sécurité des frontières extérieurs de l'Union. La raison d’être de cette convention consistait à mettre en place une abolition des frontières sans pour autant perdre le contrôle de la circulation des étrangers non européens. 2. L’enfermement des migrants est également est moyen de contrôler et de limiter les mouvements de population. 3. Entre 1996 et 2016, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) estime à 60 000 le nombre de migrants morts ou disparus à travers le monde. 4. À la surface du globe, la population et la richesse sont réparties de façons inégales. La carte présentée ici dessine deux mondes.

La butte rouge migratoire | Carnet cartographique Migrations, réfugiés, exil - Collège de France - 12 octobre 2016 Les 12, 13 et 14 octobre 2016 Depuis l’été 2015, l’afflux massif de réfugiés quittant le Moyen Orient est généralement présenté dans le débat public comme une « crise des migrants » qui mettrait à l’épreuve les défenses sécuritaires de l’Europe. On pourrait à l’inverse défendre l’idée que ce défi humanitaire place les réfugiés face à la crise de l’Europe. Elle interroge non seulement l’universalité des droits de l’homme, mais l’histoire même des rapports des sociétés aux grandes vagues migratoires qui les constituent. C’est à les envisager dans la longue durée, et dans une perspective délibérément interdisciplinaire, que sera consacré ce colloque de rentrée du Collège de France. Si l’on s’attachera donc à aborder sereinement les nouveaux exodes cosmopolites dans le cadre des migrations transnationales induites par la mondialisation, on n’en abordera pas moins de front les enjeux politiques que soulève cette question aujourd’hui.

Las 12 claves del espacio Schengen 1. ¿Qué es Schengen? El espacio Schengen, que hoy está formado por 26 países (Alemania, Austria, Bélgica, Dinamarca, Eslovaquia, Eslovenia, España, Estonia, Finlandia, Francia, Grecia, Hungría, Italia, Letonia, Lituania, Luxemburgo, Malta, Países Bajos, Polonia, Portugal y Suecia dentro de la Unión Europea, así como Islandia, Liechtenstein, Noruega y Suiza), se creó en 1985 con cinco miembros (Bélgica, Alemania, Francia, Luxemburgo y los Países Bajos) y ha ido creciendo desde entonces. Dentro del espacio Schengen no hay fronteras interiores. Un ciudadano de cualquiera de esos países puede viajar libremente, sin controles, tal y como si se desplazara dentro de su propio país. No todos los países de la UE forman parte del espacio. 2. Los cinco Estados 'fundadores' se pusieron de acuerdo en 1985 y firmaron el Convenio de Aplicación en junio de 1990. 3. La creación del espacio Schengen tiene dos vertientes. 4. No. 5. El SIS tiene sus servidores y bases de datos en Estrasburgo. 6. 7. 8. 9.

Related: