background preloader

À l'école du TDAH : une exploration des stratégies efficaces

À l'école du TDAH : une exploration des stratégies efficaces
Ce trouble neurodéveloppementale touche environ 5 à 8 % des enfants et 4 % des adultes. De nos jours, il existe plusieurs types d’intervention non pharmacologiques et pharmacologiques permettant d’améliorer le fonctionnement des personnes atteintes. « Ces interventions ne règlent pas le problème, mais améliorent grandement le fonctionnement au quotidien » souligne Madame Vincent. 17 octobre 2013 – Cet article est tiré d’une conférence sur les stratégies adaptatives : « Exploration des stratégies efficaces pour mieux réussir en classe avec le TDAH chez les ados et les adultes », par Dr. Annick Vincent, médecin psychiatre et conférencière. [TDAH et Ritalin : un cocktail risqué pour la dépendance aux stupéfiants?] T pour trouble Les répercussions de ce déficit de l’attention concernent toutes les sphères de la vie, allant de l’école au milieu du travail. D pour déficit ou pour différence? A pour attention! H pour gestion de l’hyperactivité ou de l’impulsivité [TDAH : la méditation à l’étude]

http://rire.ctreq.qc.ca/2013/10/ecole-tdah/

Related:  TdahSolutions TDAHLES DYS : handicaps invisiblesTDAHtroubles

TDAH, TDA : Causes, Symptômes, diagnostic et traitement du TDAH Qu’est-ce que le trouble de l’attention avec hyperactivité ( TDAH , TDA) ? Déficit de l’attention avec hyperactivité ( TDAH ) est l’un des troubles pédiatriques les plus courants et peut se poursuivre jusqu’à l’adolescence et l’âge adulte . Les symptômes comprennent : la difficulté à rester concentré et faire attention, et l’hyperactivité. Le TDAH a trois sous-types : Hyperactivité-impulsivité prédominante inattention sans hyperactivité hyperactivité-impulsivité et inattention La plupart des enfants ont le type combiné du TDAH. Quelles sont les Causes du TDAH

TDAH : la méditation à l’étude Quoi de neuf? TDAH : la méditation à l’étude Publié le 18 avril 2013 par Carolann Claveau L'iPad pour les enfants - Voyage en dyslexie, un ebook au pays des mots Si l’App Store regorge de bonnes applications pour les enfants, il ne faut pas non plus négliger l’iBook Store capable de renfermer aussi quelques bons ouvrages adaptés au jeune public comme c’est le cas de notre Voyage en dyslexie, l’histoire de deux enfants qui vont apprendre à se rassurer vis-à-vis des mots. 5 codes sont à gagner à la fin de cet article. Si d’habitude c’est du côté de l’App Store que nous tournons notre regard pour vous trouver de bonnes applications pour les enfants, c’est du côté de l’iBook Store que nous vous entrainons cette semaine, en compagnie de Zoe et Alec, deux jeunes enfants qui souffrent de dyslexie. Ce Voyage en dyslexie est aussi l’occasion de mettre des mots sur ce dysfonctionnement qui fait que, justement, on peut avoir peur des mots. Sans entrer dans le détail, la dyslexie est un trouble (et non une maladie) de l’apprentissage de la lecture. Elle se manifeste par la difficulté à identifier les lettres, les syllabes et les mots. - Poca

Les fonctions exécutives : Un outil pour la réussite scolaire Par Annie Bernier, Université de Montréal Les fonctions exécutives (FE) sont des fonctions mentales d’une grande importance pour la réussite des enfants à l’école. Elles sous-tendent plusieurs habiletés fort utiles pour assurer le fonctionnement optimal de l’enfant en classe et en contexte scolaire : Contrôler ses impulsions, résister aux distractions, passer aisément d’une activité à une autre, se souvenir de ce que l’on vient d’apprendre même si une distraction a eu lieu, ou encore choisir de maintenir son attention sur une tâche ennuyante mais importante. Plusieurs chercheurs se sont donc intéressés à évaluer formellement si les FEs sont bel et bien associées à la réussite scolaire.

Les récentes avancées de la recherche sur le TDAH Dans cet article produit par trois spécialistes de la psychologie, on identifie six mythes entretenus à l’égard du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) et on rectifie les faits. Mythe 1 : L’hyperactivité et l’impulsivité sont les principales causes des difficultés d’apprentissage rencontrées chez les élèves TDAH Pour la gestion de classe, les symptômes de l’hyperactivité et ceux de l’impulsivité peuvent être contraignants.

le blog des dys, le site – TDAH : Trouble Déficitaire d’Attention/avec Hyperactivité. Communément et encore trop souvent, on parle d’enfant hyperactif. Dans l’esprit commun ce sont de enfants qui bougent beaucoup, voir beaucoup trop, fatiguant, comme montés sur pile, fonctionnant à 200% toute la journée et que les parents ne savent tenir. Pour parler de la même chose, je crois qu’il faut d’abord bien s’entendre sur le terme hyperactivité. Il existe plusieurs formes d’hyperactivité : - pseudo-hyperactivité : hyperactivité réactionnelle dite encore de type secondaire, hyperactivité psycho-éducative, hyperactivité consécutive à des troubles bi-polaires.

Les enfants ne montent plus aux arbres Lors d’une promenade dans la campagne française, un ami me disait : « Autrefois, à la saison des cerises, nous étions tous dans les arbres à nous régaler. Maintenant, les cerises restent sur les branches. Les enfants d’aujourd’hui ne grimpent plus aux arbres. Ils sont généralement devant leurs ordinateurs. » Plusieurs études ont montré que les enfants jouent dix fois moins ensemble, dans les lieux publics, la rue notamment, qu’il y a trente ans.(1) Le contact avec la nature se limite souvent à une image de fond d’écran d’ordinateur et les jeux sont de plus en plus solitaires, virtuellement violents, dénués de beauté, d’émerveillement, d’esprit de camaraderie et de satisfactions simples. Entre 1997 et 2003, le pourcentage des enfants de 9 à 12 ans qui passaient du temps dehors à jouer ensemble, à faire des randonnées ou du jardinage a chuté de moitié.(2)

Mindmapping et trouble de l’attention (TDA/H) chez l’adulte Le mindmapping peut-il aider des personnes sujettes au trouble de l’attention ? Par sa structuration, son côté coloré et imagé, le mindmapping est une technique particulièrement adaptée aux personnes dont l’attention est vite perturbée. On connaît depuis un certain temps les effets bénéfiques du mindmapping sur les enfants dyslexiques. 8 choses à ne pas dire à un parent d’enfant TDAH Lorsque l’on parle de trouble de comportement comme le TDAH, même si on sait tous ce que c’est un trouble neurologique, on fait face à de nombreux préjugés, à de nombreux commentaires des gens qui nous entourent. Ces mots qui tuent, on les entend à répétition et chaque fois, ils nous blessent, ils nous peinent, c’est une perpétuelle torture. Si vous avez des personnes de votre entourage, surtout des proches, qui ont des enfants TDAH, voici ce que vous devez à tout prix éviter de leur dire: Tu manques d’autorité, c’est un enfant Roi – On juge alors les compétences parentales, l’éducation que les parents donnent à leurs enfants.

Pour aider les élèves qui ont la bougeotte Hyperactifs ? Hyperkinétiques ? TDAH ? Ou juste un peu "bougeaillons" ? "Arrête de bouger et concentre-toi !" Autres troubles mentaux pouvant ressembler au TDAH - Association Elisabeth d’Ornano para el Trouble de déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) Aucun trouble mental ne peut être diagnostiqué au moyen d’un examen physique objectif. Le diagnostic est clinique et l’outil nécessaire est la connaissance des pathologies psychiatriques et du développement normal des enfants. Un bon historique clinique est la base de tout diagnostic en psychiatrie. Hyperactivité : se tortiller aide l’apprentissage Mardi, 2 juin, 2015 - 12:40 - Réseau d'information pour la réussite éducative (CTREQ) « Assis toi bien et concentre-toi! » Voilà ce que répètent désespérément depuis plusieurs décennies parents et enseignants frustrés aux enfants ayant un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Une nouvelle étude est susceptible de venir changer ce discours. Selon cette étude publiée dans le Journal of Abnormal Child Psychology, taper du pied, se balancer les jambes ou se tortiller sur sa chaise sont des mouvements dont l’enfant ayant un TDAH a vitalement besoin pour retenir l’information et réaliser des tâches cognitivement complexes. Pour permettre aux enfants atteints d’un TDAH d’apprendre, on ne doit donc pas restreindre leurs mouvements spontanés.

Related: