background preloader

Hébergements insolites : une offre foisonnante pour un marché de niche

Hébergements insolites : une offre foisonnante pour un marché de niche
''L'insolite dégage une atmosphère particulière, qui permet d’être plus proche de la nature", explique Marie-Hélène Piovano, éditrice du site Internet Ikinat, qui met en ligne toutes sortes d’hébergements : cabanes forestières, tentes, habitats flottants, hybrides ou troglodytes… Leur conception souvent rudimentaire offre une prise directe avec l’environnement, d’autant qu’ils disposent rarement d’électricité, d’eau courante et de tout-à-l’égout. On s’éclaire à la bougie, on cuisine au feu de bois et on utilise des toilettes sèches. La TV fait place à la convivialité. Les parents en profitent pour inculquer le respect de l’environnement à leurs enfants, qui vivent in situ le pourquoi du comment des écosystèmes : "les toilettes sèches vont au compost et le reste des repas aux poules", détaille Jérémy Picard, gérant d’Altipik Camp. Natura Lodge a donné une seconde vie à un petit avion de tourisme, en le convertissant en chambre d’hôtes - Photo DR Autres articles Related:  Mission opérationnelle

L'hébergement insolite n'a pas de problème de commercialisation et si c'était l'avenir ? (yourtes et cabanes dans les arbres inside) Email 4EmailShare J’ai finalement trouvé quelque chose d’assez sympa, et qui, surtout, cadrait avec ce que voulait essayer mon épouse : de l’hébergement insolite et plus particulièrement une nuit dans une yourte ou une cabane dans un arbre. Je vais vous faire grâce des détails de mon séjour, cela n’intéresse pas grand monde. Je vous recommande néanmoins le Domaine Arvor, près de Dinan, pour son concept, confort et qualité d’accueil. Le Domaine Arvor est une chambre d’hôtes (3), avec des gîtes (3 aussi) et des hébergements insolites : 2 yourtes, 2 tipis, 2 tentes berbères, une roulotte et une cabane dans un arbre. Les hébergements insolites (tentes) ne possèdent pas d’eau courante (donc pas de toilettes ni douche) mais sont équipés en électricité. Je vous laisse aller visiter le site de ces cabanes dans les arbres en Bretagne (vous avez vu cette belle ancre !) Bon, je vous mets néanmoins une vidéo, cela manque à leur site internet Revenons au sujet de cet article. Thomas Yung

Boutique hotel Le Marianne : les Champs Elysées à la maison En bon résidant parisien, je n’ai pas vraiment l’habitude de m’offrir une petite balade sur les Champs Elysées. Et pourtant, les Champs font parti intégrante de la carte postale parisienne. Et figurez-vous que j’ai eu la chance de passer une nuit dans un charmant boutique hôtel au coeur du 8ème arrondissement, l’hôtel Le Marianne. Un chez soi cosy et arty Cet ancien immeuble de bureau rue Baudry, à 5 min à pieds des Champs-Elysées a entièrement été repris par l’architecte Vincent Bastie pour nous offrir un espace cosy, arty où on se sent très rapidement chez soi. Un très joli chez soi. Dès votre arrivée c’est un accueil chaleureux qui vous attend : ce qui pourrait être un superbe salon avec bon feu de cheminée, une déco équilibrée et plutôt artistique. Esprit intimiste Côté chambre, la petite trentaine de chambres préserve cet esprit intimiste. La sobriété des lignes, l’éclairage parfaitement équilibrée, un mobilier élégant : un régal pour les yeux, un repos pour l’esprit.

- Aller au contenu Aller au menu principal Liens transversaux haut Menu principal Passer le menu Liste des raccourcis Aide Thèmes Résumé Liens Voir le document en anglais Liens transversaux bas Sites partenaires Norvège : ce flocon de neige géant est un hôtel D’ici peu, la Norvège accueillera un complexe hôtelier d’un nouveau genre au cœur de ses fjords. Flottant sur l’eau, il s’agit d’un hôtel de verre dont le design s’inspire d’un flocon de neige. Une structure innovante qui promet une vue imprenable pour les aurores boréales. On doit ce concept au cabinet d’architecture Dutch Docklands, en collaboration avec Waterstudio. Pour l’heure, cette station hôtelière en flocon de neige demeure un projet.

Tourisme insolite, plus qu'un effet de mode, une réelle tendance Publié le 15 décembre 2015 Cœur de métier du réseau Cabanes de France, les hébergements insolites ont le vent en poupe et s’inscrivent comme la réelle tendance du moment. Simple effet de mode ? Pas si sûr. Un chiffre symbolique : les professionnels de la construction de cabanes perchées n’estiment que le nombre de cabanes dans les arbres en France à doublé au cours de ces 3 à 4 dernières années. Les medias ont bien perçu cette tendance, et si au cours de ces dernières années ont a régulièrement pu voir des parcs d’hébergements insolite dans des journaux télévisés (bien souvent à l’édition de 13h d’une chaine bien connue ou dans les editions régionales de France 3), ce sont désormais à des heures de grande audience qu’on consacre des émissions entières à ces concepts. Pourquoi donc, ce qu’on pourrait qualifier d’effet de mode ce nouveau tourisme, n’en est pas un ? Thomas Villetard

Tourisme insolite, plus qu'un effet de mode, une réelle tendance Publié le 15 décembre 2015 Cœur de métier du réseau Cabanes de France, les hébergements insolites ont le vent en poupe et s’inscrivent comme la réelle tendance du moment. Simple effet de mode ? Pas si sûr. Il y a déjà quelques années on parlait déjà d’un effet de mode, et la réalité à montré que la tendance est toujours là et la demande n’a fait que croitre ces dernières années. Un chiffre symbolique : les professionnels de la construction de cabanes perchées n’estiment que le nombre de cabanes dans les arbres en France à doublé au cours de ces 3 à 4 dernières années. Les medias ont bien perçu cette tendance, et si au cours de ces dernières années ont a régulièrement pu voir des parcs d’hébergements insolite dans des journaux télévisés (bien souvent à l’édition de 13h d’une chaine bien connue ou dans les editions régionales de France 3), ce sont désormais à des heures de grande audience qu’on consacre des émissions entières à ces concepts. Thomas Villetard

Tourisme insolite, plus qu'un effet de mode, une réelle tendance Publié le 25 décembre 2014 Cœur de métier du réseau Cabanes de France, les hébergements insolites ont le vent en poupe et s’inscrivent comme la réelle tendance du moment. Simple effet de mode ? Pas si sûr. Il y a déjà quelques années on parlait déjà d’un effet de mode, et la réalité à montré que la tendance est toujours là et la demande n’a fait que croitre ces dernières années. Un chiffre symbolique : les professionnels de la construction de cabanes perchées n’estiment que le nombre de cabanes dans les arbres en France à doublé au cours de ces 3 à 4 dernières années. Les medias ont bien perçu cette tendance, et si au cours de ces dernières années ont a régulièrement pu voir des parcs d’hébergements insolite dans des journaux télévisés (bien souvent à l’édition de 13h d’une chaine bien connue ou dans les editions régionales de France 3), ce sont désormais à des heures de grande audience qu’on consacre des émissions entières à ces concepts. Thomas Villetard

Les hébergements insolites Par Sarah, auteur Cré-a-ti-vi-té ! Voici le maître mot, en France ou à l’autre bout du monde, de l’hôtellerie en matière d’hébergement. Le succès de l’hébergement insolite Glamper (voir notre article sur le sujet) dans un tipi en Creuse (www.vacanesdetipienfrance.com), sillonner la Drôme dans une roulotte tractée par des chevaux (www.dromeroulottesvacances.com) : cela n’est désormais plus aussi excentrique que vous l’imaginez. Nouvelles tendances de l’insolite La nouvelle tendance, qui érige tout type de lieux en logement potentiel, et propose des nuitées dans des endroits détournés tels qu’une ancienne prison, un couvent, un ballon dirigeable, un aquarium, un train désaffecté ou même un tonneau (www.hotels-insolites.com) ! Insolite et pleine nature La vague néo-extravagante de l’insolite Pour vous le mot « vacances » rime avec « avion » et vous ne vous sentez jamais plus relax’ que lorsque vous décollez pour de nouveaux horizons ? L’hôtellerie insolite au fil de l’eau Combien ça coûte ?

Nouveau phénomène dans l'hôtellerie de plein air | Blog camping La Guyonnière LE GLAMPING, c’est la nouvelle tendance du « tourisme de plein air » ÉCOLO-CHIC, ce nouveau mode de tourisme tente de concilier luxe et nature, confort et authenticité. Pour les plus rétissants, c’est une manière intéressante de mêler vacances, confort et respect de l’environnement. Car oui le glamping c’est la contraction de glamour et camping. Le but est de tenter un retour au « tourisme de plein air » tout en balayant les idées préconçues sur ce mode d’hébergement qui est trop souvent assimilé à : tentes, inconfort et « vie dans les bois ». Cela devient possible en modernisant l’image du camping, en proposant des prestations « haut de gamme », confortables et chic, tout en conservant l’esprit du respect de l’environnement qui dorénavant est primordial pour tous. Le Glamping a pour but d’éveiller la curiosité des vacanciers, de toucher une clientèle plus importante, plus exigeante aussi. Quels sont les hébergements stars du glamping? * Tout d’abord les bungalows ou tentes toilées.

Thomas Villetard: « Avec Cabanes de France, nous avons développé le premier réseau français d’hébergements insolites » INTERVIEW. Dans le cadre du Salon Mondial du Tourisme organisé du 22 au 24 Mars à Paris, l'équipe de rédaction du réseau ATD a rencontré Thomas Villetard, directeur du réseau Cabanes de France. Il partageait son stand avec son associé Mathieu Malleret, directeur de la société Abane qui construit des cabanes adaptées aux arbres. Journal du Tourisme Durable: Comment est né votre projet de réseau des cabanes et des hébergements insolites ? Thomas Villetard: Lancée en 2004, la société Abane construit des cabanes dans les arbres depuis 9 ans en France et plus récemment à l’étranger, notamment en Espagne, en Italie et en Suisse. Journal du Tourisme Durable: Pouvez-vous nous parler des aspects financiers et techniques liés à la construction des cabanes dans les arbres ? Journal du Tourisme Durable: Comment devenir membre au sein de votre réseau ? Thomas Villetard: La demande de référencement sur le site est volontaire et gratuite.

Une charte pour l'insolite - marie, rédactrice free-lance Qu'est-ce qui est en bois ou en toile, pousse dans nos bois et de nos champs, s'installe rapidement dans les branches ou sur le sol, et joue les stars dans les colonnes de nos magazines de tourisme ? Les hébergements insolites bien sûr ! Pour bien choisir entre roulottes, cabanes, yourtes et autres tipis, le réseau Gîtes de France® a décidé de donner des repères aux hôtes. photo Gîte La Mésange, Pays d'Auge, Calvados Aller passer quelques jours confortablement et haut perché dans un chêne, tel un Tarzan des temps modernes ; s'imaginer partir loin dans une yourte mongole, sans prendre l'avion (coûteux économiquement et en énergie); se prendre pour un saltimbanque coupé de la fureur de la ville, dans une roulotte qui sent bon le bois... le besoin d'évasion à quelques kilomètres de chez soi est toujours plus fort. Un tourisme « ailleurs-ici » Le prix de l'insolite Mais qu'est-ce qu'un véritable hébergement insolite ? Une qualité qui a un coût.

Related: