background preloader

Les Femmes et la Grande Guerre

Les Femmes et la Grande Guerre

http://femmes1914-1918.blogspot.com/

Related:  condition féminineLes femmes pendant la Guerre 14-18EPIcivils et militaires durant la Grande GuerreMaster recherche: sujet de BD: Manga Candy

Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Enseigner la première guerre mondiale - Les femmes et la 1ère guerre mondiale par Jocelyne et Jean-Pierre Husson Pendant la 1ère guerre mondiale la contribution des femmes à l'effort de guerre a revêtu des formes multiples : - courage des femmes d'agriculteurs qui, dans une France encore à dominante rurale et agricole, ont dû assumer à partir de l'été 1914 les durs travaux des champs ; - dévouement des infirmières qui ont soigné les soldats blessés dans les hôpitaux de guerre et les maisons de convalescence ; - compassion des « marraines de guerre » qui écrivaient et envoyaient des colis aux soldats du front, rendaient visite aux blessés dans les hopitaux ; - courage aussi des femmes des villes qui ont dû pallier le manque de main d'oeuvre dans de nombreux secteurs d'activités, distribuant le courrier, conduisant les tramways, travaillant plus de 10 heures par jour dans les usines d'armement. 1/ L'appel aux Françaises de Viviani « Debout, femmes françaises, jeunes enfants, filles et fils de la patrie. Remplacez sur le champ de travail ceux qui sont sur le champ de bataille. 14-18.

Les femmes dans la Grande Guerre+docs Cette carte postale produite par l'éditeur toulousain Laclau et cette photographie extraite de l'album de la poudrerie condensent l'essentiel des discours et des représentations sur les femmes pendant la Première Guerre mondiale : la première évoque des figures féminines rassurantes - l'infirmière, la fiancée, la mère ; la seconde montre le travail des femmes à la Poudrerie de Toulouse, activité traditionnellement dévolue aux hommes avant l'entrée en guerre. Mais derrière ces icônes, se profile une réalité nettement plus complexe... Le point sur... les femmes dans la Grande Guerre La guerre est d'abord une épreuve pour les femmes. Nombreuses sont les mères, les épouses, les filles ou les sœurs de soldats mobilisés à attendre des nouvelles de leur proche au front, à s'inquiéter de son silence, qui peut être synonyme de blessure ou de mort.

Vivez la première guerre mondiale de l'intérieur Voici 100 ans, pendant l'été 1914, se déclenchait le plus effroyable conflit armé de tous les temps, qui vit s'affronter les ressortissants de 80 nations sur le sol européen. La première guerre mondiale commençait et allait durer quatre très longues années, tuant plus de 18,5 millions de civils et de soldats, quasiment à parts égales. Cent ans plus tard, les commémorations se succèdent. La guerre de 14-18+docs Contrairement à ce qui est généralement admis, l’émancipation féminine en France ne commence pas pendant la Première Guerre mondiale. Certes, les images de femmes participant à l’effort de guerre, en travaillant à des métiers alors exclusivement réservés aux hommes ou en soignant les soldats, ont induit ce constat ; de plus, au lendemain de la Première guerre mondiale, la population française a un nouveau visage, plus féminin, avec 1 103 femmes pour 1 000 hommes en 1921, et les nouvelles responsabilités de chef de famille des veuves de guerre ou l’abandon du corset et la mode à la garçonne de l’après-guerre ont renforcé cette idée de libéralisation de la condition féminine. Mais c’est oublier le taux d’activité féminin avant la Grande Guerre, qui représente déjà, en 1906, 37 % de la population active.

14 mai 1917 : quand des "midinettes" en grève font changer la loi Parti d'une revendication salariale et accueilli avec bienveillance par les autorités, il durera 14 jours et débouchera sur le vote d'une loi instaurant la semaine de cinq jours et demi et l'ébauche de ce qui deviendra les conventions collectives. Cette grève comme bien d'autres. Dans un atelier de couture parisienne, des "midinettes" se rassemblent. L'humeur est mauvaise. Celles que l'on surnomme ainsi à cause de leur repas de midi pris sur le pouce (midi et dînette, ce qui donne midinette), travaillent dix heures par jour pour les grandes dames de la société, souvent bien plus oisives. Celles de l'atelier Jenny, sur les Champs-Elysées, viennent d'apprendre que leur semaine sera amputée du samedi après-midi.

RECIT FRANCETV INFO. "Je ne crains pas la mort mais j’ai peur d’avoir peur" : à Verdun, au cœur des tranchées à travers le journal inédit d'un poilu Arrivé à Bisseuil, en Champagne, Louis n’a que peu de temps pour faire connaissance avec ses hommes avant de partir au combat : une cinquantaine de soldats, dont quarante combattants et une dizaine d’hommes affectés à l’intendance. Sa section, la 3e, est composée pour moitié de poilus aguerris, de "braves types un peu frondeurs, mais courageux et dégourdis", et pour moitié de jeunes de la classe 1915. Eux n’ont jamais vu le feu, ce qui convient très bien au jeune officier, toujours angoissé de commander des hommes plus expérimentés que lui. A cet endroit de la Marne, les choses sérieuses commencent. L’état-major est toujours persuadé qu’une victoire de grande ampleur est possible sous réserve de percer le front puis d’envoyer des troupes fraîches pour exploiter la trouée. En clair ?

Femmes et politique dans la France Femmes et politique, une association récente dans la recherche historique comme dans la réalité. La – ou le – politique, affaire d’hommes, est une représentation classique qui n’est pas propre à la France mais il faut noter le décalage d’un siècle entre hommes et femmes dans l’accès à la citoyenneté, qui n’a pas d’équivalent ailleurs. Des femmes peu présentes dans l’histoire politique car quasi absentes de la scène politique, ce qui ne veut pas dire qu’elles ne sont pas intervenues dès le 19e siècle (exemple de Louise Michel lors de la Commune de Paris). Une fois le droit de vote obtenu, rares sont celles qui ont accédé alors à l’éligibilité, jusqu’aux deux dernières décennies du 20e siècle.

Les EPI : ressources produites par le groupe thématique de l'académie de Versailles - Réforme du collège Le diaporama, le schéma et les textes ci-joints ont d’abord été conçus comme des outils de formation. Nous les proposons ici à la réflexion de chacun. La carte mentale « 10-Presentation synthétique » permet d’articuler l’ensemble des documents. Ces derniers ont vocation à expliciter les enjeux des EPI et à aider à leur construction. Ils pourront être utilisés lors d’animations pédagogiques, pour tout ou partie suivant les besoins. 1.

Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? La Première Guerre mondiale a vu plus de 8 millions d'hommes être mobilisés en France. Comment savoir si la personne sur laquelle je fais des recherches a été mobilisée ? Une seule certitude : les classes mobilisées. Grâce aux états des classes publiés tous les ans et dont il était fait une forte publicité dans les communes et la presse, on sait quelles furent les classes mobilisées pendant la guerre : celles de 1887 à 1919. Pas 1886 ni 1920 comme on peut le lire parfois. Palmares 2016 du Prix L'Oreal-UNESCO Pour les Femmes et la Science La Fondation L’Oréal et l’UNESCO dévoilent aujourd’hui le nom des cinq femmes scientifiques d’exception qui recevront le Prix 2016 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science dans le domaine des Sciences de la Vie, lors de la Cérémonie qui aura lieu le 24 mars prochain à Paris. Sur proposition de plus de 2 600 scientifiques de premier plan dans le monde entier, cinq Lauréates ont été sélectionnées par un jury indépendant international de 13 personnalités reconnues de la communauté internationale scientifique, présidé cette année par le Professeur Elizabeth H. Blackburn, Lauréate du Prix L'Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2008, Prix Nobel de Physiologie ou Médecine 2009 et première femme à présider ce jury prestigieux. Professeur Emmanuelle CHARPENTIER Professeur, Max Planck Institute for Infection Biology, Berlin, Germany Professeur Jennifer DOUDNA

Chronologie de la place des femmes dans les sciences Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ceci est une chronologie de la place des femmes en sciences. VIe siècle av. J.-C.

Related: