background preloader

Découverte d'un site internet vieux de 2.000 ans...

Découverte d'un site internet vieux de 2.000 ans...
Related:  Informer deformer

Le dahu, animal protégé; La partie montagneuse de la commune de Reignier, la "Colline", située à l'ouest de la ligne de chemin de fer, a été classé zone de protection du dahu, par arrété de biotope du Préfet de la Haute-Savoie en date du 1er avril 1967. La chasse au dahu y est strictement interdite, de même que sa photographie. Des aires spéciale de retournement pour dahu ont été aménagées, grâce à l'aide généreuse de la Direction Départementale de l'Agriculture. Cet animal méconnu a été l'objet de nombreux articles de presse récents. Nous en reproduisons deux ci-dessous avec l'aimable autorisation des auteurs. Malheureusement, se pose aujourd'hui la grave question de savoir si, comme tant d'autres espèces, le dahu est en voie de dispartion. Le dahu, insaississable et pourtant vivace EN CETTE époque où la bio-diversité est en chute libre, le cas du dahu défie la logique. Est-ce pour cela que l'animal est parvenu à rester si vivant dans notre imaginaire ? Marcel Jacquat, par exemple. Animal social Catherine Vincent

Chasse au dahu (chasse au dahut) Avant d'écrire cette page, j'ai pris l'avis d'un avocat, car la chasse du dahu est formellement interdite. Je vous indique donc que c'est une infraction, et que ce que je vous dis raconte la façon de chasser au temps où c'était permis. A vous de voir si vous voulez prendre des risques, ce n'est plus mon affaire.... Pour chasser le dahu, il faut, trois jours avant, confectionner les omelettes : trois ou quatre de cinq oeufs chacune (des oeufs de poule conviennent très bien). Je rappelle que le dahu de Camargue n'aime pas les omelettes trop fraiches. On met les omelettes dans un sac, on s'équipe bien, on prend de l'eau et une petite tente pour la nuit. Lorsqu'on est dans la zone de chasse, on poste le chasseur principal avec un sac à la limite de l'eau et de la berge, avec une grosse omelette au fond du sac. Automatiquement le dahu est attiré (ça peut prendre une bonne heure).

Vidange du Lac d'Annecy, printemps 2002 Brave Patrie 6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises – Les Outils Tice Article mis à jour le 18 novembre 2015 par Fidel Navamuel Pas facile de faire la part des choses quand l’actualité s’emballe et que les chaines d’info en continu mais surtout les réseaux sociaux démultiplient à l’infini la diffusion des informations et des images. Une image puissante est à elle seule une histoire qui peut se propager à une vitesse phénoménale. Pas si évident pour monsieur tout le monde, voici quand même quelques outils simples pour éviter d’être manipulé par des images non vérifiées. TinEye et Google Reverse Image Search sont deux outils assez connus qui permettent de chercher des images similaires à l’image à vérifier. Liens : TinEye et Google Reverse Image Search Fotoforensics et Findexif. Liens: Fotoforensics et Findexif Google Maps et Bing Maps. Liens : Google Maps, Bing Maps et Google Street view

Fiabilité / validité sur Internet : sites et pseudo-sites Voici une liste de sites internet proposant volontairement des informations erronées qui peuvent être utilisées pour la formation des élèves à la fiabilité/validité de l’information sur Internet : Indiquez nous les liens brisés pour maintenir cet article d’actualité tic.tac.doc (a) free.fr Monoxyde de dihydrogène [1] et cancer la vidange du lac d’Annecy Saint Empire d’Alneae Scientist of america : studies and statistics on the subject you need [2] Les rhinogrades Saint Pixel : Moine enlumineur … Les graines de menhir Les chasses au Dahut/dahu : séquence pédagogique "Un Dahu au Bahut" , Edu’base documentation n°114 COLLEGE - 3eme et voici cette séance filmée sur canal Educnet. Qui est le dauphin ? Séance "Fiabilité et pertinence de l’information sur Internet" (fiche Edu’base documentation n° 84) COLLEGE - 4eme Sur Canal Educnet : une séance filmée portant sur l’analyse d’un site en biologie Séances sur la fiabilité : Wikipédia et sites de canulars, sur Docspourdocs Terminales STG [1] H2O = l’eau

Manipuler l’image de presse? | L'appareil des apparences Deux débats de société ont agité le monde des images ces derniers mois, pointant du doigt la retouche, qui serait une atteinte à l’image photographique implicitement entendue comme document. Dans le cadre de la photographie d’information, la disqualification par le World Press de Stepan Rudik, en mars dernier, montre que la pratique de la retouche semble exclue du domaine du reportage, dénaturant a priori, la vérité photographique. Par ailleurs, en septembre 2009, la députée Valérie Boyer, a proposé une loi «relative aux photographies d’images corporelles retouchées» afin que celles-ci soient signalées par une mention le précisant. On pense immédiatement aux images de corps féminins, utilisées par la publicité et par la presse féminine. Et c’est autour de ce corpus d’images que les débats médiatisés autour de cette loi ont tourné (reportages Envoyé Spécial, Metropolis, par exemple). I/ Image et texte dans le magazine 1) Omniprésence de l’image dans le magazine b) Absences remarquables

Séances sur la fiabilité de l’information, Wikipedia & les sites Canulars La séance a été menée l’an dernier en atelier avec des Terminales STG pour la préparation à la partie « étude » de l’épreuve pratique de spécialité en Terminale (son évaluation à l’oral porte entre autres sur les notions de pertinence et fiabilité de l’information) et en classe entière avec des élèves de Première STG dans le cadre de leurs cours de communication (mais elle pourrait s’adapter pour d’autres publics à mon avis, même collège), et quelques liens qui peuvent aider. Je ne pense pas qu’il faille rejeter le travail sur les sites ou les pages « bidon » et autres canulars, ça se révèle assez efficace sur le moment, ça a le mérite de faire réagir les élèves, de les faire se poser des questions (« quand même, c’est un peu gros, non ? c’est vrai ?!! pas possible !!! »). Exemple de séance Le moyen choisi pour faire passer cette idée, a été d’amener les élèves, à partir d’une prise de notes sur des sites présélectionnés, à réfléchir sur les objectifs des auteurs. Le choix des sites

Images de Sandy : des vraies, des fakes et des mèmes Chaque événement majeur est désormais l’occasion d’un déferlement d’images. Le passage de l’ouragan Sandy n’a pas manqué à la règle. Revue de web qui peut servir de base à l’élaboration d’un scénario pédagogique. Facebook, Twitter, Instagram (1), sites des journaux, blogs, les moyens de diffuser les images, vraies ou fausses, sont de plus en plus nombreux. Cité par Poynter ((l’Institut Poynter forme journalistes et responsables des médias) un tweet ironique du journaliste Andrew Katz résumait ainsi la situation : « La moitié de Twitter est une démystification des photos de Sandy postés par l’autre moitié ». Dans un article intitulé « Sorting the real Sandy photos from the fakes», le site The Atlantic donne les résultats obtenus par ce qu’il nomme son « bureau d’enquête picturale » et distingue trois type de contrefaçons : – de vraies photos, mais anciennes sorties de leur contexte ; – des montages réalisés pour l’occasion – d’anciens montages réutilisés. Des outils D’autres articles

Related: