background preloader

Le mythe de Bellerophon

Le mythe de Bellerophon
Bellérophon reçoit Pégase des mains d'Athéna Héros corinthien, Bellérophon (Βελλεροφόντης) fils de Glaucos (ou de Poséidon) répondait à l'origine au nom de Hipponoos; sa mère était la fille du roi de Mégare, Nisos, qui s'appelait soit Eurymédé soit Eurynome. Après le meurtre involontaire de son frère (Déliadès), ou suivant d'autres récits, d'un noble Corinthien tyran de son état, nommé Belléros, il dut s'expatrier et se retira à la cour de Praetos, roi de Corinthe en prenant le nom de Bellérophon. Sténébée (ou Antéia), femme du prince, l'accusa faussement d'avoir tenté de la séduire parce qu'il avait refusé ses avances. Praetos qui ne voulut pas s'attirer le courroux des Erinyes en le tuant lui-même, envoya le héros à Iobatès, son beau-frère, roi de Lycie, avec des tablettes scellées disant de le faire périr. Bellérophon et Pégase par Tiepolo © Palais Labia à Venise Iobatès lui ordonna de combattre Chimère, persuadé qu'il succomberait dans cette lutte. Chimère d'Arezzo du IVème Av.

http://mythologica.fr/grec/bellerophon.htm

Related:  Un mythe : Bellérophon contre la chimèreMythologiesM Y T H O L O G Y

Athéna Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Naissance Rôles Portail:Mythologie slave Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lumière sur... [ modifier ] Vélès (dans les langues slaves Велесъ ou Vles=Влесъ, identifié avec Volos=Волосъ) est un des dieux les plus anciens dans la mythologie slave. Il est le fils de Rod, le frère de Khors et l'époux d'Azovouchka (fille de Svarog et de mère Sva). Avec son épouse, il habite sur l'île magique Bouïane.

Épiméthée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pandore offrant la boite à Épiméthée. Épiméthée est le créateur des animaux : alors que Zeus s’apprêtait à faire apparaître la Lumière, il fallait embellir les divers éléments terrestres, or Épiméthée supplia qu'on le laisse faire, il répartit fort bien les qualités et défauts parmi les animaux, si bien qu'à la fin, il ne restait plus rien pour l'homme, qui se trouva donc nu et faible[5]. Prométhée et Épiméthée s'opposent, ils représentent deux aspects de la réflexion: la prévoyance et l'étourderie. Après avoir combattu Zeus par deux fois, Prométhée comprend qu'il y a danger à accepter un présent des dieux. Il en avertit son frère Épiméthée, qui accepte malgré tout Pandore, la femme que lui offre Hermès, au nom de Zeus, et l'épouse[6],[4].

Mythologie slave Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie slave désigne le système de croyances cosmologiques et religieuses des anciens peuples slaves avant leur évangélisation. Elle a évolué pendant plus de 3000 ans. Égide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, l’égide (en grec ancien αἰγίς / aigís) est une arme merveilleuse détenue par Zeus, offensive autant que défensive, symbole de la puissance souveraine. Mythe[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] « la précieuse égide, inaltérable et pure, D'où pendillaient cent franges merveilleusement tressées, Tout en or fin, et dont chacune valait bien cent bœufs[7]. » Au chant V (v. 738-742), la représentation diffère sensiblement :

Thôrr Ce nom signifie littéralement « Tonnerre » (thundaraz). Encore appelé Vingthôrr ou Hlôrridi ou, chose plus surprenante, Asa-Thôrr, Thôrr des Ases. Peut-être l’âss inn allmâttki, l’Ase tout-puissant, de textes à résonance visiblement chrétienne. Version continentale de son nom : Donar. Thor (Þórr en vieux norrois) ou Donar en vieil haut allemand est le dieu germanique du tonnerre. Mythologie Hécatonchires Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Thor Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Son culte est d'abord rapporté dans le monde germanique par des chroniqueurs extérieurs, notamment par Tacite. Toutefois, les mythes qui lui sont associés se retrouvent principalement dans les Eddas, textes scandinaves rédigés et compilés aux alentours du XIIIe siècle, soit quelques siècles après la christianisation officielle des derniers royaumes Vikings. Étymologie[modifier | modifier le code] Le nom de Thor (en vieux norrois Þórr) procède, comme toutes ses autres variantes régionales, du germanique commun *þonaroz ou *þunraz qui veut dire « tonnerre » [2].

Related: