background preloader

L’Histoire Secrète du Monde II, synthèse de la première partie sur l’Âge de Bronze - Laura Knight-Jadczyk –

L’Histoire Secrète du Monde II, synthèse de la première partie sur l’Âge de Bronze - Laura Knight-Jadczyk –
Cet article porte sur le dernier livre de Laura Knight-Jadczyk. C’est une synthèse des informations de la première partie de l’article du résumé de ce livre. Il est destiné à offrir une vision globale de ce qui est une toute autre approche de l’histoire de l’humanité. La première partie du volume 2 décrit la fondation des religions monothéistes durant l’Antiquité. Les religions monothéistes actuelles sont en réalité la continuation des cultes sumériens, assyriens et babyloniens du Moyen-Orient. Ce qui permet de le déterminer est l’importance des comètes dans ces traditions. Chronologie des âges sombres de l’humanité La figure de Moïse Moïse a été un personnage très influent, pourquoi ? Le dieu Shamash La Bible répète des légendes qui font référence au même personnage « mythisé ». Le Dieu de Moïse Le Dieu de Moïse comme celui des autres personnages comporte des aspects récurrents : une Terre promise, les sacrifices et la circoncision. Les phénomènes cométaires traduits par la mythologie Adad

http://newsoftomorrow.org/science/cometes/laura-knight-jadczyk-lhistoire-secrete-du-monde-ii-synthese-de-la-premiere-partie-sur-lage-de-bronze

Related:  À classer"le livre" et ses religionsMystérieuse

Nouvelle civilisation : Êtes-vous prêts ? 1ère partie Pour approfondir ce sujet, il convient de considérer un certain nombre de points : L’univers est dans un état d’harmonie sans dérèglement. Certains scientifiques pensent même que le hasard n’existe pas. Nous allons voir ensemble, à titre d’exemple, quelques extraits du livre « Dieu et la science » (1). Ce livre est né d’une série d’entretiens et au-delà, d’une rencontre entre celui que la tradition philosophique tient pour le dernier grand penseur chrétien : Jean Guitton et Igor & Grichka Bogdanov, tous deux docteurs en astrophysique et en physique théorique. Les auteurs se sont posés ces questions simples et essentielles : « D’où vient l’univers ?

Francesco Carotta : « si le Jésus Christ historique était Jules César, cela créerait un problème aux Églises, aux athées, et à la politique des occidentaux au Moyen Orient » Francesco Carotta (photo, ici avec un buste de Jules César) est un historien atypique, dont les travaux portent surtout sur Jésus Christ et Jules César. Selon lui, ils ne font qu'une seule et même personne ! Cette thèse anticonformiste et même iconoclaste, au sens propre du terme, ignorée des grands médias incompétents (pléonasme), nous a poussé à en savoir plus en l'interviewant. Juste avant, voici un extrait d'un document de près de 2 heures que nous avons sous-titré en français et qui permet d'avoir une rapide idée de l'ampleur des coïncidences entre les deux figures historiques et religieuses.

Un « iPad primitif » retrouvé dans une épave médiévale Cet outil en bois conçu au Moyen Âge avait peu ou prou l’utilité des tablettes numériques actuelles, comme l’iPad. Avec de nombreuses fonctionnalités en moins malgré tout... Une analyse plus poussée devrait nous parvenir dans le cadre d’une étude scientifique. © Ufuk Kocabaș Le lien mystérieux entre Sirius et l'histoire de l'humanité Un aspect fascinant de Sirius est la cohérence de son symbolisme et les significations qui s'y rapportent. Plusieurs grandes civilisations ont vraiment associé Sirius à un personnage ressemblant à un chien et visualisé l'étoile soit comme la source, soit comme le but final d'une force mystérieuse. Pour l'astronomie chinoise et japonaise, Sirius est connu comme ''l'étoile du loup céleste''. Plusieurs tribus indigènes d'Amérique du nord se sont référés à l'étoile en termes canins : les tribus Seri et Tohono O'odham du sud-ouest décrivent Sirius comme un ''chien qui suit le mouflon'', alors que Blackfoot (indien américain) l'appelle ''Visage de chien''. Les Cherokees couplaient Sirius avec Antarès comme étoile-chien gardienne du ''Chemin des Âmes''.

Une découverte archéologique tenue secrète en Nouvelle-Zélande Figure 1 : Le très discuté document « Embargo » signé par l’archéologue Michael Taylor et accompagné de 14 pages de « quelque chose », dont ni le public en général ni les chercheurs de bonne foi ne peuvent connaître avant l’an 2063. Le document statut, sous l’écriture de Michael Taylor, qu’une « consultation préalable requiert une approbation du Comité Consultatif de Te Roroa – Waipoua ou toute autre autorité appropriée ultérieure de Te Roroa ». La ligne imprimée, qui permettrait aux chercheurs de bonne foi l’accès à l’information, a été biffée et remplacée par, « restreinte jusqu’à 2063 ». L’objectif général de ce document, qui est d’être une page de couverture pour un ensemble d’informations archéologiques jugées « top secret », ne pourrait être plus clair. Figure 1 Nous devons, par conséquent, examiner les raisons possibles d’un tel degré de secret, « sur mesure » pour près de quatre générations.

Bibliothèque Copte de Nag Hammadi Nag Hammadi La découverte de Nag Hammadi En décembre 1945, près de la ville de Nag Hammadi, des paysans égyptiens déterraient fortuitement une jarre contenant treize codices de papyrus, des volumes reliés à plat comme nos livres et recouverts de cuir. Ils venaient de faire l’une des plus formidables découvertes de manuscrits anciens du XXe siècle.

22 : Sodome et Gomorrhe La femme de Lot se retourna et fut transformée en statue de sel … DESTINATION TERRE , Livre deuxième : Les peuples Mur de Protection Quand les archéologues trouvent des bifaces ou des silex taillés qui ont une taille telle qu'un homme actuel a déjà bien du mal à les tenir entre les mains - sans parler de s'en servir - on comprend qu'il est préférable de ne pas les exposer dans les vitrines d'un musée. Les enfants pourraient poser de pertinentes questions. Quand on trouve des ossements humains de dimension gigantesque, on préfère dire qu'ils proviennent d'aurochs ou de très grands cerfs, autrement on se pourrait se demander si les contes n'ont pas raison finalement, pour ne pas dire la Bible, c'est épouvantable! De surcroît, il y eut ce livre scandaleux des Américains Cremo et Thompson "Forbidden Archeology" (San Diego, 1993). Dans la version allemande "Verbotene Archäologie", il manque d'ailleurs le chapitre de fin. Sans doute n'a-t-on pas souhaité le présenter au public allemand.

LE MYTHE DU PÔLE NORD Le mythe, archétype de la pensée, est la mémoire des Il est l'expression: allégorique d'une expérience I une tentative fabulatoire d'explication. Pour l'Esquimau, l'Inuit, c'est l'union incestueuse entre une soeur et un frère qui présida à la création du Soleil (la soeur) et de la Lune (le frère). Les Inuit nord-groenlandais auraient pour père tutélaire un chien qui, sous forme de crotte, dans un cocon de boyaux, engrossa une fille inuit qui ne voulait pas de mari. Ainsi sont nés les phoques, les loups, les Tornit, les Inuit et les Blancs. Quant au monde, c'est une faute originelle qui, sous le signe de l'eau et d'une femme, est attachée au destin des Inuit reliés depuis toujours à la mer. La faute originelle aurait pu faire perdre à l'homme un espace vital pour son existence: la mer, poche liquide foetale, source de vie...

Enquête sur le détournement des manuscrits de la Mer Morte Conservés par le climat chaud et très sec du désert de Juda, les rouleaux de manuscrits de la mer Morte représentent la plus grande découverte archéologique du XXe siècle - un évènement considérable pour l'Eglise romaine et pour tout le monde chrétien - qui renvoie le domaine des études critiques de la Bible sur le devant de la scène. En ce sens, cette bibliothèque de plus de 800 textes jette une lumière directe sur la période critique d'où émergèrent, il y a plus de deux mille ans, à la fois le christianisme et le judaïsme rabbinique (le judaïsme actuel), explique Hershel Shanks, spécialiste américain de l'archéologie biblique dans son livre, L'Aventure des manuscrits de la mer Morte (Editions du Seuil). Que contiennent donc ces fameux rouleaux ? D'abord la Bible hébraïque, c'est-à-dire l'Ancien Testament pour les catholiques et les protestants. Elle représente à elle seule 25 % du corpus des manuscrits de la mer Morte, à l'exception du livre d'Esther. Jésus était-il essénien ?

Alignements de sites sacrés de la Terre Le système de circuits vitaux de la Terre 1. Alignements géométriques de lieux sacrés Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant 1. Alignements géométriques de lieux sacrés L'Homme ancien est de moins en moins ce qu'il était! Nos apparentes certitudes sur l’évolution humaine, et notamment le moment du passage à un niveau de développement compatible avec l’utilisation de symboles, d’outils et le feu domestique, semblent devoir être remises en cause. On place habituellement l’avènement de l’écriture, en tant que méthode de communication non verbale utilisant des symboles, à l’établissement de sociétés agraires voici environ 6 000 ans. Bien avant cela les “hommes des cavernes” peignaient les murs de leurs cavernes mais n’y laissaient point de textes.

Alignement des sites sacrés de la terre sur des lignes énergétiques telluriques Alignement des sites sacrés de la terre sur des lignes énergétiques telluriques Depuis l'espace, la Terre nous apparait comme une boule ronde et lisse très légèrement aplatie aux pôles. Nous distinguons facilement les mers et les continents, mais à première vue aucune structure régulière, aucun réseau, aucun treillis n'y sont apparents. Si un réseau de lignes structurées existe, il faut chercher d'autres indices. On peut tout d'abord noter que puisque la Terre tourne autour d'un axe qui traverse les pôles, ces points se distinguent des autres parce qu'ils ne bougent pas. Ils auront donc un statut particulier dans un réseau.

Related: