background preloader

Consommation collaborative : les meilleurs sites de partage

Consommation collaborative : les meilleurs sites de partage
Sous l’effet de la crise, nos comportements de consommation changent. D’après une étude réalisée en novembre 2012 par l’Observatoire société et consommation, 52 % des Français veulent consommer mieux et 83% préfèrent accéder à l’usage d’un produit plutôt que de le posséder. Parmi les modes de consommation alternatifs les plus en vogue on remarque l’achat d’occasion, l’emprunt entre proches, l’achat groupé et la récup’ d’objets abandonnés dans la rue. Cette économie en réseau intéresse également 52 % des Européens tentés par le recours à l’entraide, l’échange de produits, les coups de main, comme l’explique une autre étude publiée en février 2013 par L’Observatoire Cetelem. Chose intéressante, ces alternatives sont facilitées par l’émergence de nombreuses start-up, lesquelles favorisent le partage et la mise en réseau des biens, services et autres envies ou besoins de mutualisation. DÉCOUVREZ : Garde-manger collectif ou comment lutter contre le gaspillage alimentaire

http://www.toutvert.fr/consommation-collaborative-les-meilleurs-sites-de-partage/

Related:  La frugalité heureuse.trocEconomie CollaborativeRabhi, Pierre - Articles

La sobriété heureuse, nouveau modèle de société fondé sur la simplicité volontaire Rédigé par Nolwen, le 2 Feb 2014, à 15 h 25 min La crise est présente, et à travers elle le modèle économique dominant est remis en question par certains. Face aux menaces qu’elle fait peser, un certain consensus se dessine en faveur d’une croissance durable qui permettrait de réduire l’empreinte écologique et les disparités dues aux emballements récents de la machine économique. Mais pour certains intellectuels comme Pierre Rabhi, des économistes comme Serge Latouche, c’est le modèle de croissance lui-même, sur lequel est fondée la société de consommation, qui est la cause de la crise.

Sites de dons entre particuliers Publié par Damien Ravé - Le 20 Oct 2013 - 16h16 Revendre ses objets par petites annonces, c'est bien. Donner, c'est plus généreux ! Nous avons listé ci-dessous les sites de dons entre particuliers. Pour chacun d'entre eux, nous avons comptabilisé : le nombre total d'objets à donner sur le site le nombre d'objets dans notre département de test (les Yvelines) le nombre de canapés

Drivy mise sur la location de voitures entre particuliers A l'époque où il vivait à Marseille, Paulin Dementhon côtoyait des voisins prêteurs. "Trois familles avaient acheté une voiture en commun et se la partageaient, se souvient le jeune créateur d'entreprise. J'ai donc eu l'idée de monter une start-up permettant d'optimiser l'utilisation de ce que j'appelle les voitures ventouses, ces voitures qui ne bougent pas de leur place de parking." 30% de commission Fin 2010, il lance donc Voiturelib (aujourd'hui rebaptisée Drivy pour faire plus international et surtout moins Autolib). Le blog de Pierre Rabhi Un arbre unique et solitaire fait offrande de ses ramures au ciel incandescent. Nul ne sait par quel stratagème il a, dès son enfance, échappé à la main prédatrice de l’homme armé de fer, à la dent avide de l’animal famélique, à la rareté de l’eau et au dard du soleil plus que nulle part au sommet de son ardeur. Alentour est le désert infini submergé de silence séculaire parfois troublé par la rumeur lointaine de troupeaux évanescents allant sur les dunes et les immenses plateaux ensemencés de rocailles. Ici, l’espace et le temps sont confondus l’un par l’autre tenus, et n’ont d’autre mesure que la démesure de l’éternité.

Pierre Rabhi: «La société civile est porteuse du changement» Ecologiste convaincu, expert international pour la sécurité et la salubrité alimentaires des populations et la lutte contre la désertification, Pierre Rabhi est agriculteur, philosophe, écrivain et conférencier. Interrogé ici autour de l'affaire Cahuzac, il aura l'occasion d'exposer et développer ses idées sur bien d'autres sujets lors de la rencontre avec Edwy Plenel ce samedi 20 avril 2013 dans la Drôme, à l'occasion du week-end organisé par CAMédia, collectif d'abonnés de Médiapart. Homme singulier dans le paysage politique français, le scandale Cahuzac vous a-t-il sidéré comme beaucoup de citoyens ? Non, pas du tout.

L’économie collaborative s’envole ! oct82013 Dans le domaine du voyage collaboratif, les initiatives se multiplient. Il y a un mois, Mathieu publiait son panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif et déjà, de nouveaux services, notamment dans le domaine du transport ont fait leur apparition (ou nous les avons découvert depuis!). Document : la feuille de route vers la « sobriété heureuse » Agriculture, énergie, économie, éducation, démocratie : les amis de Pierre Rabhi publient leur feuille de route alternative de « grandes directions à 50 ans ». Les amis de Pierre Rabhi, l’agriculteur-philosophe promoteur de la sobriété heureuse, ont un « plan ». Ce mouvement, représenté par l’association les Colibris, présente ce mercredi soir à Paris sa « (r)évolution ». Cette « feuille de route citoyenne, politique, alternative, coopérative, à destination de tous » n’est pas un programme politique, mais une série de « grandes directions à 50 ans » pour que la politique soit guidée par les préoccupations de long terme de la société civile.

Le combat politique de Pierre Rabhi pour une agro-écologie Par Francetv info Mis à jour le , publié le Partager Ouvrier dans sa jeunesse, Pierre Rabhi, 74 ans, est devenu un paysan philosophe et écrivain, dont le modèle de sobriété a fait école. Des milliers de personnes se revendiquent de lui : Nicolas Hulot, ou la comédienne Clémentine Célarié, et on vient du monde entier pour le rencontrer. Supermarché collaboratif de la Louve Présentation détaillée du projet Nous n’étions pas très satisfaits de l’offre alimentaire qui nous était proposée. Alors nous nous sommes dit : Nous allons créer notre propre supermarché tous seuls. Pas une petite boutique… un éblouissant supermarché. We can do it. Qui sommes « nous » ?

GEYVO Ile-de-France : un groupement d'employeurs pour dynamiser le territoire Retour à tous les contenus "Sur le terrain" Lancé en 2007, le GEYVO* offre aux employeurs de l’Ouest parisien des solutions de recrutement en temps partagé. Un système souple et flexible particulièrement adapté aux besoins des PME et des TPE. « Pour assurer leur développement, les entreprises ont besoin de personnel qualifié, mais pas nécessairement à temps plein » souligne Bertrand Biechy, directeur de ce groupement d’employeurs. « D’où l’idée de mettre à leur disposition des compétences en temps partagé ». Une Fondation Pierre Rabhi Agriculteur, écrivain et penseur français d’origine algérienne, Pierre Rabhi est un des pionniers de l’agroécologie. Inventeur du concept « Oasis en tous lieux » et initiateur du « Mouvement pour la Terre et l’Humanisme », il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages dont « Paroles de Terre », du « Sahara aux Cévennes », « Conscience et Environnement » ou « Graines de Possibles », co-signé avec Nicolas Hulot. Ardent défenseur de l’agroécologie, Pierre Rabhi nous confiait, en novembre dernier, vouloir créer une fondation afin de « collecter des fonds pour augmenter le nombre de programmes en cours et soutenir des actions qui puissent répondre aux besoins fondamentaux qui sont les nôtres : conserver une terre vivante et nourrir les individus. » Depuis janvier, la fondation Pierre Rabhi dispose d’un site Internet. Pour plus d’informations : www.fondationpierrerabhi.org

Réchauffement climatique : l'humanité est dans une posture "suicidaire" Les scientifiques et délégations des pays membres doivent désormais débattre et adopter, en vue de sa publication le 12 avril, un "résumé pour décideurs". Avec pour objectif les futurs accords de Paris en 2015. Mais que peut-on en espérer devant ce qui semble être une indifférence globale au problème. Quand ce n'est pas sa négation pure et simple. Pour Pierre Rabhi, agriculteur, écrivain et philosophe, pionnier de l'agroécologie, initiateur du Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, aujourd'hui mouvement Colibris, l'humanité est dans une posture purement "suicidaire", inconsciente des enjeux. Par défaut d'intelligence collective.

10 sites collaboratifs pour vous mettre à l'économie de partage et sortir du système Bonjour, j'ai trouvé un article qui vous présente 10 réseaux sociaux pour vous permettre de consommer différemment. Des sites alternatifs pour vous mettre enfin à la sharing economy : l'économie de partage ! N'oubliez pas de visiter tout ces sites, parfois internationaux, parfois européens, parfois français, et même locaux ! Ils ont 3 ans, 1 an, ou parfois seulement quelques mois, mais cartonnent déjà ! Plus de raison de ne pas vous y mettre dès maintenant : (auto-partage) (partage de machine à laver) (troquer les produits qui poussent dans votre jardin) (dîner chez l'habitant, de gratuit à 200 euros) (louer votre garage en tant qu'espace de stockage) (dormir chez l'habitant) (changer de logement !)

Related: