background preloader

Economie Solidaire

Economie Solidaire

http://rtes.fr/

Related:  Associations d'élus/collectivitésdémocratie participativeLes collectivités locales et les acteurs de l’ESS au service de

RELATIONS INTERNATIONALES Le Club Ville de l’Iddri rassemble des partenaires des secteurs public, privé, et associatif qui ont pour objectif de contribuer à une compréhension partagée des leviers de développement urbain pertinents pour une transition vers la ville durable. Il ne s’agit pas de définir de façon normative ce qu’est une ville durable, mais de comprendre, à partir d’études de cas et d’un travail d’analyse, comment les mécanismes de la fabrique urbaine se transforment face aux objectifs – environnementaux et sociétaux – de développement durable. L’ambition du Club Ville est de dépasser la fragmentation des points de vue et des approches sectorielles et/ou disciplinaires parfois contradictoires, pour les intégrer dans une perspective pragmatique de la durabilité. Le Club Ville, un lieu pour : Pour y participer, contactez-nous

Gestion opérationnelle des déchets Définitions, acteurs clés, solutions… Découvrez tous les aspects de la gestion des déchets au niveau local. Ce kit pédagogique est dédié aux enseignants souhaitant aider leurs élèves à devenir des éco-citoyens et les éveiller à l’importance de ce sujet. La commune, le premier niveau de la démocratie La mairie est le lieu où est installée l’administration de la commune. Le maire et son conseil municipal prennent en charge de nombreux domaines de la vie quotidienne des habitants. Outre les services administratifs comme l’état-civil, les demandes de carte d’identité et l’organisation des élections, la commune s’occupe de la voirie, de l’urbanisme et de la gestion des déchets.

Les Pôles d'Initiatives Locales d'Economie Solidaire Soutenus par le Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur, des Conseils Généraux et des collectivités locales, les PILES en région ont pour objectif de favoriser l’émergence et le développement d’activités d’économie solidaire à partir de trois missions complémentaires : l’information et la sensibilisation des citoyens (consommateurs, entrepreneurs, professionnels, élus...) sur les alternatives opérationnelles et concrètes développées en région l’accompagnement sur la phase d’émergence des initiatives collectives d’économie solidaire l’animation de territoires et de logiques de coopérations entre acteurs pour développer et pérenniser des actions inscrites dans une démarche d’économie solidaire. Depuis 1997, l’APEAS porte et développe le Piles de Marseille. En 2012, le réseau des Piles a co-écrit le guide "Accompagner le développement de l’économie solidaire sur les territoires. L’approche des Pôles d’Initiatives Locales d’Economie Solidaire".

Cités Napoléoniennes L'histoire napoléonienne a marqué nos cités de France et d'Europe. Ce patrimoine mérite d'être mieux connu, mieux mis en valeur, mieux partagé, mieux visité. C'est autour de ces constats que nous avons voulu créer une fédération de cités européennes d'histoire napoléonienne. Smartcities. Le numérique au service du lien social Le concept de smartcities mis en place dans plusieurs métropoles mondiales est-il transférable aux villes moyennes? Quelles technologies numériques peuvent répondre aux défis citoyens dans nos cités? L'AWT fait le point sur les "villes intelligentes"

ciation ADEL (Agence pour le développement de l’économie locale) - Présentation du réseau Ré-Actives Ré-Actives. 21 ter, rue Voltaire 75011 Paris. Tél : 02 35 61 00 15 / 06 60 45 93 92 reactives@wanadoo.fr Les associations de femmes dans les quartiers Des associations interculturelles de femmes, nées dans des quartiers sensibles, se lancent dans le montage d’activités économiques pour créer leur propre emploi et répondre à des besoins non couverts localement. Elles offrent des services à la population, ouvrent des lieux de rencontres, améliorent le cadre de vie. Développement Urbain L'AFDU (Association Française du Développement Urbain) porte dans ses gènes les 22 années d'expérience de l'AFVN (Association Française des Villes Nouvelles) à laquelle elle s'est substituée en 2004 (parution au Journal Officiel). Elle a reconduit sa structure unique en trois collèges - élus et représentants des secteurs public et privé - qui garantit son pluralisme et son ampleur de vue : Grâce à cette structure tripartite, sans équivalent en France, les adhérents de l'AFDU peuvent en permanence : RENCONTRER les différents acteurs, tous concernés et impliqués dans le développement urbain, échanger informations et points de vue, faire partie d'un réseau unique au plan national. COMPRENDRE les évolutions les plus récentes du développement urbain, donc enrichir leur réflexion stratégique et bénéficier d'une aide à la prise de décision. Rencontrer, comprendre, agir.

Smartcities. Les clés numériques pour la ville intelligente - digitalwallonia.be La ville intelligente constitue-t-elle une réponse pertinente au défi global de l’explosion démographique urbaine? Quels chantiers prioritaires pour la ville intelligente? Retour sur la conférence la ville 2.0, objectif 2020. VILLES THERMALES Association EHTTA (European Historic Thermal Towns Association) L’association européenne des villes thermales historiques (EHTTA) est un réseau créé en 2009 à Bruxelles, composé de 24 villes thermales membres (dont par exemple Evian, Enghien-les-Bains en France, Baden Baden en Allemagne, Bath au Royaume-Uni, Ourense en Espagne, Acqui Terme en Italie, Montecatini Terme en Italie, la région de Karlovy Vary en République Tchèque, Budapest en Hongrie, Bursa en Turquie…) situées dans 11 pays européens, possédant un patrimoine architectural emblématique et dont les propriétés curatives des eaux minérales sont reconnues à l’échelle de l’Europe. La Route des Villes d’Eaux du Massif Central, l’Association Nationale des Communes Thermales Italiennes (ANCOT) et la Fédération Thermale et Climatique Française (FTCF) sont membres associés d’EHTTA. Le projet SOURCE s’inspire d’une histoire riche et du patrimoine culturel des villes d’eaux européennes.

Dispositifs participatifs et asymétries de pouvoir : expliciter et interroger les positionnements Cécile Barnaud (Dynafor, Inra), Patrick D’Aquino (Green, Cirad), William’s Daré (Green, Cirad), Christine Fourage (Eso-carta, UCA), Raphaël Mathevet (Cefe, Montpellier), « Dispositifs participatifs et asymétries de pouvoir : expliciter et interroger les positionnements », in GIS Démocratie et Participation, Actes du Colloque “Chercheur.e.s et acteur.e.s de la participation : Liaisons dangereuses et relations fructueuses”, Saint-Denis, 29-30 janvier 2015, ISSN en cours, URL : Télécharger Résumé de l’article

Dispositif Lorsque l’on s’emploie à définir un concept aussi complexe que celui de « dispositif », on se retrouve confronté assez rapidement à la même difficulté qu’avait rencontrée Wittgenstein lorsqu’il entreprit de définir celui de « jeux » (Wittgenstein, 2005). S’il n’est pas difficile de reconnaître un jeu lorsqu’on le voit, explique l’auteur, s’il existe en quelque sorte un « air de famille » entre tous les jeux, aucune définition ne semble capable de rassembler l’ensemble de la famille et il est toujours possible de trouver un contre-exemple qui vient fragiliser le travail définitionnel si difficilement réalisé. L’héritage foucaldien, le dispositif comme mise en réseau d’éléments discursifs et non-discursifs Très largement mobilisé ces dernières années par les chercheurs en sciences sociales, le concept de dispositif doit en partie son succès aux travaux de celui que Gilles Deleuze a surnommé « le philosophe des dispositifs », Michel Foucault (Deleuze, 1989).

Related: