background preloader

Les 7 merveilles de la mécanique quantique

Les 7 merveilles de la mécanique quantique
La mécanique quantique, c’est cette branche de la physique qui décrit la manière dont se comportent les objets microscopiques : les molécules, les atomes ou les particules. Développée pendant la première moitié du XXème siècle, la mécanique quantique est un des piliers de la science contemporaine. Et pourtant, il s’agit aussi probablement de la plus étrange théorie jamais imaginée. En effet, la mécanique quantique regorge de mystères, de surprises et de paradoxes qui nous obligent à revoir la manière dont nous concevons la matière, et même la physique en général. Cette théorie est d’ailleurs tellement bizarre que l’un de ses plus fameux contributeurs, le physicien Richard Feynman (ci-dessus), disait à son propos: « Si vous croyez comprendre la mécanique quantique, c’est que vous ne la comprenez pas ». Nous voici prévenus ! 1. On ne sait pas forcément mesurer très exactement ces quantités, mais on sait qu’elles existent et qu’elles ont des valeurs précises. |Chat> = | Mort > + | Vivant > 2. Related:  Première S

La liaison hydrogène observée au microscope à force atomique Des molécules de 8-hydroxyquinoléine. Sur les images de droite : C (carbone) = vert, H (hydrogène) = blanc, O (oxygène) = rouge, N (azote) = bleu, et les liaisons hydrogène sont représentées en pointillés. Ces molécules, sur une surface de cuivre, peuvent se retrouver liées par des liaisons hydrogène à basse température. C'est ce que l'on constate sur les deux images à gauche prises avec un microscope à force atomique. © Science, AAAS La liaison hydrogène observée au microscope à force atomique - 2 Photos C’est au début du XXe siècle que plusieurs chimistes ont plus ou moins indépendamment pris conscience qu’il existait une liaison chimique que l’on nomme la liaison hydrogène. Or, mieux comprendre la liaison hydrogène est au plus haut point intéressant parce que l’on peut la considérer comme la liaison chimique de la vie. Du microscope à effet tunnel au microscope à force atomique Une clé pour mieux comprendre la liaison hydrogène A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

La Chimie au Lycée La matière L’énergie La chimie organique Acidité/Basicité La cinétique L’oxydoréduction Les piles L’électrolyse La catalyse Lexique Les grands scientifiques Quizz Films à découvrir Accueil CNRS Banque d’images Catalogue Vidéothèque La physique au lycée Tout sur les dosages en Terminale S - physique / lewebpedagogique.com Le dosage consiste à déterminer la concentration d’une espèce chimique en solution. Les compétences exigibles correspondantes sont ici. Pour cela, nous allons considérer deux grandes méthodes : le dosage par étalonnage et le titrage par suivi d’une grandeur physique. Dosage par étalonnage Le principe consiste à utiliser une grandeur physique mesurable, noté X, dont la valeur dépend de la concentration de la solution c. 1ère étape : étalonnage Il s’agit de déterminer la façon dont X dépend de c. On mesure la grandeur X pour les différentes solutions, on obtient un tableau du style : Duquel on déduit un graphique X en fonction de C : Généralement X a été choisi pour être proportionnel à C. Dans certains sujets, il est demandé de calculer le coefficient directeur de cette droite ce qui nous permet d’obtenir quelque chose du genre X=k.C 2nde étape : détermination de la solution inconnue On mesure X pour la solution inconnue, dans les mêmes conditions que nous avons déterminé la droite d’étalonnage.

Prisme Le prisme est l'élément à la base de la spectroscopie par réfraction Du point de vue optique, un prisme est un ensemble de deux dioptres plans non parallèles, faisant entre eux un angle Â. Le prisme est éclairé en lumière parallèle par une fente, elle-même illuminée par une source lumineuse. Chaque rayon lumineux entrant dans le prisme est (éventuellement) réfracté deux fois (voir l'animation du dioptre plan), et la déviation subie par la lumière dépend de l'indice de réfraction, fonction lui-même de la longueur d'onde, c'est le phénomène de dispersion. Ce phénomène est utilisé en spectroscopie pour analyser la composition spectrale d'une lumière. La déviation par un prisme de petit angle est également utilisé en lunetterie pour corriger des défauts de parallélisme des deux yeux. Mode d'emploi Un graphe permet de visualiser l'angle de déviation en fonction de l'angle d'incidence, pour une longueur d'onde donnée. On peut voir également le spectre de la lumière obtenu sur l'écran.

Aide méthodologique en seconde Les objectifs : Ce dossier donne : - quelques conseils pratiques pour "apprendre sa leçon" et progresser - des modules d'activités pour développer des compétences - des fiches-méthodes thématiques sous forme audio ou visuelle et des exercices interactifs incluant ces ressources qui peuvent être faits en ligne ou téléchargés pour un usage hors ligne. Modules d'activités pour développer des compétences : Relecture et coordination : Marie-Agnès Martens "Fiches-méthodes" à télécharger et exercices d'application interactifs : - pour ouvrir les fichiers en ligne, faire un clic gauche sur l'icône - pour télécharger les fichiers, faire un clic droit sur l'image et sélectionner "enregistrer la cible du lien sous" Marie-Agnès Martens - Nicolas Orand - Isabelle Tarride Informations pour les professeurs : Académie d'Aix-Marseille 2010 - 2011

Une illustration de la démarche scientifique : la découverte de la radioactivité Intégrer ce média sur votre site <div width='100%' height='100%'><center><object id="MultimediaPlayer_g_89b59bad_897e_4ba1_86cd_50ac86ba2b84" classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" width="698px" height="436pxpx" class="flash"><param name="movie" value=" radioactivite.swf"/><param name="wmode" value="opaque"><!--[if !IE]>--><object type="application/x-shockwave-flash" data=" radioactivite.swf" width="698px" height="436pxpx"><param name="wmode" value="opaque"><!--<!

@.Ampère et l'histoire de l'électricité Un phénomène plus complexe qu'il n'y paraît : l'attraction des corps légers ou d'un filet d'eau Par Christine Blondel et Bertrand Wolff L'attraction à distance de petits corps légers par l'ambre frotté, observée dès l'Antiquité, est sans doute la propriété la plus connue de l'électricité. On pourrait penser que ce phénomène, très simple à décrire, est aujourd'hui parfaitement compris, mais ce n'est pas le cas. L'explication est simple dans deux cas extrêmes : celui des corps conducteurs et celui des corps parfaitement isolants. Nous discuterons successivement le cas des morceaux de papier, plumes ou brins de paille, généralement utilisés dans les expériences de démonstration, et le cas du filet d'eau. L'attraction d'un corps conducteur relié à la Terre : acquisition d'une charge globale L'attraction d'un isolant "parfait" : la polarisation des molécules On le vérifie aisément en prenant deux pendules électrostatiques formés d'un disque de matière plastique suspendu. ]. Pour en savoir plus

L'avion à énergie solaire Solar Impulse 2 va entamer son tour du monde C'est une expérience sans précédent. L'avion Solar Impulse 2 s'apprête à prendre son envol, lundi 8 mars, d'Abou Dhabi pour tenter un tour du monde à la seule énergie solaire, afin de promouvoir les technologies propres. "C'est un défi humain, une aventure et une motivation humaines", a confié André Borschberg à Abou Dhabi. Le Suisse, l'un des deux pilotes qui se relaieront pour cette mission, a précisé que l'appareil devait décoller à 7h30 (4h30 heure de Paris). Cependant, un peu plus tard, l'équipe de Solar Impulse 2 a envoyé un courrier électronique à la presse indiquant que le départ avait été avancé d'une heure. Le JT

La Magie de Shazam : dans les entrailles de l'algorithme Shazam est lancé en 2002 sous la forme d'un service téléphonique, puis débarque en 2008 sur l'Apple Store. En 2014, Shazam franchit la barre des 100 millions d'utilisateurs mensuels. L'application devient un véritable phénomène de société, au point de donner naissance au verbe "shazamer". Mais derrière le succès, un algorithme. Complexe. Passionnant. Il n'y a pas si longtemps, quand on avait la malchance d'arriver sur une radio après l'annonce d'un disque, et pour peu qu'il ne soit pas désannoncé, on pouvait passer des semaines, des mois même, hanté par un bout de chanson, un refrain, une voix. Puis, Shazam fut. Morceau : Mmm Mmm Mmm Mmm Artist : Crashtest Dummies Album : Gof Shuffled His Feet Genre : Alternative Rock Bienvenue derrière les Crashtests Dummies. La théorie Le principe est excessivement simple : Shazam assigne à chacun des 11 millions de morceaux qu'il a en base de données une empreinte unique, dans laquelle se trouve un certain nombre de marqueurs identitaires. La pratique

Modeler la forme de ses cheveux : comment ça marche ? Brushing, permanente, bigoudis ou lissage, nous parvenons à dompter nos cheveux et à leur faire prendre la forme de notre choix. Comment ce phénomène est-il possible et comment ça marche ? On pourrait le comparer à un jeu de construction. Il y a plusieurs éléments, on les assemble en les unissant entre eux, on obtient une forme. Si cette forme ne nous plaît pas, on sépare les éléments, on les déplace, on les unit à nouveau, on obtient une autre forme. C’est dans le corps minuscule du cheveu, là où les éléments sont des molécules et les liens des liaisons chimiques que ce jeu a lieu : Si le cheveu peut adopter une multitudes de formes, il le doit à la structure de la kératine qui le compose. Jouer avec les formes de ses cheveux provisoirement Parmi ces liaisons, les moins solides sont les liaisons hydrogène, salines et hydrophobes. Si, par exemple, nous nous couchons avec les cheveux mouillés, cette nouvelle forme est involontaire et la chevelure peut présenter un « mauvais pli ».

Related: