background preloader

Pourquoi la France est un pays institutionnellement raciste

Pourquoi la France est un pays institutionnellement raciste
C’est Stokely Carmichael qui a mis à jour la notion fondamentale de « racisme institutionnel ». Le racisme institutionnel est la forme la plus sournoise de discrimination puisque non seulement il échappe aux lois qui généralement condamnent les actes de racisme dans les sociétés occidentales, mais encore parce qu’il s’insinue dans la législation elle-même, y compris dans la législation censée lutter contre le racisme. Le système politique français est en principe égalitaire. En réalité, le mode de représentation des citoyens au parlement français est calculé de telle manière qu’un citoyen ne puisse être élu -sauf exception qui confirmera la règle – qu’en fonction de son phénotype. En clair, aucun Afro-descendant ne peut faire de carrière politique normale en France, c’est-à-dire avec l’espoir d’accéder au plus haut niveau de responsabilité (la présidence de la République). Ce système ne doit rien au hasard. Inscriptions racistes et négrophobes au collège Nelson Mandela du Blanc-Mesnil Related:  Racisme institutionnel

Racisme institutionnel en France Le mythe de la Police Politique. The community is sick and the community is blind La communauté est malade et la communauté est aveugle And it’s colder than Poland and the sun is not shining here Et il fait plus froid qu’en Pologne et il ne fait jamais soleil And we’re tangled in the shit of each other’s ruined affairs Et on s’embrouille dans les merde confuses de chacun-e-s And half of us are faking and the other half is tired and scared Et la moitié d’entre nous fait semblant, et l’autre moitié est fatiguée et apeurée Thee silver Mt Zion – Could’ve move moutains Ca fait un petit moment déjà que, autant chez « la droite réactionnaire », les libéraux et les sociaux-démocrates que dans nos petits milieux anti-autoritaires et anti-oppressions, on entend souvent revenir le mot de police pour caractériser les personnes qui tentent de pointer les comportements et propos problématiques. Like this: J'aime chargement…

Discours de Nicolas Sarkozy à l'université de Dakar ; et critique par Achille Mbembe Allocution de M. Nicolas Sarkozy Président de la République, prononcée à l'université de Dakar Dakar, Sénégal, le 26 juillet 2007 Mesdames et Messieurs, Permettez-moi de remercier d'abord le gouvernement et le peuple sénégalais de leur accueil si chaleureux. Je suis venu vous parler avec la franchise et la sincérité que l'on doit à des amis que l'on aime et que l'on respecte. Entre le Sénégal et la France, l'histoire a tissé les liens d'une amitié que nul ne peut défaire. Je veux, ce soir, m'adresser à tous les Africains qui sont si différents les uns des autres, qui n'ont pas la même langue, qui n'ont pas la même religion, qui n'ont pas les mêmes coutumes, qui n'ont pas la même culture, qui n'ont pas la même histoire et qui pourtant se reconnaissent les uns les autres comme des Africains. Je ne suis pas venu, jeunes d'Afrique, pour pleurer avec vous sur les malheurs de l'Afrique. Je ne suis pas venu effacer le passé car le passé ne s'efface pas. Ils ont pris la terre de vos ancêtres.

Les Roms, ces boucs émissaires - Idées Confusion, stigmatisation : la méconnaissance des Roms et des gens du voyage mène à tous les excès, à l'image de la nauséabonde politique d'expulsion menée actuellement par le gouvernement. Afin de mieux connaitre l'histoire de ce peuple souvent rejeté, nous avons rencontré Marcel Courthiade, professeur de langue et de civilisation romani. Il nous offre un éclairage précieux… et civique. Les Roms Il s'agit à l'origine d'une population citadine de la moyenne vallée du Gange, en Inde, déportée en 1018 en direction de l'Afghanistan parce que les Afghans avaient besoin de leurs compétences d'artistes et d'artisans. Ils seraient aujourd'hui entre 10 et 12 millions sur notre continent, et 3 millions en Amérique, liés par une origine, une langue et une vision du monde en grande partie communes. On recense un demi-million de Roms en France. 15% seulement des Roms français sont mobiles. Lorsqu'une population est inculte ou acculturée, sa langue disparaît en quelques générations. Itinérance

Chronique de l’intolérable du quinquennat du successeur de Nicolas Sarkozy (an II) 16 avril Maisons-Alfort (94)Arrestation et enfermement d'un lycéen d'Hector Guimard (Paris 19ème) Khaled MSADEK est Tunisien (de Zarsis). Né le 18/01/94, il est arrivé en France le 6/08/2011 à 17 ans et a été parrainé en 2013 à la Mairie du 19ème. Il est scolarisé en terminale CAP Installation Sanitaire. Il a déposé son dossier complet pour ESA en février 2014 à la préfecture de Créteil et il a un nouveau rendez-vous le 17/07/14. Il habite à Maison-Alfort chez sa sœur. Khaled a été arrêté devant la Gare du Nord à 16h00 aujourd'hui en train de fumer une cigarette. Albi (81)OQTF et assignation à résidence d'une famille arménienne de trois enfants, empêchant le père, champion de judo en Arménie, de participer à des épreuves de judo. Suren Khudoyan, sa femme et leurs trois enfants (5, 7 et 9 ans) ont fui l'Arménie en 2011. 11 avril Lille (59)Maintien en rétention avec expulsion programmée d'un père de trois enfants, dont la mère est malade. 10 avril Villars (42) 9 avril 8 avril M. 6 avril

Des opinions paniquées LE MONDE | | Par Valérie Amiraux (Professeure de sociologie (en détachement du CNRS) à l'Université de Montréal) En Europe, l'interdiction légale des vêtements islamiques féminins s'est imposée depuis presque vingt ans comme un outil d'encadrement des comportements des femmes musulmanes, souvent pour protéger les cultures et sauvegarder les valeurs nationales. Les interdictions se limitent à un secteur de la vie publique ou pas. Définir le port d'un vêtement comme une situation problématique au point d'en exiger le retrait de certains espaces ou d'en faire un geste criminel mérite plus qu'une restitution factuelle ou qu'une indignation polémique, que celle-ci soit à charge ou à décharge. La panique qui s'empare des opinions européennes se propage par capillarité, indépendamment d'une expérience directe de la rencontre avec les signes religieux incriminés. On cancane à propos des musulmanes voilées comme le feraient des lecteurs de presse people à propos d'une célébrité.

INFO OBS. "Le racisme le plus abject, je l'ai rencontré au Quai d'Orsay Série noire pour Laurent Fabius au Quai d’Orsay. L’ambassadeur de France en Andorre nommé par Nicolas Sarkozy, Zair Kédadouche, un beur d’origine algérienne, inspecteur général de l’Education nationale, a adressé avec panache à François Hollande sa lettre de démission. Motif : il proteste contre le racisme du Quai d’Orsay et les discriminations dont il estime avoir été l’objet de manière constante, les tentatives de le discréditer et le rejet constant à son égard de la noblesse du Quai d’Orsay. Je démissionne au nom des valeurs de la République que le Quai d’Orsay a bafouées (…). Les conseillers du chef de l'Etat et Laurent Fabius lui-même ont tout fait pour le faire revenir sur sa décision, lui proposer des postes pour le calmer et, pour certains, convenir avec lui de l’état d’esprit renfermé qui règne au ministère des Affaires étrangères. Affaires en série au Quai Alain Chouffan - Le Nouvel Observateur Voici la lettre envoyée par Zair Kédadouche à François Hollande :

Existe-t-il une beauté noire ? Dans les sociétés occidentales, la beauté est communément symbolisée par la beauté féminine exaltée par des publicités auxquelles il est difficile d’échapper. Elles imposent des modèles arbitrairement choisis auxquels les femmes doivent s’identifier et que les hommes sont censés désirer. Le parti pris raciste des publicitaires, c’est que les gens ne pourraient s’identifier qu’à des modèles qui leurs ressemblent. Or force est de constater que les modèles féminins imposés par la publicité ne ressemblent guère aux femmes qui sont censées s’identifier à ces modèles. Il est assez probable que si les modèles des publicités – au lieu d’être systématiquement choisis dans les pays nordiques selon les critères du IIIe Reich- étaient des beautés africaines, la consommation des produits (que la beauté fait vendre) n’en souffrirait pas. L’harmonie des formes et des traits n’a bien évidemment rien à voir avec la couleur.

Guéant le barbare : pourquoi Letchimy a raison, Par Edwy Plenel « Toutes les civilisations ne se valent pas », a donc déclaré en 2012 un ministre de la République, évoquant des civilisations « plus avancées » que d’autres ou« supérieures » à d’autres (lire ici notre article), puis précisant que « ce qui est en cause, c’est la religion musulmane » (voir ici la vidéo et là un article qui en rend compte). Un député de la Nation lui a répondu que c’était « une injure faite à l’homme », sur le fumier de laquelle avaient poussé ces « idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration ». Face à l’ignominie proférée par ce ministre, Claude Guéant, ce député, Serge Letchimy, a sauvé notre honneur. Démonstration dans ce parti pris. Il est des temps de déchéance nationale où l’on en vient à avoir honte non seulement des dirigeants de son pays, mais aussi de cette presse qui accompagne leur bassesse. L’incendiaire, ce serait donc l’héritier politique d’Aimé Césaire, leader du Parti progressiste martiniquais. « Non, M.

Les "noirs" courent-ils plus vite que les "blancs" ? Depuis l’organisation des jeux olympiques modernes (1896) nombreux sont les Afro-descendants à remporter des victoires dans la plupart des disciplines. Au début, les théories racistes prônaient la supériorité, y compris physique, de l’Européen. Mais face aux résultats de compétitions organisées loyalement, il a bien fallu reconnaître que les aptitudes sportives des Afro-descendants surpassaient parfois celles des Européens. Les racistes ont alors modifié leur point de vue en reconnaissant les aptitudes physiques des Afro-descendants et des Africains pour mieux les dénigrer. Dès lors, les Afro-descendants réussiraient dans le sport parce qu’ils seraient « racialement » différents et bénéficieraient d’une force physique bestiale. En réalité, la réussite des athlètes afro-descendants semble liée à deux facteurs. L’autre explication est culturelle.

France. Discriminé puis licencié par la SNCF, Yacine est en grève de la faim Yacine Zahraoui a subi un an de harcèlement au travail avant de se faire licencier par la SNCF. Délaissé par sa famille, à la rue depuis le début de l’année, le jeune homme mène une grève de la faim pour se faire entendre. (D) Yacine Zahraoui sur sa chaise de camping, rue Durat, près de l’Elysée. Le jeune homme a pu compter sur la solidarité du voisinage une personne lui a prêté sa voiture (G) pour qu’il puisse y passer les nuits... Crédit photo / Jonathan Ardines « Depuis que j’ai débuté ma grève de la faim le 12 mai, je me trouve dans une situation critique. Très digne, Yacine Zahraoui garde la tête froide malgré les circonstances. Sur sa chaise de camping, rue Durat, près de l’Elysée, Yacine garde un mince espoir, « grâce aux soutiens, notamment "Génération Creil" et les membres du collectif "SNCF droit à la différence" ». Le début de la descente aux enfers Après avoir décroché son bac pro avec mention en 2011, Yacine signe un contrat équivalent à un CDI avec la SNCF. Jonathan Ardines

Nous sommes tous d’extrême droite… Que ce soit en Grèce, en France ou dans mon propre pays, je ne peux que m’inquiéter à chaque fois que j’entends parler de « lutter contre l’extrême droite », de « peste brune » ou des actions « antifafs ». Comme si le monde était entièrement polarisé entre les « mauvais », l’extrême droite, et les « gentils ». Comme si il fallait stigmatiser une partie de la population avant de la détruire. Faudra-t-il bientôt un passeport certifiant que nous ne sommes pas d’extrême-droite ? N’est-ce pas appliquer exactement les méthodes tant décriées ? Au fond, ne sommes nous pas tous un peu d’extrême droite ? Car l’extrême droite, après tout, ce n’est qu’une simple erreur de jugement. Les étrangers prennent notre boulot C’est la crise et beaucoup d’entre nous sont au chômage. Facile, simple et, honnêtement, avouez que c’est très tentant de se laisser aller à ce genre de raisonnement lorsqu’on craint pour sa propre situation. Les étrangers nous agressent L’argument moral Les étrangers de l’humanité

Lettre à Maurice Thorez Aimé Césaire, Député de la Martinique, à Maurice Thorez, Secrétaire Général du Parti Communiste Français. Maurice Thorez, Il me serait facile d’articuler tant à l’égard du Parti Communiste Français qu’à l’égard du Communisme International tel qu’il est patronné par l’Union Soviétique, une longue liste de griefs ou de désaccords. La moisson a été particulièrement riche ces derniers temps et les révélations de Khrouchtchev sur Staline sont telles qu’elles ont plongé, ou du moins, je l’espère, tous ceux qui ont, à quelque degré que ce soit, participé à l’action communiste dans un abîme de stupeur, de douleur et de honte. Oui, ces morts, ces torturés, ces suppliciés, ni les réhabilitations posthumes, ni les funérailles nationales, ni les discours officiels ne prévaudront contre eux. Désormais leur visage apparaît en filigrane dans la pâte même du système, comme l’obsession de notre échec et de notre humiliation. Les faits sont là, massifs. Ici comment taire notre déception ? Quoi ! Je sais bien.

Related: