background preloader

CALENDRIER

CALENDRIER
JANVIER-FEVRIER- MARS. Asarum (plante), Peuplier (bourgeons), Aubépine (fleurs), Pin sylvestre (bourgeons), Tormentille (racine), Gui (branche feuillée), Cyprès (noix), Douce-Amère (tige coupée), Eucalyptus (noix), Lichen gris (dit d'Islande), Pulmonaire du Chêne, Violettes (fleurs et feuilles), Mousse du Chêne (lichen), Pêcher (fleurs), Mousse du Pin (lichen), Primevère (fleurs), Ronces (boutons), Genêt (fleurs), Giroflées (boutons), Benoîte (racines), Prunellier (fleurs), Bistorte (racines), Ficaire (plante fleurie), Impératoire (racines), Tussilage (fleurs), Livèche (racines). AVRIL-MAI. MAI-JUIN. SEPTEMBRE. OCTOBRE. Related:  jardinage

1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Châtaignes 42 / glands de chênes 60 / mûres 14.Teneur en lipides Noisettes 62 / faînes 50 / glands 22 Teneur en vitamine c mg/100g Cynorrhodon 500-4000 / feuilles de violettes 210 / feuilles de fraisier 230. A titre d’exemple orange 50 mg Plantes de février mars. La doucette « ou Mâche sauvage »Un régal de salade Nombril de venus ( umbilicus rupestris ) Crassulacée vivace, charnue d’un vert vif, les feuilles sont comestibles crues, en mélange dans les salades ou en décoration, les feuilles après avoir retiré l’épiderme ont des propriétés vulnéraires. Egopode ( aegopodium podagraria ) Ombellifère vivace, très aromatique, à pétiole de section triangulaire, la plante est stimulante, diurétique, et vulnéraire, utilisation culinaire jeunes pousses en salade, ou cuites à l’eau comme des épinards, en gratin... L’ail des ours Le pissenlit Alliaire

Pl@ntNet : l'équivalent de Shazam pour identifier les fleurs L'idée Qui ne s'est jamais promené en se demandant quel nom pouvait bien porter telle fleur ou plante ? Créée en France à l'issue d'une initiative commune entre l'INRIA, l'Inra, le Cirad, l'IRD et Tela Botanica, l'application Pl@ntNet vous permet d'identifier, via la reconnaissance d'image, les végétaux que vous rencontrez dans votre quotidien. Vous pouvez télécharger Pl@ntNet sur l'App Store ou sur Google Play. Crédit photo : Sophie Tallois / France3 L'avis de Creapills Une idée intelligente d'application qui séduira les amateurs de végétaux et de nature en général.

Calendrier récolte de plantes classées de A à Z Ci dessous, je récolte des fleurs de guimauve, utile pour soins beauté, santé et bonnes dans les salades, y compris les feuilles d'ailleurs...! IMPORTANT: Suivant que l’on récolte pour la cuisine ou des usages médicinaux, la « période de récolte » peut-être très variable. Par exemple, on peut récolter des feuilles de sauge toute l’année pour parfumer un rôti ou une soupe, mais pour des usage médicinaux, la sauge officinale sera récoltée avant floraison. Le calendula fleurit presque toute l’année en climat doux, et pourra servir pour agrémenter une salade de novembre, cependant les fleurs récoltées de mai à fin septembre seront beaucoup plus riches en carotène, et c’est ainsi pour la plupart des plantes : les récoltes de fleurs et feuilles sur des plantes en fin de saison (sur des plantes fatiguées...) sont moins riches en principes actifs, et donc à éviter pour les soins de beauté et de santé. ACHILLEE Achillea millefolium : de juin à octobre ALOES Aloe vera syn.

Plantes comestibles sauvages : les fruits Les fruits comestibles abondent dans la nature. Tantôt ils se classent parmi les desserts, tantôt parmi les légumes. Les myrtilles, les mûres, les framboises, les cerises et les pommes de la zone tempérée comptent parmi les fruits. Voici quelques fruits sauvages que l’on retrouve un peu partout . - Les airelles, les myrtilles et les baies À la fin de l’été, les airelles sauvages poussent dans la toundra d’Europe, d’Asie et d’Amérique, ainsi que plus au sud, dans l’hémisphère septentrional. Dans la toundra du nord ces baies sauvages poussent sur des buissons très bas tandis qu’au sud, elles apparaissent sur des arbustes pouvant atteindre 2 m de hauteur. - Les mûres Les mûriers poussent en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe, en Asie et en Afrique. - Les vignes à raisin sauvage Cette plante parasite se rencontre dans le sud et l’est des Etats-Unis, au Mexique, dans les rég ions méditerranéennes, en Asie, aux Indes orientales, en Australie et en Afrique. - Les pommes sauvages

Récolte et conservation des plantes médicinales CALENDRIERRécolte des plantes médicinales La récolte des organes végétaux s'espace dans tout le cours d'une année, même en hiver, si l'on dispose d'un bon séchoir, on peut récolter les racines, rhizomes, bulbes et oignons. Asarum (plante), peuplier(bourgeons),Aubépine (fleurs), Pin sylvestre (bourgeons),Tormentille (racine), gui (branche feuillée), Cyprès (noix), Douce-amère (tige coupée), Eucalyptus (noix), Lichen gris (Lichen d'Islande), Pulmonaire du Chêne, Violettes (fleurs et feuilles), Mousse du Chêne (lichen), Pêcher (fleurs), Mousse du Pin (lichen), Primevère (fleurs), Ronces (boutons), Genêt (fleurs),Giroflées (boutons), Benoîte (racines), Prunellier (fleurs), Bistorte (racines), Ficaire (plante fleurie), Impératoire (racines), Tussilage (fleurs), Livèche (racines). Aubépine (fruits secs), saponaire (racines), genévrier (baies), arum maculé (racines), nerprun (baies),courges (semences), Pivoine (racines),Raifort (racines), bourrache (racines), Safran (stigmates).

Plantes sauvages comestibles Gastronomie sauvage Quelques conseils : - ne jamais manger une plante que l'on ne connaît pas. - Les lichens se mangent, mais pas les mousses - Les premières fois, ne pas manger trop de plantes sauvages à la fois, car elles sont fortes. Les accompagner de riz blanc (un aliment riche avec un aliment moins riche) pour éviter une diarrhée. - Si on ne peut pas casser une tige entre son pouce et son index, cela signifie qu'on ne peut pas la manger. - Toujours éviter de ramasser une plante isolée - Cueillir le matin de bonne heure (parce que montée de sêve le matin) - Faire un herbier : classer par familles, mettre la date et le lieu où la plante a été trouvée - Attention à l'endroit de récolte (bord de champs où pesticides ou insecticides sont pulvérisés...). Données indicatives... je n'ai pas tout testé moi-même, renseignez-vous, et essayez en prenant vos responsabilités... ;-) Lexique : Acide oxalique : créé des problèmes d'articulations. Aphrodisiaque : provoque ou stimule le désir sexuel. Vidéo

Réveillez vos graines et noyaux Maintenant que le froid est installé, il est temps de penser à faire germer les noyaux des arbres fruitiers. Une méthode simple et efficace consiste à les sortir de leur sommeil en leur faisant subir le froid hivernal : c'est la stratification ou le réveil de la dormance par le froid. La stratifi-quoi? Si certains noyaux sont protégés par une coque incassable, c'est pour qu'ils ne germent pas pendant la saison chaude, une fois la fructification passée. Cela évite aux jeunes pousses de se retrouver toutes nues, la tige à l'air, une fois que le froid est bien là. Les graines et noyaux concernés par la stratification sont, de manière non exhaustive, les noyaux de pêche, de nectarine, de brugnon, d'abricot, de cerise, d'amande, de noix et noisette, de châtaigne (sans la bogue !)... Comment faire ? La méthode la plus simple consiste à installer ces graines en strates dans un substrat de sable humide (ou 50/50 terreau et sable). Le pot doit être ensuite disposé près d'un mur au nord. Au frigo !

Transformez vous-même vos plantes médicinales Les infusions longues, d'une durée de plusieurs heures (jusqu'à environ 8h), sont réservées aux parties plus coriaces des plantes comme les racines, les écorces, les baies ou alors pour certaines parties aériennes qui ne contiennent pas vraiment de substances volatiles mais plutôt une abondance de minéraux qu'on extraira davantage avec ce type d'infusion (ex.: feuilles d'ortie, sommités fleuries d'avoine). Il est aussi possible de préparer des infusions froides. Pour ce faire, les plantes tremperont dans l'eau froide pendant plusieurs heures. Ce type d'infusion convient bien aux plantes contenant des mucilages (ex.: racine de guimauve, graines de fenugrec) ou aux plantes riches en huiles essentielles/principes volatiles qui sont plus facilement perdus avec la chaleur de l'eau (ex.: racine d'aunée). *Il est rare que l'on conserve les infusions plus de 24h. - Pour un bain de détente: Infusion de lavande et/ou camomille - En cas de problème de peau: Infusion de calendule CHEVALLIER, Andrew.

Crusine Santé \| Formation en alimentation vivante et crue \| Cru 101 - Plantes sauvages comestibles Photo: Carmella Si vous êtes intéressé/e par la santé, la nutrition et les plantes, je suis certaine que vous avez déjà entendu parler des plantes sauvages comestibles. Elles sont partout. Elles sont nutritives. Elles sont gratuites. Une note de précaution avant de partir en expédition: assurez-vous de cueillir la bonne plante, et la bonne partie de la bonne plante même. Comment apprête-t-on les plantes sauvages comestibles en alimentation vivante et crue? En salade (sauf les orties)Dans une soupeDans un smoothieDans un pestoDans un pâté à base de noix trempéesDans une lasagne (à la place des épinards!) En tout premier, voici le céraiste. L'ortie, lorsqu'elle est jeune et cueillie avec précaution (mettez des gants!) Les pensées, ces jolies et tenaces petites fleurs que j'adore planter, replanter et semer partout, se consomment très bien en salade, les fleurs étant décoratives, et les feuilles, délicieuses! Bises sauvages,

Les trucs pour lutter contre les pucerons Les trucs pour lutter contre les pucerons Retrouvez vos trucs et astuces contre les pucerons... Contre les pucerons noirs, laisser macérer un paquet de tabac pendant 24 h, ensuite vous filtrez et vous y ajoutez dans le litre obtenu, 15 dc de vinaigre et 15 dc de savon, vous vaporisez.Pilou Plantez dans le pot de vos plantes vertes, des allumettes, la tête dans la terre. Pulvérisez vos rosiers avec une "potion" préparée avec des feuilles de lierre macérées dans de l'eau pendant quelques jours. J'avais des pucerons dans mes plantes ( beaucoup ) on m'avait dit de mettre de l'eau mélangé a de l'huile d'olive, ce que j'ai fait et ... ça a marché, plus un seul puceron, en + cela a nourrit mes plantes ! J'ai testé la dissolution d'une cuillère à soupe de savon noir dans un litre d'eau à renouveler tous les 15 jours environ et cette année je n'ai pas été envahi comme les années précedentes paddy Contre les pucerons de rosiers planter de la sarriette et ils disparaîtront a jamais.Baudoin Lire aussi

Sauvagement-Bon Le bouturage : Un façon rapide et économique pour multiplier les plantes de votre jardin Le bouturage est un mode de multiplication économique et rapide qui permet d’obtenir un nombre important de sujets à partir d’un même pied mère. C’est également la technique idéale pour reproduire à l’identique une plante qui vous plaît dans votre jardin ou encore dans celui d’un(e) ami(e). Selon les espèces, on bouture au printemps, en début d’été, en fin d’été ou en automne, mais pour de nombreuses plantes et arbustes, le mois d’août est souvent la période la plus favorable. Pourquoi est ce le moment opportun pour bouturer et comment procéder ? Découvrez nos secrets de la réussite du bouturage d’été ! Le mois d’août, la période la plus favorable ! A la faveur des chaleurs estivales, le cycle végétatif de la plupart des végétaux marque généralement un petit coup d’arrêt. Comment procéder au bouturage d’été ? Bien prélever la bouture est le secret de la réussite. Il est conseillé d’employer une hormone de bouturage afin de favoriser la reprise de boutures. AlsaGarden

plantes_sauvages La conférence de ce 03 mai a fait l’objet d’un montage audio visuel complété par un questions/réponses. Les participants ont été à la fois surpris et intéressés par ce sujet hors du commun. Le texte suivant est extrait du livre : Tous les légumes cultivés et consommés aujourd’hui ont pour ancêtres des plantes sauvages. En fait, il existe d’innombrables plantes sauvages comestibles, puisque plus de la moitié des espèces végétales poussant spontanément dans la nature est comestible. La plupart de ces végétaux sauvages comestibles ont été, à un moment ou à un autre, consommés par l’homme. Il faut savoir qu’un petit % à peine des plantes sauvages de notre région sont toxiques. D’ailleurs quelques légumes cultivés sont, eux aussi, toxiques, ne l’oublions pas. La carotte par exemple, n’est rien d’autre qu’une plante sauvage très commune, la carotte sauvage qui pousse en bordure des chemins et prairies ; une plante qui a été domestiquée par l’homme il y a bien longtemps. Soupe aux orties

Bouturage de vivace, plante et arbuste Arbres et arbustes | 22/04/2013 Voici venue l’une des grandes périodes de bouturage. Profitez de ce moyen facile et économique pour obtenir de nombreuses plantes contre simplement un peu de temps. Bouturer pour multiplier au jardin sans se ruiner - F. Marre - M. Marcat - Rustica Le matériel et les différentes techniques de bouturage Tout jardinier amateur peut bouturer ses plantes sans équipement coûteux. Il vous faut : • des godets ou des pots • des caissettes, une miniserre, un châssis • des tessons, des billes d’argile pour le drainage • des verres ou des flacons (pour les boutures à réaliser dans l’eau) • de la tourbe blonde, du sable ou de la perlite, du terreau, de la terre de jardin • de la poudre d’hormones de bouturage • des étiquettes pour bien identifier les plantes • un sécateur propre, affûté et désinfecté • un transplantoir, un bâtonnet (pour faire des avant-trous) • une table de jardin

Related: