background preloader

Bernard Stiegler - lecture de "Prendre soin"

Bernard Stiegler - lecture de "Prendre soin"
Prendre soin, de la jeunesse et des générations, de Bernard Stiegler, Flammarion (2008). L’un des derniers livres publiés par Bernard Stiegler, et qui s’intitule Prendre soin, de la jeunesse et des générations, a pour thème central la question de l’éducation et plus particulièrement l’école. Je voudrais tenter d’en présenter ici quelques idées directrices, car il me semble qu’il y a là de quoi mieux comprendre ce que l’on pourrait appeler le « malaise » voire la « dépression » scolaire. Depuis déjà plusieurs années et parutions, ainsi qu’à travers l’Association Ars Industrialis, Bernard Stiegler théorise, œuvre et plaide en faveur de ce qu’il appelle lui-même une « écologie de l’esprit » : de même qu’il faut se soucier de la qualité des milieux naturels, afin d’assurer leur fécondité future, de même il faut se soucier de la nature des milieux « psychiques » dans lesquels naissent et se développent de futurs « esprits ». Mais tout ceci n’est vrai qu’en termes de tendances. Et plus loin :

http://skhole.fr/lecture-de-prendre-soin-de-bernard-stiegler

Related:  TV & Media / éducation / consommation ?Soin / Bien être / justice - Care / Cure (B. Stiegler)

5-7 BOULEVARD 30.08.2010 ParticipationParticipation La participation nomme la relation d’un individu à son milieu. Les milieux sociaux où s’individuent les existences psychiques ne sont milieux d’individuation que dans la mesure où ils sont participatifs, dans le cas contraire les milieux sont dissociés ou désindividuants. Soin et relation – Christian Fauré Ce Samedi 15 Janvier 2011, 14h, au Théâtre de la Colline, Ars Industrialis vous invite à une séance publique autour de la question et du soin et de la relation. L’invité sera Frédéric Worms, fin connaisseur de la philosophie française, il est par ailleurs un spécialiste reconnu de Bergson. Ars Industrialis le reçoit également suite la parution de son ouvrage « Le moment du soin » (cf Les relations de soin).

Manifeste de la guérilla pour le libre accès, par Aaron Swartz #pdftribute Il se passe quelque chose d’assez extraordinaire actuellement sur Internet suite à la tragique disparition d’Aaron Swartz : des centaines de professeurs et scientifiques du monde entier ont décidé de publier spontanément leurs travaux en Libre Accès ! Il faut dire que sa mort devient chaque jour plus controversée, les pressions judiciaires dont il était l’objet n’étant peut-être pas étrangères à son geste. Comme on peut le lire dans Wikipédia : « En juillet 2011, le militant américain pour la liberté de l’Internet Aaron Swartz fut inculpé pour avoir téléchargé et mis à disposition gratuitement un grand nombre d’articles depuis JSTOR. Il se suicide le 11 janvier 2013.

Bernard Stiegler : “Prendre soin de la jeunesse et des générations” & “Economie de l’hypermatériel et psychopouvoir” - COLBLOG - Blog LeMonde.fr commander ce livre Bernard Stiegler est un philosophe atypique, ayant fait ses "humanités" comme on disait dans le temps, en prison. Il n'a pas oublié. 20 ans plus tard, il participait à un "atelier philosophique" à la Maison d'Arrêt de Douai (animé par B. Stevens).

Paul Valéry Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Valéry. Paul Valéry « LE GRAND DÉSENCHANTEMENT ». UN ENTRETIEN AVEC LE PHILOSOPHE BERNARD STIEGLER NEWS NEWS NEWS Juste après l’échec des grandes manifestations d’octobre sur les retraites, avant la difficile conférence de Cancun sur le climat, que beaucoup d'observateurs des désastres écologiques annoncent déjà, désespérés, vouée à l'échec comme le fut celle de Copenhague, alors que la crise économique n’en finit pas et les plans de rigueur se multiplient, voici un entretien à la fois inquiet et tonique avec le philosophe Bernard Stiegler, fondateur du centre de réflexion Ars Industrialis, philosophe, auteur de l'essai « De la pharmacologie. Ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue », (Flammarion, octobre 2010). Dans une cour des Halles, en face du centre Georges Pompidou, Bernard Stiegler reçoit dans une ruche de verre, toujours pleine d’étudiants, d’artistes numériques et de jeunes enseignants. Après le grave échec de la conférence de Copenhague sur la climat, on voit se développer dans la population et la jeunesse un sentiment d’impuissance face à « realeconomik ».

Qu'est-ce que les Lumières ? Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Qu'est-ce que les Lumières ? est une œuvre du philosophe allemand Emmanuel Kant datant de 1784. Son titre complet est Réponse à la question : qu'est ce que les Lumières ? (Beantwortung der Frage : Was ist Aufklärung?). SOIN ET RELATION . En registrements des débats du 15 janvier 2011 à La Colline avec Christian Fauré, Frédéric Worms, Bernard Stiegler Le soin est au cœur de la nouvelle question économique et industrielle s’il est vrai que, comme l’indiquait l’un de nos séminaires, « économiser signifie prendre soin » . La séance précédente d’Ars Industrialis , préparée par l’atelier Techniques de soi , a montré qu’il n’est pas possible de questionner le soin – ce que l’on appelé aussi en anglais Care et en allemand die Sorge – en ignorant les pratiques et techniques de soi qui constituent les cultures et les civilisations, notamment celles de l’Antiquité, et qui forment l’horizon de la skholè et de l’otium. C’est dans la suite de notre séance du mois de juin, consacrée aux techniques de soi, que nous accueillerons Frédéric Worms, auteur de "Le moment du soin", PUF 2010. La séance sera introduite par Christian Fauré, et conclue par Bernard Stiegler.

Related: