background preloader

Dr Emoto : les mémoires de l'eau (version française)

Dr Emoto : les mémoires de l'eau (version française)
Related:  Naturalizer KiramekiPouvoirs de l'Eau - Vidéos

Filtre à eau japonais Naturalizer, filtration et dynamisation de l'eau Naturalizer Kirameki : l'eau de source volcanique au robinet Durable : pas de cartouches à changer grâce au rétronettoyageEcologique : uniquement des constituants naturels Prix juste : importation directe sans intermédiaire Sûr : fabriqué au Japon depuis 30 ans Mars 2014 : Le nouveau modèle 2014 (photo en bas sur fond bleu) possède une capacité de filtration supérieure à l'ancien, à savoir 200 000 litres, vu son volume plus important. Les photos des coupes sur l'ancien modèle sont utilisées ici à titre informatif, le principe étant identique pour le nouveau modèle. Commandes sur la Boutique Biovie. Constituants du filtre Naturalizer Kirameki Références Cristaux de Masaru Emoto La première référence provient d'une méthode d'analyse globale, proche de la cristallisation sensible, qui est l'analyse des cristaux d'eau congelés, fruit des travaux de Masaru Emoto.

Masaru Emoto Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Emoto. Masaru Emoto (江本 勝, Masaru Emoto?), né le 22 juillet 1943, est un auteur japonais connu pour sa théorie sur les effets de la pensée et des émotions sur l'eau. Biographie[modifier | modifier le code] Après avoir suivi des études en relations internationales à l'université de Yokohama, il a créé IHM Corporation à Tokyo en 1986. Il a publié plusieurs ouvrages présentant des clichés de cristaux de molécules d'eau. En 2006, Emoto a publié avec Dean Radin une étude randomisée à double insu sur 2000 sujets japonais, qui mettait en évidence une capacité d'influencer l'aspect esthétique des cristaux de molécules d'eau, et ce malgré la distance qui les séparait des spécimens, qui étaient en Californie[1]. Critiques[modifier | modifier le code] Les travaux d'Emoto n'ont jamais été publiés dans une revue scientifique à comité de lecture. Publications[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code]

Les extraordinaires découvertes de Masaru Emoto Par le Passeur. A travers les écrits de cette époque où tout nous est restitué, nous parlons souvent de notre pouvoir créateur. Peut-être certains ont-ils besoin de comprendre mieux ce que cela signifie très concrètement. Un homme nous en a délivré la preuve incontestable et pourtant je me rends compte que bien peu de gens ont entendu parler des extraordinaires travaux du Dr. Titulaire d’un Doctorat de l’Université de Yokohama en Médecine Alternative (eh oui, au Japon ça existe), Masaru Emoto a pu mettre au point avec son équipe une méthode d’observation des cristaux d’eau gelés par la photographie. Masaru Emoto C’est au fil de ses travaux sur les fluctuations ondulatoires de l’eau que M. Tout de suite, l’équipe d’Emoto a découvert que les cristaux étaient très différents selon la provenance de l’eau. La découverte est d’une telle simplicité que mieux vaut tout simplement en regarder les images plus que de longs discours : Créé avec les mots "tu me rends malade' Fraternellement,

Filtre à eau japonais sur roches volcaniques Wellness / Naturalizer - Les forums d'Eco Bio Info - Page 3 Céphil, le 7 Mar 2008, 14:37, dit : Je suis très intéressée par le système. Je voulais juste savoir si le débit de l'eau se ramollit un peu en passant dans le filtre ou pas du tout, ou est-ce que c'est un peu comme les ampoules éco, est-ce qu'il n'y a pas un petit délai, une petite modification par rapport à l'utilisation sans le filtre... ? Sinon est-ce qu'il sera aussi possible d'acheter le filtre à douche ? Ca " ramollit " très légèrement, franchement c'est à peine perceptible (7 litres par minute sous 1,5 bars) , et il n'y a pas de temps de latence. Pour les détails de fixation, j'ai mis des schémas sur cette page, mais le filtre est fourni avec 6 fixations différents, 2 pour robinets mâles, 2 pour robinets femelles, 2 pour robinet sans filetage, donc ça doit aller partout. J'ai pris une photo de l'ensemble dans la cuisine avec une boite d'allumettes à coté pour donner une idée : Eric

Jacques Benveniste memoire de l eau Jacques Benveniste Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas comprendre ... Mais, au delà d'une certaine dilution le phénomène ne disparaît pas, comme on devrait s'y attendre. "Pire encore", ce phénomène de dégranulation reste encore détectable, parfaitement mesurable, pour des dilutions telles qu'aucune molécule de venin ne devrait subsister dans l'éprouvette. Du point de vue de la chimie classique il y a donc une contradiction complète. - Dans les années quatre-vingt dix, tout le monde, loin s'en faut, ne s'est pas satisfait de l'excommunication de Jacques Benveniste et, avec lui, de toute notion apparentée à la "mémoire de l'eau". ...Vous avez bien lu ce mot, en rouge. ...Cet article fait suite à un papier d'une page publiée en Angleterre dans le numéro du 15 mars 2001. ...Nous ne ferons pas l'historique des tribulations de Benveniste, depuis douze années, que j'ai pu suivre, en tant qu'ami, pratiquement au jour le jour. ...C'est une optique. ...Qui bougera ? - Arrêtez.

Mémoire de l'eau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mémoire de l’eau est le nom donné en 1988[1], au cours d'une controverse médiatique, à une hypothèse du chercheur Jacques Benveniste selon laquelle l’eau qui a été en contact avec certaines substances conserve une empreinte de certaines propriétés de celle-ci alors même qu'elle ne s’y trouve statistiquement plus[Note 1]. Le résultat d'une série d'expériences réalisées pour valider cette hypothèse est alors présenté par les tenants de l'homéopathie (qui pratique une dilution très importante des principes actifs) comme une validation scientifique de celle-ci. La publication dans Nature[modifier | modifier le code] Un protocole expérimental controversé[modifier | modifier le code] La reproductibilité éventuelle d'une telle expérience nécessite un respect strict du protocole expérimental, préalable incontournable à la critique positive ou négative d'un travail. Accusations de conflits d’intérêts[modifier | modifier le code]

Jacques Benveniste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Benveniste (12 mars 1935 - 3 octobre 2004), est un médecin et immunologiste français, connu du grand public pour avoir publié en 1988 des travaux de recherche sur la mémoire de l'eau donnant naissance à une controverse. Biographie[modifier | modifier le code] À partir de 1965, il travaille à l'Institut de recherche sur le cancer du CNRS, puis, en parallèle, devient chef de clinique à la faculté de médecine de 1967 à 1969. Il exerce alors à la Scripps Clinic & Research Foundation en Californie. Il atteint la notoriété en 1971 par la découverte d'un facteur activateur des plaquettes sanguines, le PAF-Acether. En 1973, il entre à l'INSERM où il poursuivra le reste de sa carrière. Jacques Benveniste décède à l'âge de 69 ans lors d'une opération du cœur, le dimanche 3 octobre 2004. La "mémoire de l'eau"[modifier | modifier le code] Cette publication déclenche de fortes réactions dans la communauté scientifique internationale. Note :

Louis-Claude Vincent Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Louis-Claude Vincent Louis-Claude Vincent, né le au Puy-en-Velay et mort le à Marsat, est un ingénieur hydrologue français, diplômé de l'École Supérieure des Travaux Publics (Promotion 1925). Biographie[modifier | modifier le code] Il est le fondateur de la bio-électronique en 1948[1]. Il est professeur en hygiène alimentaire dans un établissement libre d'enseignement supérieur à l'École d'anthropologie de Paris entre 1955 et 1960, où il donne notamment des cours sur les boissons[2]. Il est le cofondateur de la Société Internationale de Bio-Électronique Vincent (S.I.B.E.V) avec le médecin allemand le Dr Franz Morell. Bibliographie[modifier | modifier le code] Bio-Electronique Vincent - Évolution de 1952 à 1986, Éditions Stec, 1979.Traité de bio-électronique, Éditions Stec, 1979.Le paradis perdu de Mu, Éditions de la Source, 1969.Aperçu sur la bio-électronique, Pacomhy, 1954. En collaboration avec son frère Pierre :

Viktor Schauberger Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Viktor Schauberger (30 juin 1885–25 septembre 1958) était garde-forestier autrichien, naturaliste, philosophe et inventeur. Il a publié des essais sur ses inventions et théories. Biographie[modifier | modifier le code] Vie personnelle[modifier | modifier le code] Dans les années 20, il se fit un nom et de l'argent par sa conception de canaux de flottage du bois révolutionnaires. IIIème Reich[modifier | modifier le code] Dès 1934, un industriel le recommande à Hitler. Observations[modifier | modifier le code] Il observa durant des mois la progression des truites de montagne dans les ruisseaux en se demandant comment elles pouvaient rester sans bouger, comme suspendues, dans un courant d'eau rapide et puis filer à grande vitesse vers l'amont. Inventions[modifier | modifier le code] Il est l'inventeur de ce qu'il a nommé la "technologie d'implosion". Applications de Schauberger au principe d'implosion : le moteur à implosion[Quoi ?]

Marcel Violet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Marcel Violet Marcel Violet au volant de sa Violet-Bogey sur le circuit du Mans en 1913 Achille Marcel Violet (1886-1973) est un pilote automobile, ingénieur des Arts et Métiers et inventeur français, principalement actif dans le domaine de l'automobile. Il a aussi fondé un laboratoire actif dans le domaine des médecines alternatives à partir de ses découvertes sur les conséquences de l'utilisation d'eau biodynamisée, reprenant les travaux de Stanislas Bignan cinquante ans plus tôt. Durant plus de 30 ans Marcel Violet a expérimenté son eau biodynamisée sur les végétaux, les animaux et les humains. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et première guerre[modifier | modifier le code] Marcel Violet conduit sa Violette à la course de côte de Gaillon 1911 Marcel Violet réalise ses études d'abord à l'ENP d'Armentières, avant d'entrer à l'école nationale supérieure d'arts et métiers de Lille. Eau Violet[modifier | modifier le code] [11].

Related: