background preloader

Le Reste du Monde

Le Reste du Monde

http://ecointerview.wordpress.com/

Related:  Mondialisation et commerce international

L'échange international est-il bon pour la croissance? L'échange international ouvre un accès aux ressources et aux techniques du reste du monde. Il devrait être un facteur de croissance majeur. Mais les bénéfices de l'ouverture sont inégalement répartis et ne peuvent se concrétiser sans un certain protectionnisme. Il y a donc complémentarité entre ouverture et protectionnisme. 1.

Les moutons enragés Nous avons tendance à l’oublier, le but de ce type de blog est d’éveiller les personnes et de les informer de la situation réelle sur la planète, donc un rappel de la situation actuelle s’impose avec liens et explications à la clé. Attention, même en faisant court, cela risque d’être chargé. Alors attaquons, utilisons des termes simples, et comprenez bien ce qu’il se passe.

Magali TALANDIER - Les enjeux territoriaux de l'économie de proximité Auteur : Magali TALANDIER, maître de conférences à l’Institut de Géographie Alpine (IGA) de l’Université Joseph Fourier de Grenoble Interview réalisée par Boris Chabanel (Nova7) le 22 novembre 2012 dans le cadre de la démarche« Grand Lyon Vision Solidaire » Économiste de formation, docteur en Urbanisme et aménagement du territoire, Magali Talandier est maître de conférences à l’Institut de Géographie Alpine (IGA) de l’Université Joseph Fourier de Grenoble et rattachée au laboratoire Pacte-Territoires. Ses travaux de recherche portent sur l’analyse des processus de développement territorial. Elle a notamment beaucoup travaillé sur la question du développement résidentiel et touristique, sur la mobilité ou encore sur l’impact des politiques intercommunales. Elle a également réalisé de nombreuses expertises en matière de développement économique local pour les DDE, DRE, collectivités territoriales, le ministère de l’écologie, la Datar, la Poste, l’Unesco.

Commerce: l'Europe défend son accord avec le Canada - Les Echos Politique Le Sénat bascule à droite et compte deux élus FN La droite a reconquis ce dimanche la majorité au Sénat qu’elle avait perdue en 2011. Provence-Alpes-Côte d'Azur Panorama de l'économie sociale et solidaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur - 2013 Ajouté le 10 Juillet 2013 L'Économie Sociale et Solidaire (ESS) rassemble des entreprises engagée dans des réalités socio-économique qui donnent la priorité à des objectifs autres que le profit et fait coexister une pluralité de ressources : marchandes, bénévoles, publiques et privées. Privilégiant l'action collective, elles prônent majoritairement des statuts spécifiques pour garantir la lucrativité limitée de leur objet social : associations, coopératives et mutuelles. Cette édition est enrichie d'une entrée supplémentaire : la présentation de la structuration par taille des entreprises de l'ESS. La comparaison entre les organismes de l'ESS et les entreprises privées lucratives fait apparaître l'importance de la part des petites entreprises (10 à 49 postes) et des moyennes et grandes entreprises (50 postes et plus) dans l'ESS.

Baisse de l’euro et désinflation compétitive : quel pays en profitera le plus ? par Bruno Ducoudré et Eric Heyer Pendant près de deux ans, entre le milieu de l’année 2012 et 2014, l’euro s’est apprécié face aux principales monnaies du monde. En s’établissant à 1,39 dollar en mai 2014, l’euro avait vu sa valeur augmenter depuis juillet 2012 de plus de 12 % face au dollar.

Premier salon Coop’Ouest à la salle Safire à Pontivy - Pontivy - Économie Pour la première fois, quatre coopératives d’achat pour des artisans du bâtiment se réunissent sur un même salon, à Pontivy, au parc des expositions. Spécialisées dans la plomberie, le sanitaire, le chauffage et l’électricité, elles ont invité leurs fournisseurs à exposer à la salle Safire. Ce salon se déroule toute la journée de ce mercredi. Il est réservé aux adhérents de ces coopératives : artisans travaillant seuls et entreprises artisanales, installés dans toute la région Ouest. L’objectif des organisateurs est de présenter un maximum de nouveautés des fournisseurs autant que d’informations sur leurs activités.

Entreprises - Les groupes français multinationaux en 2011 - 53 % de salariés hors France 53 % de salariés hors France Colette Héricher et Agnès Topiol, division Profilage et traitement des grandes unités, Insee Résumé En 2011, les groupes français multinationaux hors banques contrôlent 35 400 filiales à l'étranger. Conditions de vie-Société - Le « tiers secteur », un acteur économique important - 10 % de l'emploi salarié dans les coopératives, mutuelles, associations et fondations 10 % de l’emploi salarié dans les coopératives, mutuelles, associations et fondations Laurent Bisault, direction régionale de Midi-Pyrénées, Insee Résumé De l’action sociale à l’hospitalisation, de la banque à l’assurance, en passant par l’agriculture et l’agroalimentaire et plus modestement le commerce et le bâtiment, les acteurs de l’économie sociale ont de fortes spécificités : associations et fondations agissent dans les services à la personne, mutuelles et coopératives dans les sphères financière et agricole. Actifs en zone rurale, ils possèdent aussi des entreprises de poids dans les villes. Sommaire

Entreprises - Chaînes d'activité mondiales : des délocalisations d'abord vers l'Union européenne Des délocalisations d’abord vers l’Union européenne Lionel Fontagné, Université Paris 1 et Aurélien D’Isanto, Insee Résumé Entre 2009 et 2011, 4,2 % des sociétés marchandes non financières de 50 salariés ou plus implantées en France ont délocalisé des activités et 3,1 % l’ont envisagé sans le faire. L’industrie manufacturière et les services de l’information et de la communication sont les secteurs les plus concernés. Les sociétés qui délocalisent sont le plus souvent exportatrices ou déjà présentes à l’étranger par le biais de filiales. Vrai-faux : les chômeurs sont-ils si bien payés ? Dix jours avant la négociation de l'assurance-chômage, le député UMP, Pierre Méhaignerie a créé la polémique, en estimant que les allocations étaient trop élevées par rapport aux autres pays européens. Mais qu'en est-il vraiment ? La dernière étude du Centre d'analyse stratégique qui compare les différents systèmes en Europe tombe à point nommé. Le montant des allocations chômage n'est pas plafonné.FAUX. Un chômeur ne peut pas toucher plus de 5.800 euros nets par mois, ce qui est tout de même le niveau plus élevé d'Europe. La durée d'indemnisation est limitée à deux ans (trois ans pour les plus de 50 ans), sans dégressivité.

L'euro plonge, l'Allemagne se réjouit La monnaie unique est tombée le 5 janvier à son plus bas niveau depuis neuf ans. De quoi conforter une fois de plus les entreprises allemandes, qui dépendent largement de leurs exports. Courrier international 6 janvier 2015 | Partager : Le protectionnisme, une des causes du ralentissement du commerce mondial (Global Trade Alert) The 18th Global Trade Alert Report, novembre 2015 Le commerce mondial décroît depuis octobre 2014. Selon un rapport du Global Trade Alert* préparé pour le G20 qui s'est tenu en novembre 2015 à Antalya en Turquie, la forte hausse des mesures protectionnistes explique en partie ce ralentissement. Le 18ème rapport du Global Trade Alert , établi pour le compte du Centre for Economic Policy Research, pointe une forte contraction des échanges mondiaux. Après une reprise en 2010, la croissance du commerce mondial s'est stabilisée à partir de mi-2011. Depuis octobre 2014, les échanges mondiaux décroissent.

Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Alexandre Mirlicourtois Le Royaume-Uni va tomber dans une grave récession Julien Pillot Comprendre la matrice du BCG Alexandre Boulègue Le marché du mobilier urbain

Related: