background preloader

Films féministes - Liste de 31 films

Films féministes - Liste de 31 films
Related:  FEMMES ET CINEMA

Rebelle: pourquoi Merida est-elle la première héroïne aux cheveux bouclés de Disney? Lorsqu’on a vu les premières images de Merida, l’héroïne du dernier Disney-Pixar qui sort sur les écrans ce mercredi 1er août, nos têtes bouclées n'ont pas pu s'empêcher de se réjouir: ces cheveux! Ces boucles! Ce volume et ce joyeux bordel! publicité Merida a non seulement la lourde responsabilité d’être le premier personnage principal féminin de Pixar mais aussi —surtout?— la première héroïne aux cheveux bouclés de Disney. Ariel a le droit a une espèce de masse rousse vaguement ondulée: Un peu mieux réussie pour Esmeralda: Et Tiana, la princesse afro-américaine de La Princesse et la grenouille, a quelques frisures qui s’échappent: Mais des vraies boucles, des boucles qui bougent à la fois ensemble et séparément, bref des boucles comme les nôtres, comme celles d'Audrey Pulvar, de Rachida Brakni, ou de Julia Roberts, Disney ne l’avait jamais fait. La Petite Sirène, une bouclée contrariée En fait, Disney ne pouvait pas le faire. Rupture technologique de la boucle Pourquoi maintenant?

Comment je suis devenue féministe Il y a soixante-dix ans, le 29 avril 1945, les femmes ont voté pour la première fois en France, . Il y a deux ans encore, je ne faisais pas attention à ce genre d’information. Je n’étais pas aussi sensible aux discriminations liées au sexe des individus ou de leur identité sexuelle. Je crois que c’est arrivé quand j’ai commencé à assumer ma propre identité sexuelle, le fait d’être une femme et de me rendre compte tout ce que ça implique dans notre société actuelle. « Genre et sexualité », un cours déterminant Tout a commencé par le choix d’un cours à la fac. Deux ou trois semaines plus tard, le premier cours. Au début je n’ai pas très bien saisi. Est arrivé le moment où j’ai mis un mot sur ce que je revendiquais. Assumer une étiquette « féministe » Depuis que je me revendique comme tel, j’ai fait face à plusieurs types de réactions. J’assume cette étiquette, ce sont des idées qui me tiennent à cœur. Carole, volontaire en service civique, Poitiers Illustration : « We Can Do It !

Merida trahison En 1938, il ne faisait pas bon être une femme chez Disney comme en témoigne cette lettre de rejet exhumée aujourd’hui sur Flickr. Mary V. Ford, qui avait écrit au studio d’animation pour connaître les critères d’admission à l’école Disney qui formait ses animateurs, avait ainsi reçu la réponse suivante : «Les filles ne travaillent pas du côté créatif pour préparer les dessins animés pour l’écran, car cette tâche est exclusivement réservée aux jeunes hommes. Les femmes ne sont, heureusement plus, aujourd’hui cantonnées au coloriage chez Disney. Cheveux roux bouclés, fière, aventurière, rebelle, tirant à l’arc, montant à cheval et surtout refusant le mariage forcé, elle dénote parmi les autres héroïnes. Mais alors qu’elle doit être officiellement couronnée le 11 mai en tant que 11ème princesse, il semblerait que Disney ait jugé nécessaire de la relooker, gommant ainsi toutes les aspérités qui faisaient sa différence.

Militante féministe : hier les insultes, aujourd'hui une balle Militante féministe, ancienne Femen, Marguerite s’est installée dans le quartier du Panier à Marseille où elle est régulièrement victime de harcèlement de rue. Mais Marguerite n’est pas du genre à se laisser insulter, pas question de laisser passer réflexions sexistes ou gestes déplacés ! Ce qui ne va pas sans lui attirer des réactions violentes, jusqu’à ce jour où elle a failli se prendre une balle… Aujourd’hui, 3:07 environ. Je suis dans mon lit, en train d’essayer de dormir. Je mets quelques secondes à réaliser, au début je ne sais pas dans quelle pièce c’est, puis j’entends des chutes de débris dans la cuisine. Un jet de pierre, ça ne troue pas un rideau Je me lève, je vais vers la fenêtre, je soulève le rideau et à travers le carreau je vois clairement une voiture à quelques mètres en face (je précise que mon appartement est au premier étage), intérieur éclairé. Le conducteur est en place et côté passager, un mec en train de rentrer dans la voiture. Un flingue.

« 17 filles » et pas mal d’objections Incontestablement, 17 filles est un beau film. Les réalisatrices, Delphine et Muriel Coulin, ont transposé dans leur ville natale de Lorient l’histoire des dix-huit élèves américaines d’un même lycée de Gloucester, dans le Massachusetts, qui, en 2008, avaient défrayé la chronique pour être tombées enceintes toutes en même temps. Leur héroïne, Camille, enceinte par accident, décide de garder le bébé, et persuade ses copines de l’imiter. Elles seront seize à la suivre. Elles concluent un pacte : après avoir accouché, elles habiteront toutes ensemble, s’entraideront, seront enfin adultes et indépendantes. On dira que rien n’obligeait les deux cinéastes françaises au réalisme. « Il s’agit uniquement de notre regard sur ce fait divers », insiste Muriel Coulin (Le Courrier, Genève, 30 décembre). Escamoter la fascination pour la maternité dans la culture populaire On reste néanmoins perplexe : subversive, la maternité ? Idéalisation et condescendance En 2011, sous le titre A Strange Stirring.

Fédération GAMS "La" femme et le grand écran « On finit tous par manger cette évidence qui nous est rabâchée par les décideurs du septième art : les hommes c’est l’action et les femmes c’est la petite culotte ». L’édito décapant de Virginie Despentes écrit pour le catalogue des 15es Journées cinématographiques dionysiennes. Lire aussi : « Femmes Femmes » : cinéma au féminin à Saint-Denis Le cinéma est une industrie qui n’est pas interdite aux femmes. Mais c’est une industrie inventée, manipulée et contrôlée par des hommes. Il suffira pour s’en convaincre de s’intéresser au genre des producteurs de films grand public, des responsables du financement cinéma dans les chaînes télé, des directeurs des grands réseaux de distribution, des directeurs des grands festivals de cinéma, des programmateurs de salle, des critiques cinéma ou des réalisateurs primés dans les grandes compétitions. Qu’est-ce que ça se lave, une femme, au cinéma… Pensez au nombre de fois que vous avez vu une femme violée prendre une douche habillée. Le test Bechdel

OUI OUI OUI EGALITE L'égalité passe par la PMA ! Parce qu’il n’y a pas de raison que la Procréation Médicalement Assistée (200 000 enfants fécondés in vitro en France) reste le privilège des couples hétérosexuels mariés. Parce que l’insémination artificielle pour les lesbiennes et les femmes célibataires est légale dans de nombreux pays européens et que l’interdire en France est tout simplement hypocrite. Parce que c’était une promesse une campagne de François Hollande. Le collectif « Egalité Oui Oui Oui » appelle à manifester ce jeudi 6 décembre à côté de l’Assemblée nationale, lors des auditions sur le projet de loi sur le mariage pour tou.te.s, pour réclamer la PMA pour toutes, maintenant !

La Barbe - Groupe d’Action Féministe

Related: