background preloader

Films féministes - Liste de 31 films

Films féministes - Liste de 31 films
Related:  Education féministe = éducation égalitaireFEMMES ET CINEMAAssociations Féministes

Eduquer oui mais pourquoi ? "On n'est pas là pour vous éduquer" est la phrase que j'entends le plus souvent (et que je tends à prononcer de plus en plus souvent également) face aux personnes qui ne sont pas féministes. Il faut tout d'abord que je vous explique comment se passe systématiquement une discussion avec un non féministe. - Non féministe : "moi je suis pour l'égalité homme/femme mais je ne suis pas féministe car les féministes veulent la supériorité des femmes". - Féministe : "ah ? Long silence de 15 minutes car il n'a evidemment aucune source. - Non féministe : "Non mais de toutes façons c'est bon l'égalité est acquise". - Féministe : "Et tu fais abstraction des violences, de l'inégalité des salaires, des tâches ménagères etc etc ?" Il va alors demander des sources sur les tâches ménagères. C'est compliqué putain. Alors est-ce qu'il faut éduquer les sexistes ? Expliquer, non pas pour eux, mais pour nous.

Rebelle: pourquoi Merida est-elle la première héroïne aux cheveux bouclés de Disney? Lorsqu’on a vu les premières images de Merida, l’héroïne du dernier Disney-Pixar qui sort sur les écrans ce mercredi 1er août, nos têtes bouclées n'ont pas pu s'empêcher de se réjouir: ces cheveux! Ces boucles! Ce volume et ce joyeux bordel! publicité Merida a non seulement la lourde responsabilité d’être le premier personnage principal féminin de Pixar mais aussi —surtout?— la première héroïne aux cheveux bouclés de Disney. Ariel a le droit a une espèce de masse rousse vaguement ondulée: Un peu mieux réussie pour Esmeralda: Et Tiana, la princesse afro-américaine de La Princesse et la grenouille, a quelques frisures qui s’échappent: Mais des vraies boucles, des boucles qui bougent à la fois ensemble et séparément, bref des boucles comme les nôtres, comme celles d'Audrey Pulvar, de Rachida Brakni, ou de Julia Roberts, Disney ne l’avait jamais fait. La Petite Sirène, une bouclée contrariée En fait, Disney ne pouvait pas le faire. Rupture technologique de la boucle Pourquoi maintenant?

Citations féministes Comment je suis devenue féministe Il y a soixante-dix ans, le 29 avril 1945, les femmes ont voté pour la première fois en France, . Il y a deux ans encore, je ne faisais pas attention à ce genre d’information. Je n’étais pas aussi sensible aux discriminations liées au sexe des individus ou de leur identité sexuelle. Je crois que c’est arrivé quand j’ai commencé à assumer ma propre identité sexuelle, le fait d’être une femme et de me rendre compte tout ce que ça implique dans notre société actuelle. « Genre et sexualité », un cours déterminant Tout a commencé par le choix d’un cours à la fac. Deux ou trois semaines plus tard, le premier cours. Au début je n’ai pas très bien saisi. Est arrivé le moment où j’ai mis un mot sur ce que je revendiquais. Assumer une étiquette « féministe » Depuis que je me revendique comme tel, j’ai fait face à plusieurs types de réactions. J’assume cette étiquette, ce sont des idées qui me tiennent à cœur. Carole, volontaire en service civique, Poitiers Illustration : « We Can Do It !

Et si on enseignait l'égalité hommes-femmes dès la crèche ? Tout au long de leur scolarité, les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons. Mais au cours des études supérieures, les garçons reprennent l’avantage et sont les premiers à trouver un emploi, avec un salaire plus élevé. En cause, une orientation scolaire conditionnée par le genre, les stéréotypes et les attentes des parents : les femmes restent surreprésentées dans les filières littéraires (80%) et médico-sociales (95%), mais se font plus discrètes dans les grandes écoles. L’idée Pour lutter contre les idées reçues, depuis 1998, la Suède a mis en place une pédagogie dite « compensatoire », dans les écoles maternelles et les crèches. « Nous ne transformons pas les enfants. Pour permettre aux enfants de dépasser les assignations de genre, pas de rééducation donc, mais une évolution des pratiques, le changement ne pouvant être que progressif et global. En France, Florence Sarthou, chef de service des crèches du département de Seine-Saint-Denis, prend la mesure de la tâche :

Merida trahison En 1938, il ne faisait pas bon être une femme chez Disney comme en témoigne cette lettre de rejet exhumée aujourd’hui sur Flickr. Mary V. Ford, qui avait écrit au studio d’animation pour connaître les critères d’admission à l’école Disney qui formait ses animateurs, avait ainsi reçu la réponse suivante : «Les filles ne travaillent pas du côté créatif pour préparer les dessins animés pour l’écran, car cette tâche est exclusivement réservée aux jeunes hommes. Les femmes ne sont, heureusement plus, aujourd’hui cantonnées au coloriage chez Disney. Cheveux roux bouclés, fière, aventurière, rebelle, tirant à l’arc, montant à cheval et surtout refusant le mariage forcé, elle dénote parmi les autres héroïnes. Mais alors qu’elle doit être officiellement couronnée le 11 mai en tant que 11ème princesse, il semblerait que Disney ait jugé nécessaire de la relooker, gommant ainsi toutes les aspérités qui faisaient sa différence.

Les Femmes du bus 678. Film de Mohamed Diab « J’ai fait ce film en Égypte avant le soulèvement et lorsque je le revoie maintenant, je m’aperçois qu’il y a des prémisses de la révolte. Je n’ai pas voulu que ce soit un film sur la révolte, mais je dois dire que les films de cette période parlaient de cette révolte, même de manière indirecte. » Fayza, Seba et Nelly s’insurgent contre un état de fait, tabou en Égypte, le harcèlement ordinaire et quotidien. Issues de milieux différents, les trois femmes s’unissent pour combattre ce machisme impuni qui sévit au Caire dans les rues, dans les bus et dans leurs maisons. Elles refusent de se laisser humilier en silence et décident que, dorénavant, elles répliqueront à ceux qui les humilient. La détermination de ces femmes, leurs actions anonymes provoquent polémiques et réactions hostiles dans un premier temps, mais ébranlent finalement une société basée sur la suprématie de l’homme [1]. À travers le geste de Fayza s’exprime la révolte des femmes et leur courage aussi. Fondu au blanc

Militante féministe : hier les insultes, aujourd'hui une balle Militante féministe, ancienne Femen, Marguerite s’est installée dans le quartier du Panier à Marseille où elle est régulièrement victime de harcèlement de rue. Mais Marguerite n’est pas du genre à se laisser insulter, pas question de laisser passer réflexions sexistes ou gestes déplacés ! Ce qui ne va pas sans lui attirer des réactions violentes, jusqu’à ce jour où elle a failli se prendre une balle… Aujourd’hui, 3:07 environ. Je suis dans mon lit, en train d’essayer de dormir. Je mets quelques secondes à réaliser, au début je ne sais pas dans quelle pièce c’est, puis j’entends des chutes de débris dans la cuisine. Un jet de pierre, ça ne troue pas un rideau Je me lève, je vais vers la fenêtre, je soulève le rideau et à travers le carreau je vois clairement une voiture à quelques mètres en face (je précise que mon appartement est au premier étage), intérieur éclairé. Le conducteur est en place et côté passager, un mec en train de rentrer dans la voiture. Un flingue.

Geek Feminism Wiki « 17 filles » et pas mal d’objections Incontestablement, 17 filles est un beau film. Les réalisatrices, Delphine et Muriel Coulin, ont transposé dans leur ville natale de Lorient l’histoire des dix-huit élèves américaines d’un même lycée de Gloucester, dans le Massachusetts, qui, en 2008, avaient défrayé la chronique pour être tombées enceintes toutes en même temps. Leur héroïne, Camille, enceinte par accident, décide de garder le bébé, et persuade ses copines de l’imiter. Elles seront seize à la suivre. Elles concluent un pacte : après avoir accouché, elles habiteront toutes ensemble, s’entraideront, seront enfin adultes et indépendantes. On dira que rien n’obligeait les deux cinéastes françaises au réalisme. « Il s’agit uniquement de notre regard sur ce fait divers », insiste Muriel Coulin (Le Courrier, Genève, 30 décembre). Escamoter la fascination pour la maternité dans la culture populaire On reste néanmoins perplexe : subversive, la maternité ? Idéalisation et condescendance En 2011, sous le titre A Strange Stirring.

17 Lies We Need to Stop Teaching Girls About Sex Whether it's the constant fretting over Miley Cyrus' influence on school girls or the growing (and troubling) tradition of Purity Balls, it's clear that society has a fascination with young women's sexuality — especially when it comes to controlling it. But what are we actually teaching today's girls about sex? Fueled by outdated ideals of gender roles and the sense that female sexuality is somehow shameful, there seem to be certain pernicious myths about girls and sex that just won't die. Knowledge is power, and we can promote a healthier relationship with sex by encouraging a more open dialogue, teaching girls to feel comfortable with their sexuality and, most importantly, emphasizing that their bodies are theirs and theirs alone. Therese Shechter's 2013 documentary How To Lose Your Virginity asks a seemingly simple question: What is a virgin? Image Credit: Flickr Image Credit: Hymen Shop Image Credit: YouTube Image Credit: YouTube Image Credit: Getty Image Credit: Bill Ebbesen via Flickr

Fédération GAMS Malala poursuit son combat pour l’alphabétisation des femmes et des enfants - Journée internationale de l'alphabétisation « L’éducation et l’alphabétisation des femmes et des filles demeurent un défi planétaire » déclarait l’an dernier Irina Bokova, la directrice générale de l’Unesco. Le défi est gigantesque et les données parlent d’elles-mêmes. Moins de 40% des pays assurent aux filles et garçons un accès égal à l’éducation. Sur les presque 800 millions d’adultes analphabètes dans le monde, deux tiers d’entre eux sont des femmes, vivant en Asie du Sud, en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient. Au Soudan du Sud, 88% des femmes sont analphabètes, 50% le sont en Inde comme au Bangladesh… Une mère qui sait lire accroit les chances de survie de ses enfants 76 pays sur 180 n’ont pas atteint la parité entre les sexes dans le primaire et les disparités sont presque toujours au détriment des filles. Pourtant, en l’an 2000, la communauté internationale s’est engagée à améliorer le taux d’alphabétisme dans le monde de 50% d’ici 2015. Malala, « la jeune fille la plus courageuse du monde » Malala est Pakistanaise.

Related: